Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
• Aménager de nouveaux projets
qui permettent de se réapproprier
les bords de l’Ille et de la Vilaine
• Relier les espaces...
Liaison Forêt de Rennes
Liaison Bois de Soeuvres
EtangduP
e titCoutance
Etang
Etang
duB
as
Roquet
la
Vilaine
le Blosne
la ...
AXE
AFFIRMONS
LE CENTRE-
VILLE
AU CŒUR DE
LA MÉTROPOLE
2
ÉLARGIR
LE CENTRE-VILLE
EN AFFIRMANT SA VITALITÉ
En 2030, le cent...
! ! !
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
!
OCTROI
HÔTEL-DIEU
EURORENNES
BAUD-
CHARDONNET
OCTROI
L’îlot de l’Octro...
AXE
3
UNE VILLE ENCORE
PLUS FACILE À VIVRE
En 2030, la ville de Rennes demeure à taille humaine.
Chacun peut s’y loger, qu...
GROS MALHON
BEAUREGARD
MAUREPAS-GAYEULLES
GROS-
CHÊNE
IRÈNE-JOLIOT
CURIE
SQUARE
QUENTIN
BEAULIEU
BOIS PERRIN
FRANÇOIS CHÂT...
AXE
4 VALORISONS
NOTRE
PATRIMOINE
TOUT EN ÉCRIVANT
L’AVENIR
MIEUX PRENDRE EN COMPTE
LE PATRIMOINE
DANS CHAQUE PROJET
En 20...
DANS LE PATRIMOINE
MONUMENTAL :
Couvent des Jacobins, Portes Mordelaises,
place du Parlement…
DANS LES BÂTIMENTS
D’INSTITU...
UNE DYNAMIQUE
QUI MISE SUR LA DIVERSITÉ
ÉCONOMIQUE
En 2030, la diversité des lieux de travail et d’activités
sera conforté...
ATALANTE
VIASILVA
FREVILLELA COURROUZE
EURORENNES
ZI LORIENT
ZI NORD
ZI SUD-EST
Villejean
Maurepas
Le Blosne
Bréquigny
Cha...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain

1,527 views

Published on

de Rennes 2030 au projet urbain

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

RENNES 2030 : de Rennes 2030 au projet urbain

  1. 1. • Aménager de nouveaux projets qui permettent de se réapproprier les bords de l’Ille et de la Vilaine • Relier les espaces verts grâce à un maillage de chemins facilement accessibles, qui permettent aussi les continuités écologiques nécessaires à la faune et la flore • Protéger des arbres remarquables au titre du patrimoine de la ville • Développer les projets participatifs autour de l’eau et de la nature UNE PLACE RENFORCÉE POUR LA NATURE ET L’EAU DANS LA VILLE En 2030, l’eau est plus accessible, avec des lieux d’animation variés dans les quartiers au bord de l’eau. L’offre d’espaces verts de proximité est complétée. L’appropriation des espaces par les habitants est encouragée. Les continuités naturelles à l’échelle de la ville sont aménagées pour former un seul maillage vert, permettant d’accéder aux grands espaces de loisirs, de nature et de campagne de la métropole. ORIENTATIONS CHOISIES UNE NATURE PLUS PRÉSENTE, PLUS VISIBLE ET PLUS LUDIQUE CE QUI S’EST DIT PLUS DE NATURE EN VILLE RÉINVESTIR LE FLEUVE ET LE RENDRE PLUS VISIBLE RÉAMÉNAGER LES BERGES POUR DE MULTIPLES USAGES AXE RÉVÉLONS L’EAU ET LA NATURE DANS LA VILLE
  2. 2. Liaison Forêt de Rennes Liaison Bois de Soeuvres EtangduP e titCoutance Etang Etang duB as Roquet la Vilaine le Blosne la Mare Etang d e laPetitePi blais Et a n gde la R oselière lesLandelles le Champaufour le Thor igné le Forge laChalotais la Mé nouriais l e Marquer ais le Grand t e rtre l e Grand M arais d'Olivet le Pont Rouault le Gr and Marai s le M oulin d'Olivet la Flume leLindon E ta n gduG randCoutance E tang d uColombier l'Orso n CanaldeCicé laG ueude rie le Blosne le Blo sne le Chêne- Marbot la Vilaine laRosa is Canal d 'Ille etRance E tang d'Apign é lePontLagot le Hirdye r le B lo sne leBlosne Et angdesL ongs C ham ps les Prés de Melesse la G ravelle le Fouillard le Reyne l la Vilai ne laVilaine la Bunelais la Vilaine Canal d'Ille et Rance duHirdyer l'Ill e la Vilaine le Champalaune la Vilaine la Vilaine la PlancheAlmot l'Ille Beauregard Gallet Piletière Bintinais Bréquigny Vilaine amont Tauvrais Thabor