0742 g4 s_4you_magazine_fr_proefdruk

81 views

Published on

G4S

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
81
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

0742 g4 s_4you_magazine_fr_proefdruk

  1. 1. LE MAGAZINE À L’ATTENTION DES CLIENTS ET DES COLLABORATEURS DE G4S Le département Audit & Consulting passé à la loupe le lieu de travail de Farid Loutfi Gardiennage proactif Le maître-mot chez Electrabel 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 1 19/04/11 17:40
  2. 2. 4 Hier et aujourd’hui Un collègue chevronné et un jeune loup nous parlent de l’évolution du gardiennage professionnel. 8 Sur les traces d’Eric Eric, un agent de sécurité, nous emmène pour sa tournée nocturne. 14-15 Nouveaux services G4S Cash Solutions lance Safe Express, pendant que LoneWorker Managed Services rassure les personnes qui travaillent seules. 20 Juridique Le contrôle d’accès des lieux de sortie : qu’est-ce qui a changé ? 5 Kevin cherche des collègues Le site de l’OTAN à Evere s’étend : Kevin, Diplomatic Security Guard, cherche de nouveaux collègues. 10 Client sous le feu des pro- jecteurs : Electrabel Tihange Wim De Clercq, manager de l’usine de la centrale nucléaire d’Electrabel de Tihange, nous fait part de sa collaboration avec G4S. 16 Label de qualité G4S a récemment obtenu le label de qualité pour le gardiennage privé. 21 News 4YOU Informations relatives au groupe G4S. 18 G4S dans le monde La sécurité sans frontières grâce à l’International Accounts Division de G4S. 6 Le lieu de travail de Farid En tant que Site Supervisor, Farid dirige la sécurité de la raffinerie anversoise de Total. 12 G4Scan : Audit & Consulting Le département spécialisé de conseil en sécurité et en sûreté passé à la loupe. 4 5 17 1012 Danscetteédition Colophon 4YOU est le nouveau magazine à l’attention des clients et des collaborateurs de G4S. Editeur responsable :Alain D’Haese Rédaction finale et coordination :Hilde Ceulemans Production :insilencio - www.insilencio.be 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-4.indd 2 20/04/11 12:51
  3. 3. Chers clients, chers collègues, Bienvenue dans cette première édition de 4YOU, le nouveau magazine à l’attention des clients et des collaborateurs de G4S. Vous noterez qu’il est assez inhabituel d’éditer un même magazine pour ces deux groupes cibles, mais chez G4S, nous croyons en de véritables partenariats et la transparence entre dans cette philosophie. En effet, nous aspirons à un environnement sûr pour toutes et tous. Plus que jamais, G4S se tourne vers l’avenir afin de convertir les défis relatifs à la sécurité en véritables opportunités. Au cours de ma première année au sein de G4S, j’ai pu observer de près que notre groupe est en perpétuel mouvement. Avec le management, j’ai visité de très nombreux départements et ai vécu toute une série d’événements. Il est d’emblée ressorti de ces visites que, grâce à l’enthousiasme et au savoir-faire de nos collaborateurs, nous pouvons continuer de donner le ton dans notre secteur. Cette édition de 4YOU présente dans un certain sens un échantillon de nos activités. En effet, ce nouveau magazine traduit en tous points nos valeurs : Best People, Customer Focus et Expertise, et vous offre une vue d’ensemble des préoccupations actuelles de G4S, ainsi que de l’évolution future de notre groupe. Les articles traitant de nos missions auprès de l’OTAN et des institutions européennes reflètent bien notre croissance. En parcourant ce numéro, vous pourrez également découvrir les défis et l’environnement de travail de nos collaborateurs. En 2011, l’expertise constitue la cheville ouvrière de la sécurité. Vous le remarquerez très certainement en lisant les articles sur le département Audit & Consulting et sur notre collaboration avec Electrabel. De plus, G4S ne cesse d’innover, comme nous le démontre nos dernières solutions de sécurité. Pensons par exemple à Safe Express, le service pour les commerçants, ou encore à Lone Worker Managed Services. Dans la société qui est la nôtre, nous avons tous droit à la sécurité. 4YOU vous permet de découvrir comment nous concrétisons ce droit au jour le jour. Bonne lecture ! Jean-Paul Van Avermaet Managing Director G4S Belgium - Secure Solutions Edito “Dans la société qui est la nôtre, nous avons tous droit à la sécurité.” 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 3 19/04/11 17:41
  4. 4. 4YOU maGazinE4 chez G4S depius 1986 chez G4S depius 2011 ancien paracommando, roberto Velasco Gonzalez a vécu l’évolution du secteur. il a officié durant 25 ans en tant qu’agent de gardiennage à Bruxelles et il a travaillé successivement pour imS, Group 4 Securitas, Group 4 falck, Group 4 Securicor et maintenant pour G4S. « C’était une autre époque. la législation était plutôt floue avant. un jour, avec mon chien, j’ai attrapé un voleur. le client n’avait pas assez de mots pour me féliciter. un peu plus tard, je me suis retrouvé traîné devant le tribunal, accusé par le voleur parce que mon chien l’avait mordu ! maintenant, nous connaissons nos droits (le chien est là pour nous protéger) et nous savons jusqu’où nous pouvons aller », explique-t-il. professionnalisme « La protection professionnelle n’a plus rien à voir avec les images de cow-boys que l’on pouvait avoir auparavant. Maintenant, tout est une question de mesures de précaution, de psychologie et d’aptitudes professionnelles. Nous sommes désormais recrutés sur base de ces qualités. Grâce à cette évolution, nous bénéficions désormais d’un plus grand respect de la part de nos clients, de la population et de la police.Avant, nous étions considérés comme des machos illettrés en quête d’aventure. À présent, nous collaborons avec la police et nous savons dans quel cas précis nous pouvons l’un et l’autre faire appel au service de chacun. » Peut-on dire que la situation actuelle est plus dangereuse ? « À certains endroits, oui. Les délits sont plus violents et la consommation de drogues a augmenté. Mais nous sommes formés pour faire face à ces situations. » large éventail de services Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises ou d’organisations offrent une plus large palette de services de protection professionnelle. « Entre autres à cause de l’augmentation des grands événements ou rencontres sportives. Le fait que nos clients nous demandent plus souvent des conseils démontre également le lien de confiance qui nous unit. » Est-ce que Roberto préfère la situation actuelle ? « Et comment ! Il ne me manque plus qu’un gilet G4S fluo pour mes déplacements à vélo – ce sportif parcourt tous les jours les 14 km qui le séparent de son travail – afin que la population sache que G4S pense aussi à l’environnement », nous confie-t-il. Qu’est-ce qui motive un jeune homme de 19 ans à travailler en tant qu’agent de sécurité ? la recherche d’aventure ? « Non. J’ai toujours rêvé de trouver un travail qui me permettrait d’aider et de protéger les gens. qu’il s’agisse de donner un badge à des visiteurs dans une banque ou de décourager les vols dans un supermarché, j’apprécie chaque moment », nous explique eric Albrantes da Silva. formation approfondie Avant de pouvoir prendre son service chez G4S, Eric a dû passer des tests psychotechniques rigoureux imposés par la loi. Ces tests doivent déterminer si vous faites preuve de respect à l’égard des autres, si vous êtes équilibré, si vous savez encaisser les contrecoups, gérer vos émotions face à des comportements agressifs et si vous êtes apte à respecter vos obligations et les différentes procédures. « G4S va d’ailleurs bien au-delà de ces tests, puisque les candidats sont examinés sur base des valeurs Best People, comme l’observation, la pensée logique, les aptitudes administratives, les connaissances linguistiques et l’intégrité. » Droits et devoirs Eric a obtenu sa licence provisoire à l’issue