Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Page 28 bd

283 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Page 28 bd

  1. 1. 28 Formation Je veux devenir un professionnel de santé, comment choisir ? Soigner, c’est de la relation d’aide, une éthique et un ensemble théorique et pratique spécifique à chaque profession. Se tourner vers les personnes en situation de fragilité, par leur âge (bébé, enfant ou personne âgée), leur pathologie (maladie, traumatisme…), leur hérédité (maladies génétiques), leur mal-être (douleur physique ou psychique), etc., c’est la dimension principale de ces métiers. Lascienceidentifierégulièrementdenouvellesmaladies etlacivilisationproduitsanscessedenouveauxdérègle- ments, la population s’accroît et vieillit et les besoins de santé publique sont sans cesse plus nombreux. Dans ce contexte,lesopportunitésprofessionnellesdessoignants sont innombrables. C’est l’assurance pour chacun de construire un parcours individuel où il trouvera son épanouissementetsasécurité. « Bon, je sais que je veux être un ou une professionnelle de santé, mais alors sur quelles bases choisir son futur métier ? » Tournons-nous vers les auxiliaires de médecine parmi lesquels les infirmiers, les ergothérapeutes, les psycho- motriciens, les orthophonistes et les kinésithérapeutes. Toustravaillentenéquipepluridisciplinaire, etsur pres- criptionmédicale. Tousvisentaurétablissementdelasanté,àamoindrirles séquelles d’un traumatisme ou d’une déficience, à amé- liorer la qualité de vie et le confort de personnes fragiles ou en situation de handicap. Pour vous déterminer vis- à-visd’uneprofession,ilfaudrachercherdescorrespon- dancesavecvotrepersonnalité,voscentresd’intérêts. « Pour vous déterminer vis-à-vis d’une profession, il faudra chercher des correspondances avec votre personnalité, vos centres d’intérêts. » • Dans les professions de la réadaptation, si vous pensez que l’important pour quelqu’un c’est qu’il dis- pose du maximum de ses fonctionnalités motrices, qu’il puisse être agile, habile, physiquement fort, vous pencherez plus facilement vers la kinésithérapie aux innombrablespossibilités. • Peut-être êtes-vous littéraire et appréciez la langue, la qualité de l’expression orale, de la prononciation et deladiction,lamusiquedelagrammaireetdel’ortho- graphe. Vous donnez aussi de l’importance à la récu- pération des fonctions d’expression orales ou écrites pour la restauration de l’autonomie des personnes. Alors très certainement ce magnifique métier qu’est l’orthophonieestfaitpourvous. • Si vous pensez que c’est par l’activité qu’on se reconstruit ou qu’on se développe, que l’adaptation de l’environnement est une formidable façon de faire retrouver de l’autonomie à des personnes à mobilité réduite ou déficientes sensorielles alors l’ergothérapie vousconviendra. • Enfin si vous donnez de la valeur à l’équilibre entre lecorpsetlepsychisme,vousaimezavoiruneapproche globale de la personne. Vous avez le sentiment qu’une personne ne se réduit pas à une somme de fonctions, mais que l’identité, la sensibilité individuelle sont essentielles à appréhender et à mobiliser pour qu’une personne se développe ou récupère des fonctions alté- rées,alorstrèscertainementlapassionnanteetcréative psychomotricitévoustendlesbras. © Benjamin Brolet

×