Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Les allergies respiratoires chez le jeune enfant

315 views

Published on

Présentation effectuée par le Dr Jean-Eric AUTEGARDEN, médecin allergologue, lors de notre conférence dédiée aux allergies ayant eu lieu à Courbevoie le 8 juin 2016.

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to like this

Les allergies respiratoires chez le jeune enfant

  1. 1. ALLERGIE RESPIRATOIRE Dr AUTEGARDEN Etat des lieux
  2. 2. L’ALLERGIE RESPIRATOIRE  Fréquence : 10 à 15 % de la population.  15% seulement des allergies respiratoires sont diagnostiquées.  L’OMS place l’allergie au :  4ème rang des maladies mondiales.  2ème rang des causes d’absentéisme.
  3. 3. PRINCIPAUX SIGNES CLINIQUES DE L’ALLERGIE RESPIRATOIRE  SYMPTÔMES ORL : Rhinite  SYMPTÔMES PULMONAIRES : Asthme  SYMPTÔMES OCULAIRES : Conjonctivite
  4. 4. LA RHINITE Manifestations : - Nez qui coule = rhinorrhée - Eternuements en salve - Nez bouché = obstruction nasale - Nez qui gratte = prurit nasal
  5. 5. L’ASTHME Manifestations : - Toux - Sifflements respiratoires = sibilants - Oppression thoracique - Difficulté respiratoire = dyspnée expiratoire
  6. 6. LA CONJONCTIVITE Manifestations : - Yeux qui coulent : larmoiements - Yeux qui grattent : prurit oculaire - Yeux rouges : érythème conjonctival
  7. 7. LES CAUSES ALLERGIQUES Quelques généralités : - Allergie respiratoire exceptionnelle avant 3 ans. - 50% des rhinites chez l’enfant sont allergiques. - 60% des asthmes de l’enfant sont allergiques.
  8. 8. A S T H M E ALLERGIE INFECTION RGO EFFORT INTOLERANCE ASPIRINE FACTEURS PSYCHOLOGIQUES INFLUENCES HORMONALES POLLUTION TABAC
  9. 9. LES CAUSES ALLERGIQUES Quelques généralités : - Rhinite et asthme allergiques : association fréquente 30%. - Conjonctivite allergique associée dans 95% à une rhinite allergique.
  10. 10. LES CAUSES ALLERGIQUES Les pneumallergènes (allergènes présents dans l’air) : Acariens Pollens d’arbres Pollens de graminées Animaux Moisissures
  11. 11. LES CAUSES ALLERGIQUES Les pneumallergènes (allergènes présents dans l’air) : Acariens Pollens d’arbres Pollens de graminées Animaux Moisissures Tous les animaux à poils Pas d’allergie aux oiseaux Attention aux fausses informations (chat sibérien = allergie) Toute l’année, en particulier dans la literie, gêne matinale +++ maison de campagne Pollens présents de Mars à Mai Pollens présents d’Avril à Août Présents toute l’année, Humidité ++
  12. 12. Exemple de site « mensonger » L’allergène Fel D1 est un allergène présent uniquement …... chez le chat.
  13. 13. LES CAUSES ALLERGIQUES Ce qui n’est pas de l’allergie respiratoire : - La poussière. - La pollution - Les parfums, etc … - Les aliments ? Sujet très controversé actuellement ...
  14. 14. BILAN ALLERGOLOGIQUE RESPIRATOIRE
  15. 15. 15
  16. 16. 16
  17. 17. TRAITEMENT DE L’ALLERGIE RESPIRATOIRE - EVITER LE CONTACT = Eviction - MEDICAMENTS - DESENSIBILISATION
  18. 18. EVICTION ACARIENS
  19. 19. Concentration des acariens dans l’habitat Salon : 2,4 µg / gr. de poussière Chambre à coucher : 4,3 µg / gr. de poussière Matelas : 18,4 µg / gr. de poussière
  20. 20. Mesures d’éviction des acariens • Housse plastifiée entourant hermétiquement matelas et oreillers • Nettoyage par aspiration et aération de la chambre à coucher • Lavage par eau chaude : couvertures, draps, rideaux, doubles rideaux • Eradication des nids à poussière : moquette, tapis, descente de lit, fauteuils, bibliothèque, tableaux .... • Diminution de l'humidité dans l'habitation • Acaricides
  21. 21. LES ANIMAUX Eviction = meilleur traitement, mais problème psychologique ….
  22. 22. LES POLLENS Un pollen peut parcourir 50 à 100 Km dans une journée Aucun intérêt de couper les arbres de votre jardin !!!
  23. 23. MEDICAMENTS - ANTI-HISTAMINIQUES - SPRAY NASAL - COLLYRE - MEDICAMENTS POUR L’ASTHME Les traitements soulagent le patient mais n’enlèvent pas l’allergie …
  24. 24. LA DESENSIBILISATION - Seul traitement qui peut enlever l’allergie respiratoire … - Deux types de désensibilisation : - la désensibilisation par voie sublinguale - la désensibilisation par piqûre
  25. 25. PREVENTION Prévention primaire = prévention du terrain allergique. Prévention secondaire = prévention de l’apparition des symptômes chez un sujet prédisposé.
  26. 26. Pourquoi les allergies respiratoires sont-elles en augmentation ?
  27. 27. L’allergie : Facteurs génétiques et /ou facteurs environnementaux ?
  28. 28. Les gènes ont-ils changé durant le XXème siècle ? NON, pas de prévention primaire
  29. 29. L’augmentation de l’allergie est due à des changements dans les facteurs environnementaux en interaction avec les gènes de l’allergie.  Théorie hygiéniste  La vie à l’intérieur des habitations  L’environnement urbain et la pollution extérieure  Nouveaux allergènes  Le rôle du stress  Sédentarité et obésité