Parc en réseau du Blosne Courrouze Longchamps Base nautique de Baud Jardin Moderne Plage de Rennes Etangs d'Apigné Roazhon Park Moulin du Comte Octroi Théâtre de la Pailette - Parc Saint Cyr Portes Mordelaises - Les lices République Pasteur Musée des Beaux-Arts TNB Promenade des Bonnets Rouges Plage de Rennes Quais animés Campus Beaulieu Le Diapason Parc des Gayeulles La Bellangerais Ecole d'architecture Quai Saint-Cyr Mabilais J.F. Kennedy Villejean-Université Pontchaillou Anatole France Charles de Gaulle Jacques Cartier Clemenceau Henri Fréville Italie Triangle Le Blosne La Poterie Bois de Vaux VALLÉE DE LA VILAINE LA COURROUZE PRAIRIES SAINT MARTIN PARC DES GAYEULLES LES BERGES DE L’OCTROI Des logements et un lieu d’animation prendront place à la confluence de l’Ille et de la Vilaine, face au jardin de la confluence PRAIRIES SAINT-MARTIN Le futur parc naturel à deux pas du centre-ville ! VALLÉE DE LA VILAINE De nouveaux cheminements seront créés d’ici à 2025 pour découvrir les paysages et le patrimoine de la Vilaine. DES PROTECTIONS VÉGÉTALES RENFORCÉES GRÂCE À L’INVENTAIRE PARTICIPATIF Des arbres remarquables ont été identifiés grâce à un inventaire participatif et à l’expertise du service des Jardins et de la Biodiversité. Les arbres ou les espaces verts qui présentent un intérêt écologique, paysager ou patrimonial, feront l’objet d’une protection, de manière isolée ou dans un ensemble végétal. DE NOUVEAUX CHEMINS POUR PARCOURIR LA VILLE DES EMPLACEMENTS RÉSERVÉS SERONT INSCRITS AU PLU Ce sont des espaces identifiés où la constructibilité sera « gelée » pour permettre les aménagements nécessaires à des plantations, des espaces verts, des berges, des chemins… DES ÎLOTS DE FRAÎCHEUR AU CŒUR DE LA VILLE DES JARDINS EN FOND DE PARCELLE PRÉSERVÉS Il sera obligatoire de respecter un pourcentage de végétalisation. L’ensemble de ces espaces (jardins, parcs…) permettra de créer des corridors et des îlots verts dans la ville. C’est une des manières les plus efficaces de rafraîchir la ville, face au développement des épisodes de canicule. De plus, l’obligation de laisser des espaces non construits (et de pleine terre) permettra de recharger les ressources en eau des nappes phréatiques en laissant l’eau de pluie s’infiltrer dans la terre. DANS LES PROJETS AU BORD DE L’EAU avec l’animation des berges de l’Octroi, l’aménagement d’une guinguette à Plaisance, de chemins de traverse dans la Vallée de la Vilaine ou d’une plage à Baud-Chardonnet. SUR LA GRANDE « DIAGONALE VERTE » de la forêt de Rennes à la Vallée de la Vilaine, pour rejoindre facilement les grands espaces et la campagne. Les quais de Chézy et de Tassigny et des passerelles seront aménagés pour assurer la continuité des promenades. DANS DE PETITS PROJETS DE PROXIMITÉ à l’image des projets déjà réalisés ou en cours de réalisation (square Jagu, square Anne Cogné, square Ligot…), et avec des projets issus du budget participatif : jardins flottants, jardins partagés… R É V É L O N S L’ E A U E T L A N AT U R E D A N S L A V I L L E R É V É L O N S L’ E A U E T L A N AT U R E D A N S L A V I L L E AXE AXE LES ABORDS DE PLAISANCE Un nouveau quartier au bord de l’eau animé avec sa guinguette ÇA SE PASSE OÙ ? QUELS PRINCIPES POUR L’URBANISME ? Valoriserlestraverséesexistantes Créerdesnouvellespasserelles Intensifierleslieuxd’animation auborddel’eau Révélerlagrandediagonaleverte Assurerlescontinuitésentrelesespaces denature LÉGENDE LA PLAGE DE BAUD-CHARDONNET Une plage sera aménagée à Baud- Chardonnet. Elle proposera un vaste espace de convivialité avec au programme : activités sportives, nautiques, pontons, guinguette...
