Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
Upcoming SlideShare
What to Upload to SlideShare
What to Upload to SlideShare
Loading in …3
×
1 of 33

Grand Prix du Brand Content 2018 : naissances, tendances et perspectives

1

Share

Download to read offline

Introduction sur les tendances du brand content lors du 9ème grand prix du brand content (séquence Happy content)

Quelques liens utiles pour compléter cette intervention :

www.brandcontent.institute
www.allforcontent.com
www.brandcontentmanagers.club
http://brandcontent.institute/wp-content/uploads/2017/12/BRAND-CONTENT-STRATEGIQUE-2018-extrait-80-pages.pdf
https://thermomix.vorwerk.fr/la-boutique-a-paris/
https://www.frichti.co/#bienvenue
http://www.epices-roellinger.com/epices-poudre-des-bulgares-779.html
https://chateau-la-coste.com
https://www.frenchweb.fr/le-content-marketing-levier-defficacite-du-brand-content/320709

Related Books

Free with a 30 day trial from Scribd

See all

Grand Prix du Brand Content 2018 : naissances, tendances et perspectives

  1. 1. Happy content 2018
  2. 2. 2 www.brandcontent.institute
  3. 3. NAISSANCES
  4. 4. Rendez-vous les 12 & 13 février 2019 www.allforcontent.com
  5. 5. http://brandcontentmanagers.club
  6. 6. TENDANCES
  7. 7. ECO-SYSTEMES DE CONTENUS CHARTES FICHES PRODUIT, E-COMMERCE EVENEMENTS, LIEUX 1 2 3 4 http://bit.ly/2iMuitE
  8. 8. CRÉER DES ECOSYSTÈMES DE CONTENUS 1
  9. 9. Du livre de recettes à la recette embarquée
  10. 10. L’écosystème Thermomix 54 régionale antennes s Dégustations culinaires Concours de cuisine (Thermostars) Guides d’utilisation Cook-Key et plateforme de recettes Cookidoo Magazine Thermomix & moi trimestriel avec 40 recettes exclusives Livres de recettes Espace recettes de la communauté Les antennes régionales
  11. 11. Jusqu’aux ateliers culinaires https://thermomix.vorwerk.fr/la-boutique-a-paris/
  12. 12. ETABLIR DES CHARTES EDITORIALES, PHOTOGRAPHIQUES, STYLISTIQUES, SONORES, … 2
  13. 13. https://www.frichti.co/
  14. 14. MISER SUR LES FICHES PRODUIT 3
  15. 15. DIFFUSER DES CONTENUS VIA LES EVENEMENTS ET LES LIEUX 4
  16. 16. https://chateau-la-coste.com
  17. 17. PERSPECTIVES
  18. 18. Rendez-vous les 12 & 13 février 2019 https://www.frenchweb.fr/le-content-marketing-levier- defficacite-du-brand-content/320709
  19. 19. Choisir des territoires d’expressions attractifs et bien délimités Développer une bibliothèque de contenus réutilisables dans la durée Assurer la visibilité sur les différents canaux : digital, commercial, lieu de vente, produit, consommateurs, influenceurs… Etablir un lien subtil (mimétique) avec la marque : le contenu éclaire l’arrière-plan culturel de la marque Viser un autofinancement du contenu 1 2 3 5 4 5 critères pour évaluer une stratégie éditoriale dans la durée
  20. 20. MERCI Daniel Bô www.brandcontent.institute http://bit.ly/2iMuitE

Editor's Notes

  • Comme chaque année nous allons accueillir Daniel Bô, initiateur du grand prix du brand content fondateur du Brand content Institute pour une séquence Happycontent.


    Bonjour Romain, bonjour à tous,

    Ravi de présenter ce 4ème Happy content et vous donner quelques tendances.


    Romain : mais pourquoi cette araignée ? : quel rapport avec le brand content ?

