Generalites sur les champignons dermatophyties

11,461 views

Published on

2 Comments
7 Likes
Statistics
Notes
No Downloads
Views
Total views
11,461
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
7
Actions
Shares
0
Downloads
196
Comments
2
Likes
7
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Generalites sur les champignons dermatophyties

  1. 1. GENERALITES SUR LESCHAMPIGNONS
  2. 2. Champignon: Organisme eucaryote, dépourvu de chloroplaste Sa structure est constituée d’un thalle (mycélium): filaments plus ou moins ramifiés Hétérotrophes: nutrition carbonée à partir des matières en décomposition
  3. 3.  Ils vivent en saprophytes symbiose parasite Propagation par diffusion des spores selon une production sexuée ou asexuée De point de vue morphologique, on distingue - champignons filamenteux: dermatophytes, moisissures - champignons levuriformes: Candida, Cryptococcus, Malassezia….
  4. 4. Structure de champignons filamenteux
  5. 5.  Éléments unicellulaires arrondis ou ovoïdes. Un ou plusieurs bourgeons rattachés à la cellule mèreStructure de champignons levuriformes
  6. 6.  Chez quelques espèces de levures (Candida), les bourgeons s’allongent sans se détacher de la cellule mère. Cela donne une structure semblable au mycélium filamenteux (pseudomycélium)
  7. 7. Origine du thalle Spores asexuées MaturationThallereproducteur Germination Thalle végétatif
  8. 8. Les dermatophyties Professeur agrégé Makni Fattouma
  9. 9. Définition Mycoses superficielles dues à des dermatophytes. Espèces kératinophiles + Kératinolytiques Siège : Peau + Phanères (ongles ; cheveux)
  10. 10. Agents pathogènesChampignons filamenteux appartenant à laclasse des ascomycètesProduction des spores : Microconidies MacroconidiesClassification (morphologie des cultures surmilieux de Sabouraud) 3 genres : Epidermophyton Trichophyton Microsporum
  11. 11. Microsporum audouinii Epidermophyton floccosum Microsporum canisTrichophyton mentagrophytes Trichophyton rubrumFructifications caractéristiques des trois genres de dermatophytes
  12. 12. Le genre MicrosporumLe genreMicrosporum estcaractérisé par desmacroconidies enfuseau, de grandetaille, divisés en 6à 8 logettes à paroiépaisse échinulée
  13. 13. Le genre MicrosporumLe genreMicrosporum estcaractérisé par desmacroconidies enfuseau, de grandetaille, divisées en 6 à8 logettes à paroiépaisse échinulée
  14. 14. Le genre EpidermophytonLe genreEpidermophytoncomprend une seuleespèce(E.floccosum):est caractérisé par desmacroconidies enmassue, de petite taille,divisées en 3 à 5logettes à paroi mince,regroupées en régimede banane. Pas demicroconidies
  15. 15. Le genre TrichophytonLe genre Trichophytonest caractérisé pardes macroconidiesde grande taille, àparoi mince nonéchinuléeLes microconidiessont rondes oupiriformes
  16. 16. Modes de contaminationOrigine humaine Origine animale(anthropophile) (zoophile) OrigineDirecte contact avec lesIndirecte (objets de tellurique animaux detoilettes, lieux publics compagnie Microsporumcontaminés) T. M. canis (chats )rubrum, T. violaceum, T. mentagrophytes gypseumE. floccosum ( lapins , rongeurs…) T. verrucosum (bovins)
  17. 17. Facteurs favorisants chaleur + humidité Macération (plis inguinaux, EIO) Profession (agriculteurs, vétérinaires, éleveurs de bovins…) Les microtraumatismes Les facteurs hormonaux : majorité des teignes Guérison à la puberté Les facteurs immunologiques (rôle de l’immunodépression , SIDA, corticothérapie)
  18. 18. Pénétration de spores
  19. 19. Microsporun canis se transmet à l’homme leplus souvent par un chat parasité ou un chien
  20. 20. Trichophyton mentagrophytes se transmet àl’homme le plus souvent par les lapins ou lesrongeurs parasités
  21. 21. Trichophyton verrucosum se transmet àl’homme le plus souvent par les bovinsparasités
  22. 22. Plaque alopécique chez un bovidé due à T.verrucosum
