Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Soutenance de thèse

2,734 views

Published on

presentation de soutenance de these

Published in: Education
  • Be the first to comment

Soutenance de thèse

  1. 1. Vers une mémoire quantique pour la lumière non-classique avec des atomes froids<br />Sidney Burks<br />13 Octobre, 2010<br />Directrice de thèse: Elisabeth Giacobino<br />Codirecteur de thèse: Julien Laurat<br />Equipe Optique Quantique<br />Laboratoire Kastler-Brossel<br />Université Pierre et Marie Curie, Paris<br />1<br />
  2. 2. Plan: Vers une mémoire quantique<br />Perspectives<br />Mémoire quantique<br />2<br />
  3. 3. Des bits classiques aux bits quantiques<br />L’information classique est fondée sur le bit<br />Valeurs discrètes de 1 ou 0<br />Bits photoniques<br />L’information quantique introduit le qubit<br />Superposition d’états<br />3<br />
  4. 4. Une mémoire quantique<br />Desideratum : Stockage sans mesure, relecture à la demande<br /> i.e. un transfert cohérent et réversible entre la lumière et la matière. <br />Stratégie générale: Transférer la superposition quantique de la lumière à une superposition des états dans le milieu de stockage<br />Qubit photonique<br />4<br />
  5. 5. Une mémoire quantique<br />Desideratum : Stockage sans mesure, relecture à la demande<br /> i.e. un transfert cohérent et réversible entre la lumière et la matière. <br />Stratégie générale: Transférer la superposition quantique de la lumière à une superposition des états dans le milieu de stockage<br />Les états |a> et |b> sont typiquement des états fondamentaux pour éviter une décohérence rapide<br />Recette générale: Deux états fondamentaux connecté via un état excité par un champ de contrôle<br />Qubit photonique<br />5<br />
  6. 6. Un revue des mémoires quantiques<br />Atome Unique<br />Electrodynamique quantique en cavité (couplage forte)<br />EIT « Dynamique »<br />expériences LKB<br />Ensemble atomiques : Collective Exc.<br />Rephasingprotocols<br />- CRIB and AFC - <br />Ions de terre rare dans des solides à température cryogénique<br />Temps de vie <br />long<br />6<br />
  7. 7. Applications des mémoires quantiques<br /><ul><li>La plupart des sources de photons sont probabilistes
  8. 8. On sait créer des photons jumeaux</li></ul>7<br />
  9. 9. Applications des mémoires quantiques<br /><ul><li>La plupart des sources de photons sont probabilistes
  10. 10. On sait créer des photons jumeaux
  11. 11. Mémoire chargée avec un photon</li></ul>8<br />
  12. 12. Applications des mémoires quantiques<br />« Photon Gun » déterministe<br />9<br />
  13. 13. Synchronisation de l’émission des photons<br />Interférence de deux photons<br />10<br />
  14. 14. Synchronisation de l’émission des photons<br />Interférence de deux photons<br />Portes quantiques<br />11<br />
  15. 15. Réseaux quantiques<br />Distribution d’intrication dans un réseau<br />Propagation de l’intrication dans les systèmes quantiques complexes<br />Simulation de phénomènes collectifs<br />H.J. Kimble, The Quantum Internet, Nature 453, 1023 (2008)<br />12<br />
  16. 16. 13<br />Communications quantiques à longue distance<br />Etats quantiques sont fragiles<br />Impossibilité de cloner des états arbitraire<br />Pas de amplification<br />
  17. 17. Communications quantiques à longue distance<br />100 km, fibre télécom: 99.5 % pertes<br />Pour 1000 km, et avec une source des qubits à 10GHz, il faudrait 300000 ans pour transmettre 1 qubit<br />Temps de connexion décroit exponentiellement avec la distance<br />14<br />
