Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
La république algérienne démocratique et populaire
La ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
scientifiqu...
Sommaire
-Plan de travail………………………………………………….p 2-3
-Introduction……………………………………………………P 5-7
1/L’importance du site :a- situa...
Introduction :
« L’histoire de l’architecture ne se définit pas facilement, c’est
l’histoire des édifices, de l’habiter, d...
La pensée, la morale et la culture égyptiennes s’enracinent
dans un profond respect de l’ordre et de l’équilibre du monde ...
Pour quelle raison le style architectural de
l’Égypte demeurait unique à partir de toute la
civilisation ?
Quels buts se f...
II.1- Aperçu sur l’ancien Egypte :
-importance du site géographique :
Fig.1 : la carte géographique de l’Égypte
7
Égypte, en arabe Misr, pays situé à la charnière de l’Afrique
et de l’Asie, le plus peuplé du monde arabe. L’Égypte, premi...
Conditions géographiques :
Une configuration simple et régulière composée de:
 Axe fluviale direction Sud Nord (le Nil)....
durant lesquelles le pays est scindé en une multitude de
royautés. L’Égypte pharaonique est suivie par la Basse Époque
pui...
 Ancien empire (2900-2130 av.J.C) :
1° et 2° dynasties (2900-2630 av.J.C)
 Construction des grands mastabas en brique d’...
 Nouvel empire (1551-1075 av.J.C) :
18°dynastie (1551-1306 av.J.C) :l’apogée de la peinture murale.
19° et 20° dynasties ...
-Fondements religieux et croyances :
 Une vie éternelle après la mort dont la vie des
vivants n’est qu’une phase.
 princ...
• Vers L’Egypte des pharaons:
Vers 3000 avant J.-C., le roi Narmer termine l'unification de l'Égypte initiée
par ses prédé...
II.4 - Architecture :
• 2. L'architecture funéraire
• • Les complexes funéraires royaux sous l'Ancien et le
Moyen Empire (...
• 3. L'architecture civile
Les chambres étaient disposées quadrangulairement autour
d’une cour assez vaste une galerie, so...
A- Caractéristiques :
Les caractéristiques de l’Égypte se traduisent
dans la construction égyptienne de telle:
 Principe ...
B- Matériaux de construction :
1- Matériaux dégradables : pour les palais et les maisons:
bois, paille, et brique.
2- Maté...
 Principe d’ordre fréquent dans le plan.
 Harmonie, mesure et proportion.
 Élévation de chacun des éléments de construc...
Type de tombeau royal ou privé. Le mastaba est un tumulus de plan
rectangulaire et aux parois talutées, en briques crues o...
chacun de leurs angles désigne un point cardinal ; leurs faces
sont des triangles quasi équilatéraux et leur disposition
r...
architecte et grand prêtre de son pharaon. Le mastaba est d’abord
agrandit pardessus revêtements successifs, ensuite on ér...
 Pyramide classique « pyramide rouge »:
Elle est construite à l’aide de formes géométriques simples :
La base étant un ca...
 L’évolution de pyramide :
C- TEMPLES:
Le temple égyptien est une construction orientée dont l’axe conduit
au sanctuaire,...
C’est un lion à tête humaine veille
depuis plus de 4500 ans sur la
pyramide de Chéphren , pharaon
de l’ancien empire .Cett...
• Concepts apparents dans le temple :
Fig. 07 :image de plan d’un temple égyptien
• Les pylônes d’entrée =======> les 2 ch...
 les temples divins consacrés à un dieu (exemple Amon à
Karnak). Les temples divins sont connus à partir du Moyen
Empire,...
II.6 - La cité egyptienne :
En matière d’urbanisme égyptien on peut dégager quelques
idées directrices:
1. L’orientation d...
Son palais et le siège de son gouvernement doivent donc
être dignes de ce haut rang.
• Les façades sont constituées de sai...
Élément de groupe
CONCLUSION
L'architecture en Egypte distincte des autres civilisations et les édifices de l’Egypte se cl...
