Les fondamentaux du e-commerce en France et en Belgique

3,158 views

Published on

Diapositives projetées par Frédérick Warembourg et Damien Jacob lors des rencontres "e-commerce e-logistique" le 7 juin 2012 à l'Hôtel du Golf de Saint Omer (Nord-Pas-de-Calais)

Published in: Education
0 Comments
4 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,158
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
48
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
4
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les fondamentaux du e-commerce en France et en Belgique

  1. 1. Lesfondamentauxdue-commerce 7 juin 2012
  2. 2. SOMMAIRE LE E-COMMERCE - P OURQUOI SE LANCER - LES DIFFÉRENTES FORMES L E E- COMMERCE EN F RANCE ET EN B ELGIQUE L E S M O Y E N S D E PA I E M E N T L E S D I F F I C U LT É S E T S U C C È S PERSPECTIVES
  3. 3. POURQUOI SE LANCER DANS LE E E-COMMERCE? C ROISSANCE PERMANENTE SOUTENUE DU E- COMMERCE EN F RANCE V RAI OPPORTUNITÉ N O U V E L L E T E N D A N C E D E C O N S O M M AT I O N M U LT I C A N A L I N É V I TA B L E M OINS CHER D’ OUVRIR UN SITE QU’ UN MAGASIN !
  4. 4. LES DIFFÉRENTS FORMES DE E E-COMMERCE CROSS CANAL … E - R E TA I L … COMMERCE CONNECTÉ …
  5. 5. LE E-COMMERCE ENFRANCE ET EN BELGIQUE
  6. 6. LE E-COMMERCE EN FRANCE COMMERCEE N F R A N C E , L E E - C O M M E R C E R E P R É S E N TA I T 2 9 MILLIARDS D EUROS EN 2 0 1 0 , 3 1 MILLIARDS EN 2 0 111 .D ’ A P R È S L ’ O B S E R VAT O I R E D E S U S A G E S I N T E R N E T DE M ÉDIAMÉTRIE, AU 1 ER TRIMESTRE 2 0 1 2 , 3 1 MILLIONS D’ INTERNAUTES ONT ACHETÉ EN LIGNE. CELA CORRESPOND À UNE PROGRESSION D E 11 % S U R U N A N , S O I T 3 M I L L I O N S D E NOUVEAUX CYBERACHETEURS
  7. 7. LE TOP 15 DES SITES « E E-COMMERCE » LES PLUSVISITÉS EN FRANCE / 1ER TRIMESTRE 2012
  8. 8. LES ACHETEURS EN LIGNE
  9. 9. LE E-COMMERCE EN BELGIQUE (2012) COMMERCEP LUS DE LA MOITIÉ DES B ELGES ONT DÉJÀ ACHETÉ EN LIGNE 4 6 % DES B ELGES ONT ACHETÉ EN LIGNE LES 1 2 DERNIERS M O I S ( PA R M I C E U X - C I , 1 S U R 6 A C H È T E N T A U M O I N S C H A Q U E MOIS)• 1 C L I E N T S U R 5 A E F F E C T U É S O N P R E M I E R A C H AT E N L I G N E A U C O U R S D E L’ A N N É E É C O U L É E• M O Y E N N E D E 1 9 4 4 E U R O S PA R A N D E D É P E N S E S E N L I G N E• 8 9 % D E S A C H E T E U R S P R É V O I E N T D E R E FA I R E D E S A C H AT S E N LIGNE
  10. 10. TYPES D’ACHATS EN LIGNE (BELGIQUE 2011)E NQUÊTE RÉALISÉE PAR I NSITES C ONSULTING POUR C OMEOS (AVRIL 2 0 1 2 )
  11. 11. L’E-COMMERCE EN WALLONIE 2011 COMMERCE5 5 % D E S I N T E R N A U T E S , S O I T 4 2 % D E L A P O P U L AT I O N W A L L O N N E , O N T AC H E TÉ O U V E N D U D E S P R O D U I TS O U S E RV I C E S E N 2 0 1 0 .• 3 0 % D E S I N T E R N A U T E S O N T E F F E C T U É D E S A C H AT S S E U L E M E N T S U R D E S S I TE S C O M M E R C I AU X ;• 1 9 % O N T À L A F O I S AC H E TÉ S U R D E S S I TE S C O M M E R C I AU X E T S U R D E S SITES D ENCHÈRES;• 4 % ONT UNIQUEMENT ACHETÉ SUR DES SITES D ENCHÈRES;• 16% ONT VENDU DES PRODUITS SUR DES SITES D ENCHÈRES;• 2% ONT UTILISÉ L E- COMMERCE UNIQUEMENT POUR VENDRE DES PRODUITS S U R D E S S I T E S D E N C H È R E S E T N O N T F A I T A U C U N A C H AT .S O U R C E : H T T P : / / W W W . A W T. B E – B AR O M È TR E T I C 2 0 11
  12. 12. L’E-COMMERCE (WALLONIE 2010) COMMERCEE NQUÊTE AWT
  13. 13. LES MOYENS DE PAIEMENT
  14. 14. BELGIQUE - MOYENS DE PAIEMENT SUR LES SITES D’E-COMMERCE COMMERCE • Cartes de Crédit • Cartes de Débit • Boutons de paiement• Micro paiement/e- Wallets • Offline