  23. 23. Pathogénie des dermatophytes Spores ou fragment de mycélium Peau: épiderme cheveux OngleHerpès circiné Teignes Onyxis
  24. 24. Pénétration de dermatophyte dans l’épidermeGermination de spore filaments à croissance centrifuge Herpès circiné: zone active se trouve en périphérie et lecentre guérit progressivement
  25. 25. Modalité de développement d’un dermatophyte sur le cheveuxL’atteinte des des poils et L’atteinte poils et descheveux se fait à partir deà des cheveux se faitla partir de la couche couche cornée de l’épiderme Envahissement par propagation descendante vers le bulbe Sa progression s’arrête au niveau du collet du bulbe: Frange d’Adamson
  26. 26. Teignes ecto-endothrix Teignes endothrix Teigne microsporique Teigne trichophytique Teigne microïde Teigne faviqueTeigne mégasporique
  27. 27. Modalités de développement d’undermatophyte au niveau de l’ongle
  28. 28. Clinique Les teignes du cuir chevelu Les épidermophyties Les onyxis dermatophytiques Les manifestations allergiques
  29. 29. Clinique : TeignesLes teignes tondantes: - teignes microsporiques - teignes trichophytiquesLa teigne favique: le favusLes teignes suppurées: - Les kérions (cuir chevelu ) - Sycosis (barbe, moustaches )
  30. 30. Clinique : TeignesLes teignes tondantes: - teignes microsporiques - teignes trichophytiquesLa teigne favique: le favusLes teignes suppurées: - Les kérions (cuir chevelu ) - Sycosis (barbe, moustaches )
  31. 31. Teignes tondantesLes plus fréquentes: 94% des teignesAtteinte préférentielle de l’enfant (âge scolaire)  Cassure de cheveux  Guérison spontanée à la puberté
  32. 32. Teignes microsporiques Dues à des dermatophytes du genre MicrosporumM. canis +++ (cosmopolite)M. audouini (Afrique)M. ferrugineum (extrême orient)
  33. 33. 2ième cause de teignes enTunisieSfax: 1046 cas (1995- 2004)zoophile (chat, chien)agent causal :Microsporum canis
  34. 34. Aspect clinique:- Grandes plaques (4 à 7 cm)- Peu nombreuses (1 à 4)- Forme arrondie avec unesurface sale recouverte desquames grisâtres-Cheveux cassés courts (3 à 6 mm)
  35. 35. .Lumière de Wood : fluorescence verte
  36. 36. Microscopie : Parasitisme endo-ectothrix: gaine de sporesà l’extérieur et des filaments mycéliens à l’intérieur
  37. 37. Teignes trichophytiques Dues à des espèces anthropophiles contagieuses T. violaceum+++ T. tonsurans T. soudanense Les plus fréquentes dans notre paysSfax: 2725 cas (1995-2004) Lumière de Wood : négative
  38. 38. Aspect clinique: petites plaques (5mm) nombreuses cheveux cassés très courts au ras du cuir chevelu, englués dans les squames
  39. 39. Des herpès circinés peuventcoexister avec des teignestondantes
  40. 40. OOnyxis secondaire à une teigne non traitée
  41. 41. Aspect inflammatoire Aspect très inflammatoire duneeczématique dune teigne teigne trichophytique pouvant posertrichophytique le problème de diagnostic différentiel avec un favus
  42. 42. Cheveux parasités très courts déformés en lettres alphabétiques
  43. 43. Microscopie: Parasitisme endothrix: cheveuxremplis de grosses spores (4µm) « sac denoisette
  44. 44. Clinique : TeignesLes teignes tondantes: - teignes microsporiques -teignes trichophytiquesLa teigne favique: le favusLes teignes suppurées: - Les kérions (cuir chevelu ) - Sycosis (barbe, moustaches )
  45. 45. Teigne favique : FavusDue à T. schoenleinii (anthropophile )Rare (enfant, adulte)Autrefois,elle était fréquente dans notre paysmais actuellement elle est devenuesporadique
  46. 46. Aspect clinique:- Godets faviques multiples,jaunâtre, d’odeur fétidereposant sur un épiderme trèsinflammatoire- Plaques croûteuses- Cheveux rares, ternes etgrisâtres et relativementlongues Evolution :- Alopécie définitive- Pas de guérison spontanée àla puberté
  47. 47. Lumière de wood :Fluorescence vert pâleMicroscopie : Endothrix :- filaments mycéliens trèsarthrosporés « tarses faviques »- bulles d’air aprèséclaircissement à la potasse