  3. 3. AXE AFFIRMONS LE CENTRE- VILLE AU CŒUR DE LA MÉTROPOLE 2 ÉLARGIR LE CENTRE-VILLE EN AFFIRMANT SA VITALITÉ En 2030, le centre-ville d’aujourd’hui devient le centre de la métropole de demain, tirant le meilleur parti de ses atouts : patrimoine historique, présence du fleuve, commerces, accessibilité. Toutes les fonctions y restent représentées avec le développement de logements pour tous, d’activités économiques et commerciales. Le centre-ville est plus animé et étendu, il tisse de nouveaux liens avec les quartiers. La manière de se déplacer vers le centre et dans le centre est repensée, en s’appuyant sur l’arrivée de la seconde ligne de métro et en donnant plus d’espace aux piétons et vélos. • Étendre progressivement le centre-ville en s’appuyant sur de nouveaux lieux créateurs d’activité et d’animation • Mettre en valeur le patrimoine, qu’il soit monumental ou plus « ordinaire » • Promouvoir une qualité architecturale et urbaine pour les lieux d’accès au centre-ville • Apaiser l’espace public, suite aux travaux de la seconde ligne de métro, et contribuer à l’animation du centre • Réaffirmer la vocation d’un centre-ville habité, avec le développement de logements accessibles à tous ORIENTATIONS CHOISIES MAIS UN CENTRE-VILLE TROP MINÉRAL CE QUI S’EST DIT IL FAUT UN CENTRE ATTRACTIF UN CENTRE-VILLE AGRÉABLE VITRINE DE RENNES
  4. 4. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! OCTROI HÔTEL-DIEU EURORENNES BAUD- CHARDONNET OCTROI L’îlot de l’Octroi deviendra un lieu de promenade et d’animation au bord de l’eau. Il est prévu la construction de 135 logements. HÔTEL DIEU Ce lieu sera réinvesti par de nouveaux usages : logements, commerces et lieux d’animation (santé, bien-être, espaces de restauration). BAUD-CHARDONNET Le nouveau quartier de Baud-Chardonnet devient un nouvel attracteur à l’est: école de l’image, parc, commerces, etc.EURORENNES L’arrivée de la Ligne Grande Vitesse conforte l’attractivité du secteur de la gare qui se recompose en lien avec les grands équipements tout proches (Champs Libres), pour étirer le centre-ville au sud. UNE POURSUITE DU DÉVELOPPEMENT SUR LES GRANDS AXES D’ACCÈS AU CENTRE-VILLE Cela permettra de répondre aux demandes de logements tout en préservant les terres agricoles autour de la ville. DES RÈGLES DE MIXITÉ SOCIALE RENFORCÉES ET RÉAFFIRMÉES SUR TOUTE LA VILLE Les opérations de logements devront intégrer des programmes de logements sociaux ou à coûts maîtrisés. Sur certains secteurs ces ambitions de programmes seront renforcés. PLUS DE SOUPLESSE DANS LES RÈGLES ARCHITECTURALES POUR DIVERSIFIER ET QUALIFIER LES CONSTRUCTIONS SUR LES RUES DE FAUBOURGS Ce sont les grandes rues historiques qui traversent la ville depuis les entrées jusqu’à son cœur. Elles irriguent les quartiers et témoignent de l’évolution de la ville, à l’instar du PLU actuel. C’est sur ces voies que les principaux droits à construire seront autorisés, en dehors des opérations d’aménagement. Mais si aujourd’hui les règles favorisent une architecture trop homogène, comment construire différemment dans le PLU de demain ? • En prenant en compte le patrimoine avec moins de constructibilité dans les secteurs historiques ; • En autorisant des variations possibles dans l’implantation des projets (en retrait, en bord de rue, etc...) et dans leur hauteur, ce qui donnera davantage de place à l’innovation architecturale ; • En incitant aux « percées