La liste Bibliographique :
1-les livres :
Audran Labrousse :L'architecture des pyramides a textes Saqqarah
nord,Éd .Date ...
merci
Pour votre
Attention
L'architecture egyptienne
L'architecture egyptienne
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

L'architecture egyptienne

1,171 views

Published on

L'architecture egyptienne

Published in: Design
  • Be the first to comment

L'architecture egyptienne

  1. 1. La république algérienne démocratique et populaire La ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université de Batna 01 Department de l’Architecture L’architecture Egyptienne Niveau : 1ére année LMD Module ; L’histoire de l’architecture Étudiants: - ARRAS abderraouf -AMAMRA abderrahmane - BELHACHANI fouad Année universitaire : 2015-2016
  2. 2. Sommaire -Plan de travail………………………………………………….p 2-3 -Introduction……………………………………………………P 5-7 1/L’importance du site :a- situation strategique………………...p8-13 b-apercu historique…………………....p8-13 2/Caractère de vie des anciens Egyptiens…………………….…..p13-14 Vers l’egypte des pharaouns…………………………….…..p15 3/Architecture…………………………………………….……..p16-17 b-Funeraire…………………………………………..………….p16 c-Civile………………………………………………………….p17 a- Caractéristiques ………………………….………..p18 d/Materiau de construction ……………………………………..p19 4/Exemple……………………………………………………….p20-25 Sphinx………………………………………………………..p26 Temple……………………………………………………….p27-28 5/La cite egyptienne……………………………………………..p29-31 CONCLUSION………………………………………………….P32 -Bibliographi……………………………………………………..p33
  3. 3. Introduction : « L’histoire de l’architecture ne se définit pas facilement, c’est l’histoire des édifices, de l’habiter, des techniques, des architectes, C’est aussi l’histoire de toutes celles-là en même temps. Mais, l’histoire de l’architecture a fait les civilisations de chaque notion du monde. Il y a cinq mil ans, les égyptiens créèrent l’une des premières civilisations la plus impressionnante au monde. Depuis les origines, la croyance égyptienne en une vie après la mort impose que les défunts soient enterrés avec leurs biens matériels, afin de pouvoir subsister et tenir leur rang dans l’au-delà. Les cycles réguliers de la nature, la crue annuelle du Nil, les saisons et la progression du soleil qui régit le jour et la nuit, sont considérés comme des dons des dieux au peuple d’Égypte. 4
  4. 4. La pensée, la morale et la culture égyptiennes s’enracinent dans un profond respect de l’ordre et de l’équilibre du monde ; le changement et la nouveauté n’y ont donc pas de valeur en eux-mêmes, ce qui explique que le style et les conventions figuratives de l’architecture égyptien, établis très tôt dans le cours du développement de cette civilisation, soient demeurés presque inchangés durant plus de trois milans. Aux yeux de l’observateur moderne, tout monument religieux est en même temps un édifice de culte et d’ensevelissement. Il s’agissait de mettre en œuvre des forces supra humaines dont le résultat attendu était la prospérité du pays. ¹ Cette architecture se voulait spirituellement fonctionnelle et servait à entretenir l’énergie divine en la personne du roi. Nous allons essayer de comprendre, à travers cet exemple, la production architecturale et sa liaison avec le contexte qui l’a conçue : 5
  5. 5. Pour quelle raison le style architectural de l’Égypte demeurait unique à partir de toute la civilisation ? Quels buts se fixaient les anciens Egyptiens en construisant des pyramides et des temples gigantesques ? Et comment les anciens égyptiens édifiaient des merveilleux monuments à l’aide des moyens rudimentaires ? ______________ 6 ¹ encarta 2010.