    DB : vous le saurez dans quelques minutes je vous le dirai dans quelques minutes mais je vais commencer par 3 actualités et 4 tendances
  • Beaucoup d’entre vous m’ont connu sous le nom de QualiQuanti car c’est à partir de là que j’ai initié le grand prix du brand content

    Aujourd’hui je vous parle en tant que fondateur du brand content institute, qui est un centre d’expertise indépendant dont la vocation est d’aider les annonceurs dans leur stratégie éditoriale avec des audit du conseil et de la formation

    Ce soir je voudrais vous faire par de quelques naissances, 4 tendances et 2 conclusions
  • Je voudrais commencer par saluer quelques naissances

    Il y a beaucoup d’agences qui se créent autour du contenu mais là on a une accélération depuis quelques semaines avec Ganz de Prisma (il fallait oser), 14 Hausman du Figaro, Content Squad de Reworld

    J’en profite pour citer notre nouveau partenaire Canal+ qui a ouvert le bal il y a un an avec Canal brand factory

    On voit que les régies publicitaires s’assument de plus en plus en tant qu’agences

    Et naissent aussi des acteurs spécialisés comme SP et Adalong
  • Autre naissance qui a eu lieu en février 2018 : le premier salon du content avec 1200 visiteurs au New cap event

    2 jours de conférences, ça permet d’aborder les enjeux du contenu en profondeur


    Je vous donne RV les 12 et 13 février 2019 pour la 2ème édition


  •  Pour terminer, je voudrais annoncer la création d’un club des brand content managers.

    C’est une profession en plein boom

    Elle se décline ainsi : Brand & Digital Communication Manager, Brand Content Manager, Brand & Content manager, Head of Content, Head of Social Media, Global Content and Media Director, Chargé de Contenu, Brand Content & Communications Manager, Content & Brand Strategist Senior, Global Head of Brand Communication & Content, Head of Communication and Brand Content,…

    Les Brand Content Managers ont besoin de se rencontrer et d’échanger, de se former pour bien appréhender les différentes facettes de leur nouveau métier.

    Les inscriptions sont ouvertes sur le site

    Merci à l’agence Mnstr qui a créé le site web et qui vient de boucler.
  • Je vous propose d’évoquer 4 tendances
     
  • Avec le digital et la multiplication des prises de paroles il y a de plus en plus besoin de spécifier
  • Avec le digital et la multiplication des prises de paroles il y a de plus en plus besoin de spécifier
  • Avec le digital et la multiplication des prises de paroles il y a de plus en plus besoin de spécifier
  • Olivier Roellinger n’est ni un industriel ni un pro du marketing, c’est un chercheur d’épices et un commerçant qui veut faire partager sa passion. La page d'accueil de son site (http://www.epices-roellinger.com) en témoigne :
     « Les épices guident mes pas aventuriers à la rencontre des hommes et des cultures. Avec Jane, nous avons rapporté ces trésors des plus beaux jardins d'épices du monde pour réaliser ma cuisine maritime, potagère et épicée. Dégustez-les, réalisez mes recettes dont certaines sont disponibles en vidéo, utilisez mes “poudres d'épices Olivier Roellinger®“, huiles et condiments et ainsi embellissez votre quotidien. 
     