  18. 18. Communications quantiques à longue distance<br />100 km, fibre télécom: 99.5 % pertes<br />Pour 1000 km, et avec une source des qubits à 10GHz, il faudrait 300000 ans pour transmettre 1 qubit<br />Temps de connexion décroit exponentiellement avec la distance<br />Répéteurs quantiques<br />15<br />
  19. 19. Diviser en segments et générer l’intrication<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />L0<br />L0<br />L0<br />L<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />2) Connexion de l’intrication<br />.<br />.<br />.<br />.<br />Répéteurs quantiques<br />Fidélité proche à 1 à longue distance, mais… temps augmente de façon exponentielle avec L<br />L’intrication des segments est probabiliste: chaque étape termine à un instant différent.<br />16<br />
  20. 20. Diviser en segments et générer l’intrication<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />L0<br />L0<br />L0<br />L<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />.<br />2) Connexion de l’intrication<br />.<br />.<br />.<br />.<br />Répéteurs quantiques<br />Fidélité proche à 1 à longue distance, mais… temps augmente de façon exponentielle avec L<br />L’intrication des nœuds est probabiliste: chaque étape termine à un instant différent.<br />« Scalability » : nécessite des mémoires quantiques, ce qui permet une préparation asynchrone du réseau<br />Mémoires quantiques<br />17<br />
  21. 21. Comment intriquer deux mémoires?<br />18<br />
  22. 22. Intrication Probabiliste: Protocole DLCZ<br />19<br />Création d’une excitation collective<br />Intrication des deux ensembles<br />Excitation collective<br />L.M. Duan et al., Nature 414, 413 (2001)<br />|e><br />field 1<br />write<br />|s><br />|g><br />Démonstration expérimentale du premier segment de répéteur quantique en 2007<br />
  23. 23. 20<br />Relecture<br />Stockage<br />Ecriture<br />reemission du champ quantique<br />Champ<br />quantique<br />Champ <br />contrôle<br />Intrication déterministe: photon unique et transparence induite électro-magnétiquement (EIT)<br />Mapping d’un photon unique délocalisé<br />K.S. Choi et al., “Mapping photonic entanglement into and out of a quantum memory”, Nature 452, 7183 (2008)<br />
  24. 24. Intrication en Variables Continues<br />Source déterministe de l’intrication<br />Utilise des porteurs avec des dégrées de libertés continus - quadratures de la lumière<br />Caractérisé par la détection homodyne<br />21<br />Etat cohérent<br />Etat comprimé<br />
  25. 25. Résultats actuels par EIT en variables continues<br />Retard d’un état comprimé<br />Stockage d’une bande latérale unique<br />Stockage sans excès de bruit<br />Etat cohérent<br />Stockage de vide comprimé<br />−0.16 ± 0.01 dB ~4% <br />−0.21 ± 0.04 dB<br />G. Hétet et al., Phys. Rev. A 74, 033809 (2005)<br />E. Figueroa et al., New J. Phys. 11, 013044 (2009) <br />LKB<br />J. Cviklinski et al., Phys. Rev. Lett. 101, 133601 (2008)<br />K. Honda et al., Phys. Rev. Lett. 100, 093601 (2008)<br />J. Appel et al., Phys. Rev. Lett. 100, 093602 (2008) <br />22<br />
  26. 26. Notre système de stockage d’intrication en variables continues<br />23<br />
  27. 27. Création de deux ensembles<br />24<br />
  28. 28. Plan: Vers une mémoire quantique<br />Mémoire Quantique<br />Source<br />Vide comprimé<br />Caractérisation<br />Interfaçage<br />Mémoire<br />25<br />
  29. 29. Plan: Vers une mémoire quantique<br />Mémoire Quantique<br />Source<br />Vide comprimé<br />Caractérisation<br />Interfaçage<br />Mémoire<br />26<br />
