Successfully reported this slideshow.

Ayn rand de boisset martinetto

416 views

Published on

  • Be the first to comment

Ayn rand de boisset martinetto

  1. 1. Ayn Rand<br />la vertu d’égoïsme, l’objectivisme<br />A. Martinetto, G. Quispe, P. de Boisset<br />
  2. 2. P. de Boisset<br />Qu’est-ce que la moralité, l’éthique ?<br />(Partie 1)<br />
  3. 3. Pourquoi l’homme a-t-il besoin d’un code de valeur ?<br />
  4. 4. Qu’est-ce que l’éthique ?<br />
  5. 5. La faillite de la raison<br />
  6. 6. Donc…<br />
  7. 7. La conscience<br />
  8. 8. La liberté<br />
  9. 9. Bilan<br />
  10. 10. Partie II<br />A. Martinetto<br />
  11. 11. II] La liberté de conscience n’est pas un don gratuit, c’est un âpre combat à mener en permanence contre sa propre subjectivité et les idées imposées<br />1) les bienfaits d’une éducation à l’autonomie responsabilisante<br />A) L’obsolescence des savoirs mène dans une impasse, pour survivre l’homme doit sans cesse s’ouvrir au monde<br />B) En affrontant les obstacles liés à son existence, l’homme doit livrer des combats qui le libère <br />2) L’enseignement de la philosophie, une science indispensable pour structurer l’esprit humain à la pensée réflexive et critique <br />A) Accepter l’autre dans sa différence c’est choisir le chemin de la richesse culturelle universelle<br />B) Par son travail l’homme obtient la reconnaissance sociale et se façonne une positive estime de soi<br />3) Les fruits du travail humain, les conquêtes sur l’ignorance qui mènent sur les chemins de la connaissance et du progrès universel<br />
  12. 12. II] La liberté de conscience n’est pas un don gratuit, c’est un âpre combat à mener en permanence contre sa propre subjectivité et les idées imposées1) Les bienfaits d’une éducation à l’autonomie responsabilisante<br />L’obsolescence des savoirs mène dans une impasse, pour survivre l’homme doit sans cesse s’ouvrir au monde<br />Une société doit transmettre à travers son école des enseignements <br />la structuration de personnalité équilibrée, autonome et clairvoyante.<br />
  13. 13. l’homme doit savoir<br /> décider en<br /> responsabilité<br /> et anticiper<br /> les conséquences<br /> de ses actes<br />Dans un monde<br />en perpétuelle<br />mutation culturelle<br />tout choix est une<br /> rupture qui engage l’individu<br /> Toute décision<br /> est un choix <br />
  14. 14. B) En affrontant les obstacles liés à son existence, l’homme doit livrer des combats qui le libère <br />immobilisme rassurant<br /> qui le condamne<br /> inexorablement<br /> à une régression.<br />L’homme ne peut<br /> se cantonner à un<br />En conscience, l’individu ne doit pas éviter mais affronter les obstacles qui se dressent devant lui.<br />
  15. 15. De la réussite de ce combat dépend la pérennisation<br />Des valeurs<br /> humanistes<br />et du bonheur<br />de l’homme<br />
  16. 16. II] 2) L’enseignement de la philosophie, une science indispensable pour structurer l’esprit humain à la pensée réflexive et critique<br />A) Accepter l’autre dans sa différence c’est choisir le chemin de la richesse culturelle universelle<br />La confrontation des idées<br /> comme principe d’évolution sociale et <br />de l’accroissement du champ<br /> des connaissances<br />
  17. 17. Pour progresser et s’ouvrir au monde, l’homme doit accepter des points de vue différents des siens, <br />tout en ayant dans l’esprit que pour être parfait il faut accepter d’être imparfait.<br />
  18. 18. B) Par son travail l’homme obtient la reconnaissance sociale et se façonne une positive estime de soi<br />Le savoir, quel qu’il soit, n’est jamais donné, <br />il est toujours à construire<br />
  19. 19. C’est de la qualité du travail réalisé que naît la reconnaissance du travail social et favorise l’émergence de l’estime de soi<br />Cette valorisation identitaire est indispensable pour vivre en harmonie avec sa conscience mais surtout avec les exigences d’une société en perpétuelle mutation culturelle<br />
  20. 20. 3) Les fruits du travail humain, les conquêtes sur l’ignorance qui mènent sur les chemins de la connaissance et du progrès universel<br />qu’elle fait respecter<br /> pour permettre<br /> la libre expression<br /> de chacun <br />Une société doit posséder<br /> des valeurs et<br /> des principes moraux <br />
  21. 21. favorisent une qualification<br /> dont les effets profitent<br /> à l’ensemble<br /> de la collectivité<br />Les efforts fournis<br />Individuellement<br />pour<br />mieux se former<br />Un devoir de vigilance s’impose pour éviter toute forme d’arbitraire et de totalitarisme<br />
  22. 22. Partie III<br />En attente…<br />Guillaume était malade cette semaine et n’a pu me rendre son texte.<br />G. Quispe<br />

×