Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Généralités

2,400 views

Published on

  • Be the first to comment

Généralités

  1. 1. Généralités sur la parasitologie et les maladies parasitaires
  2. 2. I – Définition et place de la parasitologie médicale I - 1 : parasite et parasitisme - parasite : - parasitisme I - 2 : Autres associations entre organismes - symbiose - mutualisme - commensalisme - prédatisme - parasitisme I - 3 : place de la parasitologie médicale I - 4 : importance de la parasitologie médicale
  3. 3. II – Modalités du parasitisme II – 1 : selon le degré d’adaptation parasitaire - des parasites facultatifs ou opportunistes ex. Candida albicans - des parasites obligatoires ou parasites vrais ex. Taenias N.B: cas particuliers des parasites égarés ou en impasse parasitaire ex. * syndrome de larva migrans viscéral Toxocarara canis * hydatidose Echinococcus granulosus cas particulier des parasites erratiques
  4. 4. II – 2 : selon la spécificité parasitaire pour son hôte - Définition - des parasites peu ou pas spécifiques (ubiquistes) ex. Trichinella spiralis - des parasites très spécifiques (sténoxémie) ex. oxyure - cette spécificité peut être variable selon le stade évolutif - Elle dépend de divers facteurs : écologiques, éthologiques, phylogéniques,métaboliques
  5. 5. II – 3 : selon la durée de la vie parasitaire - des parasites permanents : ex. Taenia ; ascaris ; oxyure - des parasites temporaires : * parasites définitifs : ex. Ankylostome * des parasites protéliens : - des parasites périodiques : ex. Arthropodes hématophages durant leurs repas
  6. 6. II – 4 : selon le cycle évolutif - Définition : - on distingue : * des parasites monoxènes ex. oxyure, ascaris * des parasites hétéroxènes - hôte définitif : HD - hôte intermédiaire : HI * actif (vecteur) * passif - hôte auxilliaire ou paraténique - le réservoir de parasites
  7. 7. II – 5 : selon la localisation chez l’hôte : - les ectoparasites - nuisants : ex. sangsues - agents pathogènes véritables ex. Sarcopte de la gale - dermatophytes - vecteurs de maladies parasitaires ex. phlébotomes dans les leishmanioses - les endoparasites ex. intestin : taenia, ascaris, oxyure sang : Plasmodium tissu : toxoplasme
  8. 8. II – 6 : selon le mode d’infestation * passif : - par contact direct : ex. poux, sarcopte, dermatophyte - par ingestion : ex. kystes d’amibes métacercaires de Fasciola hepatica * actif : - indirect - direct
  9. 9. III – Interaction hôte – parasite : III – 1 : interactions sur le parasite : - anatomique - biochimique - physiologique - immunologique III – 2 : interaction sur l’hôte - rôle pathogène - action spoliatrice - action traumatique
  10. 10. - action traumatique - action mécanique - action toxique - modification du comportement- Réactions tissulaires- Réponses immunes
  11. 11. IV – Pathologie parasitaireIV – 1 : Dénomination des parasites et des parasitosesIV – 2 : DéfinitionsV – Classification des parasites V – 1 : les parasites animaux - les protozoaires : * sporozoaires * rhizopodes * flagellés * ciliés
  12. 12. - les helminthes : * Nemathelminthes : * Platelminthes : . Cestodes . Trématodes - Arthropodes : * insectes * acariensV – 2 : les parasites fongiques - champignons filamenteux * dermatophytes * moisissures - champignons levuriformes
  13. 13. VI – Prophylaxie et lutte contre les parasites : VI – 1 : prophylaxie collective : - En détruisant l’agent pathogène chez le réservoir de parasites - En empêchant le contact entre l’agent pathogène et l’HI ou le milieu extérieur - En détruisant l’HI VI – 2 : prophylaxie individuelle

×