  30. 30. THÉORIE HYGIÉNISTE Depuis 1990, de nombreuses études ont montré que le manque d’hygiène et les infections conféraient une protection contre le développement des maladies allergiques Rhinite allergique chez les enfants : • 7,2% si parents fermiers • 13,3% si parents autre profession.
  31. 31. L’augmentation de l’allergie est due à des changements dans les facteurs environnementaux en interaction avec les gènes de l’allergie.  Théorie hygiéniste  La vie à l’intérieur des habitations  L’environnement urbain et la pollution extérieure  Nouveaux allergènes  Le rôle du stress  Sédentarité et obésité
  32. 32. LA VIE À L’INTÉRIEUR DES HABITATIONS Les êtres humains passent de plus en plus de temps dans les habitations. Pièce inhabitée froide, sèche et non chauffée  0 acarien, 3 semaines plus tard (occupation du logement et installation du chauffage) : augmentation du nombre d’acariens de 400% dans la pièce et de 1800% dans le lit. Présence de plus en plus importante d’animaux domestiques dans les habitations.
  33. 33. Rôle des polluants intérieurs : - Fumée de cigarette, Formaldéhyde Le tabagisme passif augmenterait le risque de sensibilisation allergique de 28% pour l’ensemble des allergies. LA VIE À L’INTÉRIEUR DES HABITATIONS
  34. 34. L’augmentation de l’allergie est due à des changements dans les facteurs environnementaux en interaction avec les gènes de l’allergie.  Théorie hygiéniste  La vie à l’intérieur des habitations  L’environnement urbain et la pollution extérieure  Nouveaux allergènes  Le rôle du stress  Sédentarité et obésité
  35. 35. LE RECHAUFFEMENT DE LA PLANETE Augmentation du nombre de pollens et de leur allergénicité. • Démarrage plus précoce de la saison pollinique. • Allongement de la période de pollinisation. (en 30 ans, la durée moyenne de la saison pollinique s’est allongée de 10 à 11 jours.) • Augmentation de la température de 1,1°C augmente l’allergénicité des pollens de Bouleau de 25%
  36. 36. L’augmentation de l’allergie est due à des changements dans les facteurs environnementaux en interaction avec les gènes de l’allergie.  Théorie hygiéniste  La vie à l’intérieur des habitations  L’environnement urbain et la pollution extérieure  Nouveaux allergènes  Le rôle du stress  Sédentarité et obésité
  37. 37. L’INTRODUCTION DE NOUVEAUX POLLENS Des allergènes autrefois cantonnés dans une région ont pu traverser les océans, se propager et envahir des zones vierges et provoquer l’apparition de nouvelles allergies. • Ambroisie (Amérique du nord  région lyonnaise) • Bouleaux ( Nord de l’Europe  Milan) • Autres exemples : le ficus, les animaux exotiques ....
  38. 38. L’augmentation de l’allergie est due à des changements dans les facteurs environnementaux en interaction avec les gènes de l’allergie.  Théorie hygiéniste  La vie à l’intérieur des habitations  L’environnement urbain et la pollution extérieure  Nouveaux allergènes  Le rôle du stress  Sédentarité et obésité
  39. 39. LE RÔLE DU STRESS Eczéma atopique : • Prévalence de 19% si divorce des parents • Prévalence de 6% si couple uni En situation de stress : interaction entre cerveau  système endocrinien  système immunitaire
  40. 40. L’augmentation de l’allergie est due à des changements dans les facteurs environnementaux en interaction avec les gènes de l’allergie.  Théorie hygiéniste  La vie à l’intérieur des habitations  L’environnement urbain et la pollution extérieure  Nouveaux allergènes  Le rôle du stress  Sédentarité et obésité
  41. 41. LA SEDENTARITE ET L’OBESITE •L’obésité triple le risque d’asthme. •Corrélation positive entre l’indice de masse corporelle et la gravité de l’asthme.
  42. 42. Quel avenir pour un asthmatique ?
  43. 43. Histoire naturelle de l’asthme 244 enfants asthmatiques suivis jusqu’à 20 ans Rémission complète Asthme persistant Rémission transitoire
  44. 44. Principaux facteurs de persistance de l’asthme  Sévérité de l’asthme  Allergie  Surpoids  Environnement
  45. 45. SEVERITE DE L’ASTHME  Prise en charge précoce de l’asthme  Traitement optimal (les traitements à base de cortisone soigne l’asthme)  Suivi régulier
  46. 46. ALLERGIE  Dépistage précoce de l‘allergie  Pas d’animaux à poils à la maison  Eviction des acariens
  47. 47. OBESITE  L’obésité triple le risque d’asthme  Corrélation entre l’obésité et la gravité de l’asthme
  48. 48. ENVIRONNEMENT  Le tabagisme parental  Formaldéhyde, etc …  Encens et huiles essentielles (toluene, benzene, formaldéhyde)
  49. 49. CONCLUSION • L’allergie respiratoire est un problème de santé publique. • L’allergie respiratoire peut parfois être évitée. •L’allergie respiratoire se soigne. • L’allergie respiratoire n’est pas une fatalité.
  50. 50. CONCLUSION • Deux conseils : • Ne pas hésiter à consulter votre médecin. • Internet n’est pas forcément une source d’informations fiables.

×