  6. 6. II.1- Aperçu sur l’ancien Egypte : -importance du site géographique : Fig.1 : la carte géographique de l’Égypte 7
  7. 7. Égypte, en arabe Misr, pays situé à la charnière de l’Afrique et de l’Asie, le plus peuplé du monde arabe. L’Égypte, premier État historique, est né du regroupement des hommes sur les bords du Nil, à l'abri du désert environnant et de la nécessité de gérer collectivement les crues du fleuve pour en tirer le meilleur parti... L’Égypte est ouverte sur la mer Méditerranée au nord et sur la mer Rouge à l’est. Bordée à l’ouest par la Libye et au sud par le Soudan, l’Égypte s’étend à l’extrémité orientale de l’Afrique du Nord et se prolonge sur le continent asiatique par le Sinaï. Cette situation géographique détermine son appartenance au Proche-Orient _______________________ ¹Jordi Ambros , Architecture égyptienne. trente siècles d'architecture qui étonnèrent le monde,Éd. Gründ. Date de parution : 2002.p.189. 8
  8. 8. Conditions géographiques : Une configuration simple et régulière composée de:  Axe fluviale direction Sud Nord (le Nil).  Terres fertiles de part et d’autre le Nil ou l’Égypte utile, c’est là ou se concentre la population.  Chaînes montagneuses: Libyque à l’Ouest et Arabique à l’Est, donne à l’Égyptele nom de l’Oasis clos.  Désert entre les bandes de terres fertiles et les deux chaînes montagneuses. ¹ - aperçu historique: - Les historiens s’accordent à diviser l’histoire de l’Égypte ancienne en trois empires (l’Ancien, le Moyen et le Nouvel Empire), entrecoupés de périodes dites intermédiaires9
  9. 9. durant lesquelles le pays est scindé en une multitude de royautés. L’Égypte pharaonique est suivie par la Basse Époque puis par l’Époque hellénistique, romaine et byzantine. Fig.2 : distribution de périodes significatives dans l’ancien égypte ______________________ ¹Jordi Ambros , Architecture égyptienne. trente siècles d'architecture qui étonnèrent le monde,Éd. Gründ. Date de parution : 2002.p.190 ²Seton Lloyd (auteur),Architecture des origines , Éd .Gallimard. Date de parution : 16/11/1993,p.244.
  10. 10.  Ancien empire (2900-2130 av.J.C) : 1° et 2° dynasties (2900-2630 av.J.C)  Construction des grands mastabas en brique d’argile.  Apparition de la construction en pierre pour les monuments sacrés. 3°-6°dynasties (2630-2130 av.J.C)  Construction de pyramides.  Culte de Ré.  Apparition du temple solaire.  Moyen empire (2040-1585av.J.C) : 7°-11° dynasties (2040-1650 av.J.C) :développement des grands temples funéraires. 12°dynastie (1991-1785 av.J.C) :oligarchie urbaine.
  11. 11.  Nouvel empire (1551-1075 av.J.C) : 18°dynastie (1551-1306 av.J.C) :l’apogée de la peinture murale. 19° et 20° dynasties (1306-1075av.J.C) : temples et statuaires colossaux. ¹ II.2- caractère de vie des anciens égyptiens : L’héroglyphe nous ouvre une fenêtre sur le monde de l’élite, mais les information sur la vie des gens ordinaires demeure peu abondante , les paysans qui jouaient un rôle essentiel au sein de la société de pays , constituaient la majorité de la population de l’Egypte ancienne les artefacts liés aux activités quotidienne continuent de témoigner du travail des ouvriers qui on fait de l’Egypte ancienne une paradais terrestre . -abris : Les paysans vivaient dans des maisons toutes simples en brique crues ne contenant que quelques meubles. -transport: Le Nil était la voie du communication qui reliait les différentes parties du pays ,pour cela les navires et les bateaux étaient les principaux moyens de transport des personnes et des marchandises -nourriture: Ils ont cultivés des plantes et élevé des animaux très divers assurant l’alimentation -métiers: Menuisiers ,tailleurs des pierres et sculpteurs ,briquetiers et potiers , fabrications des perles ,la commerce et la maçonnerie. ____________________________________ Élément de groupe
  12. 12. -Fondements religieux et croyances :  Une vie éternelle après la mort dont la vie des vivants n’est qu’une phase.  principale du cosmos.  Les Egyptiens, et pharaons sont les fils de Ré.  Le pharaon, fils des dieux, passe après sa mort, du rang de dieu temporel à celui de dieu éternel.  La représentation de lien moral avec la justice, « Ma-at », fille de Ré, est la garantie de cet ordre.  Les différentes religions originelles fusionnent pour constituer un polythéisme optimiste.¹ 13
