Agnès melot sondages premiers retours d'expériences sur l'usage des e books à hec paris

680 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
680
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
7
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Google est toujours la porte d’entrée pour trouver les eBooks (60%). Les sites des éditeurs sont délaissés par les étudiants (6%).
  • Agnès melot sondages premiers retours d'expériences sur l'usage des e books à hec paris

    1. 1. REPRÉSENTATIONS ET USAGES DES EBOOKS SONDAGE EN LIGNE RÉALISÉ AUPRÈS DES ETUDIANTS HEC DU 18 MARS AU 1 ER AVRIL 2010 Bibliothèque HEC / Sophie Forcadell ( [email_address] ) et Pascal Orsini
    2. 2. A propos du sondage <ul><li>Sondage réalisé en ligne via le logiciel «Query and Report» </li></ul><ul><li>Composé de 16 questions sur les eBooks et leur utilisation </li></ul><ul><li>Sondage disponible à la fois en anglais et en français </li></ul><ul><li>152 réponses (10%) dont 131 étudiants francophones et 31 anglophones sur une population de 1500 étudiants </li></ul><ul><li>Contexte </li></ul><ul><li>Formation suivie par les participants </li></ul>
    3. 3. Synthèse : Pour les étudiants, les eBooks c’est… <ul><li>Un sujet d’intérêt très marqué </li></ul><ul><li>Un objet déjà familier </li></ul><ul><li>Un outil de travail et disponible à tout moment </li></ul><ul><li>Un objet qui pourrait être recherché ailleurs que sur Google </li></ul><ul><li>Un objet plein d’avenir et complémentaire au livre papier </li></ul>
    4. 4. Un sujet d’intérêt très marqué
    5. 5. Des étudiants très réactifs à la promotion des eBooks réalisée par la bibliothèque… <ul><li>77% des étudiants connaissent l’offre de eBooks de la bibliothèque notamment grâce … </li></ul><ul><ul><li>A la communication par emails </li></ul></ul><ul><ul><li>Aux actualités sur le site de la bibliothèque </li></ul></ul>
    6. 6. Un objet déjà familier
    7. 7. Les eBooks font déjà parti de l’univers documentaire des étudiants <ul><li>43% des étudiants utilisent les eBooks régulièrement </li></ul><ul><li>81 % en ont déjà utilisé </li></ul>
    8. 8. Le eBook constitue déjà une source d’information identifiée <ul><li>40% des étudiants ont déjà le réflexe eBook pour démarrer leurs recherches d’information </li></ul>
    9. 9. Un outil de travail et disponible à tout moment
    10. 10. Le eBook est davantage qu’un livre à lire au format électronique <ul><li>90% des étudiants considèrent les eBooks comme un outil de travail scolaire. </li></ul><ul><li>Le eBook n’est pas perçu comme superflu ni gadget. </li></ul>
    11. 11. Des fonctionnalités de travail attendues sur les eBooks <ul><li>Le téléchargement, le copier-coller et la recherche dans le document sont les 1ères fonctionnalités attendues. </li></ul><ul><li>Les ouvrages ne sont pas lus en entier mais accédés de manière parcellaire. </li></ul>
    12. 12. Le eBook doit être consultable à tout moment de la journée <ul><li>Les étudiants apprécient d’utiliser les eBooks à n’importe quel moment de la journée. </li></ul><ul><li>Accéder à un eBooks n’est pas seulement une alternative lorsque la bibliothèque est fermée, c’est une pratique bien distincte. </li></ul>
    13. 13. Un objet qui pourrait être recherché ailleurs que sur Google
    14. 14. Les eBooks font l’objet de recherches distinctes <ul><li>La recherche sur Google Books (27%) est plus faible que celle menée dans le moteur de recherche de la bibliothèque ( 34% ) </li></ul><ul><li>La bonne position de Google Books répond au besoin de jeter un rapide coup d’œil, à la différence du moteur de la bibliothèque, qui nécessite plus de «clics». </li></ul>
    15. 15. Un objet plein d’avenir et complémentaire du livre papier
    16. 16. Aujourd’hui, l’inconfort de la lecture sur écran raccourcit le temps passé à lire un eBook <ul><li>L’obstacle le plus important ( 36% ) est la difficulté de lire à l’écran. </li></ul><ul><li>D’où le souhait de pouvoir davantage télécharger, imprimer et de mieux interagir avec le document. </li></ul>
    17. 17. Les étudiants ont confiance dans l’avenir des eBooks <ul><li>65% des étudiants pensent que ces nouveaux formats vont détrôner le livre papier dans le futur. </li></ul><ul><li>Les étudiants pensent que les eBooks vont être techniquement améliorés afin d’être plus faciles à utiliser. </li></ul>
    18. 18. Les étudiants souhaitent le développement du eBook <ul><li>60% des étudiants souhaitent que les eBooks prennent une place déterminante dans l’accès aux livres. </li></ul><ul><li>Le nombre d’étudiants qui s’y opposent est le même que ceux qui ne voient pas d’avenir dans les eBooks. </li></ul>
    19. 19. Le format électronique ne détrône pas (encore) le papier <ul><li>Le format papier est quasiment à égalité du eBook lorsqu’on donne le choix à l’étudiant. </li></ul>
    20. 20. L’eBook ne fait pas disparaitre les achats de livres «papier» <ul><li>Même en ayant la possibilité d’utiliser un manuel en eBook, 22% des étudiants achèteraient l’ouvrage en librairie. </li></ul>

    ×