visuelles » qui permettront de voir les jardins depuis la rue. AUX QUATRE POINTS CARDINAUX qui marqueront le nouveau périmètre du centre-ville : Hôtel-Dieu au nord, îlot de l’octroi à l’ouest, EuroRennes au sud, Baud-Chardonnet à l’est. DANS LE CENTRE ANCIEN, avec la mise en valeur du patrimoine et la poursuite de la réhabilitation de l’habitat ancien pour assurer la pérennité des bâtiments. SUR UN PARCOURS COMMERCIAL RENFORCÉ entre le nord et le sud de la ville qui connectera la place Sainte-Anne au Colombier, en passant par République et les Halles Centrales. EN ACCROCHANT LE CENTRE AUX AUTRES QUARTIERS Les voies ferrées qui entourent le centre le séparent des autres quartiers. Cette coupure sera moins forte grâce aux projets de recomposition urbaine autour des voies ferrées. A F F I R M O N S L E C E N T R E -V I L L E A U C Œ U R D E L A M É T R O P O L E AXE 2 A F F I R M O N S L E C E N T R E -V I L L E A U C Œ U R D E L A M É T R O P O L E AXE 2 UNE GARE TRAVERSANTE La passerelle permet de rejoindre le nord et le sud des voies ferrées de jour comme de nuit, jusqu’aux quartiers sud-gare. PROJET D’AMÉNAGEMENT MADELEINE Avec ses 375 logements, ce projet vient intensifier le passage entre le centre-ville et le sud de la ville en vis-à-vis du lotissement des Foyers Rennais. GUINES L’ancien site militaire fera place à un nouveau quartier imaginé avec les riverains. LA COURROUZE ET LE VALLON JULES VERNE L’aménagement de cette promenade et du quartier donne un accès direct au centre-ville. PONTCHAILLOU Le site de l’hôpital se développe et se recompose sur lui-même. L’accès est facilité avec des aménagements et la requalification de la halte ferroviaire. ÇA SE PASSE OÙ ? QUELS PRINCIPES POUR L’URBANISME ? Exemple de rue de faubourg avec la rue de Fougères LES NOUVEAUX POINTS CARDINAUX LES NOUVEAUX PROJETS AUTOUR DES VOIES FERRÉES HÔTEL-DIEU EURORENNES BAUD- CHARDONNET ÎLOT DE L’OCTROI
  5. 5. AXE 3 UNE VILLE ENCORE PLUS FACILE À VIVRE En 2030, la ville de Rennes demeure à taille humaine. Chacun peut s’y loger, quelle que soit sa situation. Les centralités de quartiers sont renforcées ou aménagées afin de permettre à chacun d’accéder à pied aux commerces, écoles, équipements. Il est encore plus facile de se déplacer en ville, avec la seconde ligne de métro, un réseau de bus renforcé, et des itinéraires vélos sécurisés. • Intervenir prioritairement pour la rénovation urbaine des quartiers populaires • Créer ou renforcer les centralités près des stations de métro ou dans les nouveaux quartiers • Renforcer les liaisons entre les quartiers en s’appuyant sur les continuités naturelles et en réduisant les effets de coupures de certaines infrastructures • Favoriser la réhabilitation thermique des logements et la construction de nouveaux logements plus sobres et économes • Promouvoir la participation citoyenne à travers des dispositifs de concertation adaptés à chaque projet ORIENTATIONS CHOISIES SE DÉPLACER PARTOUT FACILEMENT CE QUI S’EST DIT RENFORCER LA CONVIVIALITÉ DES QUARTIERS UNE GRANDE VILLE QUI DOIT RESTER À TAILLE HUMAINE UNE VILLE BIEN ÉQUIPÉE, MAIS QUI DOIT FAIRE ATTENTION AU MAINTIEN DE SES COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITÉ PROFITONS DE LA VIE DANS TOUS NOS QUARTIERS
