Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
5, rue de la Comète 92600 Asnières-sur-Seine
Tél. : 01 47 91 00 84 ● Fax : 01 47 33 40 44 www.enfantsdumekong.com
PARTICIP...
2/14
1. Présentation synthétique d’Enfants du Mékong
2. Enfants du Mékong en Thaïlande
3. Ensemble bâtir des Hommes :
Cons...
3/14
L’histoire d’Enfants du Mékong se confond avec celle des peuples d’Asie
La mission d’Enfants du Mékong : aider l’enfa...
4/14
L’action concrète d’Enfants du Mékong :
de la rizière à l’école, le plus loin possible jusqu’à l’emploi : 4 étapes
No...
5/14
Informations pays
Superficie : 513115 km²
Population : 66 720 153 habitants
Population rurale : 66 %
Espérance de vie...
6/14
NOMBRE DE BENEFICIAIRES : 200 PERSONNES - COUT DU PROJET : 30 252 €
 LIEU DU PROJET
 LE PROJET EN DETAIL
Le Père Ni...
7/14
CONTEXTE LOCAL, PROBLEMES RENCONTRES, BENEFICIAIRES
Le Centre du Father Niphot accueille des jeunes issus des minorit...
8/14
de nombreux diocèses auprès du Père Nipoth, en plus des séminaires qu’il accueille déjà,
notamment pour des réunions ...
9/14
L’objectif de ce projet est donc de construire un bâtiment et également de permettre aux
jeunes d’étudier le soir dan...
10/14
meilleur avenir au sein de leur village. Les jeunes reçus au centre quittent en effet leurs
addictions, ils retourne...
11/14
BUDGET NET EN MONNAIE LOCALE
Ci-dessous figure le devis du projet :
BUDGET BRUT
MARGES DE SECURITE
Le lancement de l...
12/14
Cette marge couvre :
- Les frais bancaires – jusqu’à 4% des fonds transférés.
Les frais bancaires sont prélevés par ...
13/14
Suivi & Retroplanning du projet
- Demande locale d’aide
- Visite de notre Volontaire Bambou et audit
- Elaboration d...
14/14
SOUTENEZ UNE FORMATION AGRICOLE QUI FONCTIONNE ET QUI
SOUTIENT LES CULTURES LOCALES !
UN PROJET DE COLLABORATION - E...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Enfants du Mékong - Construction d'un foyer éducatif d'intégration

61 views

Published on

Le Père Nippot a mis en place depuis une 10aine d’années une formation pour les jeunes afin de les former à une nouvelle forme d’agriculture qui respecte à la fois leur culture et la nature, mais qui s’adapte aussi aux contraintes modernes. Le projet concerne la construction de leur dortoir.

Published in: Government & Nonprofit
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Enfants du Mékong - Construction d'un foyer éducatif d'intégration

  1. 1. 5, rue de la Comète 92600 Asnières-sur-Seine Tél. : 01 47 91 00 84 ● Fax : 01 47 33 40 44 www.enfantsdumekong.com PARTICIPEZ A L’ACTION D’ENFANTS DU MEKONG Construction d'un foyer éducatif d'intégration
  2. 2. 2/14 1. Présentation synthétique d’Enfants du Mékong 2. Enfants du Mékong en Thaïlande 3. Ensemble bâtir des Hommes : Construction d'un foyer éducatif d'intégration L’enfant que nous aidons aujourd’hui, sauvera son pays demain www.enfantsdumekong.com SOMMAIRE
  3. 3. 3/14 L’histoire d’Enfants du Mékong se confond avec celle des peuples d’Asie La mission d’Enfants du Mékong : aider l’enfant souffrant en Asie du Sud-est 1. PRESENTATION SYNTHETIQUE D’ENFANTS DU MEKONG 1/2
  4. 4. 4/14 L’action concrète d’Enfants du Mékong : de la rizière à l’école, le plus loin possible jusqu’à l’emploi : 4 étapes Nos références 1. PRESENTATION SYNTHETIQUE D’ENFANTS DU MEKONG 2/2
