Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Lymphoedeme post test

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Lymphoedeme post test

  1. 1. LYMPHOEDEMEPOST TEST
  2. 2. Quels sont les items exacts concernant lesystème lymphatique : 281 - Il comprend deux réseaux, superficiel et profond, peu interconnectés2 - Le réseau lymphatique profond est plus important physiologiquement que leréseau superficiel3 - Il existe d’importantes variations anatomiques4 - Il existe un réseau superficiel de capillaires qui converge vers des pré-collecteurs puis des collecteurs lymphatiques
  3. 3. Quels sont les items exacts concernant lesystème lymphatique :1 - Il comprend deux réseaux,superficiel et profond, peuinterconnectés 41%2 - Le réseau lymphatique profond est plusimportant physiologiquement que leréseau superficiel 24%3 - Il existe d’importantes variationsanatomiques 86%4 - Il existe un réseau superficiel decapillaires qui converge vers des pré-collecteurs puis des collecteurslymphatiques 84%43%43%61%68%En ROUGE, les réponses du pré-test
  4. 4. Quels sont les items exacts concernant lelymphoedème primaire des membresinférieurs :311 - Il s’agit d’une pathologie à caractère familial2 - Il résulte, le plus souvent, d’une hypoplasie lymphatique3 - Il est bilatéral sous gonal ou unilatéral complet4 - Il débute habituellement par la distalité5 - L’âge médian de survenue se situe entre 15 et 25 ans
  5. 5. Quels sont les items exacts concernant lelymphoedème primaire des membresinférieurs :1 - Il s’agit d’une pathologie à caractèrefamilial 62%2 - Il résulte, le plus souvent, d’unehypoplasie lymphatique 81%3 - Il est bilatéral sous gonal ouunilatéral complet 24%4 - Il débute habituellement par la distalité 84%5 - L’âge médian de survenue se situeentre 15 et 25 ans 73%23%77%94%90%97%
  6. 6. Quels sont les items exacts concernantl’érysipèle de jambe : 321 - La bactérie le plus souvent impliquée est Staphylcocus aureus2 - Il peut être associé à un intertrigo interdigital3 - Le diabète est un facteur favorisant4 - Les macrolides sont à proposer en première intention5 - Il ne récidive presque jamais
  7. 7. Quels sont les items exacts concernant l’érysipèlede jambe :1 - La bactérie le plus souvent impliquée estStaphylcocus aureus 51%2 - Il peut être associé à unintertrigo interdigital 89%3 - Le diabète est un facteur favorisant 92%4 - Les macrolides sont à proposer enpremière intention 14%5 - Il ne récidive presque jamais 5%6%94%84%9%3%
  8. 8. Quels sont les items exacts concernantle lymphœdème secondaire du membresupérieur après cancer du sein :331 - La fréquence de survenue est de l’ordre de 15-20%2 - La technique du ganglion sentinelle permet de diminuer le risque de plus de lamoitié3 - Le délai moyen de survenue après traitement du cancer est de 2-3 ans4 - Il peut régresser spontanément
  9. 9. Quels sont les items exacts concernantle lymphœdème secondaire du membresupérieur après cancer du sein :1 - La fréquence desurvenue est de l’ordre de15-20% 79%2 - La technique du ganglion sentinellepermet de diminuer le risque de plus de lamoitié 92%3 - Le délai moyen de survenue aprèstraitement du cancer est de 2-3 ans47%4 - Il peut régresser spontanément 8%70%91%85%12%
  10. 10. Parmi ces éléments, quels sont ceux quisont des facteurs favorisant la survenued’un lymphœdème du membre supérieur :331 - Le nombre de ganglions initialement enlevés2 - L’association à une radiothérapie3 - Un envahissement ganglionnaire sur le curage axillaire4 - Des effort physiques intenses faits avec le membre supérieur5 - L’existence d’une obésité
