Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016

769 views

Published on

Lors de la conférence de presse bilan du 10 juin 2016, Ernst Mäder, chef des finances et membre de la Direction de la Suva, a présenté les comptes annuels 2015 et les perspectives financières pour 2016. Pour en savoir plus: http://www.suva.ch/l7sPm9q

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
769
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
16
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016

  1. 1. Ernst Mäder Membre de la Direction, chef des finances Conférence de presse bilan 10 juin 2016
  2. 2. Page 2 • L’exercice 2015 se solde pour la Suva par un excédent de produits de 27,0 mio. CHF avant restitution aux assurés de 47,7 mio. sur les fonds de compensation; il en résulte un excédent de charges de 20,7 mio. après restitution. • L’ensemble des comptes partiels et des branches d’assurance sont caractérisés par leur stabilité financière. • Le nombre des nouvelles rentes d’invalidité a encore reculé de 1714 à 1605. La tendance ne s’est pas inversée. • Les frais de traitement se sont inscrits en hausse de 1,8 %. Ils ne cessent d’augmenter, notamment dans le domaine stationnaire. • Le portefeuille de placements réalise une performance positive de 1,2 %. Le degré de couverture financière se situe fin 2015 à 133,6 %. • La Suva dispose donc toujours d’une assise financière solide. Comptes annuels 2015: aperçu général
  3. 3. Page 3 Compte de résultats 2015 Produits financiers nets –6,9 % 1,67 Dotation à la provision pour risques découlant des placements +11,3 % –1,00 Primes AP +1,3% 1,71 Primes ANP +1,2 % 2,26 Primes AFC / AAC / Assurance militaire +4,5 % 0,23 Recours / Compensations –15,0 % 0,15 Restitution / Produits de l'assurance militaire +3,0 % 0,20 Restitution ST –0,1 % 0,09 Total des produits 5,3 (en mrd CHF, montant arrondi) Total des charges 5,3 Provisions techniques (à court et à long terme) LT = 0,13, CT = 0,16 –28,8 % 0,29 Prévention –0,2 % 0,09 Versement réserve générale selon OLAA 111 + 1,5 % 0,04 Frais d'exploitation +1,1 % 0,56 Allocations de renchérissement versées sur les rentes –3,7 % 0,27 Rentes et indemnités en capital +0,05 % 1,40 Indemnités journalières +0,9 % 1,33 Prestations pour soins et remboursement de frais +3,1 % 1,35 Résultat –119,5 % (avant FC: –84,7 %) –0,02 (0,03)Placements: 46,4 mrd CHF (valeurs de marché au 31.12.2015) Obligations CHF 8,5 Placements alternatifs 8,5 Actions monnaies étrangères 6,9 Actions CHF 3,3 Obligations monnaies étrangères 4,8 Dispo- nibilités Prêts 5,7 Immobilier 6,3 Hypothè ques 0,5
  4. 4. Page 4 • La performance annuelle se situe à 1,2 %. • La couverture stratégique des risques de change a permis à la Suva de bien supporter le choc monétaire. • Le compte des produits financiers affiche un résultat brut de 1004,9 mio. CHF qui est intégralement affecté à la constitution de provisions pour risques découlant des placements. • La Suva disposait de 11,8 mrd CHF de réserves d’évaluation à fin 2015. Sur ce montant, 5,4 mrd CHF sont des réserves apparentes et 6,4 mrd CHF des réserves latentes. • Le degré de couverture financière est de 133,6 % à fin 2015. Compte des produits financiers 2015
  5. 5. Page 5 Suva et stratégies de référence Evolution cumulée de la valeur 80 90 100 110 120 130 140 150 160 170 180 Suva Pictet LPP 25 (placements alternatifs depuis 2005) Pictet LPP 40 (placements alternatifs depuis 2005) CS caisses de pension suisses
  6. 6. Page 6 103,7% 106,5% 102,8% 116,8% 105,7% 118,9% 111,2% 106,9% 110,7% 114,5% 118,1% 120,8% 121,3% 107,8% 117,6% 121,1% 118,0% 125,1% 128,2% 134,2% 133,6% 133,9% 100% 105% 110% 115% 120% 125% 130% 135% 140% 1984 1987 1990 1993 1996 1999 2002 2005 2008 2011 2014 31.12.2015 Degré de couverture financière de la Suva (art. 44 OPP2)
  7. 7. Page 7 Compte risque 2015 (postes actuariels du compte d’exploitation général) En mio. CHF 2015 Assurance contre les accidents professionnels (AAP) (–3,6) 44,1 Assurance contre les accidents non professionnels (AANP) –57,8 Assurance facultative des chefs d’entreprise (AFC) 11,1 Assurance-accidents des chômeurs (AAC) 29,7 Total (–20,6) 27,1 Le résultat de l’assurance-accidents professionnels (AAP) est positif de 44,1 mio. CHF avant et négatif de –3,6 mio. CHF après la restitution de 47,7 mio. CHF d’excédents sur les fonds de compensation. Le résultat négatif de l’AANP est dû en partie à des problèmes de décompte liés au système utilisé dans le domaine des recours, problèmes qui sont maintenant résolus.
