Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Open data et biens communs : 4 pistes à explorer

8,927 views

Published on

Open Data et biens communs : 4 pistes à explorer
Présentation de Simon Chignard à l'occasion du lancement de l'Open Knowledge Foundation en France (Paris, le 12/12/12).
Retrouvez le texte de cette intervention sur le blog www.donneesouvertes.info

Published in: Technology
  • Be the first to comment

Open data et biens communs : 4 pistes à explorer

  1. 1. Les finalistes Prix «Innov/créa entrepr ISOKRON Web – http://www.isokron .com/ Iphone/Android Isokron (Mickael Javault) (Paris) Open Data et biens communs 4 pistes pour pas lâcher l’affaire ...Le livre Simon Chignard - @schignard simonchignard@mac.com www.donneesouvertes.info Le blog
  2. 2. L’open data et les biens communsune (trop) vieille histoire ?Une filiation entre biens Une illustration : la réunion decommuns et mouvement open Sébastopol en 2007data depuis son origine Avec la contribution active de LawrenceL’une des racines du mouvement Lessig, créateur des licences Creativeopen data... tant aux Etats-Unis Commons (CC)qu’en France. Merton ... Déjà théorisé parLes données ouvertes : desbiens communs informationnelscommuns, mais avec une qualitésupplémentaire : le fait que jeréutilise une donnée n’empêchepas un autre réutilisateur de fairede même ...Elinor Ostrom, «prix Nobel» Réunion de Sébastopol, décembre 2007d’économie 2009 «8 principles of Open Government Data» photo cc-by david orban
  3. 3. Prenons garde à ne pas lâcher l’affaire ...et réaffirmons le caractère commun de certaines données
  4. 4. 4 pistes pour réaffirmer le caractère communde certaines données ouvertes des de travail, pas Des pistes ain ! solution s clé-en-m 1/ Défendre un vrai choix en 3/ Imaginer des mécanismes de matière de licences open data contribution et de peering Défendre l’ODbL comme réelle Je contribue > je reçois alternative... Des architectures de contribution déjà en place 2/ Définir une nouvelle classe de 4/ Travailler sur une tarification à données : la D.I.G. l’usage et à la contribution Dépasser le clivage public / privé Sans renoncer à la gratuité de l’accès aux données
  5. 5. 1/ Défendre la licence ODbL Pour un vrai choix en matière de licences open data En France, on a en apparence un vrai choix Licence Ouverte ou ODbL ? ODbL pour réaffirmer le caractère commun des données ? Mais en pratique, un choix limité par les difficultés, réelles ou perçues, liées à l’ODbL «Une licence de gauchistes» «Une licence anti-business» «Une licence venue de l’étranger» «Une licence contaminante» (plutôt que «virale») «Une licence juste pour emmerder Google» nte ?Entendez-vous la petite musique qui moEt en conséquence, le principe du moindre effort / du moindre risque pour les nouveaux entrantsde l’open data«Ca a l’air compliqué ce truc de partage à l’identique, on n’en perçoit pas bien les risques, je vais plutôtprendre la Licence Ouverte» mé ? Un non-choix plutôt qu’un choix assu
  6. 6. 2/ La D.I.G. : donnée d’intérêt généralPublique, privée, personnelle ? Surtout bonne à ouvrir ! La loi Données publiques / données privées Données personnelles La vie : la question de l’accès au logement Devinette : quel acteur possède la meilleure vision dynamique des loyers pratiqués (avec un descriptif précis du bien) ? livage La D.I.G. : la donnée d’intérêt général dép asser le c rivé public / p Publique, privée ou personnelle, mais surtout bonne à ouvrir Une nouvelle classe de donnée à définir, des mécanismes d’incitation à imaginer... Pourquoi pas à l’occasion de la fiscalité du numérique : un crédit d’impôt D.I.G. sur le modèle du crédit d’impôt recherche ?
  7. 7. 3/ Le peering de contributionEncourager la réciprocité de la contribution Comment éviter les passagers clandestins de l’open data ? J’utilise intensivement mais ne contribue d’aucune manière... Une piste : le peering de contribution Tout le monde peut visualiser à la carte, l’embarquer sur son site web mais : pour accéder aux données brutes de uteurs, 65 000 arine Traffic : 1000 contrib positionnement AIS, il faut contribuer enM / jour ... proposant un nouveau flux...bateaux, 2M de pages vues
  8. 8. 4/ Tarification à l’usage et à la contributionUne solution pour concilier innovation et contributionLe modèle : la tarification des API Deux manières (au moins) deselon l’usage contribuer au pot communGratuit en dessous d’un certain - en améliorant la donnée : mise à jour,seuil d’utilisation, payant pour les enrichissement, nouvelles données,plus gros utilisateurs - en mettant la main à la poche pour e Maps modèle à la Googl financer le système, ...L’idée : tarification à l’usage et àla contribution pour les D.I.GAccès gratuit pour tousMais une contribution demandéeaux plus gros utilisateurs pourdécourager les passagersclandestins mons» «Ope n Data Com photo cc-by-sa jwyg
  9. 9. Bienvenue à l’Open Knowledge Foundation...et au boulot, maintenant
  10. 10. Les finalistes Prix «Innov/créa entrepr ISOKRON Web – http://www.isokron .com/ Iphone/Android Isokron (Mickael Javault) (Paris) Open Data et biens communs4 pistes pour pas lâcher l’affaire ... Simon Chignard - @schignard simonchignard@mac.com www.donneesouvertes.info tion ette interven Retrouvez c sur le blog

×