  11. 11. Parmi ces éléments, quels sont ceux quisont des facteurs favorisant la survenued’un lymphœdème du membre supérieur :1 - Le nombre de ganglionsinitialement enlevés 79%2 - L’association à une radiothérapie 73%3 - Un envahissement ganglionnairesur le curage axillaire 64%4 - Des effort physiques intenses faits avecle membre supérieur 64%5 - L’existence d’une obésité 42%85%88%94%67%91%
  12. 12. Quelles sont les pathologies/signescliniques potentiellement associés aulymphœdème secondaire du membresupérieur chez une femme de 61 ans traitée3 ans auparavant pour un cancer du sein311 - Des douleurs et limitations de la mobilité de l’épaule2 - Une thrombose veineuse profonde du membre supérieur3 - Une plexopathie post-radique4 - Un syndrome du canal carpien5 - Un syndrome de StewartTreves
  13. 13. Quelles sont les pathologies/signes cliniquespotentiellement associés au lymphœdèmesecondaire du membre supérieur chez unefemme de 61 ans traitée 3 ans auparavant pourun cancer du sein1 - Des douleurs et limitations de lamobilité de l’épaule 81%2 - Une thrombose veineuse profonde dumembre supérieur 58%3 - Une plexopathie post-radique 78%4 - Un syndrome du canal carpien 31%5 - Un syndrome de StewartTreves 28%74%45%58%32%19%
  14. 14. Concernant la lymphographieisotopique, quelles sont les réponses exactes331 - Elle est nécessaire pour affirmer le diagnostic de lymphœdème2 - Elle n’est pas contre-indiquée chez l’enfant3 - Le traceur radioactif est injecté par voie intradermique entre le premier et ledeuxième orteil interdigital4 - Une lymphographie isotopique normale peut montrer un aspect asymétriquedes ganglions inguinaux5 - Les premiers relais ganglionnaires visualisés sont les ganglions poplités6 - Elle n’a pas d’intérêt dans les lymphœdèmes secondaires
  15. 15. Concernant la lymphographie isotopique, quellessont les réponses exactes1 - Elle est nécessaire pour affirmer lediagnostic de lymphœdème 8%2 - Elle n’est pas contre-indiquée chezl’enfant 16%3 - Le traceur radioactif est injecté par voieintradermique entre le premier et ledeuxième orteil interdigital 79%4 - Une lymphographie isotopique normalepeut montrer un aspect asymétrique desganglions inguinaux 71%5 - Les premiers relais ganglionnairesvisualisés sont les ganglions poplités 47%6 - Elle n’a pas d’intérêt dans les lymphœdèmes secondaires 39%12%82%58%73%36%39%
  16. 16. Concernant le traitement par drainagelymphatique, quelles sont les réponsesexactes501 - Pour la pressothérapie pneumatique, la pression doit être au moins de 60mmHg.2 - La pressothérapie des membres inférieurs peut entrainer un lymphœdèmegénital3 - Le drainage lymphatique manuel seul peut réduire nettement le volume dulymphœdème4 - La pressothérapie ou le drainage manuel sont contre-indiqués en casd’érysipèle5 - Il existe de nombreux appareils de pressothérapie pneumatique avec unnombre de chambres différents d’une marque à l’autre
  17. 17. Concernant le traitement par drainagelymphatique, quelles sont les réponsesexactes1 - Pour la pressothérapie pneumatique, lapression doit être au moins de 60 mmHg.21%2 - La pressothérapie des membresinférieurs peut entrainer un lymphœdèmegénital 29%3 - Le drainage lymphatique manuel seulpeut réduire nettement le volume dulymphœdème 63%4 - La pressothérapie ou le drainage manuelsont contre-indiqués en cas d’érysipèle87%5 - Il existe de nombreux appareils depressothérapie pneumatique avec unnombre de chambres différents d’unemarque à l’autre 79%74%82%86%86%100%

×