Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Evolution de la nutrition du bétail au sahel

294 views

Published on

Have permanent wells built since independence in Sahel led to a unbalanced diet of pastoral livestock? Have biodiversity loss observed been mainly the result of anthropic selection which have favored invasive species poor in essential amino acids?
Some questions in order to implement a research plan to follow up livestock nutrition in Sahel.

Published in: Environment
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Evolution de la nutrition du bétail au sahel

  1. 1. IMPACT DES PROGRAMMES D’HYDRAULIQUE PASTORALE ET DE SANTE VETERINAIRE SUR LA NUTRITION DU BETAIL AU TCHAD DES ANNEES A NOS JOURS
  2. 2. Avant 1960 Pas de puits permanents au nord du 13 N au Tchad ni de vétérinaires au sud
  3. 3. En saison sèche
  4. 4. Pas d’eau
  5. 5. Bétail descend au sud
  6. 6. Pas de sélection par zoochorie
  7. 7. Biodiversité importante
  8. 8. Zone riche en acides aminés essentiels (protéines)
  9. 9. En saison des pluies: la même année
  10. 10. Bétail monte au nord Eau + Protéines période de reproduction et de production laitière Risques vétérinaires importants
  11. 11. Pas d’exploitation des pâturages
  12. 12. Quantité de matière sèche (hydrate de carbone) disponible importante
  13. 13. En saison sèche: l’année suivante
  14. 14. Pas d’eau bétail descend au sud Zone à fort potentiel énergétique (production d’ATP*) période de marche et de dépense énergétique à la recherche d’eau * Adénosine Tri phosphate
  15. 15. ETC …
  16. 16. Cycle vertueux: la transhumance • Disponibilité importante en lysine, tryptophane, méthionine (acides aminés essentiels) en saison des pluies au nord du 13 N => production de protéines => reproduction du troupeau • Disponibilité importante en hydrate de carbone en saison sèche au sud du 13 N => production d’Adénosine Triphosphate (énergie) => embonpoint des individus
  17. 17. Après 1960 Présence d’un maillage étroit de puits permanents au nord du 13 N au Tchad et d’un dispositif de santé vétérinaire au sud
  18. 18. En saison sèche
  19. 19. Présence d’eau
  20. 20. Bétail ne descend plus au sud
  21. 21. Sélection par zoochorie importante
  22. 22. Perte de biodiversité
  23. 23. Alimentation en acides aminés essentiels (protéines) diminue
  24. 24. En saison des pluies: la même année
  25. 25. Bétail ne monte plus au nord Zone à faible potentiel protéinique Amélioration de la santé animale grâce aux vétérinaires
  26. 26. Forte exploitation des pâturages
  27. 27. Quantité de matière sèche (H2nCnOn) disponible diminue
  28. 28. En saison sèche: l’année suivante
  29. 29. Bétail ne descend plus au sud Zone à faible potentiel énergétique (production d’ATP)
  30. 30. ETC …
  31. 31. Cycle non vertueux: la sédentarisation • Disponibilité en lysine, tryptophane et méthionine (acides aminés essentiels) diminue en saison des pluies au nord du 13 N => diminution de la production de protéines => diminution de la reproduction du troupeau • Disponibilité en hydrate de carbone en saison sèche diminue au sud du 13 N => production d’Adénosine Triphosphate diminue => perte d’embonpoint des individus
  32. 32. Conclusion: 2 modèles de vie basés sur l’accès à l’eau • libre accès dans le temps mais pas dans l'espace (sédentaires, points d’eau permanent) • libre accès dans l'espace mais pas dans le temps (nomades, transhumants, points d’eau temporaire) Question de recherche environnementale: Les éleveurs en zone pastorale peuvent ils revendiquer les deux, un libre accès à l'eau dans le temps et dans l‘espace?

×