Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Philippe Nemo : Qu'est-ce que l'Occident ? Chapitre 2 : Le droit privé, l’humanisme

1,934 views

Published on

Philippe Nemo : Qu'est-ce que l'Occident ? Chapitre 2 : Le droit privé, l’humanisme

Published in: Education, Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Philippe Nemo : Qu'est-ce que l'Occident ? Chapitre 2 : Le droit privé, l’humanisme

  1. 1. Chapitre 2 : Le droit privé, l’humanisme<br /> 1° L’invention d’un droit universel dans l’Etat romain pluriethnique<br /> 2° Le droit privé romain, source de l’humanisme occidental<br /> 3° Le personnalisme de la littérature et des sculpture latines<br />Octobre 2009<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />1<br />
  2. 2. Octobre 2009<br />Introduction<br /><ul><li> Les grecs n’avaient pas poussé très loin l’élaboration du droit</li></ul>restait la plus part du temps non écrit<br />Les romainsconstatèrent :<br />L’importance de définir un droit pour imposer la limite du mien et du tien<br />Constitution en quelques siècles d’un système élaboré de droit privé <br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />2<br />
  3. 3. Octobre 2009<br />L’invention d’un droit universel dans l’Etat romain pluriethnique (1/2)<br /><ul><li> Pour régler les litiges : le droit des Quirites.
  4. 4. Magistrat qui rend la justice à Rome est le préteurmais les étrangers n’y avaient pas accès.
  5. 5. Création d’un ProetorPeregrinus(préteur des étrangers).</li></ul>Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />3<br />
  6. 6. L’invention d’un droit universel dans l’Etat romain pluriethnique (2/2)<br />La mise à jour du « droit prétorien » <br />Droit souple et innovant<br />Innovations de + en + importantes grâce au contact avec la culture grecque<br />La philosophie stoïcienne<br />Loi Naturelle <br />Le droit civil<br />Evolution culturelle de l’humanité<br />Octobre 2009<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />4<br />
  7. 7. Le droit privé romain, source de l’humanisme occidental (1/4)<br />Octobre 2009<br />Origine d’un concept des plus importants : la propriété privée<br />Limite du tien et du mien bien définie <br />Chacun retrouve ce qui est à lui<br />Chaque bien est garanti dans le temps.<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />5<br />
  8. 8. Octobre 2009<br />L’invention d’un droit universel dans l’Etat romain pluriethnique (2/4)<br /><ul><li>La notion de « moi »</li></ul>Tout homme possède une nature humaine commune mais chaque homme à une nature qui lui est propre<br />Le moi est propre à chacun.<br />Prend une dimension de plus en plus indépendante par rapport aux autres.<br />Le moi se différencie donc des autres. Chaque personne est unique.<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />6<br />
  9. 9. <ul><li>Le droit Romain + le « moi » = la « personne ».</li></ul>Octobre 2009<br />L’invention d’un droit universel dans l’Etat romain pluriethnique (3/4)<br />Notion de personne humaine individuelle. Définition de ce qu’est une personne : « persona ».<br />Les vies individuelles cessent de se fondre dans l’océan du collectif .<br />Chaque personne a une vie intérieure, un destin singulier réductible à aucun autre : un ego.<br />Source de l’humanisme occidental.<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />7<br />
  10. 10. Octobre 2009<br />L’invention d’un droit universel dans l’Etat romain pluriethnique (4/4)<br /><ul><li>Conséquence dt’une absence du droit bien définie.</li></ul>Les caractères humains disparaissent.<br />Le droit n’existerait plus.<br />Chacun perd son individualisme.<br />La société redeviens un groupe en fusion.<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />8<br />
  11. 11. Le personnalisme de la littérature et de la sculpture latines (1/2)<br />Octobre 2009<br />De nombreux indices témoignent de la métamorphose de la civilisation.<br />Notamment entre les latinistes et les grecs.<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />9<br />
  12. 12. Le personnalisme de la littérature et de la sculpture latines (2/2)<br />Octobre 2009<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />10<br />
  13. 13. Octobre 2009<br />Conclusion<br />Les Grecs avaient inventé le « gouvernement de la loi ».<br />Mais ce sont les Romains qui ont développé tout un vocabulaire juridique :<br /><ul><li> De plus en plus abstrait.
  14. 14. Applicable partout.
  15. 15. Compréhensible partout</li></ul>Droit Romain  propriété privée  personne individuelle avec sa propre nature humaine<br />On sort l’humanisme du tribalisme : <br />la notion de personne est clairement explicitée<br />Chapitre 2 - L&apos;apport romain : le droit privé, l&apos;humanisme Michael Conessa et Sébastien Bortenlänger<br />11<br />

×