d’une semaine de formation au centre de formation de G4S, suivie par un examen public au Selor. « Maintenant, presque quatre mois plus tard, je suis un deuxième module de formation de trois semaines complètes avec seize autres collègues. Ce cours de 132 heures de droit se penche surtout sur la loiTobback. Cette réglementation prévoit jusque dans les moindres détails ce qu’un agent de gardiennage peut ou ne peut pas faire et fixe nos droits dans l’exercice de notre profession. Les premiers secours et l’auto-défense sont également abordés. Après ce cours, j’obtiendrai mon certificat d’aptitude et, qui sait, peut-être vais-je décrocher une place fixe à Bruxelles. » Vaste éventail de tâches Les agents de gardiennage assurent toujours plus de missions qui incombaient auparavant au secteur public, comme le contrôle des parkings payants sur la voie publique, par exemple. « Avant, l’on attendait principalement de nous d’être présents et d’être stricts. Maintenant, nous devons communiquer (dans plusieurs langues) et résoudre des problèmes. De plus, nous gérons des systèmes d’alarme et utilisons un assistant personnel (pda) ou une id-key. Heureusement, nos collègues sont toujours prêts à accueillir les nouveaux collaborateurs, à les assister et les conseiller. En ce qui me concerne, j’adore l’ambiance de travail chez G4S où il règne une très grande ouverture d’esprit. » Hier Aujourd’hui EricAlbrantes da SilvaRobertoVelasco Gonzalez Regard actuel et coup d’œil dans le rétroviseur sur la protection des personnes ? Les temps changent et la protection des personnes n’échappe pas à cette règle. Roberto Velasco Gonzalez nous fait part de ses 25 années d’expérience au sein de G4S et Eric Albrantes da Silva, qui a rejoint l’équipe il y a quatre mois à peine, nous raconte son expérience. 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 4 19/04/11 17:41
  5. 5. 54you magazine d’ici cinq à sept ans. Il atteindra probablement cent vingt personnes. L’aspect international me plaît également. Il faut bien sûr être bilingue français-néerlandais à Bruxelles, mais sur le chantier, la connaissance de l’anglais est aussi importante. Ne serait-ce que parce que le Site Security Manager est Américain... » As-tu déjà vécu une crise ? « La plupart du temps, ce sont de petites choses, comme des passants qui tentent de prendre des photos du chantier ou des ouvriers non inscrits au préalable. Nous les écartons gentiment mais fermement du terrain. Une fois, la tension est montée lorsqu’un chauffeur de poids lourd a prétendu être armé. Il s’agissait en définitive d’une fausse alerte, mais nous ne prenons pas le moindre risque à ce sujet. » À quelles conditions doivent satisfaire les 100 Diplomatic Security Guards supplémentaires ? « Ils doivent toujours être vigilants, travailler en faisant preuve de diplomatie et se montrer flexibles quant aux horaires de travail. Et bien sûr pouvoir s’intégrer dans une équipe pour que tout se passe bien avec les collègues. Il est extrêmement important que nous puissions compter les uns sur les autres. Je ne peux que conseiller aux candidats de venir nous rejoindre. Le job de Diplomatic Security Guard sur les sites de l’OTAN est vraiment passionnant. De plus, je ne peux imaginer de meilleur environnement de travail que le chantier en plein développement. » Quelque 150 agents de gardiennage G4S travaillent sur le site de l’OTAN à Evere. Un tout nouveau campus de l’OTAN est en construction de l’autre côté de la rue. À l’heure actuelle, 25 collègues G4S sécurisent ce chantier, un nombre qui devrait au moins quadrupler au cours des prochaines années. Kevin Verhofstadt, Diplomatic Security Guard, s’estime heureux de travailler de si près à ce développement et sera content d’accueillir de nouveaux collègues dans un avenir proche. Depuis combien de temps travailles-tu pour G4S ? « J’ai posé une candidature spontanée et j’ai débuté en septembre 2010 comme Diplomatic Security Guard pour G4S sur le site opérationnel de l’OTAN. J’ai tout d’abord suivi les modules de formation 1 et 2 afin d’obtenir mon attestation de compétence, et ensuite le module port d’arme avec exercices de tir. » Quelles missions remplis-tu à l’OTAN ? « En tant que Diplomatic Security Guard débutant, je me suis chargé du contrôle d’accès des véhicules sur le campus actif. Je conduisais des véhicules sélectionnés de manière aléatoire vers un endroit où des collègues effectuaient un contrôle approfondi avec caméras infrarouges, miroirs ou chiens renifleurs d’explosifs.Toutes les équipes sont chargées du contrôle d’accès ou du contrôle approfondi, sur base d’un système de roulement.Au bout de deux mois, je suis passé de l’autre côté de la rue, sur le chantier du nouveau site de l’OTAN où l’on m’a confié des tâches supplémentaires, comme le contrôle et la délivrance des laissez-passer. » T’a-t-on attribué d’autres tâches par la suite ? « J’ai été promu chef d’équipe. Depuis lors, je répartis les tâches du superviseur parmi les 25 membres de l’équipe et je gère la rotation des équipes.Tout comme sur les sites actifs, je me charge du contrôle d’accès des visiteurs, des fournisseurs, des travailleurs, du personnel technique et des engins de chantier. » Qu’est-ce qui te plaît dans ton job ? « Pouvoir suivre le développement du chantier depuis le début. C’est passionnant de voir la manière dont un site se développe et l’évolution de ses besoins en sécurité. À l’heure actuelle, nous sommes 25 agents à travailler ici, mais ce chiffre augmentera considérablement Vous vous sentez interpellé par le récit de Kevin ou vous connaissez quelqu’un prêt à relever ce défi ? Vous trouverez de plus amples informations sur le poste de Diplomatic Security Guard sur www.g4s.be/careers. Kevin cherche des collègues Le site de l’OTAN à Evere s’étend en toute sécurité « C’est passionnant de voir la manière dont un site se développe et l’évolution de ses besoins en sécurité. » Kevin Verhofstadt Diplomatic Security Guard chez G4S 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 5 19/04/11 17:41
  6. 6. 6 4you magazine Installation « Dans la raffinerie, on produit entre autres du LPG et du bitume. Les camions vont et viennent pour les enlèvements. Nous les contrôlons tous et veillons à ce qu’ils repartent avec les bons produits. » Bateau «Tous les jours, d’immenses navires viennent chercher du carburant. Nous leur attribuons un quai où s’effectue ensuite le chargement. » Pavés de rue « Nos équipes effectuent aussi des rondes mobiles. En raison de l’ampleur du site deTotal, nous sommes souvent en mouvement. À l’extérieur, nous effectuons aussi des contrôles, nous vérifions par exemple si les clôtures sont en bon état. » Les ports « Plus loin, ce sont les accès au site. Au total, il y a trois accès et chacun est sécurisé d’une manière différente. Il y a au minimum deux agents par accès. Ils effectuent des contrôles minutieux. » Le lieu de travail de Farid Site Supervisor chez Total Anvers En tant que Site Supervisor, Farid Loutfi gère la sécurité de la raffinerie anversoise de Total. La raffinerie d’Anvers, qui constitue le plus grand et le plus complexe des sites du groupeTotal, est la seconde raffinerie d’Europe en terme de grandeur. L’équipe de G4S soutient l’équipe de sécurité deTotal en assurant quelques tâches ou en remplaçant des salariés de Total, entre autres. Farid occupe une fonction centrale et veille à ce que tout se déroule correctement.Il élabore le planning des collaborateurs de G4S et détermine les besoins en concertation avec le management de Total. Il participe également à l’organisation des formations de sécurité des nouveaux collaborateurs ou des intérimaires.Dans ce cadre,il tient toujours compte de la législation, qui évolue très rapidement. Bref, ce ne sont pas les défis qui manquent pour lui et son équipe ! En ce qui concerne ses collègues de G4S,Farid ne tarit pas d’éloges à leurs sujets. « Chapeau à mon équipe ! Ils sont extrêmement flexibles et forment une équipe soudée. » 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 6 19/04/11 17:41