  5. 5. 5/14 Informations pays Superficie : 513115 km² Population : 66 720 153 habitants Population rurale : 66 % Espérance de vie : 73 ans hommes : 71 ans femmes : 76 ans Répartition par tranches d’âge : 0-14 ans : 19,9% 15-64 ans : 70,9% 65 ans et plus : 9,2% Taux d’alphabétisation : +de 15 ans : 96% hommes : 97,5% femmes : 94,6% Taux de natalité : 12,95 naissances ‰ Taux de mortalité : 7,29 décès ‰ Taux de fécondité : 1,66 enfant / femme Taux de mortalité infantile : 16,39 ‰ Capitale : Bangkok (8 millions d’habitants, 12 avec sa banlieue) Villes principales : Chiang Maï (500 000 habitants), Nak hon Ratchasima (204 000 habitants.) Langue officielle : le thaï Régime politique : monarchie constitutionnelle Roi : Sa Majesté le roi Bhumibol Adulyadej Fête Nationale : 5 décembre (date anniversaire de S.M. le Roi) Devise : le baht (1 euro = 40 bahts) Religions : Bouddhisme 94%, Islam 4%, Christianisme 0,8%, Hindouisme 0,4%, autres 0,8 % Peuples et ethnies : Thai 75%, Chinois 14%, autres 11% Enfants du Mékong  agit dans le pays depuis 1991  90 programmes de parrainage  (principalement les minorités ethniques)  2 357 filleuls  8 programmes de développement  7 Volontaires Bambous 2. ENFANTS DU MEKONG EN THAÏLANDE
  6. 6. 6/14 NOMBRE DE BENEFICIAIRES : 200 PERSONNES - COUT DU PROJET : 30 252 €  LIEU DU PROJET  LE PROJET EN DETAIL Le Père Nippot est à l’origine de ce centre qui a ouvert ses portes en 1997. Le centre accueille des jeunes issus des minorités ethniques des villages du nord de la Thaïlande : une soixantaine par an, répartis en deux promotions. Ces jeunes viennent tous de villages reculés où l’activité principale pour survivre est l’agriculture. Le Père Nippot a mis en place depuis une 10aine d’années une formation pour ces jeunes afin de les former à une nouvelle forme d’agriculture qui respecte à la fois leur culture et la nature, mais qui s’adapte aussi aux contraintes modernes. Le projet est de reconstruire le dortoir accueillant les garçons, l’ancien étant devenu dangereux du fait de son état. Il s’agit de construire un étage avec 4 chambres différentes pouvant accueillir entre 4 et 10 personnes selon les besoins, et une salle d’eau. Ce bâtiment accueillera également d’autres personnes pour des formations courtes et des réunions, lors des périodes où les jeunes sont dans leurs villages pour mettre en pratique la formation.  POINTS FORTS DU PROJET  Nouveau dortoir sécurisé pour les jeunes, notamment pendant la saison des pluies  Le Father Niphot est un responsable de confiance  L’architecte est le neveu du bras droit du Father Niphot, donc une personne de confiance  Soutien à l’éducation et à l’insertion des communautés Lahus  Permettre un projet qui vise au développement à long terme de ces communautés et à la lutte contre la drogue et la prostitution.  NOTRE RESPONSABLE LOCAL Father Niphot Le projet se situe au sein du centre du Father Niphot. Dans la périphérie de Chiang Mai à San Kapeng 3. CONSTRUCTION D’UN FOYER EDUCATIF D’INTEGRATION
  7. 7. 7/14 CONTEXTE LOCAL, PROBLEMES RENCONTRES, BENEFICIAIRES Le Centre du Father Niphot accueille des jeunes issus des minorités ethniques du Nord de la Thailande : des Lahus principalement, mais également des Karens. Ils sont une soixantaine chaque année, répartis en deux promotions. Une promotion reste six mois. Culture et traditions sont primordiales dans ces villages, ce qui leur a permis de survivre jusqu’ici. Cela se traduit notamment dans leur manière de cultiver et si leurs techniques ont largement fait leurs preuves, il devient de plus en plus difficile pour eux de suivre le rythme de production et de vente des concurrents. C’est notamment le cas de nombreux villages Lahus. C’est pourquoi le père Niphot a mis en place une formation qui permet d’accueillir les jeunes et de les former à une nouvelle forme d’agriculture, respectueuse à la fois de leurs traditions et de l’environnement, tout en incorporant de nouvelles façons de faire simples et écologiques. Mais cette formation va beaucoup plus loin, puisqu’elle veut aussi tendre à ce que ces jeunes deviennent de futurs chefs