  30. 30. Génération du vide comprimé avec un OPO<br />Source de vide comprimé<br />Compatible avec une mémoire quantique utilisant des atomes de Césium<br />Oscillateur paramétrique optique (OPO)<br />27<br />
  31. 31. Utilisation de l’optique non-linéaire<br />Génération de seconde harmonique<br />Conversion paramétrique<br />Etat cohérent<br />Vide comprimé<br />28<br />
  32. 32. Schéma expérimental<br />29<br />
  33. 33. Schéma expérimental<br />30<br />
  34. 34. Génération de Seconde Harmonique<br />Cavité en anneau<br />Asservissement par Tilt Locking<br />Régulation de température<br />31<br />
  35. 35. Cavité de Doublage<br />Puissance de la seconde harmonique<br />32<br />
  36. 36. Cavité de Doublage<br />Puissance de la seconde harmonique<br />330 mW<br />330 mW de bleu<br />50% efficacité de conversion<br />33<br />
  37. 37. Schéma expérimental<br />34<br />
  38. 38. Cavité de l’OPO<br />Linéaire<br />Quadratique<br />35<br />Equilibre entre fort squeezing et stabilité expérimentale<br />
  39. 39. Cavité de l’OPO<br />Coupleur de sortie de T = 7%<br />Fonctionnement en dessous du seuil<br />Asservissement par Pound-Drever-Hall<br />Faisceau d’asservissement contra-propageant<br />36<br />
  40. 40. Faisceau d’asservissement<br />Photons parasites dans le vide comprimé<br />Diminution de la puissance de faisceau d’asservissement<br />Traitement antireflet<br />Switch actif<br />37<br />
  41. 41. Plan: Vers une mémoire quantique<br />Mémoire Quantique<br />Source<br />Vide comprimé<br />Caractérisation<br />Interfaçage<br />Mémoire<br />38<br />
  42. 42. Schéma expérimental<br />39<br />
  43. 43. Génération du vide comprimé<br />S. Burks et al., “Squeezed light at the D2 cesium line for atomic memories”, Opt. Express 17, 3777 (2008)<br />40<br />Fréquence d’analyse: 1MHz<br />
  44. 44. Génération du vide comprimé<br />S. Burks et al., “Squeezed light at the D2 cesium line for atomic memories”, Opt. Express 17, 3777 (2008)<br />41<br />Fréquence d’analyse: 1MHz<br /><ul><li>3 dB de squeezing </li></ul>(50% réduction du bruit quantique)<br />
  45. 45. Génération du vide comprimé<br />42<br />Comptabilité avec la mémoire?<br />
  46. 46. Génération du vide comprimé<br />Sera utilisé pour EIT en Césium<br />43<br />Comptabilité avec la mémoire?<br />Absorption<br />Dispersion<br />
  47. 47. Génération du vide comprimé<br />Sera utilisé pour EIT en Césium<br />Fréquence fixée par la région linéaire de la dispersion<br />44<br />Absorption<br />Dispersion<br />500 kHz<br />
  48. 48. Génération du vide comprimé<br />Squeezing à partir de 30 kHz<br />Compatibilité avec EIT qui est limitée en bande passante!<br />45<br />
  49. 49. Reconstruction de l’état<br />46<br />
  50. 50. Reconstruction de l’état<br />Des paires de photons pour le vide comprimé<br />Etat thermique mélangé avec le vide<br />Caractérisation complète de notre état<br />47<br />Fonction de Wigner pour -2 dB de squeezing<br />
  51. 51. Plan: Vers une mémoire quantique<br />Mémoire Quantique<br />Source<br />Vide comprimé<br />Caractérisation<br />Interfaçage<br />Mémoire<br />48<br />
  52. 52. Création des impulsions<br />Mode temporel adapté à la mémoire<br />Conversion d’une source continue en impulsions<br />Très difficile dû à la fragilité des états quantiques<br />49<br />
  53. 53. Impulsions par chopper optique<br />50<br />Suppression du bruit acoustique<br />Suppression des vibrations mécaniques<br />temps<br />
  54. 54. Impulsions par chopper optique<br />Largeur 1 µs<br />temps<br />Pertes optiques ~2%<br />Impulsions de 500 ns!<br />51<br />
  55. 55. Impulsions par AOM<br /><ul><li>Pertes optiques faibles: ~10%
