Pourquoi et comment évaluer le pluralisme du journalisme sur le web

3,593 views

Published on

communication au 9e congrès des Enseignants Documentalistes de l'Education nationale organisée par la Fadben

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
3,593
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,864
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Pourquoi et comment évaluer le pluralisme du journalisme sur le web

  1. 1. Pourquoi et comment évaluer le pluralisme du journalisme sur le web ? Nikos Smyrnaios Université de Toulouse 9e Congrès des Enseignants Documentalistes de l’Education Nationale organisé par la FADBEN
  2. 2. Comment mesurer le pluralisme ? Idées reçues: « Pluralisme naturel sur l’internet » « Publication et visibilité en ligne facile et pas chère »« Diversité des opinions et des contenus à la portée de tous » Réalité : Inégalités sociales fortes quant à l’accès à l’information Internet arène de déploiement des stratégies Diversité ET redondance de l’information Puissant effet d’agenda
  3. 3. Comment mesurer le pluralisme ? Difficultés: Enormes quantités d’information Grande diversité des canaux de diffusion… …mais aussi discussion, commentaire, republication Solution: Mettre en œuvre une approche transdisciplinaireCombiner des méthodes classiques en SHS avec analyse de contenu assisté par ordinateur et “digital methods” S’interesser aux sources mais aussi aux publics
  4. 4. Le projet IPRI Internet, Pluralisme et Redondance de l’Information 15 chercheurs, 6 laboratoires: spécialistes des médias, de l’informatique et des sciences de l’information Quatre volets:- Analyse quantitative de l’agenda des médias en ligne- Analyse qualitative du contenu des articles- Analyse de la diffusion sur Twitter- Analyse des conditions socio-économiques de production
  5. 5. Analyse quantitativeMéthode: recolte automatique de 37 569 articles (titres) du 7au le 17 mars 2011 produits par 199 sourcesClassification semi-manuelle des articles à l’intérieur des «sujets d’actualité » => Variété/EquilibreGrande variété des sujets(5 481 suj.)Distribution desequilibréeJapon+Libye > 11 000 art.Grands médias =>productivisme/redondance
  6. 6. Analyse de contenuMéthode: traitement lexicométrique (343 articles) et analysequalitative (40 articles) en texte integralResultats: grande diversité des discours mais dichotomie entredeux catégories de sites.Sites à forte audience (portails, agrégateurs, presse, TV, radio): langage neutre et descriptif, discours rapporté, informationformatée (redondance)Pure-players et blogs: ite des gies nonciatives, des styles et des propos (diversité)
  7. 7. Diffusion sur TwitterMéthode: analyse d’un echantillon de 14 627 comptesd’utilisateurs ayant produit 1 145 135 messages du 7 au 17mars 2011.Résultats: lation entre l’intensite de l’agenda diatique etla productivite des utilisateurs de Twitter.mouvement cyclique : sites d’info les plus populaires citésrenforçant leur popularite (pe. Le Monde).Surreprésentation des sources techno et resQuelques rares articles fortement repris sur Twitter
  8. 8. Analyse socio-économiqueMéthode: entretiens et observations à Rue 89, Owni, Arrêt surimage et Rezo.net (pure-players ou natifs du web)Résultats: moindre dépendance de la publicitéMoins productiviste, pas d’inscription à l’agenda dominantMéthode de travail et formats innovants (informaionparticipative, curation, journalisme de données, proximité avecles lecteurs, faible composante marketing)
  9. 9. ConclusionRedondance et diversitéPaysage médiatique complexeActeurs dominants en audience => porteurs de redondancePure-players, réseaux sociaux, blogs, sites militants etamateurs => porteurs de diversité Pour y accéder ?Investissement cognitif important, temps, effort, education

×