  6. 6. GROS MALHON BEAUREGARD MAUREPAS-GAYEULLES GROS- CHÊNE IRÈNE-JOLIOT CURIE SQUARE QUENTIN BEAULIEU BOIS PERRIN FRANÇOIS CHÂTEAU BAUD- CHARDONNET 1 BAUD- CHARDONNET LANDRY BLOSNE EST ITALIE PORTES DE NANTES BREQUIGNY ATALANTE - VIA SILVA R É V É L O N S L’ E A U E T L A N AT U R E D A N S L A V I L L EP R O F I T O N S D E L A V I E D A N S T O U S N O S Q U A R T I E R S AXE 3 DANS LES QUARTIERS POPULAIRES DESSERVIS PAR LE MÉTRO : le Blosne, Maurepas-Gayeulles, Gros Chêne, Normandie-Saumurois. Cet engagement fort, appuyé par l’État (ANRU), a pour objectif la requalification de ces quartiers. DANS LES PÔLES DE QUARTIERS À RENFORCER OU À AMÉNAGER suite à l’arrivée du métro ou à la création de nouveaux quartiers : La Courrouze, Cleunay, Armorique, Landry. LE LONG DES GRANDS AXES STRUCTURANTS DE LA VILLE • Les Rives des grandes avenues du nord de la ville pour rapprocher les quartiers et révéler la vallée de l’Ille • Les Terrasses de la Vilaine pour dévoiler une situation privilégiée avec vue sur le fleuve • Le vallon du Blosne pour structurer les projets autour d’un maillage exceptionnel d’espaces verts P R O F I T O N S D E L A V I E D A N S T O U S N O S Q U A R T I E R S AXE 3 GROS CHÊNE Le quartier de Gros Chêne fait l’objet de l’opération de renouvellement urbain. Avec l’arrivée de la seconde ligne de métro, le quartier se redessine, les logements se rénovent, le centre commercial se réorganise. ARMORIQUE Le long du canal de l’Ille la centralité de quartier d’Armorique se conforte avec ses bureaux, ses commerces, ses nouveaux habitants. BOULEVARD DE VITRÉ Le boulevard de Vitré se transforme. La station de métro Joliot-Curie rendra l’accès encore plus facile aux grands équipements scolaire que sont les lycées Châteaubriant et Joliot-Curie, mais aussi les quartiers environnants. PLACE DE ZAGREB La place de Zagreb se recompose autour du métro. La centralité du Blosne se renforce avec l’installation de commerces, du conservatoire à rayonnement régional, l’aménagement de la halle multifonction et la rambla jusqu’à l’équipement du Triangle. PARC EN RÉSEAU DU BLOSNE Les espaces verts du Blosne se mettent en réseau: ils se relient pour former un parc linéaire avec des cheminements.BASSIN NORDIQUE DE BRÉQUIGNY La piscine de Bréquigny se rénove et s’agrandit! Un deuxième bassin, en extérieur, accueillera les nageurs dès 2018. Ce nouveau bassin de 50m offrira 10 lignes de nage. Le réaménagement de cet équipement conforte le pôle de loisirs de Bréquigny constitué de la plaine de jeux, du parc, des différents équipements sportifs (Cercle Paul Bert), etc. LANDRY-CHATEAUGIRON Cet opération d’aménagement accueillera environ 500 logements. L’objectif est de renforcer la polarité commerciale et de mieux relier le secteur au parc du Landry qui lui fait face. LA PILETIÈRE Révéler ce cours d’eau ancien et méconnu. STATION DE MÉTRO LIGNE B DE BEAULIEU NORMANDIE-SAUMUROIS La tour de Normandie-Saumurois et ses 17 étages accueillent des logements étudiants. Sur le toit du parking silo, 11 maisons sont installées. VALLÉE DE LA VILAINE Au cœur de la Vallée coule la Vilaine, ce fleuve souvent mal identifié, qui représente tout autant les racines que l’avenir du territoire. Le projet de la Vallée de la Vilaine se donne pour objectif de créer de nouveaux cheminements pour partir à la rencontre de ses paysages et de son patrimoine. Il cherche aussi à renforcer les activités humaines et les usages touristiques, sportifs, agricoles et culturels qui peuvent s’y développer dans un souci de préservation de l’environnement. BOIS