de village. En effet, l’un des problèmes majeurs de l’éducation des jeunes est l’éloignement de leur famille lorsqu’ils ont obtenu leur diplôme car ils ne peuvent trouver un emploi dans leur village. Cela pose la question de la survie du village qui comptait sur la main d’œuvre des jeunes pour la culture des champs. Et, plus simplement, ils représentent les nouvelles générations. Ces jeunes suivent donc, en plus des cours d’agriculture mêlant tradition et modernité, des cours sur le management. S’ajoutent à cela des cours de philosophie, sociologie et langue. Plusieurs promotions déjà diplômées sont retournées dans leurs villages et ont mis en place ce qu’ils avaient appris. Les résultats étant excellents, le gouvernement et les universités s’intéressent maintenant à cette formation et envoient des étudiants en études agricoles suivre des temps de formation dans ce centre. Par ailleurs, le gouvernement finance la moitié de ce programme. L’autre dimension de ce programme a pour but de lutter contre la prostitution, la drogue et pour l’insertion du peuple Lahus en Thaïlande. Pour cela, de nombreuses rencontres et formations sont mises en place chaque année au centre afin de valider des projets et de les mettre en place directement dans les villages. Une partie des jeunes accueillis au centre ont été eux-mêmes confrontés à ces problèmes et ont une forte motivation pour changer les choses dans leur village. Le bâtiment qui accueille ces jeunes à été construit il y a près de 20 ans, avec, pour sa partie haute, du bois de récupération qui avait déjà une 20aine d’années. Fissuré en bas, le bâtiment est criblé de trous et vermoulu dans sa partie haute en bois. Il est dangereux d’accueillir qui que ce soit dans ces conditions. Depuis l’Encyclique du Pape François, Laudato Si, dédiée à l’écologie, des demandes d’accueil de séminaristes et travailleurs sociaux sont faites par LE PROJET EN DETAIL
  8. 8. 8/14 de nombreux diocèses auprès du Père Nipoth, en plus des séminaires qu’il accueille déjà, notamment pour des réunions de chefs de village. La construction de ce dortoir permettrait également à ces personnes d’y être logées. Il existe aussi un programme d’accueil de filles, lié aux mêmes problèmes de drogue et de prostitution. Ce sont les religieuses qui s’en occupent avec de petits logements dédiés. Avec le nouveau bâtiment, l’accueil des garçons et autres rencontres se fera moins en proximité des filles qui ont besoin de tranquillité pour se reconstruire Le projet DESCRIPTION PRECISE DU PROJET Le problème réside dans l’insécurité et l’insalubrité du dortoir actuel des garçons. En effet l’escalier pour y parvenir ne tient quasiment plus. Quant au plancher, il manque de se dérober sous nos pas. Il est donc urgent de pouvoir construire un nouveau bâtiment afin d’accueillir les garçons dans les meilleurs conditions possibles. Ce projet bénéficiera en tout à plus de 200 personnes, issues des minorités Lahus, Akka et Karen : - 15 à 25 étudiants en première année, de janvier à septembre - 30 étudiants en deuxième année, sur deux mois, entre septembre et janvier - Plus de 140 chefs de villages, pour des réunions annuelles d’une semaine, ainsi répartis : o 100 chefs de villages lahus o 30 chefs de villages Akkas o 10 chefs de villages karens - Des groupes de 10 à 20 personnes venues des diocèses, pour des formations d’une semaine (séminaristes, religieuses, étudiants en agriculture et agronomie) Pour réduire les frais, le Père souhaite construire seulement un 2ème étage sur un bâtiment déjà existant. Lorsque le vieux bâtiment sera détruit, tout ce qui est réutilisable servira à construire de petites maisons qui seront autant de lieux d’hébergement.