  13. 13. • Vers L’Egypte des pharaons: Vers 3000 avant J.-C., le roi Narmer termine l'unification de l'Égypte initiée par ses prédécesseurs, et devient le premier pharaon de droit divin. Premier État de l'histoire, l'Égypte verra trente et une dynasties se succéder à sa tête. Le rôle du pharaon est de préserver l'unité du royaume et de défendre ses frontières. Ainsi Touthmosis III (1479-1425 avant J.-C.) mène à bien des expéditions vers les îles grecques, la Nubie, la Palestine, la Phénicie, la Mésopotamie et l'Asie Mineure. L'Égypte s'étend bientôt du Soudan aux rives de l'Euphrate. S'ensuivent quatre siècles de paix : les vaincus sont épargnés s'ils font serment de ne pas se rebeller contre le pharaon, de lui payer tribut et d'envoyer leurs enfants en Égypte pour qu'ils y soient élevés. D'où ils reviennent ensuite en vassaux fidèles. Touthmosis III peut ainsi, en toute sérénité, agrandir le temple d'Amon Rê à Karnak : il y célèbre ses victoires dans des "Annales" et fait graver sur les murs des représentations d'animaux et de plantes exotiques qu'il a rapportés de ses campagnes… Élément de groue
  14. 14. II.4 - Architecture : • 2. L'architecture funéraire • • Les complexes funéraires royaux sous l'Ancien et le Moyen Empire (2700-2200 av. J.-C. environ et 2060- 1650 av. J.-C. environ) • Sous la IIIe dynastie, Imhotep, architecte de Djeser, imagine à Saqqarah, pour couvrir les appartements funéraires du roi, la première pyramide en pierre. À gradins et haute de 60 mètres, celle-ci est à la fois la transposition du tertre initial sur lequel se posa le démiurge au matin de la création et l'image d'un immense escalier permettant au souverain défunt de rejoindre dans l'empyrée l'astre solaire. Le caveau, dallé de granit rose d'Assouan, aménagé au fond d'un puits profond de 28 mètres, est relié à un réseau de galeries, dont l'une est décorée de trois stèles gravées de l'effigie du pharaon accomplissant une course rituelle. ¹
  15. 15. • 3. L'architecture civile Les chambres étaient disposées quadrangulairement autour d’une cour assez vaste une galerie, soutenue par des piliers ,longeait ces salles et permettant de passer de l’une dans l’autre sans rester a découvert sous le ciel brulant .Aucune fenêtre ne s’ouvrait sur l’exterieur , la lumière et l’air venaient de la cour, une étroite porte était la seule communication avec le dehors, une terrasse circulaire a laquelle on arrivait par un escalier placé dans un angle de la cour. La maison égyptienne n’était pas destinée a durer , dans les villes, on la bâtissait comme on pouvait . Selon le terrain dont on disposait ,et l’on ne songeait qu’a bien s’y abriter la chaleur A la compagne ,au contraire on savait l’entourer de luxe et de coquetterie et,si elle n’était guère solide ,et juste assez durable pour qu’elle put se maintenir jusqu’à la mort de son propriétaire. ² ¹Christiane Wallet-Lebrun (auteur),,Le grand livre de pierre ,Éd. Soleb, Date de parution : décembre 2009,p.31. ²Seton Lloyd (auteur),Architecture des origines , Éd .Gallimard. Date de parution : 16/11/1993,p.269.
  16. 16. A- Caractéristiques : Les caractéristiques de l’Égypte se traduisent dans la construction égyptienne de telle:  Principe de l’oasis clos.  L’ordre orthogonale  L’axe terrestre (le Nil).  L’axe céleste (la course du soleil)  La masse mégalithique durable.  La géométrie, base de l’architecture, appliquée d’une manière logique et pure.  Construction axial-symétrique. __________________________ Jordi Ambros , Architecture égyptienne. trente siècles d'architecture qui étonnèrent le monde,Éd. Gründ. Date de parution : 2002.p.191
  17. 17. B- Matériaux de construction : 1- Matériaux dégradables : pour les palais et les maisons: bois, paille, et brique. 2- Matériaux durables : pour l’architecture funéraire ( concept de la masse mégalithique durable) construction avec les grandes pierres (ex: Granit). Les matériaux les plus souvent employés sont : • Le granit, les grés, le calcaire, l albâtre, toutes pierres (pali, taille). • Briques crue pour les maisons. • Le bois est utilisé pour les portes des temples.¹ _____________________ ¹Christiane Wallet-Lebrun (auteur),,Le grand livre de pierre ,Éd. Soleb, Date de parution : décembre 2009,p.31.