  48. 48. Clinique : TeignesLes teignes tondantes: - teignes microsporiques -teignes trichophytiquesLa teigne favique: le favusLes teignes suppurées: - Les kérions (cuir chevelu ) - Sycosis (barbe, moustaches )
  49. 49. Teignes inflammatoires « suppurées » Kérions de Celse du cuir chevelu (enfant, femme)Sycosis (barbe, moustaches)Les dermatophytes responsables sont zoophiles: T.mentagrophytes T.verrucosumL’infection se fait par contact avec l’animal malade
  50. 50. Aspect clinique: Plaquetuméfiée surélevée, rouge,suppurée « macaroninflammatoire » Kérions du cuir cheveluLes orifices folliculairessont dilatées et laissantsoudre de pus expulsiondes cheveux
  51. 51. Sycosis de la barbe Sycosis des moustaches
  52. 52. Lumière de wood: négatifExamen microscopique:Parasitisme endo-ectothrix individualisé endeux types:- Type microïde du à T.mentagrophytes- Type mégasporique du à T.verrucosum
  53. 53. Examen direct: parasitisme ecto-endothrix typemicroïde• Chaînettes de petites spores à lextérieur ducheveux et des filaments mycéliens à l’intérieur
  54. 54. Examen direct: parasitisme ecto–endothrix de typemégasporique•Chaînettes de grandes spores ( 4 à 5 µ) à lextérieur ducheveux et des filaments mycéliens à l’intérieur
  55. 55. Clinique Les teignes du cuir chevelu Les épidermophyties Les onyxis dermatophytiques Les manifestations allergiques
  56. 56. Clinique: Les épidermophyties Epidermophyties de la peau glabre: Herpès circiné Les intertrigos dermatophytiques
  57. 57. Epidermophytie de la peau glabre: Herpès circinéC’est la lésion élémentaire des dermatophytessur la peauTache érythémato-squameuse qui s’étend defaçon excentrique: forme en anneau
  58. 58. Ces lésions peuvent être unique oumultiple Elles siégent sur n’importe quelle régionde la peau Tous les dermatophytes peuvent êtreresponsables
  59. 59. Herpès circiné du visage : Lésion à évolutioncentrifuge à partir du pointdinoculation Bordure vésiculeuse ousquameuse prurigineuse
  60. 60. Herpès circiné du visage avant et aprèstraitement antifongique par voie locale
  61. 61. Herpès circiné au niveau du cou
  62. 62. Herpès circiné inflammé du à T. mentagrophytes
  63. 63. mycose du dos des mains à bordure circinée
  64. 64. Herpès circiné étendu au niveau du dos
  65. 65. Herpès circiné aggravé par descorticoïdes : exagération des signeslocaux
  66. 66. Herpès circiné généralisé chez une malade sous corticothérapieCorticothérapie est contre indiquée en cas de dermatophytie
  67. 67. Intertrigos dermatophytiques :A- Intertrigos des petits plis : Intertrigo interdigito-plantaire:  fréquents chez l’adulte (homme)  Début le plus souvent au 4iéme espace  fissuration du fond du pli+ hyperkératose  Extension (plante, dos du pied, ongles)  Agents responsables : T. rubrum T. interdigitale
  68. 68. Epidermophytie interdigito-plantaire : "pied dathlète":fissuration du fond du 4e espace avec peau squameuseet blanchâtre
  69. 69. L’atteinte de la plantedu pied peut se fairepar extension desatteintesinterdigitales.Aspect squameux
  70. 70. Dermatophytie plantaire: peau squameuseaccentuée au niveau des plis
  71. 71. Lésions squameuses, débordant la facelatérale du pied
  72. 72. Intertrigos dermatophytiques des espaces inter-digitaux: rares
  73. 73. Intertrigo interdigito-palmaire: aspect blanchâtre et desquamatif
  74. 74. Mycose de la paume de la main : Aspect squameuxintense surtout au niveau des plis palmaires
  75. 75. B- Intertrigos des grands plisEczéma marginé deHébra: lésion centrée surles plis inguinaux avecbordure érythémato-squameuse, daspectclassique par sa symétriesur les deux cuisses:aspect en aile de papillon
  76. 76. Intertrigo du pli sousaxillaire : "aspect enaile de papillon" :bordure érythémato-squameuse bienlimitée