    Cet hymne aux épices est accompagné d’images personnelles : passeport, photo de l’auteur en train de faire des recherches, herbier, cartes, cahier de notes… L'information relative aux différents produits est chargée de culture, d'expérience et d'émotions. Exemple : la fiche en deux parties consacrée à la “poudre des Bulgares“, mélange d'épices des Balkans créé pour parfumer le yaourt.
  • La Paris Retail Week s’est achevée hier et a emmené avec elle les différents moments d’échanges, de découvertes, ou de promotions des services indispensables/en devenir/inutiles/inconnus (rayez les mentions inutiles) pour les e-commerçants. Pas de récap ici mais plutôt un focus sur une expérience qui nous a intéressé.
    Focus sur l’information produit.
    Lors de la conférence au titre alléchant « L’information produit, arme fatale des marques à l’ère des bots et de l’Intelligence artificielle. » présentée par l’équipe d’Akeneo, Margaux Dauce, responsable du brand content chez Michel & Augustin (M&A), est venue partager ses cookies avec nous (les vrais ! ceux que vous mangez pas ceux que vous acceptez sur votre browser fétiche) mais aussi et surtout son point de vue quant à l’information produit.Un point essentiel de son discours nous expliquait la volonté de M&A de transmettre l’identité de la marque et de son univers dès le packaging et jusqu’à la fiche produit. C’est ce qu’ils tente de faire à travers un partenariat/expérience avec Amazon.
    Michel et Augustin x Amazon
    Et le résultat est assez plaisant:
    7 visuels pour un lot de 3 boites de cookies ! Des visuels de qualité suffisante pour permettre de lire les inscriptions en zoomant sur le produit. Vous retrouver également un visuel avec une main représentée pour vous permettre d’appréhender la taille du produit. Et aussi le visuel du produit brut sans packaging.
    Prix à payer pour « espérer » plonger vos clients dans votre univers ? L’avenir nous le dira en tous cas c’est impressionnant et un investissement énorme.
    En terme de désirabilité en tous cas la marque ne s’y est pas trompée. Même si l’on peut s’interroger quant au story-telling des avis clients ou à leur faculté à disserter… d’un simple cookie…, les commentaires font la part belle au produit et aux sensations qu’il procure pour en faire un produit unique.
    Une sexy attitude qui fonctionne ?
    En ce qui nous concerne, les boites sont déjà dans le panier et si VOUS n’êtes pas encore pleinement convaincus par le potentiel de cette démarche entreprise par M&A nous vous invitons à jeter un oeil au même produit dans un environnement aseptisé et complètement normé « site e-commerce alimentaire » ! Monoprix and Co vous en donne un aperçu ci-dessous. Verdict ?Vivement le R.O.I.
    Aujourd’hui les croyances en e-commerce font que pour des marchés comme le jouet, le bricolage ou l’alimentaire, les clients n’ont besoin que d’un visuel pour être sûr d’avoir le produit qu’ils recherchent et ainsi cocher leur checklist. Il n’y aurait pas de nécessité à séduire le client « flâneur » que l’ont retrouve en magasin. Par cette expérience, M&A remet en cause ce modèle. Reste à savoir si l’investissement en vaut la chandelle. Si leurs résultats ne sont pas publiés, la duplication de ce schéma sur les autres sites distribuant la marque prouvera qu’effectivement cela fonctionne et qu’il est grand temps de bouleverser les idées reçues.
  • Un produit sous toutes les coutures

    Un extrême : DECATHLON
    17 visuels pour son site e-commerce en Chine
  • Avec le digital et la multiplication des prises de paroles il y a de plus en plus besoin de spécifier
  • Le plus bel exemple 2017 de brand content c’est l’expo Dior qui a dépassé les 700 000 visiteurs après 6 mois
  • Il faut aussi saluer Chanel qui a une politique de défilés spectaculaires et qui va soutenir financièrement la rénovation du Grand Palais
  • Sans le cadre de l’exposition Jardins jardins, e champagne Brimoncourt crée des jardins

    Du 31 mai au 3 juin 2018, Chanel dévoilera son jardin éphémère en plein coeur des Tuileries.


    En savoir plus sur https://www.sortiraparis.com/luxe/magasins-boutiques/articles/163033-jardins-jardin-2018-chanel-devoile-son-jardin-aux-tuileries#v17MLWsmfZLw3l9q.99
  • C’est une araignée GÉANTE de Louise Bourgeois située dans un parc de sculpture à côté d’Aix en Provence.


    L’araignée de Louise bourgeois se situe dans un vignoble qui est un complexe culturel et commercial

    Le Château La Coste, visité chaque année par 90 000 personnes, comporte des restaurants, un hôtel-spa, des boutiques librairie, boutiques, et accueille de nombreux évènements…




    Site naturel et véritable lieu culturel, le château est chaque année et connaît un succès grandissant. Son environnement à haute valeur ajoutée dispose à l’achat et à la consommation des bouteilles produites sur place.



  • Je voudrai mentionner une tribune que j’ai publiée la semaine dernière sur Frenchweb pour montrer que le content marketing était une composante du brand content orientée efficacité
  • Le pastis Ricard a toujours eu 3 piliers : la musique, la pétanque et la tauromachie
  • ×