Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Rousseau: « le Copernic de la pédagogie » et le pionnier de la pédagogie nouvelle

95 views

Published on

Rousseau: « le Copernic de la pédagogie » et le pionnier de la pédagogie nouvelle - Dr. Farideh Mashayekh - Colloque international ROUSSEAU AUJOURD’HUIL’Université de Téhéran , Faculté des Langues Etrangères Téhéran, le 10 et 11 octobre 2012

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Rousseau: « le Copernic de la pédagogie » et le pionnier de la pédagogie nouvelle

  1. 1. Colloque international ROUSSEAU AUJOURD’HUI Université de Téhéran , Faculté des Langues Etrangères Téhéran , le 10 et 11 octobre 2012 Rousseau: « le Copernic de la pédagogie » et le pionnier de la pédagogie nouvelle Par: Farideh Machayekh (Ph.D.) http:llwww.pedagogy.ir f.Mashayekh [AT]pedagogy.ir 1 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  2. 2. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, 2012 2 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  3. 3. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, 2012 3 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  4. 4. Table des Matières 1-Introduction : Le contexte du siècle des Lumières 2- Problématique controversable 3- Nature et culture 4- Questions fondamentales dans la pédagogie Rousseauiste 5- lois directives de la pédagogie Rousseauiste 6-Héritage pédagogique de Rousseau 7- Conclusion F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui / Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012 4
  5. 5. 1-Introduction : le contexte Dans l’histoire de l’Occident , le XVIIIe siècle , le siècle des Lumières ,est une prolongation, d’une part, du discours Humaniste émergé en XVIe siècle . D’autre part , des discours de Réformes et des Contre- Réformes issues de la Renaissance du XVIIe siècle . Ces discours sont porteur des éléments fondamentaux de la culture moderne en Occident. A savoir notamment : la valorisation de la raison et le rationalisme. Il faut préciser ,dans ce contexte ,la Raison n’a pas le même sens qu’on trouve chez les Grecs d’Antiquité (le monde étant rationnel en soi),ou, chez les grands religions monothéistes(ou` la Raison désigne une réalité objective ,indépendante de l’homme). Les discours Humaniste s’inspirent ,d’une part, des grands savants anglais : John Locke (1642-1636), Issac Newton(1642-1727),et David Hume(1711-1776),et, d’autre part , affirment le Capitalisme marchand , comme un système essentiel à la richesse des nations européens . Le triomphe de l’humanisme, en Europe, fait de l’être humain , désormais, détaché de la nature, la mesure de toute chose. C’est précisément ,dans ce contexte que se met en place une tradition pédagogique, se définissant comme un discours sur la manière d, organiser l’enseignement dans la classe . J.J. Rousseau(1712-1778),un homme de contradiction et de paradoxes, dans ce contexte , cherche la liberté et le bonheur pour l’individu ,le citoyen, et l’humanité. Son apport intellectuel, face à cette tradition pédagogique , et l’inexistence d’un lien direct entre la science et l’éthique, prend un sens controversable. Quel est donc la problématique de Rousseau, face a’ l’éducation du son temps , qui nous incite toujours? 5 F.Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  6. 6. 1.1-Le XVIIIe siècle, le siècle des Lumières Ce terme « Lumières » signifie le triomphe de la raison ,de la rationalité , dans 3 champs d’activité humaine , notamment: La science , des arts , et la technologie. Le triomphe de l’Humanisme dans le cadre de ce siècle , est porteur de 2 grandes Révolutions ,notamment: - aux Etat Unies(le 4Juillet 1786), et - en France (le 14 juillet 1789). 6 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  7. 7. Les apports intellectuelles de Rousseau , ses réflexions philosophique, sociale, et politique, prennent un sens controversable face au triomphe de l’Humanisme qui fait de l’être humain , désormais , détaché de la nature, la mesure de toute chose. A fin de comprendre le pourquoi de ce contre – courant des discours Humaniste ,chez Rousseau ,nous avons essayer de rechercher l’originalité de ses idées pédagogique sur tout, en matière de politique éducative . 1.2-Rousseau : pionnier de la pédagogie nouvelle 7 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  8. 8. 2- Problématique Rousseau en tant que le pionnier de la pédagogie nouvelle exprime sous deux formes sa problématique, notamment: 2.1-Implicite: « Commencez donc par étudier vos élèves , car très assurément vous ne les connaissez point. »; « Je hais les livres , ils n’apprennent qu’a parler de ce qu’on ne sait pas. »; « Vivre est le métier que je lui veux apprendre ...Pour être soi-même et toujours un, il faut agir comme on parle. ». J.J.Rousseau,(1762).Emile, livre I. 8 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  9. 9. Problématique 2.2-Explicite: Rousseau donne à son « traité de bonté originelle » la forme d’un traité d’éducation. Pour Rousseau il y a l’état de nature comme hypothèse théorique dans son traité d’éducation. Il ne faut pas négliger cette articulation quand on veut se demander ce que Rousseau pense de l’education. 9 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  10. 10. 3-Comment penser la « nature »selon Rousseau? « A l’homme naturel , enlève la pratique de calcul rationnel et parvient à un être gouverné par sa sensibilité … » « Se munir par les outils de réflexion pour faciliter le passage de la nature vers la culture. » J.J.Rousseau . Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. 10 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  11. 11. Nature =Naître (du Latin) « Principe interne de croissance d’un être et par extension, l’ensemble des êtres et réalités présentés dans le monde et dont la production ne relève de rien d’humain. La nature est la différence spécifique informant chaque chose. » Grand Dictionnaire de la Philosophie , P.705 11 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  12. 