  7. 7. 74you magazine Installation avec de la fumée « Chaque installation a son propre mode de fonctionnement. Souvent, il est tout à fait normal qu’il y ait un dégagement de fumée. Mais si nous pensons qu’il y a un problème, nous le signalons sans tarder. » Autre installation « Avec des centaines d’installations sophistiquées, les opérations deviennent parfois très complexes. Récemment, il y a eu une fermeture à grande échelle, ce qui a impliqué l’intervention de plus de 1.400 contractants. Notre équipe a organisé les formations de sécurité requises pour tous les travailleurs temporaires. » 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 7 19/04/11 17:41
  8. 8. 4you magazine8 «Je vérifie que tout le monde ait bien quitté les bâtiments, que tout soit éteint, qu’aucun robinet ne soit ouvert, etc. » Eric Debraz Agent de gardiennage mobile chez G4S Sur les traces de Eric Debraz Cet agent de gardiennage mobile est fier de son job. Il vous emmène dans l’une de ses rondes nocturnes dans la trépidante ville de Liège. 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 8 19/04/11 17:41
  9. 9. 94YOU maGazinE 19h15« Il est l’heure de partir pour la base opérationnelle de G4S à Liège. Dès que je prends mon uniforme, Erine, mon fidèle bouvier des Flandres, s’impatiente. N’ai-je rien oublié ? Uniforme – OK, lampe de poche – OK, envie de bosser. Ah oui, mes tartines pour cette nuit. » 19h30« J’arrive bien à l’heure dans les locaux de G4S. Je salue les collègues et je rassemble mon matériel : un PDA à partir duquel, entre autre, je reçois mes instructions et j’envoie mes rapports et un appareil (GCS) sur lequel j’encode les sites visités. Cela permet à la centrale et au client de contrôler mes rondes après coup. Je monte dans ma voiture de patrouille G4S pour ma ronde sur le campus universitaire de Liège. » 19h45« Je vérifie que tout le monde ait bien quitté les bâtiments, que tout soit éteint, qu’aucun robinet ne soit ouvert, etc. Ensuite, j’enclenche l’alarme et je quitte les lieux. Il ne me reste qu’à informer la centrale que tout est en ordre. En route pour aller vérifier d’autres bâtiments à Liège et dans les environs ! » 20h15« Dès que tous les bâtiments sont fermés, j’effectue des contrôles répétés de l’extérieur. Je vérifie que rien ne cloche et qu’aucun véhicule suspect ne traîne dans les parages. » 24h00« Je m’informe auprès d’Infrabel pour savoir si le dernier train a quitté les petites gares désertes d’Angleur et de Jonfosse. Dès que j’en suis sûr, je passe fermer les deux gares. » 04h00« Nos estomacs crient famine. Il est l’heure de m’arrêter dans un endroit calme pour partager mon casse-croûte avec Erine. Elle aussi a faim. » 06h00« Après avoir fermé et contrôlé les divers bâtiments qui figurent sur ma tournée, le jour se lève à nouveau. Je retourne sur divers sites pour les ouvrir : je désactive l’alarme, j’allume l’éclairage principal et j’ouvre certaines portes donnant sur l’extérieur. Sur d’autres sites, un concierge se charge de l’ouverture. » 07h30« Ma nuit et mes rondes touchent à leur fin. Je ramène mon matériel, je dis au revoir aux collègues et je rentre chez moi pour une journée de repos bien méritée. » alarmE ! « LE DISPATCHING ME PRÉVIENT LORSQU’UNE ALARME SE DÉCLENCHE. JEVOIS SUR MON PDA QUEL BÂTIMENT ET QUEL LOCAL SONT CONCERNÉS. UNE FOIS SUR PLACE, JE M’APPROCHE DU BÂTIMENT ENVOITURE. SI TOUTES LES PORTES ET FENÊTRES SONT ENCORE FERMÉES, C’EST QU’IL S’AGIT PROBABLEMENT D’UNE FAUSSE ALARME. JE RENTRE ALORS DANS L’IMMEUBLE POUR M’ASSURER QUE TOUTVA BIEN. EN CAS DEVÉRITABLE INTRUSION, JE DEMANDE À LA CENTRALE DE CONTACTER LES FORCES DE L’ORDRE. C’EST TOUTEFOIS TRÈS RARE, GRÂCE À NOTRE PRÉSENCE SUR LES LIEUX ET AUX MESURES DE PRÉVENTION. DANS NOTRE MÉTIER AUSSI, ILVAUT MIEUX PRÉVENIR QUE GUÉRIR ! » 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 9 19/04/11 17:42
  10. 10. 4you magazine10 Client sous le feu des projecteurs ElectrabelElectrabel exploite une centrale nucléaire à Tihange, le long de la Meuse, entre Namur et Liège. Un site, trois réacteurs, 75 hectares, 950 collaborateurs d’Electrabel et quelques centaines de contractants et de visiteurs… Chaque jour, 900 personnes environ entrent et sortent de la centrale, ce qui requiert une vigilance maximale. Ajoutez-y 1.500 à 2.000 personnes supplémentaires lors des révisions – qui ont lieu tous les dix-huit mois et durent cinq semaines pour chaque réacteur. Ce n’est pas rien, assure Wim De Clercq, Manager du site. Dire que la sécurité représente tout ici, c’est enfoncer une porte ouverte ? « En effet, la sécurité nucléaire est notre priorité absolue. Lors de la production d’électricité sur le site deTihange, toutes nos décisions sont soigneusement évaluées par rapport au critère de la sécurité nucléaire. Nous travaillons dans l’énergie nucléaire, la sécurité est donc vitale. Lors de la conception et de la construction de la centrale nucléaire, il a par exemple fallu tenir compte de l’impact éventuel d’un tremblement de terre ou d’inondations dans la région. Plusieurs systèmes de sécurité indépendants et redondants sont prévus afin de garantir à tout moment une production sûre de l’électricité. Saviez-vous queTihange injecte chaque année quelque 23 milliards de kWh sur le réseau électrique, ce qui revient à peu près à la consommation d’un tiers des résidents et des entreprises belges ? » Quel est le rôle de G4S ? « Nous exploitons la centrale selon des procédures très strictes. Notre personnel assure un suivi minutieux de l’exploitation, de la maintenance, de la protection contre les radiations, de la sécurité nucléaire et de toutes les matières environnementales.Tout ce qui concerne la sécurité physique et le gardiennage en fait partie.Depuis plusieurs années,les agents de G4S se chargent de toutes les activités relatives au contrôle d’accès et à la protection du site.En dehors de la période de révision,environ 60 personnes assurent un service 24h sur 24 et 7 jours sur 7.Bref,tous les jours ! Ce chiffre passe à 110 en période de révision.» En quoi consistent ce contrôle et cette protection ? « Cela va de la délivrance et du contrôle des laissez-passer à la surveillance de tout le domaine sur écran dans la salle d’alarme, en passant par le contrôle en voiture dans l’enceinte et en dehors. Nos propres collaborateurs entrent et sortent du parking avec leur voiture personnelle en franchissant une barrière. Ils doivent à chaque fois montrer leur laissez-passer. Les collaborateurs externes et les visiteurs qui arrivent à pied du parking extérieur sont accueillis aux guichets.Après 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 10 19/04/11 17:42