PERRIN Ce site hospitalier du centre hospitalier Guillaume Régnier se recompose et se diversifie en accueillant des programmes de logements. VIASILVA ViaSilva est un projet de développement urbain, situé à Cesson-Sévigné. Il accueillera des sites de bureaux autour de 2 stations de métro et des logements diversifiés. SQUARE DU DOCTEUR QUENTIN Situé entre le boulevard de Vitré, l’avenue Charles Foulon et la rue des Plantes, le projet du square du docteur Quentin proposera à la fois la réhabilitation et la création de nouveaux logements. ÇA SE PASSE OÙ ? QUELS PRINCIPES POUR L’URBANISME ? LES PÔLES COMMERCIAUX DE PROXIMITÉ DANS LES QUARTIERS RENFORCÉS Leur développement sera permis et encouragé, alors que la croissance des grands secteurs commerciaux de périphérie sera encadrée. DES PÉPITES ARCHITECTURALES Des sites stratégiques seront identifiés à l’articulation des différents quartiers. Ils accueilleront de nouvelles pépites de grande qualité architecturale. L’IDENTITÉ ARCHITECTURALE DES QUARTIERS CONFORTÉE Aujourd’hui, dans le PLU actuel, la constructibilité est ciblée sur les axes structurants, ce qui a permis de ne pas modifier l’ambiance de certains quartiers (pavillonnaires, maisons de ville, immeubles au milieu des jardins...). Demain, pour aller plus loin, une vigilance sera portée à l’intégration des nouvelles constructions dans leur contexte, dans ce qui les entoure. DES LOGEMENTS ENCORE PLUS QUALITATIFS Les nouveaux logements devront favoriser la lumière naturelle et s’ouvrir vers l’extérieur avec des espaces suffisamment dimensionnés pour avoir des usages. Les logements seront plus économes en énergie. Faisceauxdeprojets Projetsàl’étude Projetsopérationnels LEGENDE MAUREPAS-GAYEULLES Poursuivre la rénovation engagée sur les quartiers prioritaires en diversifiant et rénovant les logements à l’image du projet engagé sur Maurepas-Gayeulles. Le quartier se transforme avec l’arrivée du métro, le parc relais, la réorganisation du centre commercial.
  7. 7. AXE 4 VALORISONS NOTRE PATRIMOINE TOUT EN ÉCRIVANT L’AVENIR MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE PATRIMOINE DANS CHAQUE PROJET En 2030, l’ensemble des patrimoines est mieux pris en compte, qu’il s’agisse du patrimoine architectural emblématique, ordinaire, paysager, ou mémoriel. Mais préserver le patrimoine ne signifie pas le figer dans le temps. Il faut pouvoir le faire évoluer, pour lui donner par exemple d’autres fonctions, et continuer à le faire vivre. De nouvelles formes architecturales côtoient le patrimoine, s’y intègrent, le valorisent, afin qu’il contribue à la qualité et à l’identité de notre ville, tout en l’inscrivant dans la modernité. • Élargir le regard patrimonial en particulier sur les quartiers plus récents (XXe siècle), et sur les éléments végétaux • Affirmer la préservation de la mémoire de la ville à travers un inventaire précis, et une conception urbaine qui conserve les traces de l’histoire de la ville • S’appuyer sur le patrimoine pour faire les nouveaux projets : un patrimoine vivant est capable de s’adapter à de nouveaux usages. La mise en valeur du patrimoine et l’architecture contemporaine se réconcilient. ORIENTATIONS CHOISIES CE QUI S’EST DIT UNE VILLE DE PASSAGE UN PATRIMOINE QUI N’EST PAS ASSEZ MIS EN VALEUR RENNES PROPOSE BEAUCOUP DE CHOSES À VOIR ET À VISITER QUELQUES BÂTIMENTS EMBLÉMATIQUES : « LE MABILAIS », « LES HORIZONS », ETC.