  77. 77. Clinique Les teignes du cuir chevelu Les épidermophyties Les onyxis dermatophytiques Les manifestations allergiques
  78. 78. Les onyxis dermatophytiques– Les onychomycoses sont très fréquentes: motif fréquent de consultation: (Sfax: 4435 cas de 1989 à 2005) Elles engendrent une gène fonctionnelle et esthétique Elles posent souvent des difficultés thérapeutiques
  79. 79. Onyxis des orteils++Plus fréquents chez les adultesSecondaires à: - un intertrigo - une teigneAgents le plus souvent en cause: - T.rubrum - T.interdigitale
  80. 80. Aspects cliniques: 4 types Variété sous unguéale disto-latérale +++ Leuconychie superficielle Leuconychie sous unguéale proximale Onychodystrophie totale
  81. 81. Onychomycose sous unguéale latéro-distale :• atteinte de longle à partir du bord latéro-distal• pas de périonyxis• modification de la couleur de longle : aspect strié• lit de longle : friable
  82. 82. Leuconychie sous unguéale proximale: forme rare
  83. 83. Onychodystrophie des ongles: • la lame unguéale est détachée du lit • important dépôt sous-unguéal
  84. 84. Clinique Les teignes du cuir chevelu Les épidermophyties Les onyxis dermatophytiques Les manifestations allergiques
  85. 85. Examen mycologique Examen directprélèvement Culture Identification
  86. 86. Examen mycologique Examen directprélèvement Culture Identification
  87. 87. Prélèvement des cheveux atteints à la pince à épilerGrattage des squames ( croûte)
  88. 88. Couper les ongles jusqu’à la partie saineRacler le lit de l’ongle poudre
  89. 89. Examen mycologique Examen directprélèvement Culture Identification
  90. 90. Examen direct (squames ou ongles): filaments mycéliens
  91. 91. Teigne microsporique: Parasitisme Teigne favique: Parasitismeendo-ectothrix: gaine de spores à endothrix filaments mycéliensl’extérieur très arthrosporés « tarses faviques » Cheveux: 5 types de parasitisme Teigne trichophytique Parasitismeendothrix: cheveux remplis degrosses spores
  92. 92. Parasitisme endo-ectothrix de typemicroïde: quelques chaînettes depetites spores à l’extérieur Parasitisme endo-ectothrix de typemegasporique: quelques chaînettesde grandes spores à l’extérieur
  93. 93. Examen mycologique Examen directprélèvement Culture Identification
  94. 94. Ensemencement (tubes, boite): entre 2 becs benzèneMilieux de Sabouraud: ST et SATAntibiotique inhibe les germesActidione inhibe les moisissures
  95. 95. Incubation (25°C 30°C), 7jours à 1mois
  96. 96. Critères d’identification des dermatophytesAspect macroscopique: Vitesse de développement des colonies Morphologie du recto et du verso: couleuret aspect des coloniesAspect microscopique:  macroconidies et microconidies
  97. 97. Trichophyton rubrumAspect macroscopique: Aspect microscopique: Aspect cotonneux macroconidies allongées etVerso: pigment rouge vif étroites, microconidies piriformes
  98. 98. Trichophyton mentagrophytesAspect macroscopique: aspect poudreux Aspect microscopique: microconidies piriformes
  99. 99. Trichophyton violaceumAspect macroscopique Aspect microscopique
  100. 100. Microsporum canis aspect macroscopique •A gauche : Recto : Duvet blanc rayonnant •A droite : Verso : pigment jaune orangéAspect microscopique :•macroconidies (30 à 60µ)•extrémités pointues•parois épaisses échinulées• 6 à 12 logettes
  101. 101. Trichophyton schonleinii Aspect microscopique:Aspect macroscopique: filaments mycéliens irréguliers: clou favique; chandelier
  102. 102. Epidermophyton floccosum
  103. 103. TraitementTeignes du cuir chevelu: Griséofulvine, per os, 15-20mg/Kg/j Terbinafine (Lamisil), per os, 200mg/j Local: Imidazolés en lotionDurée: 6 semaines
  104. 104. Les épidermophyties de la peau glabre:• Local: Imidazolés (econazole, ketoconazole,….)• Terbinafine: Lamisil pomadeLes onyxis dermatophytiques• Général: Griséofulvine: 6mois à 1 an Terbinafine: 1 cp/j 3 à 6 mois• Local: Les vernis antifongiques Avulsion chimique

×