  18. 18.  Principe d’ordre fréquent dans le plan.  Harmonie, mesure et proportion.  Élévation de chacun des éléments de construction. ¹ A-Mastabas: _______________________ Figure3 : image des mastabas Christiane Wallet-Lebrun (auteur),,Le grand livre de pierre ,Éd. Soleb, Date de parution : décembre 2009,p.31.
  19. 19. Type de tombeau royal ou privé. Le mastaba est un tumulus de plan rectangulaire et aux parois talutées, en briques crues ou en pierres, relié par un puits obstrué après l’enterrement à une chambre funéraire profondément creusée dans Le sol. Il comprend une chambre secrète, le serdab (« couloir »), qui accueille la statue du défunt, et une chapelle de culte ornée de fresques représentant des scènes de la vie quotidienne.¹ B- Pyramide : Les pyramides d'Égypte, de tous les vestiges monumentaux que nous ont légués les Égyptiens de l'Antiquité, et notamment les trois grandes pyramides de Gizeh : Mykérinos, Khephren et Khéops.la plus célèbre et certainement le plus grand monument ayant survécu depuis l’antiquité, les pyramides de Gizeh étaient des tombeaux royaux et leur organisation reflète les croyances égyptiennes en un passage vers une autre vie après la mort . ____________________ ¹Microsoft encarta 2009. 16
  20. 20. chacun de leurs angles désigne un point cardinal ; leurs faces sont des triangles quasi équilatéraux et leur disposition reproduit celle des trois étoiles du baudrier d’Orion . ¹  Pyramide à degrés: La transformation du tombeau royale s’effectue sur les mains d’Imhotep, conseiller, ______________________ ¹L'architecture des pyramides a textes p.205. Fig.04 : photo de pyramide à degrés
  21. 21. architecte et grand prêtre de son pharaon. Le mastaba est d’abord agrandit pardessus revêtements successifs, ensuite on érige par- dessus deux constructions à 4 et à 6 gradins. Et cela donne« la pyramide à degrés». ¹ Pyramide à profil brisé « rhomboïdale »: Figure05: photo de pyramide Rhomboïdale La pyramide présente deux pentes différentes : à mi-hauteur, elle passe de 55 à 43 degrés. Cet édifice, appelé pyramide rhomboïdale, est le témoin de la lente évolution de l'art de la construction des pyramides, de la pyramide à degrés à la Pyramide à pente lisse. ¹ _______________________ ¹L'architecture des pyramides a textes 206.
  22. 22.  Pyramide classique « pyramide rouge »: Elle est construite à l’aide de formes géométriques simples : La base étant un carré, le sommé est situé à la perpendiculaire au centre du carré, les quatres faces étant des triangles isocèles. ¹ ___________________ ¹L'architecture des pyramides a textes 206. Fig. 05 : image représente la Pyramide de Khéops Fig.06 : Vue 3D de l'existant des structures internes hautes de Khéops.
  23. 23.  L’évolution de pyramide : C- TEMPLES: Le temple égyptien est une construction orientée dont l’axe conduit au sanctuaire, l’espace le plus important. Il est construit en trois sections principales le long de cet axe: ¹ 1. Les pylônes d’entrée et la porte, suivie d’une cour entourée de Portiques. 2 . Un vestibule ouvert vers la cour ou une salle hypostyle fermée, Ou les deux. 3. L’intérieur du temple avec ses chapelles, sacristies, galeries. Au centre, le reposoir ou la chambre d’offrandes pour la barque sacrée ou la statue du dieu représentant le saint des saint. __________________ ¹ Mégalithe et pyramides, dans L'Autre Monde, n°126, 3e trimestre 1991, p.82.