  9. 9. 9/14 L’objectif de ce projet est donc de construire un bâtiment et également de permettre aux jeunes d’étudier le soir dans de bonnes conditions, surtout pendant la saison des pluies, et d’avoir des espaces avec plus d’intimité. En effet, le futur bâtiment sera composé de quatre chambres et d’une salle de bain attenante. MISE EN ŒUVRE Le projet sera réalisé au sein même du centre du Father Niphot. Plutôt que de construire un bâtiment de fond en comble et donc très coûteux, l’élévation d’un deuxième étage sur un bâtiment déjà existant est la meilleure solution. Les plans du projet ont été réalisés par un architecte. Le centre se situe dans une zone cartographiée comme sismique, tous les projets de rénovation doivent donc d’abord être validés par les autorités et faire l’objet d’une expertise. La population aidera à la main d’œuvre notamment au début du projet lorsqu’il s’agira de démonter l’ancien bâtiment et de récupérer ce qui peut l’être. La mise en œuvre du projet occupera une vingtaine d’ouvriers. Le Père Niphot considère qu’il faudra environ six mois pour détruire l’ancien bâtiment et construire le nouveau. Il explique que les travaux peuvent être réalisés à n’importe quel moment de l’année, la saison des pluies ne gênant pas. Nous nous trouvons en effet dans une zone accessible par tous moyens de transports. Ce projet aura un impact positif pour les bénéficiaires, du fait qu’ils pourront étudier dans des conditions sécurisantes notamment et donc mener à bien leur formation afin d’entrevoir un
  10. 10. 10/14 meilleur avenir au sein de leur village. Les jeunes reçus au centre quittent en effet leurs addictions, ils retournent dans leurs villages pour y travailler et transmettre leur savoir. Les villages changent peu à peu leurs techniques agricoles sans abandonner leur culture, et se développent. A peu près un quart des fonds nécessaires à ce projet sera trouvé par le responsable, Father Nipoth, notamment par le biais de ses réseaux locaux et nationaux, en dehors et au sein de l’Eglise Catholique de Thaïlande.