  11. 11. 114you magazine Véhicule électrique G4S par respect pour l’environnement En utilisant un véhicule électrique sur le site deTihange, G4S partage le respect pour l’environnement auquel adhère complètement Electrabel. Le véhicule fait des inspections sur le terrain et précède les poids lourds vers leur lieu de livraison. Il est équipé d’un projecteur et d’un coffre à outils pour le matériel de signalisation. La voiture charge dès que, et aussi longtemps que, le fil est branché dans une prise de courant normale. En la branchant régulièrement, le personnel de G4S s’assure d’avoir toujours à disposition un véhicule chargé et opérationnel.Une soixantaine de collaborateurs G4S le conduisent. nous avoir remis leur pièce d’identité et leur GSM, et après l’enregistrement de leurs coordonnées, ils passent par le contrôle de ‘röntgen’ et peuvent accéder au site par des tourniquets contrôlés. Ce sont les agents de G4S qui assurent tous ces postes. Ils contrôlent également les voitures et les sacs. » Les agents de G4S sont-ils également présents dans les bâtiments des réacteurs ? « Non.Le contrôle d’accès dans ces bâtiments est électronique et les portes“reconnaissent” toutes les personnes – collaborateurs internes et externes ainsi que visiteurs – habilitées à pénétrer dans cette enceinte.» G4S est-il un partenaire précieux en matière de sécurité et de protection ? « Le mot partenaire est bien choisi, car G4S est bien plus qu’un simple fournisseur de services sécuritaires pour nous. Dans un environnement tel que le nôtre, il est essentiel qu’un partenaire sécuritaire prenne des initiatives et réfléchisse de manière proactive aux moyens de maintenir la sécurité à son niveau le plus élevé. Cela permet, le cas échéant, de développer des pratiques d’excellence, de remettre des procédures en question et d’éventuellement les améliorer et en accroître l’efficacité. Nous savons comment produire de l’électricité en toute sécurité avec l’énergie nucléaire. G4S dispose d’un excellent savoir-faire et de l’expérience nécessaire pour sécuriser notre centrale des personnes malintentionnées. Ce n’est certainement pas un hasard si l’entreprise est notre partenaire depuis de nombreuses années. » Quels sont les éventuels pièges dans la sécurité ? « Le relâchement de l’attention. Les agents de gardiennage doivent rester vigilants à tout moment et en toutes circonstances. Ce n’est pas toujours évident dans le cadre d’une mission assez routinière. Ni lorsque les agents, nos collaborateurs et les contractants se connaissent de longue date. Se conduire de manière sympathique et correcte est une chose, mais cela ne peut en aucun cas conduire au laisser-aller. La courtoisie des agents de gardiennage est parfois mise à l’épreuve, par exemple lorsque l’enregistrement et le contrôle durent un peu plus longtemps en cas d’affluence. On peut comparer cela avec les contrôles effectués à l’aéroport. Les hommes de G4S restent courtois, car ils sont les premiers interlocuteurs que rencontrent tous ceux qui viennent sur notre site. » Pour finir… Vous êtes le patron de la centrale. Est-ce que les agents de G4S vous contrôlent ? « Évidemment, comme tout autre collaborateur. Et c’est ainsi qu’il doit en être. Le jour où je parviendrai à passer entre les mailles du filet, je commencerai à me faire du souci. » « Le mot partenaire est bien choisi, car G4S est bien plus qu’un simple fournisseur de services sécuritaires pour nous. » Wim De Clercq Plant Manager chez Electrabel 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 11 19/04/11 17:42
  12. 12. 4you magazine12 Dans cette rubrique, nous passons chaque fois à la loupe un département différent de G4S Belgique. Cette fois, c’est au tour du département Audit & Consulting. En sa qualité d’Audit Department Manager, notre collègue G4S Didier Cornil pourra sans aucun doute nous en apprendre davantage. Le département Audit & Consulting fait partie de G4S Training Services, qui est officiellement agréé comme fournisseur de conseils en sécurité par la Direction Sécurité privée du SPF Intérieur. Avec les collègues du département Training de G4S Training Services, Audit & Consulting dispense des conseils en matière de sécurité et de sûreté.   Didier Cornil : « G4STraining Services offre ses services en tant que Business Unit objective et neutre au sein de G4S. Pour preuve, car nous formons également des agents de gardiennage pour des entreprises concurrentes. Nous sommes actifs dans la quasi-totalité des secteurs : immobilier, construction, distribution, pétrochimie, logistique, healthcare, secteur public et aéroports. » Comment se déroule un audit ? Didier Cornil : « Les différentes entités de G4S peuvent s’adresser à nous pour demander un audit pour leurs clients. De même, les clients peuvent directement faire appel à nos services par le biais du site web de G4S. Il nous arrive aussi de décrocher des missions grâce au travail de prospection d’Audit & Consulting. La méthodologie d’un audit est très variable : cela peut aller de l’inventaire et de l’analyse des risques à la définition de solutions et au reporting. Le client décide ce qu’il souhaite exactement en concertation avec le département. La surface du site ou du bâtiment et la nature des activités du client déterminent en grande partie le temps nécessaires pour l’audit. » G4Scan: Audit & Consulting conseils en matière de sécurité et de sûreté Quelle plus-value un audit apporte-t-il à une entreprise ? Didier Cornil : «Tout d’abord, le management disposera d’ une vue d’ensemble précise sur la situation sécuritaire de son entreprise et du bien-être des travailleurs. Nous dressons également un inventaire détaillé des ressources humaines et technologiques. Nous évaluons ensuite les risques de l’entreprise dans ces deux domaines, sur base de constatations sur le terrain, mais aussi d’outils informatiques performants. » Quel est le résultat final d’un audit ? Didier Cornil : « En fin de parcours, nous proposons des solutions réalistes sur mesure, qui tiennent compte des caractéristiques spécifiques du secteur dans lequel le client est actif. Dans la plupart des cas, nous proposons toujours trois solutions (High, Medium ou Low). De cette façon, le client connaît les risques existants, mais aussi les montants qu’il devrait investir. » « La durée d’un audit est très variable : cela peut aller de l’inventaire et de l’analyse des risques à la définition de solutions et au reporting. » Michael Morichon Audit Consultant chez G4S 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 12 19/04/11 17:42
  13. 13. 134you magazine « Les conclusions sont présentées à l’aide d’un rapport clair et précis élaboré de manière très visuelle, avec un minimum de texte. Il contient par exemple beaucoup de photos, de plans et de simulations 3D. De nombreux clients utilisent d’ailleurs ce rapport comme cahier des charges pour les missions ultérieures à l’audit ! » « Il y a quelques années, G4STraining Services a organisé chez nous des formations concernant l’attitude à adopter en cas de hold-up. Plus récemment, nous nous sommes adressés à eux pour un audit de notre siège à Bruxelles.Tout s’est très bien déroulé et après trois mois environ, nous recevions déjà un rapport bien documenté. L’architecte a immédiatement pu se mettre au travail. Au début de cette année, les travaux d’amélioration de la sécurité de notre bâtiment ont été clôturés. Notre personnel se sent désormais plus en sécurité. La collaboration avec notre auditeur de G4S mérite une mention particulière. Il a formulé des avis qui étaient véritablement taillés sur mesure pour nos besoins. Jusqu’à aujourd’hui, il suit encore de très près la mise en pratique de ces avis », commente avec enthousiasme Mieke Marx de Keytrade Bank à propos du rapport de G4S Audit & Consulting. Didier Cornil Audit Manager chez G4S 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 13 19/04/11 17:42