  15. 15. MODES DE PAIEMENT EN LIGNE (BELGIQUE – 2011)Enquête réalisée par Insites Consulting pour Comeos (avril 2012)
  16. 16. MODES DE PAIEMENT EN LIGNE (FRANCE – 2011) Baromètre FEVAD-Médiamétrie Juin 201117
  17. 17. LES DIFFICULTÉS ET LESSUCCÉS
  18. 18. 10 RÈGLES D’OR1.UN SITE INTERNET… POUR VENDRE2 . U N E A P P R O C H E P R A G M AT I Q U E3.UN CONTENU À SOIGNER4 . A N I M AT I O N C O M M E R C I A L E5 . R ÉACTIVITÉ & TEMPS RÉEL6 . S ’ A S S U R E R D E L’ É V O L U T I V I T É7 . G AGNER LA CONFIANCE8.ANTICIPER LA RÉUSSITE9 . L’ O B S E S S I O N D E L A V I S I B I L I T É1 0 . D U VISITEUR AU PROSPECT AU CLIENT
  19. 19. ERREURS ET DIFFICULTÉS SOUVENT RENCONTRÉES1 . C R O I R E Q U ’ I L S U F F I T D ’ AV O I R U N S I T E P O U R V E N D R E E N L I G N E : C E N ’ E S T PAS L’ E L D O R AD O D U X X I E S I È C L E • B I E N R É F L É C H I R À L A S T R AT É G I E D E P O S I T I O N N E M E N T E N L I G N E • I L F A U T D E L A P AT I E N C E ! « PAS D E P O R TE S É M AN TI Q U E » T R E S V O L AT I L2 . P R E S T AT A I R E W E B B R I C O L E U R / P E U I M P L I Q U É3 . S O U C I I N S U F F I S AN T D E L A N O TO R I É TÉ E T D E L A C O N F I AN C E4 . D I F F I C U L T É À AT T E I N D R E U N E T A I L L E C R I T I Q U E5 . D I F F I C U LT É S À G É R E R L A M O N T É E E N P U I S S AN C E
  20. 20. LES PHASES À SOIGNER1 . AT T I R E R L E C H A L A N D À R E G A R D E R « S A V I T R I N E » P L U T Ô T Q U E D ’ A U T R E S ( E- ) M ARKETING POUR GÉNÉRER DU TRAFIC2 . S ÉDUIRE : L E POUSSER À OUVRIR LA PORTE DU M AGASIN EN LIGNE ( ÊTRE BIEN ACHALANDÉ. B IEN M ETTRE EN SCÈNE DES PRODUITS) « ( E- ) M ARCHANDISING »3 . C O N VA I N C R E : L ’ I N C I T E R À C O N C L U R E L A T R A N S A C T I O N ( PA S S A G E E N C A I S S E S I M P L E ) . E V I T E R Q U ’ I L R E M E T T E S O N A C H AT À P L U S TA R D4 . S ERVIR : L UI LAISSER UNE BONNE IM PRESSION POUR QU’ IL RECOMMANDE LE VENDEUR À SES CONNAISSANCES ET SOIT DISPOSÉ À REVENIR5 . F IDÉLISER : L’ INCITER À RENOUVELER UNE TRANSACTION. R ECONNAÎTRE LE CLIENT LORS DES C O M M A N D E S S U I VA N T E S
  21. 21. LES PERSPECTIVES
  22. 22. LE M-COMMERCE Diffusion de catalogues produits / défilés Gestion de compte, suivi commande Commande / paiement sur le mobile Abonnement à newsletter Lien réseaux sociaux
  23. 23. LE S-COMMERCE
  24. 24. LE T-COMMERCE Télécharger vos vidéos sur demande Cliquer sur les pages du web pour obtenir de plus amples informations Acheter en direct les articles que vous voyez apparaître à lécran en appuyant tout simplement sur un bouton.
  25. 25. BIEN CHOISIR SON AGENCE WEBDossier pratique : http://www.charte http://www.charte-etic.be/choisir-un-fournisseur-TICChoisissez une agence web parmi les 1000 signataires de laCharte déontologique eTIC(code de bonnes pratiques favorisant des relations contractuelles codeéquilibrées et transparentes entre les fournisseurs TIC signataires et leursclients) http://www.Charte ://www.Charte-etic.be http://www.Charte-etic.fr http://www.Charte
  26. 26. MERCI POUR VOTRE ATTENTIONCCI GL AW TF R É D E R I C K WA R E M B O U R G D AMIEN J A C O BE - M A I L : F . WA R E M B O U R @ G R A N D - E - M A I L : D A M I E N . J A C O B @ AW T . B E IILLE.CCI.FR TEL DIR. : +32 81 77 80 65TEL: 03.20.63.77.77 W W W . AW T . B E /W W W. A P P L I C A . T M . F R T W I T T E R . C O M / AW T B E
  27. 27. QUESTIONS?VOUSPOUVEZSUIVREL’ACTUALITÉIT SUR:

×