  24. 24. C’est un lion à tête humaine veille depuis plus de 4500 ans sur la pyramide de Chéphren , pharaon de l’ancien empire .Cette colossale sculpture représente le roi qui arbore le némès . Il symbolise la puissance du roi , dominant ses ennemis. D-Sphinx de Chéphren: (Calcaire/Gizeh/Ancien empire-2509-2484 av JC)
  25. 25. • Concepts apparents dans le temple : Fig. 07 :image de plan d’un temple égyptien • Les pylônes d’entrée =======> les 2 chaînes montagneuses. • La cour ====l’espace le plus éclairé. • La salle hypostyle ==== l’ordre orthogonal des parcelles agricoles. • Sanctuaire === l’espace le plus sombre. Il existe deux types de temples: 21
  26. 26.  les temples divins consacrés à un dieu (exemple Amon à Karnak). Les temples divins sont connus à partir du Moyen Empire, mais seuls les temples du Nouvel Empire ont subsisté.  les temples funéraires (exemple le temple funéraire de la reine Hatshepsout à Deir El-Bahari) consacrés au culte du pharaon de son vivant et après sa mort. Mais le temple ne se limite pas à l'enclos sacré réservé aux dieux et aux prêtres, il est constitué de nombreux bâtiments annexes en briques qui exerçaient plusieurs fonctions (économique, culturelle et politique) ¹ _____________________ Mégalithe et pyramides, dans L'Autre Monde, n°126, 3e trimestre 1991, p.84 22
  27. 27. II.6 - La cité egyptienne : En matière d’urbanisme égyptien on peut dégager quelques idées directrices: 1. L’orientation d’après les points cardinaux. 2. La régularité dans la planification. 3. La situation centrale des palais et des temples. 4. L’eau dans la configuration urbaine. 5. L’organisation spatiale analogue à la structure hiérarchisée de la société. ¹ -Les palais : • En Égypte, le roi est considéré comme un dieu régnant. ___________________ ¹Architecture égyptienne trente siecle p204. 23
  28. 28. Son palais et le siège de son gouvernement doivent donc être dignes de ce haut rang. • Les façades sont constituées de saillies en forme de tours. • Des fenêtres grillagées sont installées en hauteur sous le toit, plafond à solides, formes de chapiteaux et de corniches. ¹ FIG.08: la facade d’un palais. _________________ ¹Architecture égyptienne trente siecle .206.
  29. 29. Élément de groupe CONCLUSION L'architecture en Egypte distincte des autres civilisations et les édifices de l’Egypte se classent en deux groupes bien distincts : d’un côté, les habitations ; de l’autre, les tombeaux et les temples. Les bâtiments d’habitation, éphémères comme la vie, sont construits avec des matériaux peu durables : de l’argile, du bois ; les édifices du culte, destinées à consacrer les croyances religieuses ou le souvenir des morts, présentent seuls le gigantisme et la multitude des monuments de l’antiquité égyptienne. Tout comme l'héritage archéologique du pays, de nombreux textes sur pierre, sur bois, sur papyrus ou sur d'autres supports d'écriture donnent à l'homme d'aujourd'hui l'impression d'un intérêt. très développé des détenteurs de la culture égyptienne pour tout ce qui concerne la mort, le tombeau et l'au-delà. Il faut noter que l'architecture consacrée au monde des dieux et des morts a été construite en pierre alors qu'on utilisait la brique crue, le bois, la paille, matériaux qui ont une durée très limitée, pour les constructions des vivants. Les Égyptiens organisaient les bâtiments profanes en fonction des besoins de la vie quotidienne mais érigeaient les constructions consacrées aux dieux et aux morts pour l'éternité. Une civilisation est positive lorsqu’elle permet l’épanouissement de toutes les facultés humaines : corporelles, spirituelles, et rationnelles. Il est impératif de connaître les critères et les références du message d’une civilisation.
  30. 30. La liste Bibliographique : 1-les livres : Audran Labrousse :L'architecture des pyramides a textes Saqqarah nord,Éd .Date de parution : 1996. Christiane Wallut-Lebrun : pierre, Ed. Date de parution : décembre 2009. Jean Jacquet :Karnak nord 7éme trimestre, Éd.Date de parution : 1994. Jordi Ambros :Architecture égyptienne. trente siècles d'architecture qui étonnèrent le Grand monde ,Éd. Date de parution : 2002. Dividivi Joseph :Mégalithe et pyramides, dans L'Autre Monde, n°126, 3 éme trimestre 1991 Séton Lloyd: origines, Ed .Golliard . Date de parution : 16/11/1993. ENCARTA 2009
  31. 31. merci Pour votre Attention

×