Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

OSE 2019 - Faire de la gastronomie martiniquaise un levier de développement touristique

8 views

Published on

OSE 2019 -- Faire de la gastronomie martiniquaise un levier de développement touristique

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

OSE 2019 - Faire de la gastronomie martiniquaise un levier de développement touristique

  1. 1. 3 Faire de la gastronomie martiniquaise un levier de développement touristique
  2. 2. MAJORINE est une agence créative avec une solide expertise en tourisme et attractivité territoriale. A propos
  3. 3. Trois temps forts. A company is an association or collection of individuals, whether natural persons. Consumer demand, or it should. Write Your Title A company is an association or collection of individuals, whether natural persons. Consumer demand, or it should. Write Your Title A company is an association or collection of individuals, whether natural persons. Consumer demand, or it should. Write Your TitleUne approche documentée du lien entre tourisme et gastronomie en Martinique Des idées et propositions concrètes pour améliorer l’existant Quelques bonnes pratiques piochées ici et là pour vous inspirer PROGRAMME DE VOTRE SOIRÉE
  4. 4. 6 La gastronomie est l’ensemble des produits, plats, recettes, ingrédients, techniques de production et de cuisson, ustensiles et habitudes alimentaires qui caractérisent un territoire. Elle relève à la fois du matériel et de l’immatériel.
  5. 5. 7 Le tourisme culinaire, de quoi parle-t-on exactement ?
  6. 6. On parle de tourisme gourmand quand la cuisine est un facteur de motivation, voire de choix de la destination. Tous les voyageurs consomment pendant leur séjour. Tous ne sont pas des touristes culinaires. Choix délibéré Opportunité Besoin physiologique
  7. 7. DES ENJEUX MULTIPLES • Porte d’entrée culturelle • Retombées économiques • Préservation et revalorisation de ressources tombées dans l’oubli • Durabilité et capacité à irriguer des secteurs transverses • Diplomatie / Soft power 9
  8. 8. Durée de séjour Revenu mensuel/ménage 11 jours 35-54 ans 2100 – 6100€ 42,4€ Dépense journalière 24% Se disent intéressés par des bars et restaurants de qualité TOURISTES DE SÉJOUR : QUI SONT-ILS ?
  9. 9. LA CONCURRENCE EST FÉROCE « Grand Case au top de la gastronomie dans les Caraïbes. » 11 ‘Barbados makes its claim as the culinary capital of the Caribbean.’ ‘Destination: Kingston – Culinary Heartbeat of the Caribbean Sea.’ ‘St Lucia gets serious about food.’
  10. 10. 12 Sur quel(s) levier(s) agir ?
  11. 11. 13
  12. 12. LA CUISINE MARTINIQUAISE EST EN COURS DE FORMALISATION • L’histoire et la connaissance donnent des lettres de noblesse à la cuisine d’un territoire. • Il y a un travail d’inventaire à mener en Martinique. • Le web change progressivement la donne.
  13. 13. POURQUOI EST-CE IMPORTANT ? • Inventaire des trésors culinaires • Etat des lieux multi-critères • 110 produits recensés 15 • Association Patrimoine culinaire suisse • Réaliser l'Inventaire du patrimoine culinaire suisse • Projet conduit entre 2005 et 2008 • 404 produits répertoriés
  14. 14. 16 Comment évaluez-vous l’offre de restauration en Martinique ?
  15. 15. 4 critères pour caractériser l’offre de restauration S’appuyer sur des éléments factuels. • Types d’établissements • Cartes • Emplacements • Temporalité DENSITÉ VARIÉTÉ QUALITÉ PRESTIGE • Ratio restauration rapide/traditionnelle • Répartition territoriale • Choix des produits • Labels • Satisfaction client • Guides • Classements • Récompenses
  16. 16. Trois temps forts. A company is an association or collection of individuals, whether natural persons. Consumer demand, or it should. Write Your Title A company is an association or collection of individuals, whether natural persons. Consumer demand, or it should. Write Your TitleDes idées et propositions concrètes pour améliorer l’existant Source : CCIM, 2018 • Il y a plus de restaurants rapides (872) que de restaurants traditionnels (591). • Peu de restaurants emblématiques. • Répartition territoriale qui reflète l’organisation de la Martinique et les flux touristiques. DENSITÉ ET VARIÉTÉ
