Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Pierre-Yves Longaretti - Transitions² / "Agenda pour le Futur" - Open Conference, 23 mars 2017

317 views

Published on

Complexité et transition écologique : Quel rôle pour le numérique ?

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Pierre-Yves Longaretti - Transitions² / "Agenda pour le Futur" - Open Conference, 23 mars 2017

  1. 1. Transitions2 - Paris - Mars 2017 1 Complexité et transition écologique : Quel rôle pour le numérique ? Pierre-Yves Longaretti IPAG, CNRS et UGA STEEP, INRIA
  2. 2. Transitions2 - Paris - Mars 2017 2 Le plus grand danger : l’effondrement selon le Club de Rome  4 conditions:  Croissance physique  Dépassement de capacité  Retard de réaction  Erosion des capacités de l’environnement à soutenir la vie? temps Population,flux,etc
  3. 3. Complexité sociétale et effondrement Niveau de complexité Transitions2 - Paris - Mars 2017 3 Accroissementd’efficacité = source structurelle de la croissance des flux et du retard de réaction  Société = structure de résolution des problè- mes  Coût caché de maintien de la société = énergie  Complexité implique accroissement des coûts cachés par unité de production  Passé l’optimum, complexification = boucle auto-entretenue J.Tainter, “The collapse of complex societies” Cambridge University Press
  4. 4. Durabilité ou effondrement ? Transitions2 - Paris - Mars 2017 4 Personne dans la niche durable !! Trajectoire standard de croissance économique Croissance BAU  Dépassement de capacité
  5. 5. Croissance et effondrement : (Jancovici) Transitions2 - Paris - Mars 2017 5
  6. 6. Marché et coût de l’énergie : inefficace (Jancovici) Transitions2 - Paris - Mars 2017 6
  7. 7. Transitions2 - Paris - Mars 2017 7 Dématérialiser l’économie ne marchera pas ! (Jancovici)
  8. 8. Transitions2 - Paris - Mars 2017 8 Augmenter l’efficacité de l’économie : mission impossible (Jancovici) - 5% par an
  9. 9. Effet rebond dans un système à croissance obligée Transitions2 - Paris - Mars 2017 9 n Effet direct q On consomme plus de la même chose n Effet indirect q On consomme plus d’autre chose n Effet macro q Changement structurel induit augmentant la consommation q Ex: transport moins cher => on habite plus loin n Combiné à l’obsolescence programmée
  10. 10. Exemples Transitions2 - Paris - Mars 2017 10 Poids unitaire divisé par Entre 1990 et 2005 4 MAIS Poids total Multiplié par 8 Ecrans plats Smartphones (Suisse) Question: qui dans le domaine de la recherche calcule l’impact carbone des simulations numériques effectuées ???
  11. 11. Numérique, croissance, complexité n Si le numérique avait un effet sur la réduction de la dynamique de croissance/effondrement/complexité, ça se verrait déjà n Objectifs pour une transition à la durabilité: q Réduction de la complexité par modification profonde des modes de production, de consommation et la sortie de la dynamique de croissance obligée q Changement d’échelles et d’acteurs pivot q Changement des mentalités et des imaginaires Transitions2 - Paris - Mars 2017 11
  12. 12. Transitions2 - Paris - Mars 2017 12 Quelles besoins pour une transition vers la soutenabilité ? n Tryptique actuel q Etat q Entreprises (multinationales) q Monnaie/finance essentiellement privée n +/- : q Simple, universel et efficace q Croissance n des flux (matière, énergie) n de la complexité = coût de maintien de la société q Favorise intérêts privés n Déficit actuel q Gouvernance mondiale et autonomie régionale q Compréhension et gestion des territoires et des filières pour une redéfinition des modes de production et de consommation q Monnaie/finance publique vs privée q Monnaie échange vs spéculation n +/-: q outils d’émergence de nouvelles formes de production et d’échange (slow/low/small tech) q Réduction de la complexité q Augmentation de la subsidiarité
  13. 13. Transitions2 - Paris - Mars 2017 13 Conclusion : enjeux n Organisation collective 1 : Equilibre entre les différentes échelles de gouvernance n Organisation collective 2 : Réduire la sphère marchande, sortir de l’opposition Etat/Marché n Rôle du numérique dans cette transition : secondaire mais réduction de la complexité = problème complexe Etat pur Marché pur Autonomie pure (dont communs…) Van Parijs, 1990
  14. 14. Transitions2 - Paris - Mars 2017 14

×