  56. 56. Control précis sur le timing: 25 ns</li></ul>52<br />
  57. 57. Plan: Vers une mémoire quantique<br />Mémoire Quantique<br />Source<br />Mémoire<br />53<br />
  58. 58. Création de deux ensembles<br />54<br />
  59. 59. Eléments nécessaires<br />Atomes<br />Nuage « gros  » et dense<br />EIT<br />Lasers et transitions<br />Annulation du champ magnétique<br />Eviter la décohérence des niveaux fondamentaux<br />Timing et Synchronisation<br />55<br />
  60. 60. 56<br />
  61. 61. Chambre<br />57<br />
  62. 62. Chambre<br />MOT<br />58<br />
  63. 63. Chambre<br />MOT<br />Lasers<br />59<br />
  64. 64. Chambre<br />MOT<br />Lasers<br />Multiplexage<br />60<br />
  65. 65. Chambre<br />MOT<br />Lasers<br />Multiplexage<br />61<br />Comment caractériser le nuage?<br />
  66. 66. Mesure de densité optique<br />62<br />-10 MHz<br />
  67. 67. Mesure de Densité Optique<br />-10 MHz<br />Densité optique de 20<br />Efficacité de mémoire de 25%<br />63<br />Gorshkovet al., Phys. Rev. A 76, 033805 (2007)<br />
  68. 68. Eléments nécessaires<br />Atomes<br />Nuage « gros  » et dense<br />EIT<br />Lasers et transitions<br />Annulation du champ magnétique<br />Eviter la décohérence des niveaux fondamentaux<br />Timing et Synchronisation<br />64<br />
  69. 69. Asservissement de phase optique<br />Battement <br />optique<br />65<br />
  70. 70. 66<br />
  71. 71. Asservissement de phase<br />67<br /><ul><li>Stabilité de plusieurs heures
  72. 72. sub-Hz précision sur la fréquence</li></li></ul><li>Eléments nécessaires<br />Atomes<br />Nuage « gros  » et dense<br />EIT<br />Lasers et transitions<br />Annulation du champ magnétique<br />Eviter la décohérence des niveaux fondamentaux<br />Timing et Synchronisation<br />68<br />
  73. 73. Coupure du chambre magnétique<br />Champ des bobines du MOT<br />Champs résiduels<br />69<br />
  74. 74. Coupure du champ magnétique<br />~5 ms de nuage après coupure du champ<br />Champs sont difficile de couper rapidement<br />70<br />
  75. 75. Coupure du champ magnétique<br />~5 ms de nuage après coupure du champ<br />Champs sont difficile de couper rapidement<br />71<br />Constante de temps 300 µs<br />Le nuage reste dense!<br />
  76. 76. Spectroscopie Raman <br />Champ présent<br />Présence des champs parasites<br />Correction au mG en 3 dimensions<br />72<br />
  77. 77. Spectroscopie Raman <br />Champ présent<br />Correction au milliGauss en 3 dimensions<br />73<br />Temps de mémoire: 10-100 µs<br />
  78. 78. Eléments nécessaires<br />Atomes<br />Nuage « gros  » et dense<br />EIT<br />Lasers et transitions<br />Annulation du champ magnétique<br />Minimiser la décohérence<br />Timing et Synchronisation<br />74<br />
  79. 79. Timing des faisceaux mémoire <br />75<br />
  80. 80. Timing des faisceaux mémoire <br />Interface Simple<br />Développent rapide<br />Extensible<br />76<br />
  81. 81. Table optique mémoire<br />77<br />
  82. 82. Conclusion<br />Intrication des mémoires entre elles<br />78<br />
  83. 83. Conclusion<br />Intrication des mémoires entre elles<br />Génération du vide comprimé par l’OPO<br />Forte squeezing: -3 dB<br />Compatible avec l’EIT<br />Interfacé avec la mémoire<br />79<br />
  84. 84. Conclusion<br />Intrication des mémoires entre elles<br />Génération du vide comprimé par l’OPO<br />Forte squeezing<br />Compatible avec l’EIT<br />Interfacé avec la mémoire<br />Caractérisation des éléments de la mémoire<br />80<br />Création de deux ensembles<br />Temps de mémoire: 10-100 µs<br />Efficacité de mémoire de 25%<br />

×