  8. 8. Page 8 • Asymétrie entre l’AAP et l’AANP: • Baisse du nombre des accidents dans l’AAP, hausse dans l’AANP • Excédent du compte risque (avant restitution sur les fonds de compensation) dans l’AAP, déficit dans l’AANP • La branche de l’AANP (primes 2015: 2250 mio. CHF) dépasse en taille celle de l’AAP (primes 2015: 1757 mio.) depuis des années. • Les frais de traitement par cas ont augmenté de 3,0 %, ce qui est dû principalement au domaine stationnaire et aux pratiques qui y règnent en matière de décompte de prestations. • Plus d’effets exceptionnels pour les nouvelles provisions; le changement de bases techniques a été entièrement réalisé. • Les provisions constituées pour les prestations de longue et de courte durée couvrent 100 % des besoins dans toutes les branches d’assurance. • Les provisions nécessaires sont déterminées dans tous les cas de façon réaliste, en se fondant sur des bases techniques pertinentes. Compte risque 2015
  9. 9. Page 9 Degré de couverture technique de l’ensemble des branches depuis 1984 Provisions techniques inscrites au bilan / Provisions nécessaires en % 94,3% 95,1% 94,9% 94,1% 94,6% 96,7% 99,7% 101,5% 100,0% 100,2% 100,5% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 84% 86% 88% 90% 92% 94% 96% 98% 100% 102% 1984 1987 1990 1993 1996 1999 2002 2005 2008 2011 2014
  10. 10. Page 10 Degré de couverture technique par branche d’assurance 1) Capital de couverture des rentes en cours, y c. supplément de sécurité pour rentes déjà attribuées pour accidents anciens (directive: 100 % du montant nécessaire estimé) 2) Réserves pour rentes non encore attribuées pour accidents déjà reconnus (directive depuis 1997: 100 %; auparavant: 80 % du montant nécessaire) 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Ensemble de la Suva Capital de couverture des rentes en cours 1) Réserves pour rentes non encore attribuées 2) Provisions pour prestations de courte durée 100 % 103,5 % 100 % 100 % 100,2 % 100 % 100 % 100,2 % 100 % 100 % 100,2 % 100 % 100 % 100,2 % 100 % 100 % 100,2 % 100 % AAP Capital de couverture des rentes en cours 1) Réserves pour rentes non encore attribuées 2) Provisions pour prestations de courte durée 100 % 107,3 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % AANP Capital de couverture des rentes en cours 1) Réserves pour rentes non encore attribuées 2) Provisions pour prestations de courte durée 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % AFC Capital de couverture des rentes en cours 1) Réserves pour rentes non encore attribuées 2) Provisions pour prestations de courte durée 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % AAC Capital de couverture des rentes en cours 1) Réserves pour rentes non encore attribuées 2) Provisions pour prestations de courte durée 100 % 105,6 % 100 % 100 % 105 % 100 % 100 % 105 % 100 % 100 % 105 % 100 % 100 % 105 % 100 % 100 % 105 % 100 %
  11. 11. Page 11 Comptes d’exploitation 2011–2015 En mio. CHF 2011 2012 2013 2014 2015 Compte risque 43 162 (3) 53 (–41) 30 (–20,6) 27,1 Compte des produits financiers 79 81 0 138 0,0 Compte des frais d’exploitation 0,4 4 8 9 –0,1 Résultat 123 247 (12) 62 (106) 176 (–20,7) 27,0
  12. 12. Page 12 • A fin mai, la performance s'établissait à 1,1 %, et le degré de couverture financière était estimé à 134 %. • De lourdes incertitudes économiques, financières et politiques subsistent sur le plan national et international. • Les rendements anticipés pour les placements sont très inférieurs aux niveaux historiques. • La fermeté du franc et les incertitudes liées aux relations avec l'UE sont des défis pour les entreprises clientes et donc pour nous. • La conjoncture rend les réinsertions plus difficiles, ce qui pourrait se traduire par une hausse passagère du nombre des rentes d'invalidité. • Une hausse modérée mais sensible des frais de traitement est prévue. • Nous ne prévoyons pas un accroissement substantiel de la masse salariale des entreprises assurées à la Suva. La masse salariale assurée augmentera de 2,4 % du fait de l'ajustement du salaire maximum assuré. Evolution financière 2016
  13. 13. Page 13 Prestations d’assurance (jusqu’à fin mai 2016) • A fin mai 2016, les frais de traitement avaient augmenté de 2,6 % par rapport à l'année précédente. Les coûts par cas ont augmenté de 1,1 %. • Les indemnités journalières versées se sont inscrites en hausse de 3,2 %. Les coûts par cas ont augmenté de 0,4 %. La durée moyenne de perception des indemnités journalières s'est allongée de 0,1 %. • A fin mai, les coûts des nouvelles rentes d'invalidité allouées ont augmenté de 2,8 %. Leur nombre a augmenté de 1,1 %.
  14. 14. Page 14 Evolution des prestations d’assurance depuis l’an 2000 0 250 500 750 1000 1250 1500 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 Coût total des nouvelles rentes d’invalidité Indemnités journalières Frais de traitement Coûts en mio. CHF

×