  8. 8. DANS LE PATRIMOINE MONUMENTAL : Couvent des Jacobins, Portes Mordelaises, place du Parlement… DANS LES BÂTIMENTS D’INSTITUTION EN MUTATION : Hôtel-Dieu, Pasteur (faculté dentaire), hôpital Bois Perrin… DANS LES FRAGMENTS MÉMORIELS : halle de la Courrouze, halle Digitaléo, halle de la Brasserie, château d’eau de Baud, cheminée de la Robiquette DANS DES BÂTIMENTS HISTORIQUES REMARQUABLES : Hôtel de la Monnaie, immeubles à pans de bois du centre ancien MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE ARCHÉOLOGIQUE : l’aménagement d’espaces verts (promenades des Portes Mordelaises, parc des Tanneurs) permettra de découvrir certains vestiges par les fouilles. VA L O R I S O N S N O T R E PAT R I M O I N E T O U T E N É C R I VA N T L’AV E N I R AXE 4 LE COUVENT DES JACOBINS À 1h25 de Paris grâce à la ligne grande vitesse, le Couvent des Jacobins, monument historique construit au XIVe siècle, devient le centre des congrès, et recevra touts types d’événements : congrès, conventions, salons. HÔTEL DE LA MONNAIE L’ancien Hôtel de la Monnaie, occupé jusqu’à peu par une banque, se transforme en hôtel avec terrasses, restaurants et autres services. Il sera possible de passer de la Place des Lices à la rue de la Monnaie en traversant par la cour intérieure, ouverte au public. BOIS PERRIN Le site hospitalier du Bois Perrin présente une grande qualité patrimoniale. Les bâtiments sont organisés autour d’une très belle cour. Le projet du Bois Perrin, sur une partie du site, apportera de nouveaux usages, notamment des logements. PASTEUR Un hôtel à projets dans l’ancienne Faculté dentaire ! Le bâtiment Pasteur est devenu un lieu de vie culturel. PORTES MORDELAISES Vestige des anciens remparts qui encerclaient le centre-ville, les Portes Mordelaises seront mises en valeur avec l’aménagement d’une promenade qui reliera la place de Bretagne à la Place des Lices. ÇA SE PASSE OÙ ? HÔTEL DIEU L’hôpital de l’Hôtel Dieu, ancienne maternité rennaise, se transforme. Sa requalification créera un nouveau lieu de vie, tout en préservant cette mémoire collective. BRASSERIE SAINT-HÉLIER Mémoiredel’activité industrielledanslaville, cesanciensbâtiments sontaujourd’hui devenuspourpartie deslogements.Un mailaétéaménagé,les commercess’installent danslesrez-de-chaussée. L’anciennehalle d’embouteillagedevient unlieuouvertaupublic. LE MABILAIS Depuis 2013, l’ancienne tour France Télécom, symbole de l’architecture des années 1970, revit. Le bâtiment de Louis Arretche a été transformé en bureaux et en un restaurant avec une vue imprenable sur la ville et la Vilaine. UN INVENTAIRE DU PATRIMOINE COMPLÉTÉ Un premier inventaire a eu lieu en 2004 : 99 % des éléments patrimoniaux remarquables ont été préservés. Un travail d’expertise est en cours pour compléter le repérage des éléments remarquables. Ceux-ci seront classés selon leur intérêt architectural, historique, voire paysager, et selon leur relation au contexte urbain. DES ÉLÉMENTS DE PATRIMOINE REMARQUABLES PRÉSERVÉS Les bâtiments de grand intérêt patrimonial ne pourront être démolis. Pour les autres, les règles d’évolutivité seront adaptées selon leur niveau d’intérêt. L’ESPRIT DES LIEUX DANS CERTAINS ENSEMBLES URBAINS REMARQUABLES EST CONSERVÉ Certains ensembles urbains forment une composition architecturale à conserver. Les nouveaux projets devront la respecter. LA MÉMOIRE DE LA VILLE CONSERVÉE La construction de nouveaux projets permettra de valoriser cette mémoire, comme dans les projets de la caserne Mac Mahon ou du Couvent des Jacobins. VA L O R I S O N S N O T R E PAT R I M O I N E T O U T E N É C R I VA N T L’AV E N I R AXE 4 QUELS PRINCIPES POUR L’URBANISME ?