  14. 14. 4YOU maGazinE14 SafeExpress - 1 AGENT DE GARDIENNAGE ARMÉ -VÉHICULE COMPACT -VALISE AVEC SYSTÈME DE NEUTRALISATION - GESTION PERSONNELLEVIA WWW.SAFE-EXPRESS.BE - SYSTÈME ‘TRACK & TRACE’ - FACTURATION ÉLECTRONIQUE - 120% DÉDUCTIBLE FISCALEMENT Pour plus d’informations www.safe-express.be / info@safe-express.be Safe Express en un clin d’œil La recette du jour entre de bonnes mains. qu’il s’agisse du boulanger, du libraire ou de l’épicier, tous les commerçants disposent souvent d’importantes liquidités en caisse en fin de journée. Jusqu’à il y a peu, la seule solution consistait à apporter soi-même à la banque l’argent durement gagné, ce qui n’est pas sans risque. G4S Cash Solutions a par conséquent développé Safe Express, un service ‘low cost’ d’enlèvement d’argent pour les commerçants. En toute sécurité du magasin au compte en banque « Les récentes modifications de loi nous permettent désormais d’organiser le transport d’argent avec un seul agent, une camionnette classique et une valise de transport de valeurs spécifique avec système de neutralisation- tant que le montant de chaque client n’excède pas 5.000 euros par transport. Cette nouvelle disposition a permis le lancement de Safe Express, une solution qui épargne bien des frais et du temps aux commerçants de détail. Ainsi, nous ne facturons que 17 euros (HTVA) par enlèvement – un montant plus que raisonnable pour le secteur », explique Geert Van der Straeten, Sales Manager G4S Cash Solutions Belgium. Tout d’abord, il y a naturellement la sécurité du transport d’argent professionnel, qui contraste avec une balade ou avec un déplacement en voiture, risqué en direction de la banque. L’agent G4S enlève l’argent chez le commerçant et l’emmène à bord d’un véhicule compact prévu pour le transport de valeurs. « Le commerçant dépose une enveloppe spécifique dans la fente d’une valise sécurisée – avec système de neutralisation – que l’agent conserve. Les billets de banque sont ensuite comptés chez G4S et versés le lendemain sur le compte en banque via l’institution financière du commerçant », ajoute Geert Van der Straeten. Connexion et gestion personnelle En outre, Safe Express exploite au maximum les possibilités en ligne actuelles, ce qui contribue également à la réduction des coûts. « Les commerçants peuvent s’inscrire sur www.safe-express.be afin d’avoir accès à ce service. Sur ce site, ils peuvent aussi gérer eux- mêmes les enlèvements d’argent et demander des rapports.Via ce portail convivial, ils peuvent aussi suivre leur argent, étant donné que les camionnettes sont munies d’un système ‘track & trace’. La facturation est ensuite gérée électroniquement, ce qui élimine la paperasse coûteuse », précise Geert Van der Straeten. avantages supplémentaires Cerise sur le gâteau, Safe Express est fiscalement déductible. En effet, les autorités souhaitent encourager l’enlèvement d’argent sécurisé chez les commerçants. Et ce coup de pouce n’est pas des moindres, puisque ce service est fiscalement déductible jusqu’à 120%.Ajoutez à cela le temps gagné à ne pas devoir se rendre soi-même à la banque, et vous comprendrez tout de suite que les commerçants ont tout intérêt à faire appel à Safe Express. G4S compte toutefois ne pas se reposer sur ses lauriers et vise en permanence l’amélioration de ses services. C’est pourquoi Safe Express sera évalué en permanence sur base du feed-back des clients.Ainsi, le service sera adapté lorsque cela s’avérera nécessaire. Le lancement de ce service innovant est sans aucun doute lié à une certaine ambition. « L’objectif est d’acquérir d’ici la fin de l’année une moyenne de plus de 3.000 enlèvements d’argent Safe Express par mois. Depuis le lancement au début de cette année, nous notons une augmentation rapide de l’intérêt pour Safe Express, ce qui nous indique que nous sommes sur la bonne voie », commente Geert Van der Straeten. annemie horemans de la chaîne vestimentaire Vero moda est déjà particulièrement satisfaite de Safe Express. « En tant que client de Safe Express,vous ne donnez pas que votre argent,vous vous débarrassez par la même occasion de toute une série de tracas.Non seulement,vous réduisez considérablement différents risques, mais en plus, l’enlèvement d’argent se fait en un clin d’œil. Nous n’avons qu’à nous préoccuper de préparer l’enveloppe et le transfert se fait rapidement et en toute discrétion ». « De nombreux agents de G4S sont en outre très charmants et agréables à regarder, ce qu’apprécie très certainement notre personnel, surtout les collègues féminines », ajoute-t-elle avec un sourire entendu. 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 14 19/04/11 17:42
  15. 15. 154you magazine Les travailleurs isolés ayant des horaires irréguliers sont de plus en plus nombreux. Ces professions comportent des risques très élevés, ce qui augmente le sentiment d’insécurité. Pensez par exemple au pharmacien qui, dans son officine, peut faire l’objet d’agressions, ou aux personnes qui effectuent des rondes de nuit sur un chantier dangereux. Afin d’offrir une réponse à cette problématique, G4S a développé une offre de solutions pour ceux qui travaillent seuls : les Lone Worker Managed Services. Cette offre comprend notamment un Personal Alarm Monitoring, une technologie taillée sur mesure par rapport à la situation professionnelle. Les clients peuvent choisir entre un système fixe avec assistance audio-vidéo (par exemple pour les pharmaciens et les commerçants) ou un appareil mobile avec traçage GPS (par exemple pour les techniciens d’intervention ou les fournisseurs de nuit). Marnix Boeve, Product & Solutions Manager de G4S Security Systems, est impliqué depuis le début dans le développement des Lone Worker Managed Services. Il nous explique en quoi consistent la solution fixe et les applications mobiles.   Personal Alarm Monitoring sur un site fixe Marnix Boeve : « La criminalité touche davantage les commerçants que d’autres professions. Nous recevons également un nombre croissant de demandes émanant de différents clients qui ont vu le nombre d’attaques avec agression augmenter au fil des ans. À l’issue de plusieurs réunions avec les clients, G4S Product Management & Engineering s’est penché sur cette problématique. C’est ainsi que nous avons mis en place le PA-View : une caméra de surveillance combinée à un interphone avec un bouton poussoir sans fil. » « Lorsque l’exploitant se sent menacé, il peut immédiatement presser le bouton afin d’avertir la centrale d’alarme G4S. La caméra est ensuite activée et la police est directement contactée si la situation l’exige. » « Notre opérateur G4S écoute ce qu’il se passe chez l’exploitant et décide alors s’il est nécessaire d’alerter les forces de l’ordre ou non.Une fois que la menace est éloignée et que l’agresseur a quitté le bâtiment,notre opérateur entre en contact avec le client afin de le guider de manière adaptée. » Plus jamais seul grâce aux Lone Worker Managed Services Traçabilité garantie grâce aux applications mobiles Les travailleurs isolés qui se déplacent continuellement peuvent désormais se mettre en route avec un sentiment de sécurité. G4S a développé pour cette cible le PA-Basic et la version étendue PA-Pro. Marnix Boeve : « Dans ce cas-ci, le travailleur isolé est également équipé d’un appareil sans fil : le petit Smartlinq ou le robuste Sentinel XP3(A).Tous deux prévoient une alarme SOS manuelle. L’appel est toujours identifié et localisé. À l’aide d’une connexion audio automatique avec possibilité de réponse, le dispatching G4S cherche à savoir ce qui se passe. Le service PA-Pro comprend quelques fonctionnalités supplémentaires. L’appareil donne par exemple l’alarme lorsque le porteur ne bouge plus. Le client est également en mesure de localiser ses collaborateurs par le biais d’un portail web personnel sécurisé, et il peut paramétrer des messages e-mail et SMS pour les responsables de son organisation. » « Dans un avenir proche, nous étendrons davantage cette offre de services. L’alarme Amber permettra au travailleur isolé d’enregistrer un message vocal lorsqu’il se sentira menacé. Le message sera écouté par le dispatching G4S lorsqu’un signal de secours effectif est émis. PA-MyTraq est une autre application Lone Worker pour smartphones (iPhone, BlackBerry,…). » Formation explorant deux facettes du risque Les systèmes LoneWorker ne fonctionnent de manière optimale que lorsque les utilisateurs savent exactement ce qu’ils doivent faire. Grâce à son expertise, G4S est en mesure de proposer des formations sur mesure. Martine Daenen, Director de G4STraining School & Audit « Les travailleurs isolés sont confrontés à deux types de risque. D’une part le risque social, lorsque le travailleur peut