  11. 11. 11/14 BUDGET NET EN MONNAIE LOCALE Ci-dessous figure le devis du projet : BUDGET BRUT MARGES DE SECURITE Le lancement de la mise en œuvre d’un projet a lieu environ 1 an après que le responsable a présenté son projet à Enfants du Mékong. Cette durée prend en compte : - l’étude du projet, - la validation par le siège, - la recherche de fonds, - la levée et le versement des fonds par le donateur, - la saison des pluies qui peut amener à décaler la mise en œuvre. Après 1 an, les évolutions obligent à constater un écart entre la réalité et le devis prévisionnel. Pour anticiper ces évolutions, afin que le projet soit intégralement financé, une marge de 10% est ajoutée au devis. Détails Coût à l’unité Quantité Unité Coût total Gros œuvre 395 785 1 Lumpsum 395 785 main d'œuvre pour gros œuvre 91 760 1 Lumpsum 91 760 Travaux interieurs 364 425 1 Lumpsum 364 425 main d'œuvre pour travaux interieurs 130 775 1 Lumpsum 130 775 Sanitaires 85 771 1 Lumpsum 85 771 main d'œuvre pour les sanitaires 21 515 1 Lumpsum 21 515 Electricité 43 100 1 Lumpsum 43 100 Main d'œuvre pour éléctricité 16 190 1 Lumpsum 16 190 Coût Total des travaux 1 149 321 Prise en charge par le responsable du projet - 331 139 marge de sécurité du budget 10% 81 818 total du budget net en monnaie locale 900 000 Taux de change: 1$ = 33 THB 27272,73 Total du budget net en $ 27 273 $ € Total du budget net 27 273 25 714 Frais de recherche et de traitement des fonds: 9% du budget brut 2 888 2 723 Frais de fonctionnement de l'association: 6% du budget brut 1 925 1 815 Total Budget Brut 32 086 30 252 Taux de change utilisé: 1€ = 1,06 $ BUDGET DU PROJET
  12. 12. 12/14 Cette marge couvre : - Les frais bancaires – jusqu’à 4% des fonds transférés. Les frais bancaires sont prélevés par les organismes financiers lors des transferts de fonds. Ils varient en fonction des pays et des organismes financiers. - Les évolutions des prix - L’inflation est une caractéristique des pays en voie de développement - Les évolutions de taux de change Ils sont particulièrement difficiles à anticiper dans le contexte économique actuel Si un projet bénéficie d’un excédent de trésorerie, cet excédent servira à améliorer le projet ou à financer un autre projet soutenu par Enfants du Mékong. Enfants du Mékong et la transparence financière - Dernier rapport annuel téléchargeable sur notre site www.enfantsdumekong.com - Taux de mission sociale 2012 : 83,6% - 99,8% de fonds privés en 2012 - Prix des droits de l’Homme et de la république française - Label IDEAS de bonne gouvernance, gestion financière et efficacité de l’action depuis juin 2011
  13. 13. 13/14 Suivi & Retroplanning du projet - Demande locale d’aide - Visite de notre Volontaire Bambou et audit - Elaboration d’une fiche de décision - Comité de décision (équipe projets + Comité de Direction d’Enfants du Mékong) - Descriptif du Projet avant réalisation (ce dossier) réalisé par notre Volontaire Bambou - Recherche de sponsors & de financement - Envoi des fonds sur le terrain - Début de réalisation du projet - Dossier intermédiaire envoyé aux sponsors / mécènes réalisé par notre Volontaire Bambou avec suivi & photos - Fin de réalisation du projet - Dossier final envoyé aux sponsors / mécènes réalisé par notre Volontaire Bambou avec photos et bilan d’utilisation des fonds Vos contacts Violaine Janssen Relation Donateurs & Bienfaiteurs vjanssen@enfantsdumekong.com + 33 1 47 91 75 26 Victoire Ferrandier Développement des Partenariats vferrandier@enfantsdumekong.com + 33 1 47 00 84 Guillaume Mariau Développement des Partenariats gmariau@enfantsdumekong.com + 33 1 47 91 00 84 Guillaume d’Aboville Directeur de la Communication et du Développement des Ressources gdaboville@enfantsdumekong.com + 33 1 47 91 74 33 Enfants du Mékong Association loi 1901, habilitée à recevoir dons & legs 5, rue de la Comète – 92600 Asnières sur Seine – France www.enfantsdumekong.com SUIVI ET RETROPLANNING DU PROJET + VOS CONTACTS
  14. 14. 14/14 SOUTENEZ UNE FORMATION AGRICOLE QUI FONCTIONNE ET QUI SOUTIENT LES CULTURES LOCALES ! UN PROJET DE COLLABORATION - ENFANTS DU MEKONG NE CREE PAS SES PROPRES PROJETS MAIS REPOND ET SOUTIENT DES INITIATIVES LOCALES. - MERCI DE VOTRE AIDE ET DE VOTRE SOUTIEN ! - L’enfant que nous aidons aujourd’hui, sauvera son pays demain www.enfantsdumekong.com

×