  9. 9. UNE DYNAMIQUE QUI MISE SUR LA DIVERSITÉ ÉCONOMIQUE En 2030, la diversité des lieux de travail et d’activités sera confortée au sein même de la ville tout en les adaptant aux nouveaux besoins. Les sites économiques et de formation seront mieux connectés avec des lieux de recherche pour accélérer l’innovation et développer de nouvelles filières. Ils sont accessibles en modes doux. ORIENTATIONS CHOISIES CE QUI S’EST DIT LA PERTE DES ACTIVITÉS EN VILLE SERAIT PRÉJUDICIABLE AUX MOBILITÉS/DOMICILE TRAVAIL DES ACTIFS ON N’IMAGE PAS LA PART DES TRAJETS PROFESSIONNELS FAIT À VÉLO DANS LES VILLES D’EUROPE DU NORD. NOUS SOMMES À DES ANNÉES-LUMIÈRE DE CELA À RENNES AXE 5 RENFORÇONS L’ATTRACTIVITÉ DES LIEUX DE TRAVAIL ET D’ÉTUDE • Favoriser l’emploi dans les quartiers populaires • Conserver des lieux de production, d’activités et de formation dans la ville • S’appuyer sur le métro pour développer des secteurs tertiaires majeurs connectés à l’université • Développer un réseau efficace et rapide de déplacement à vélo vers les zones d’emploi • Veiller à l’équilibre commercial entre pôles périphériques et commerces de proximité • Conforter l’activité agricole présente sur le territoire LES ENTREPRISES DOIVENT AU MAXIMUM SE CONCENTRER EN CENTRE-VILLE OU EN PÉRIPHÉRIE RENNAISE, À LA CONDITION D’UNE BONNE DESSERTE PAR LE MÉTRO OU LES CHRONOSTAR
  10. 10. ATALANTE VIASILVA FREVILLELA COURROUZE EURORENNES ZI LORIENT ZI NORD ZI SUD-EST Villejean Maurepas Le Blosne Bréquigny Champs Manceaux Cleunay SUR LE SITE HOSPITALIER DE PONTCHAILLOU, qui se rénove et se modernise, en lien avec l’université et les sites d’activités d’Atalante. DANS LES ZONES INDUSTRIELLES HISTORIQUES, confortées dans leur vocation économique. DANS LE SECTEUR DE LA DONELIÈRE (ZA NORD) qui affirme sa vocation autour de l’économie sociale et solidaire. DANS DES NOUVEAUX LOCAUX DÉDIÉS À L’ARTISANAT, DANS LA VILLE : Maurepas-Gayeulles, Madeleine et Le Blosne. LA 2E LIGNE DE MÉTRO devient la ligne de l’innovation : les secteurs tertiaires majeurs Dominos, EuroRennes et Atalante Viasilva sont connectés avec le pôle de recherche universitaire de Beaulieu. ZI LORIENT / PROJET BARRE THOMAS L’usine Cooper Standard équipementier automobile, libère une partie de son site pour accueillir de nouvelles activités industrielles. Une partie de l’usine, reconnaissable pour son toit en « dents de scie » sera maintenue. ZONE INDUSTRIELLE SUD-EST La zone industrielle historique sud-est est à cheval sur les communes de Rennes, Cesson-Sévigné et Chantepie. Sa vocation industrielle est confortée. R E N F O R Ç O N S L’AT T R A C T I V I T É D E S L I E U X D E T R AVA I L E T D ’ É T U D E AXE 5 R E N F O R Ç O N S L’AT T R A C T I V I T É D E S L I E U X D E T R AVA I L E T D ’ É T U D E AXE 5 QUADRI / LE BLOSNE Nouveau pôle pour les entreprises d’économie sociale et solidaire COURROUZE / SECTEUR DOMINOS Sièges sociaux, entreprises, commerces, se sont installés dans ce secteur le long de la rocade au cœur du quartier de la Courrouze. La vocation économique du site est affirmée. À terme le quartier accueillera 3 000 emplois. ÇA SE PASSE OÙ ? QUELS PRINCIPES POUR L’URBANISME ? MAINTIEN DE LA VOCATION DES ZONES INDUSTRIELLES L’installation d’activités de production sera favorisée. Les autres vocations (loisirs, services...) seront encadrées. DÉVELOPPEMENT LIMITÉ DES GRANDS CENTRES COMMERCIAUX PÉRIPHÉRIQUES Pour privilégier l’installation de nouveaux commerces dans les centralités de quartier. PRÉSERVATION DE L’AGRICULTURE La consommation d’espace sera limitée pour favoriser l’activité économique agricole et la qualité paysagère. Développerl’emploitertiaire dansdessitesstratégiques Conforterlavocation économiqueducentre-ville LEGENDE Lessitesd’activités Unplanpourl’emploi danslesquartiers LEGENDE VIASILVA Site stratégique qui met en synergie le campus d’enseignement supérieur de Beaulieu et les entreprises d’Atalante ViaSilva. CHU PONTCHAILLOU LesiteduCHUPontchaillouerenouvelle surlui-mêmeets’appuiesursaproximitéà l’universitédeVillejeanetauxlieuxd’activités etderecherchesportésparAtalante. EURORENNES / URBAN QUARTZ Un pôle économique très connecté au cœur du centre-ville . Le pôle tertiaire EuroRennes bénéficiera des deux lignes du métro, du pôle d’échange multimodal et de la ligne grande vitesse (Rennes à 1h25 de Paris). EMMAÜS / LA RECYCLERIE Dans le secteur de la Donelière conforté comme pôle d’économie sociale et solidaire, Emmaüs et d’autres entreprises s’installent pour y développer leur activité.

×