  17. 17. 19 MAÎTRE RESTAURATEUR GARANTIT UNE CUISINE DE QUALITÉ 0 5 10 15 20 25 30 35 40 Réunion Guadeloupe M artinique Guyane Saint-M artin Saint-Barth Nombre de Maîtres Restaurateurs 2018 (source : AMFR)
  18. 18. 0 5 10 15 20 25 30 Réunion Guadeloupe Martinique QUALITÉ TOURISME ÉVALUE L’ACCUEIL ET LES PRESTATIONS Nombre de restaurants et hôtels-restaurants labellisés. Source : DGE, 2018
  19. 19. 21 PRESTIGE : RÉCOMPENSES ET DISTINCTIONS • Peu de chefs vedettes • Reconnaissance nationale limitée • Très faible présence sur la scène culinaire internationale (classements, etc.)
  20. 20. 22 2014 2017 Restauration Moyen Moyen Prix des repas et boissons Pas satisfait Moyen LA SATISFACTION : CE QUE DISENT LES VOYAGEURS Enquête de satisfaction du CMT
  21. 21. 23 Selon vous, combien y a t-il d’événements liés à la gastronomie en Martinique chaque année ?
  22. 22. 24 Célébration Salon Festival Foire Concours Banane en fête Caribbean Trophy Table Art Carrefour des saveurs franciscaines Crabe d'or Fête du lambi Fête du poisson Fête du rhum (St-James) Foire agricole et artisanale Forum des saveurs créoles Kreol Food & Rum Madin'Expo Mai des mets Martinique Chefs Festival Salon des saveurs et traditions culinaires Semaine gastronomique de Sainte- Marie Soup' bo kay Tranpaj Show UN AGENDA FOISONNANT
  23. 23. MAIS DES LIMITES… • Le modèle économique des manifestations est fragile. • La majorité des événements est conçue principalement pour les résidents. • Il y a peu d’événements « locomotives ». • La « mise en tourisme » est difficile. • Il n’existe pas de calendrier unique et aisément accessible permettant d’obtenir une vision globale è lisibilité. • Pas d’événement d’ampleur nationale / internationale.
  24. 24. VU AILLEURS • 5 éditions • ADN cohérent : haut de gamme, excellence à la française • Médiatisation nationale et internationale • Charte des restaurants accueillant les chefs • Foire Gastronomique Mistura • + de 300 000 visiteurs dont 10% d’étrangers • Organisée par APEGA, association péruvienne de gastronomie • Producteurs, chefs, food trucks è démarche inclusive 26
  25. 25. 27 Si vous deviez recommander une activité liée à la cuisine (hors restauration) en Martinique, de quoi s’agirait-il ?
  26. 26. UNE PLURALITÉ D’ACTIVITÉS 28 Boutiques gourmandes Oui Street food (nourriture de rue) Oui LIEUX DE VISITE Sites de production (agricole, industrielle) Oui Fermes Oui Musées Oui Marchés Oui ACTIVITÉS D’APPRENTISSAGE Ateliers / cours Oui Cuisine avec un résident Oui Cuisine avec un chef Oui Cueillette, pêche avec un spécialiste Oui ITINÉRAIRES Routes thématiques Oui, 1 Circuits autonomes Non
  27. 27. UN PARCOURS PARFOIS DÉFAILLANT 29 1 – Anticipation 2 – Achat 3 – Expérience à proprement parler 4 - Souvenirs
  28. 28. 30 Après l’offre touristique locale, intéressons-nous à la promotion de la Martinique et de sa gastronomie à l’extérieur J #Rayonnement
  29. 29. LA PROMOTION EST ASSURÉE ESSENTIELLEMENT PAR LES INSTITUTIONS 31
  30. 30. D’AUTRES CANAUX EXISTENT MAIS DEMEURENT PEU EFFICACES 32 Produits Chevaux de Troie Hors rhum et dérivés, essentiellement dans des circuits spécialisés Chefs Médiatisation limitée ou faible mention de leurs origines Ambassadeurs Ets de restauration Lieux d’initiation • Qté et qualité ? • Essentiellement des plats typiques
  31. 31. 33 Le positionnement culinaire de l’île est-il assez différencié ?
  32. 32. 34 « Amateurs de saveurs exotiques, pour vous accueillir Basse-Terre saura se faire tout sucre avec vous ! Au matin, profitez des douceurs des îles de Guadeloupe en craquant pour des confitures mixant des saveurs fondantes, légères et colorées, préparées avec nos fruits tropicaux locaux comme les goyaves, la coco ou la maracuja. »
  33. 33. 35 « Amateurs de saveurs exotiques, pour vous accueillir Basse-Terre saura se faire tout sucre avec vous ! Au matin, profitez des douceurs des îles de Guadeloupe en craquant pour des confitures mixant des saveurs fondantes, légères et colorées, préparées avec nos fruits tropicaux locaux comme les goyaves, la coco ou la maracuja. »
