Veille, diffusion et valorisation de l'information scientifique 2011

2,353 views

Published on

Cette formation de 3h a pour objectif de promouvoir auprès des enseignants-chercheurs (ici, des doctorants du CIES - UEB) la communication scientifique directe et le partage libre sur le web des contenus scientifiques, pédagogiques, universitaires.

Les notions d'archives ouvertes, de carnets de recherche, de veille partagée, d'identité numérique, etc. sont abordées.

Un cours écrit a été également distribué aux stagiaires http://www.slideshare.net/phelly/veille-diffusion-et-valorisation-de-list-cours

Published in: Education, Technology
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
2,353
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
27
Actions
Shares
0
Downloads
46
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Veille, diffusion et valorisation de l'information scientifique 2011

  1. 1. Veille, diffusion etvalorisation de linformationscientifique sur le webPerrine Helly, URAFF, le 14 mars 2011
  2. 2. SondageVous êtes doctorant...Quels contenus pourriez-vous diffuser sur le web? 2
  3. 3. Tour de table 3
  4. 4. Votre CV 4
  5. 5. Votre veille professionnelle 5
  6. 6. Votre veille professionnelle (2) 6
  7. 7. Exercice Trouver sur le compte Delicious.com de Neuraxon77 tous les liens concernant la biologie synthétique. 7
  8. 8. Correction 8
  9. 9. Votre veille professionnelle (3) 9
  10. 10. Des références bibliographiques 10
  11. 11. Des références bibliographiques (2) 11
  12. 12. Exercice (sous Firefox)Sur le catalogue du SCD de lUBO, trouvez laréférence suivante :Reynolds, Garr, Guy Kawasaki, etLaurence Chabard. Présentation zenpour des présentations plus simples,claires et percutantes. Paris: PearsonEducation France, 2008. 12
  13. 13. Exercice (suite)Importez cette référence dansvotre navigateur web vialapplication Zotero (pré-installée) 13
  14. 14. Correction 14
  15. 15. 15
  16. 16. Exercice Exportez cette référence sous forme de texte dans un document. 16
  17. 17. Du partage de références auxréseaux sociaux scientifiques 17
  18. 18. Mendeley Outil de gestion bibliographique Compatible avec Zotero Possibilité de gérer et annoter des pdf Réseau social (groupes) Recherche darticles recommandés par dautres 18
  19. 19. ResearchGate 19
  20. 20. Research Gate Réseau social (« jaime », groupes) Autopromotion Recherche darticles dans 7 bases de données (Pubmed, IEEE, CiteSeer) Système dalerte quand un article recherché est disponible en full-text 20
  21. 21. Vos supports de cours 21
  22. 22. Vos cours 22
  23. 23. Vos réflexions du moment et desnouvelles de vos travaux en cours 23
  24. 24. Typologie des blogs scientifiques Blog institutionnel Blog de laboratoire Blog professionnel dun individu Blogs des centres de documentation et des bibliothèquesMars 2011 Université de Bretagne Occidentale – Service Commun de documentation 24
  25. 25. Carnets de recherche 25
  26. 26. Vos connaissances 26
  27. 27. Les résultats de vos travaux derecherche 27
  28. 28. Le mouvement du libre accèsLa voie verte La voie doréeLes archives ouvertes Les revues en libre accès 28
  29. 29. Votre contact pour les archives ouvertes à lUBO Catherine Bertignac Bibliothèque La Pérouse catherine.bertignac@ifremer.fr 02 98 49 88 87Mars 2011 Université de Bretagne Occidentale – Service Commun de documentation 29
  30. 30. Autres services universitaires 30
  31. 31. Une nouvelle façon detravaillerLe web collaboratif change les pratiques desuniversitaires
  32. 32. Sondage Le Web 2.0, qui connaît? 32
  33. 33. e st a b sent ! aute L ’internSource :LionelDujol 33
  34. 34. t p ar t out ! rnau te esL’inte 34
  35. 35. Définir le web 2.0 « Usage d’internet qui permet à l’internaute d’interagir sur le contenu des pages web et de s’identifier à une communauté »Le Monde, supplément Éducation, jeudi 16 avril 2009, p.6 35