être victime d’agressions verbales véhémentes, d’intimidation ou même de violence physique (situations de crise, vol avec violence,...). D’autre part le risque environnemental dans lequel le travailleur isolé peut être mis en danger par les déplacements vers son lieu de travail ou par sa présence sur le site même (chutes en série, substances dangereuses,...). » « Nos spécialistes effectuent une évaluation préalable des risques et dispensent des conseils quant à la technologie nécessaire pour un de ces types de risques, voire les deux. Nous proposons ensuite des formations sur mesure. Cela nous permet de donner au client des astuces pratiques et de lui enseigner des stratégies pour éviter autant que possible les risques en question. Simultanément, nous indiquons comment la technologie des systèmes Lone Worker peut contribuer à réduire ces risques et les conséquences qui en découlent. L’offre globale contribue à un environnement de travail plus sûr et à une tranquillité d’esprit pour toutes les parties concernées chez le client. » Divers projets pilotes sont en cours. Un pharmacien et un magasin de journaux ont déjà commandé l’application fixe Lone Worker. Les premières formations seront bientôt organisées. La solution mobile, elle, a déjà été testée en pratique par une entreprise courtraisienne. Dès que l’offre Personal Alarm Monitoring aura atteint sa vitesse de croisière, elle fera la différence pour bon nombre de travailleurs isolés. Pour de plus amples informations, surfez sur www.g4s.be 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 15 19/04/11 17:42
  16. 16. 4you magazine16 De gauche à droite : Nancy Demeyere, Quality Manager chez G4S Karen Aspeslagh, Quality Coordinator chez G4S Janneck Peersman, Director chez KIWA G4S obtient le label de qualité pour les entreprises de gardiennage privées Le gardiennage privé a connu une évolution de taille. En 2011, les besoins des clients sont de plus en plus spécifiques. Tout citoyen a en outre droit à un service intègre. Les entreprises de gardiennage doivent également satisfaire à de très nombreuses exigences de qualité. En conséquence, l’Association Professionnelle des Entreprises de Gardiennage (APEG) a créé son label de qualité SECURE QUALITY®. Ce label est octroyé aux entreprises qui satisfont à toutes les exigences de la Charte de Qualité pour le Gardiennage Privé SECURE QUALITY®. SECURE QUALITY® se veut un fil conducteur pour les clients, les administrations, les agents de gardiennage, les managers des entreprises de gardiennage et tout citoyen en contact avec le gardiennage privé. Nancy Demeyere, Quality Manager chez G4S, est à la source de ce label de qualité. 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 16 19/04/11 17:42
  17. 17. 174you magazine La Charte de Qualité pour le Gardiennage Privé SECURE QUALITY® a pour ambition de décrire tous les aspects de l’entreprise de gardiennage qualitative. Elle est subdivisée en cinq chapitres et stipule,pour chacun d’entre eux, des exigences individuelles de qualité. 1. l’organisation de l’entreprise Ce chapitre aborde non seulement les aspects relatifs aux exigences en matière de personnel et d’infrastructure, mais aussi des thèmes comme « health and safety » et la Responsabilité Sociale des Entreprises : l’entreprise attache-t-elle suffisamment d’importance au bien-être de ses collaborateurs ? Consacre-t-elle de l’attention aux problématiques environnementales et sociales ? 2. la gestion de la qualité Un détenteur du label de qualité doit sans cesse améliorer la qualité de sa prestation de service. Ce chapitre décrit entre autres la manière dont les plaintes des clients doivent être traitées et dont il convient d’aborder les processus d’amélioration. 3. la politique d’intégrité La fiabilité et une prestation de service intègre sont des valeurs importantes dans le gardiennage privé. C’est pourquoi un détenteur du label de qualité est tenu de prendre les mesures nécessaires en faveur de la promotion de l’intégrité, par exemple en matière de protection des informations confidentielles. 4. la gestion des ressources Une entreprise de gardiennage qualitative doit appréhender ses ressources de manière responsable. La principale « ressource » d’une entreprise étant son personnel, elle doit lui garantir une formation fiable et spécialisée. D’autres ressources, comme les véhicules et les moyens de communication, doivent également satisfaire à un niveau minimal de qualité. 5. la prestation des services Les détenteurs du label SECURE QUALITY® doivent toujours créer de la visibilité sur le contenu de leurs services. Le service fourni doit être celui qui a été convenu et tout doit se dérouler correctement. Pour consulter la Charte de Qualité dans son intégralité, rendez-vous sur www.apeg-bvbo.be Contenu de la Charte de QualitéNancy Demeyere : « Le label de qualité est une condition pour devenir membre de l’APEG. La procédure est comparable à celle du label ISO. Les entreprises de gardiennage font l’objet d’un audit complet. Une équipe d’auditeurs indépendants vérifie si l’entreprise satisfait à toutes les exigences de la Charte de Qualité. Si des manquements structurels sont constatés, les auditeurs expliquent aux entreprises les étapes à entreprendre pour l’obtention du label. » Au-delà de la norme ISO Au-delà de la norme ISO. Que reprend exactement la Charte de Qualité ? Nancy Demeyere : « La Charte de Qualité stipule les exigences minimales à différents niveaux : organisation de l’entreprise, gestion de la qualité, politique d’intégrité, gestion des ressources et prestation des services. Dans chacun de ces domaines, la charte détaille les conditions à satisfaire : par exemple la présentation d’une offre ou le mode de traitement des plaintes. » « SECURE QUALITY® va bien au-delà de la norme ISO. La Charte de Qualité comprend notamment des chapitres sur la Responsabilité Sociale des Entreprises, comme des directives en matière de diversité ou d’énergie verte. » Audit chez G4S En sa qualité de membre de l’APEG, G4S a bien entendu fait l’objet d’un audit pour obtenir le label SECURE QUALITY®. Nancy Demeyere : « Le Service Qualité de G4S s’est chargé des premiers préparatifs en vue de l’audit. Nous avons vérifié à quelles exigences nous satisfaisions et, surtout, sur quels points nous devions encore travailler. Il s’agissait généralement d’éléments non couverts par la norme ISO pour laquelle nous sommes déjà certifiés. » « Nous avons ensuite consulté les responsables internes des processus : les collègues des RH pour la politique de diversité, l’équipe Legal pour certains aspects juridiques, etc.Après l’implication des autres départements, le Service Qualité s’est remis au travail pour les derniers préparatifs. » Comment s’est finalement déroulé l’audit ? Nancy Demeyere : « L’audit chez G4S a duré trois jours.Tous les aspects de la Charte de Qualité ont été confrontés à notre fonctionnement et à nos activités, y compris nos formations. Le résultat ? Nous avons décroché la certification, et nous n’en sommes pas peu fiers. Il s’agit du couronnement de nos efforts continus consentis en termes de qualité au cours des dernières années. Pour nos clients aussi, ce label est un élément positif : ils sont confortés dans leur choix, car leur partenaire est détenteur du label de qualité SECURE QUALITY®. » « Pour nos clients aussi, ce label est un élément positif : ils sont confortés dans leur choix, car leur partenaire est détenteur du label de qualité. » 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 17 19/04/11 17:42