  34. 34. 36 « Saint-Martin sait mettre les papilles en effervescence… Sa gastronomie métissée, qui demeure un fleuron de Saint-Martin, est un mélange subtil de saveurs alliant innovation et tradition. »
  35. 35. 37 « Saint-Martin sait mettre les papilles en effervescence… Sa gastronomie métissée, qui demeure un fleuron de Saint-Martin, est un mélange subtil de saveurs alliant innovation et tradition. »
  36. 36. 38 « Colorée, authentique et pétillante, la cuisine de la Martinique est le reflet du caractère généreux et enjoué de ses habitants. Elle est aussi l'expression savoureuse d’une histoire et d'un savoir-faire hérité d'hommes venus d'Afrique, d'Europe et des Indes. »
  37. 37. 39 « Colorée, authentique et pétillante, la cuisine de la Martinique est le reflet du caractère généreux et enjoué de ses habitants. Elle est aussi l'expression savoureuse d’une histoire et d'un savoir-faire hérité d'hommes venus d'Afrique, d'Europe et des Indes. »
  38. 38. 40 • Une perception essentiellement paysagère par les Français de l’hexagone. • Le rhum est spontanément cité après l’environnement. • Une vision symbolique / réductrice de la cuisine martiniquaise (fruits, légumes, etc.) • Une imagerie encore traditionnelle. • Des plats « simples », peu esthétiques et une cuisine « musclée ». UNE PERCEPTION QUI PEINE À ÉVOLUER ?
  39. 39. LA GOUVERNANCE OU LE SUJET QUI FÂCHE Métiers de bouche Formation Institutions Associations Société civile Professionnels du tourisme
  40. 40. EN RÉSUMÉ 42 • Une destination culinaire ne se décrète pas. • Un positionnement gourmand moyennement singulier. • Une multitude d’acteurs impliqués qui peinent à se fédérer. • Une gastronomie en cours de formalisation et qui se renouvelle progressivement. • Des talents qui méritent d’être reconnus. • Des actions promotionnelles réelles mais qui semblent manquer d’impact. • Peu d’intégration gastronomie / tourisme.
  41. 41. Poursuivre les travaux visant à approfondir la connaissance du patrimoine culinaire et les comportements des voyageurs sur l’île 1 2 Répertorier et diffuser les activités, les lieux, les événements en lien avec la gastronomie. 3 Evaluer plus finement l’offre de restauration. 4 Mieux détecter et valoriser les talents individuels et collectifs (chefs, artisans, etc.) 5 MAXIMISER LE LIEN TOURISME / GASTRONOMIE Améliorer l’identification et l’accompagnement des porteurs de projets
  42. 42. Fédérer l’écosystème autour de la gastronomie6 7 Étudier et concevoir des expériences (mutisensorialité, itinéraires thématiques, etc.) avec les TO, agences réceptives 8 9 Accompagner les acteurs de la gourmandise dans la « mise en tourisme » (communication, commercialisation, etc.) 10 Prendre en compte les goûts des touristes (véganisme, etc.) MAXIMISER LE LIEN TOURISME / GASTRONOMIE Renforcer les démarches qualitatives (distinctions, labellisation, certification, etc.)
  43. 43. 45 • 6 à 12 produits de bouche inclus sélectionnés chez différents artisans locaux • Une grande carte de la ville avec l'indication des lieux de dégustation • Informations & anecdotes à propos des produits dégustés • Recommandations sur demande LE FOOD PASSPORT
  44. 44. 46 • Créée par la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) en 2007 • Traverse 17 régions touristiques • Les « Créatifs de l’Erable » sont les établissements qui sont accrédités sur 3 critères : originalité, créativité et savoir- faire. LA ROUTE DE L’ÉRABLE
  45. 45. PROMENADE SUCRÉE 47 Pâtisserie Surena Au Lèche-Doigt Design Pastry Marché Charles et Albert Food Market • Un circuit urbain autour des créations culinaires sucrées de la Martinique. • Imaginé par votre humble Serviteur La Pâtisserie de Cluny
  46. 46. DE LA RUCHE À L’ASSIETTE 48 Miellerie Maniba (Case- Pilote) Miel de Saint-Sacrement (Saint-Pierre) Miellerie Saint-Ange (Rivière-Salée) • + d’une 100taine d’apiculteurs • Un itinéraire du Nord au Sud visant à valoriser la production apicole locale. • Les miels de Martinique ont déjà été récompensés au plus haut niveau. • Il existe un label local « Valeurs Parc Naturel de Martinique » • Imaginé par votre humble Serviteur Mangrove Restaurateur Parfums des Îles (Trois-Ilets)
  47. 47. 49 Ouf, c’est fini ! Madly SCHENIN-KING madly@majorine.com www.majorine.com

×