  36. 36. 36
  37. 37. Définir le web 2.0 Partage rapide et facile dinformation Interactivité Agrégation des contenus Réseaux Lesprit « Bêta » 37
  38. 38. Unensembledoutilsaux nomsétranges 38
  39. 39. Un concept qui marche... Entreprise 2.0 Éducation 2.0 Marketing 2.0 Livre 2.0 39
  40. 40. Un concept qui marche... Entreprise 2.0 Education 2.0 Marketing 2.0 Livre 2.0 Science 2.0 40
  41. 41. Pourquoi les universitairesdoivent sy mettre
  42. 42. Un idéal : lepartage dusavoir 42
  43. 43. Des expériences pédagogiquesenrichissantes 43
  44. 44. Un énorme gain de visibilité Exemple dune thèse : Aurélie Dehouck. 2006. "Morphodynamique des plages sableuses de la mer dIroise (Finistère)" - bibliothèque de Lettres (Brest) - bibliothèque La Pérouse (Plouzané)•- sur HAL-UBO (et sur HAL). 44
  45. 45. Un énorme gain de visibilité (2)800 710 téléchargements700600500400300200100 3 prêts 0 Prêts de la thèse papier Téléchargement de la thèse en ligne Nombre de téléchargements ou de prêts 45
  46. 46. Un archivage pérenne (archivesouvertes) 46
  47. 47. Le contrôle de ses informations 53%des Français nont jamais tapé leur nom dans un moteur de recherche. 47
  48. 48. Exercice (sous Firefox)- dans « modules complémentaires »,activez lextension « Cloudlet »- dans la barre de recherche Google, faitesune recherche sur votre nom 48
  49. 49. Des retours critiques appréciables 49
  50. 50. Intégration dans les réseaux sociaux 50
  51. 51. Les difficultés de la publication surle webTemps de publicationQualité du contenuQuestion de l « autorité » et des sourcesÉcueils de la vulgarisationDissémination des données personnelles 51
  52. 52. Veiller et partagerlinformation via les filsRSS
  53. 53. Exercice (sous Firefox) Ouvrez dans votre navigateur Firefox lapplication Sage (pré-installée) 53
  54. 54. Exercice (suite) Ajoutez dans la liste des « abonnements » les fils suivants Articles du Buboblog (blog du SCD) Les actualités de lIUEM Les derniers articles du Monde.fr dans la rubrique « Planète » Les vidéos du site Canal U en Droit Une alerte ScienceDirect pour la recherche « synthetic biology » 54
  55. 55. Correction 55
  56. 56. 56
  57. 57. 57
  58. 58. Repérer les fils RSSImage : creativenerds.co.uk 58
  59. 59. Diffusion de la veilleGénérer un/des nouveaux fluxSpécialisés ou généralistes 59
  60. 60. Sur un twitter 60
  61. 61. Autres outils de lecture des fils RSS Google Reader (++++) Netvibes Bloglines... 61
  62. 62. Protection des données
  63. 63. ExercicePour ceux qui ont un profilFacebook : utilisez loutil Reclaim Privacypour vérifier vos paramètres deconfidentialité. 63
  64. 64. Archives ouvertes et éditeurs privés Le site Sherpa / RoMEO pour savoir si on peut publier son article aussi sur une archive ouverte 64
  65. 65. ExerciceSur le site Sherpa / RoMEO, vérifiez si unarticle publié dans la revue Trends in Organized Crime (ISSN: 1084-4791)peut être déposé dans une archive ouverte. 65
  66. 66. 66
  67. 67. Productions intellectuelles ouartistiques 67
  68. 68. ExerciceTrouvez sur le web des photos de tigre dont la réutilisation sans autorisation préalable est autorisée. 68
  69. 69. Gaudencio Garcinuño sur Flickr 69
  70. 70. Conclusion :osez! 70
  71. 71. Merci de votre attention (noubliez pas de remplir le formulaire dévaluation de la formation) Perrine Helly SCD de lUBO perrinePOINThellyATuniv- brestPOINTfr 02 98 01 64 72 (ligne directe)Mars 2011 Université de Bretagne Occidentale – Service Commun de documentation 71
  72. 72. Crédits photographiques Cajetan Barrett Alireza Bihamta Gaudencio Garcinuño Yishay Mor Gideon BurtonMars 2011 Université de Bretagne Occidentale – Service Commun de documentation 72

×