  18. 18. 4you magazine18 Qui sont vos clients internationaux ? « Il s’agit essentiellement de multinationales qui, en raison de leur gouvernance d’entreprise ou dans le cadre de leur législation (boursière) spécifique – par exemple afin d’exclure la corruption –, veulent ou doivent travailler avec un partenaire fiable et crédible. Un partenaire qui satisfait à toutes les obligations et est capable d’offrir un service digne de ce nom dans les différents pays. Ce n’est pas que nos clients multiplient leurs sites internationaux, c’est plutôt qu’ils déménagent plus souvent vers des pays où la main-d’œuvre est (encore) moins chère. » International Accounts Division spécialiste des clients internationaux Les entreprises qui possèdent plusieurs sites dans différents pays peuvent compter sur un partenaire sécuritaire international. Cette approche offre de nombreux avantages. Surtout avec G4S qui est implanté dans 110 pays et collabore étroitement avec ses propres partenaires dans d’autres pays. Guido Fallentheyn, Vice-président d’International Accounts Division (IAD), Marc Shapiro, Vice-président Senior, et quelques Account Managers gèrent le marché international pour G4S. « Les négociations ont lieu au niveau de la direction générale. » Guido Fallentheyn Vice President International Accounts Division chez G4S 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 18 19/04/11 17:42
  19. 19. 194you magazine La tâche de l’IAD figure-t-elle sur le contrat lors de sa signature ? « Non, la gestion des contrats est notre tâche principale. Nous continuons à évaluer les résultats et en dressons le rapport. De plus, tous les trimestres, nous sommes en contact avec le client au niveau stratégique. Nous parlons par exemple des perspectives d’avenir en termes d’évolution de certains risques et de la manière de les appréhender. » Que conseillez-vous aux entreprises qui cherchent un partenaire international ? « Ne vous arrêtez pas au tarif horaire proposé, mais tenez également compte de la manière dont une entreprise de sécurité analyse les risques. G4S dispose de son propre outil logiciel (G4S-SAVE) pour dresser la carte des risques dans une entreprise et analyser l’impact des économies ou des investissements. Sur cette base, nous proposons les meilleures solutions. Nous sommes souvent en mesure d’accroître considérablement l’efficacité, ce qui nous permet alors de faire baisser le coût de la sécurité. Il est en outre important que le partenaire sécuritaire puisse garantir un niveau cohérent de sécurité dans tous les pays souhaités. » Comment se déroulent ces collaborations globales ? « Les négociations ont lieu au niveau de la direction générale, tandis que le suivi et la mise en place des accords se fait au niveau des sites locaux chez le client. IAD veille à ce que les bonnes personnes entrent en contact et s’assure de la clarté des attentes pour chaque site. Une entreprise pétrolière a par exemple besoin, pour son siège administratif, d’un autre type de sécurité qu’une raffinerie en Belgique ou au Pakistan. » Y a-t-il une gestion centralisée ? « IAD évalue mensuellement la prestation des services chez le client. Nous vérifions par exemple si le nombre d’heures de formation correspond à ce qui est prévu et si nous pouvons contribuer à une meilleure efficacité de l’organisation chez le client. Si nous constatons des écarts par rapport aux objectifs visés sur un site, nous offrons un support pour remédier au problème. » Un client international choisit-il un seul partenaire sécuritaire ? « Cela arrive rarement, probablement dans une optique de répartition des risques. Généralement, le territoire sur lequel le client est actif est partagé entre deux partenaires sécuritaires. Nous travaillons par exemple pour différents clients en Europe, mais pas en Amérique du Nord, ou inversement. Parfois parce que le client impose des critères spécifiques par région ou qu’une adjudication publique a été organisée par groupe de pays. » 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 19 19/04/11 17:42
  20. 20. 4you magazine20 Dans cette rubrique, nous vous exposons une série d’aspects légaux liés à notre secteur. Cette fois-ci, nous allons nous pencher sur la surveillance des lieux de sortie, un type de gardiennage soumis à une réglementation stricte en vue de lutter contre les pratiques illégales. La ministre de l’Intérieur, Annemie Turtelboom, a d’ailleurs remis les points sur les i dans une circulaire récente. Depuis peu, les agents de gardiennage ont désormais le droit de surveiller les autorisations d’accès. Trois types d’activités En tant que groupe de gardiennage agréé, G4S veille bien entendu scrupuleusement à ce que ses services respectent la législation. La réglementation a trait à trois types d’activités de gardiennage dans les lieux de sortie : le contrôle des marchandises (sur les parkings par exemple), la protection des personnes (comme les artistes) et le contrôle des personnes (aux accès d’un événement ou d’une discothèque). C’est surtout concernant ce dernier type d’activité que des nouveautés et des modifications ont récemment vu le jour. Élément du concept de sécurité Jusqu’à il y a peu, le contrôle des preuves d’accès n’était pas toujours considéré comme une activité de gardiennage.Toutefois, le système de billets peut constituer une partie du concept de sécurité plus large d’un événement. Pensons par exemple à la City Parade de Bruxelles de 2010, qui a introduit la vente de billets après la tragédie de la Love Parade à Duisburg. L’organisation peut de la sorte savoir précisément quel est le nombre de participants, ce qui a permis de mettre au point des règles de sécurité adéquates. Le « core-business » du département Événements de G4S consiste à soutenir les organisateurs d’événements dans l’élaboration d’un tel concept de sécurité. Nos agents peuvent dès lors également vérifier les preuves d’accès dans le cadre d’un tel concept de sécurité. Ce contrôle des billets est étroitement lié au contrôle des personnes à l’entrée. De tels contrôles de personnes ne peuvent s’improviser ou être réalisés par n’importe qui. Les agents de gardiennage sont en effet spécifiquement formés pour ces tâches. De plus,les contrôles d’accès – tant à l’occasion d’événements qu’à l’entrée de discothèques – font l’objet d’une réglementation stricte. Ainsi,les contrôles ne peuvent pas être systématiques et ne peuvent viser tout le monde :seules les personnes qui sont suspectées de porter un objet dangereux sont contrôlées. Ensuite, le contrôle ne peut aller au-delà d’une palpation superficielle des vêtements et de la vérification des bagages à main. À cet effet, l’agent de sécurité qui effectue le contrôle doit être du même sexe que la personne contrôlée. De plus, le contrôle s’effectue toujours sur base volontaire – la personne qui refuse le contrôle se verra toutefois refuser l’accès. Hendrik Keersmaekers, G4S Manager Legal Affairs: « G4S dispose d’une solide expérience et est particulièrement actif dans le secteur du gardiennage des événements. Le spectateur ou le visiteur d’un événement organisé sous la surveillance de G4S peut avoir une totale confiance, les collaborateurs de G4S respectent scrupuleusement les règles et veillent à ce que tout le monde puisse s’amuser en toute sécurité », commente Hendrik Keersmaekers, Manager du département juridique chez G4S. Contrôle d’accès dans les lieux de sortie Pour plus d’informations : www.vigilis.be / www.g4s.be 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 20 19/04/11 17:42
  21. 21. 214you magazine Début 2009, G4S Belgique a repris les activités de Ridderikhoff. Ce spécialiste en services de sécurité incendie était surtout présent sur le marché néerlandais. Ridderikhoff fournit des services permanents de sécurité incendie, essentiellement à des clients industriels (raffineries, entreprises chimiques, etc.), et des services temporaires lors d’interruptions (« shutdowns ») et de rotations (« turnarounds ») d’installations industrielles. Deux ans plus tard, le moment est venu de changer le nom de l’entreprise afin de s’aligner aux autres départements G4S. Depuis peu, la branche belge de Ridderikhoff répond au nom de G4S Fire & Safety sprl. Le nom de l’entreprise n’est pas le seul à avoir fait l’objet d’un changement. En effet, les synergies transfrontalières sont à l’ordre du jour. G4S Fire & Safety sprl collaborera de plus en plus étroitement avec son pendant néerlandais, G4S Fire & Safety Pays-Bas. Les équipes néerlandaises assisteront les collègues belges et inversement. Étant donné que G4S Fire & Safety Pays-Bas compte plus de 300 collaborateurs, cela représente un important élargissement des compétences. En outre, les deux entreprises échangeront également leur savoir-faire et élaboreront des projets communs. Cette collaboration devrait déboucher sur la poursuite de la croissance de G4S Fire & Safety des deux côtés de la frontière. Contractor Safety Award Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là : G4S Fire & Safety sprl a décroché le Contractor Safety Award de bronze chezTotal Raffinerie d’Anvers. Frank Van Puymbroeck, Supervisor Fire Activities : « Cette récompense,nous la devons à toute l’équipe.Jamais encore une entreprise de sécurité ne s’était vue remettre une récompense chez Total. Nous sommes donc particulièrement fiers de ce titre, mais nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. À présent, nous visons l’or ! » G4S Fire & Safety Synergies par-delà les frontières Vous avez eu l’occasion, dans les pages précédentes de ce 4YOU, d’en apprendre davantage sur l’International Accounts Division (IAD), le département qui coordonne les contrats G4S internationaux. En s’appuyant sur des mesures mensuelles, l’IAD décerne chaque année l’Award of Professional Excellence à l’équipe contractuelle ayant affiché les meilleures prestations. Récemment, les récompenses sont allées aux équipes belges G4S pour Johnson & Johnson Beerse/Geel (en 2008) et Pfizer Puurs/Louvain-la-Neuve (en 2009). L’Award of Professional Excellence 2010 est allé à l’équipe G4S de Pfizer Zaventem. En deux ans, G4S Belgique a donc été récompensée pour le même client, Pfizer. Dirk Clauwaert, Field Supervisor Flandre en charge de Pfizer Zaventem, n’est pas peu fier de cette distinction : « Ce prix récompense la bonne relation entre G4S et Pfizer – tant au niveau national qu’international. Je souhaite remercier tous les collègues et partenaires qui ont contribué à ce succès. » « L’approche adoptée chez Pfizer Zaventem a permis d’atteindre la Professional Excellence », a souligné Luc Coucheir, Segment Manager Maritime & Logistics, lors de la remise des prix. « Grâce à l’excellente collaboration avec le management de Pfizer et les collaborateurs locaux de G4S, nous avons non seulement pu formuler des propositions d’amélioration, mais nous avons également pu les mettre en pratique. » G4S récompensée pour sa Professional Excellence chez Pfizer News 4YOU 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 21 19/04/11 17:42
  22. 22. 4you magazine22 G4S Aviation Security participe depuis le mois de février à la sécurité de l’aéroport de Zaventem. Les collaborateurs de G4S vont dès lors veiller à la sécurité des accès de la zone aéroportuaire et au contrôle des passagers et des bagages.Tous les employés et ouvriers qui effectuaient auparavant ces tâches ont été repris par G4S. Par le biais de ce contrat aéroportuaire, nous accueillons quelque 800 nouveaux collaborateurs. Comme il s’agit d’un des plus gros contrats de sécurité de Belgique, les préparatifs ont constitué un défi de taille.Tout s’est très bien déroulé et, tant «The Brussels Airport Company » que la compagnie aéroportuaire, peuvent sans conteste affirmer que le décollage fut une réussite. Décollage immédiat pour G4S sur le tarmac de Brussels Airport Début 2011, G4S s’est vu octroyer le plus gros contrat de sécurité de Belgique : le gardiennage de la Commission européenne.Au cours des cinq prochaines années, G4S assurera la sécurité de plus de 60 bâtiments de la CE répartis sur Bruxelles et ses environs directs. Une mission majeure qui implique une hausse importante de l’effectif. En avril, 800 nouveaux collègues G4S entrent déjà en service. G4S aborde la mission pour la Commission européenne comme une solution globale intégrée. Les services comprennent entre autres le gardiennage statique et mobile, le contrôle d’accès et le contrôle aux rayons X dans les bâtiments, les services d’agents Safety, et la gestion de la salle de contrôle.Au travers de ce contrat de gardiennage, G4S renforce sa position de leader du marché en Belgique. G4S assure le gardiennage de la Commission européenne 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 22 19/04/11 17:42
  23. 23. 234YOU maGazinE Cette année, Kom op tegen Kanker, une initiative de la ligue flamande contre le cancer (et pouvant être comparée au Télévie), était placée sous le signe de la lutte contre la leucémie. Le spectacle de clôture du samedi 26 février fut un grand succès. G4S Cash Solutions y a contribué à sa manière. Boma et Pascalleke, de la série télévisée flamande F.C. De Kampioenen, avaient appelé tout le monde à venir au studio en tenue de marié(e). Le tout dernier épisode de leur émission à large audience a été diffusé pendant l’entracte. Si cent personnes se montraient en tenue de marié(e), G4S Cash Solutions Belgium avait promis de verser la somme de vingt mille euros à Kom op tegen Kanker. Une chose est sûre : l’appel des personnages populaires du feuilleton a été massivement entendu. C’est donc avec plaisir que G4S Cash Solutions a apporté une belle aide financière à l’action Kom op tegen Kanker. Pas moins de 1.751.178 euros ont été récoltés au total. Grâce à cet argent, un plus grand nombre de patients leucémiques auront l’occasion de bénéficier d’une dernière chance de guérison. G4S Cash Solutions verse 20.000 euros à Kom op tegen Kanker Les collaborateurs belges de G4S Cash Solutions rouleront-ils bientôt à bord de véhicules électriques ? Si nous jetons un petit coup d’œil de l’autre côté de la frontière, il semble bien que nous nous dirigeons sur cette voie.Ainsi, en Grande-Bretagne, les minibus électriques de G4S sillonnent déjà les routes. Ce type de véhicule se recharge partiellement à l’aide d’un panneau solaire placé sur le toit. Ces véhicules parcourent les rues de Londres et de ses environs, où la dispense de la taxe sur le trafic en fait une alternative économique intéressante. La branche néerlandaise de G4S Cash Solutions examine aussi concrètement les possibilités du transport de valeurs électrique. Un véhicule électrique peut parcourir jusqu’à 150 kilomètres avec une batterie totalement rechargée, ce qui est nettement plus que le parcours le plus long chez nos voisins du Nord. Le véhicule électrique s’avère donc particulièrement adapté pour le marché néerlandais. À terme, les déplacements électriques seront également très certainement envisagés en Belgique. Sur la voie du transport d’argent électrique News 4YOU 0742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 23 19/04/11 17:42
  24. 24. *la ville de Bruxelles est un port d’attache sûr pour les diplomates. *grâce à G4S La ville de Bruxelles abrite une série d’institutions internationales. Des décisions capitales sont prises au quotidien en ces lieux au sujet de thèmes transfrontaliers comme la sécurité. La protection de ces institutions revêt une importance cruciale. Grâce à G4S, les diplomates n’ont plus le moindre souci à se faire. Forts de leur expertise, nos Diplomatic Security Guards assurent leur protection. Ils sont responsables entre autres du contrôle des accès, de la gestion des alarmes et de l’escorte du personnel. Résultat : une prestation de service d’excellente qualité, dans le respect des normes légales ! WWW.G4S.BE 0742_G4S_4YOU_magazine_BC-5_FR.indd 1 18/04/11 20:490742_G4S_4YOU_magazine_FR-3.indd 24 19/04/11 17:42

×