12. « La nature » John Locke(1632-1704) redonne à la loi naturelle son sens éthique et religieux : « dès l’état de nature , les hommes ont des droits , parce qu’ils ont des obligations envers Dieu et envers leurs semblables. » Grand Dictionnaire de la Philosophie , p.710 Rousseau représente un tournant , dans la mesure ou il transforme cette nature valorisée en élément clé d’une opération théorique déterminée, dans son traité de l’éducation naturelle. 12 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  13. 13. Emile :le traité de l’éducation naturelle Rousseau dans ses œuvres majeurs nommés trilogie en éducation , notamment : l ’Emile (1762), le Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755) , et le Contrat social (1762), décentre le monde de l’éducation de la même façon que Copernic décentre le monde des astres. 13 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  14. 14. 4- Les questions fondamentales dans la pédagogie rousseauiste 1- Qui est l’enfant? 2- Quels sont ses besoins particuliers? 3- Comment s’effectue le processus de développement qui mène de l’enfance à la maturité et à la citoyenneté? Dans l’histoire de la pédagogie en Europe, de l’Antiquité au XVIIIe siècle , ce qu’on constate , est une omniprésence des soucis pour former l’adulte , sans se préoccuper de l’enfant , ses besoins et le processus de son développement. 14 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  15. 15. 4.1-Les principes fondamentaux de la pédagogie de Rousseau Une lecture attentive de l’Emile permet de dégager deux principes fondamentaux de la pédagogie de Rousseau , notamment: 4.1.1-L’homme n’est pas un moyen mais une fin; 4.1.2--Il faut redécouvrir l’homme naturel. 15 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  16. 16. 4.1.1-L’homme n’est pas un moyen… Les pédagogues qui précédèrent Rousseau , traitaient le petit homme(l’enfant) comme un moyen pour atteindre un but , réaliser un modèle( savant , croyant , érudit,…) . Pour Rousseau l’enfant est une fin en soi . L’éducation doit permettre et favoriser la formation de l’être humain tel qu’ il est dans sa nature profonde. 16 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  17. 17. L’homme n’est pas un moyen… La réalisation de cet objectif passe par trois types d’éducation: - l’éducation qui vient de la nature; - l’éducation qui vient des hommes; - l’éducation qui vient des choses. La pédagogie doit harmoniser ces trois types d’éducation. L’action éducative doit orienter l’éducation des choses et l’éducation des êtres humains vers la nature. 17 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  18. 18. L’homme n’est pas un moyen… En ayant recours au modèle de la nature, la pédagogie peut échapper à l’arbitraire et avoir un objet de connaissance , un objet d’observation , matière d’une science sur laquelle elle pourra se reposer. « Commencez donc par étudier vos élèves ,car très assurément vous ne les connaissez point. » J.J.R. 18 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  19. 19. 4.1.2-Redécouvrir l’homme naturel Rousseau oppose à la société et à la culture la nature . Pour lui ,les deux premières sont corrompues , seul la nature est pure. L’éducation ne doit pas superposer à l’enfant une culture comme seconde nature artificielle(la nature est un modèle , un guide que le pédagogue doit suivre). L’éducation doit imiter la nature et suivre le développement naturel de l’enfant à tous les points de vue : affectif , moral , intellectuel. 19 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  20. 20. 5-Les lois directives de la pédagogie rousseauiste 5.1-La pédagogie doit être fondée sur l’observation de l’enfant et respecter la marche de l’évolution mentale de l’enfant. 5.2-Il faut distinguer les étapes successives du développement naturel et laisser la fonction agir selon son mode : que l’enseignant la contrôle , guide , mais qu ’il ne l’écrase pas par des raisonnement autant livresques que prématurés. 5.3-L’apprentissage n’est valable que dans la mesure ou il mobilise l’intérêt de l’enfant et incite l’élève à apprendre. 5.4-Il ne peut y avoir de révolution des institutions et des mœurs sans une révolution de l’éducation. 20 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  21. 21. 6-Héritage pédagogique de Rousseau • En 1912, Ed. Claparède (1873-1940) fonde à Genève , un Institut des services de l’éducation , car il est convaincu qu’il est indispensable de donner à l’éducation une base scientifique . Il place la nouvelle institution sous l’égide de Rousseau à qui il attribue le « renversement Copernicien » mettant l’enfant , et non plus le maître au centre de processus de l’enseignement- apprentissage. 21 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  22. 22. 6.1-Logo de l’Institut J.J. Rousseau: « Que le maitre apprenne de l’élève » Médaille frappée à l’occasion de la création de l’Institut Jean-Jacques ROUSSEAU, constitue le symétrique inverse de la médaille commémorative frappée par la ville de Genève pour marquer le 200em anniversaire de la naissance de Rousseau . La phrase Latine associe à l’image d’un enfant indiquant à l’adulte la direction dans laquelle regarder. Source: Les Archives(2012).Exposition organisé à l’Université de Genève, Uni- mail, à l’occasion de Tricentenaire de la naissance de J.J. Rousseau. 22 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  23. 23. 7- Conclusion Jean-Jacques Rousseau fut un des penseurs majeurs et un critique sévère et original de son temps .Il est un témoin du XVIIIe siècle qui fut en intenses bouleversements sur le plans économique et politique que social , culturel et juridique. Le commerce , l’industrie , les régimes politiques ,les institutions sociales, les modes de vie , la science , les arts , les philosophies , les codes pénales sont en mouvement. A partir de cette époque nait donc véritablement l’homme moderne. 23 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  24. 24. Conclusion En résumé , la pédagogie de Rousseau peut être dite négative dans la mesure ou elle propose d’intervenir le moins possible auprès de l’enfant afin de le laisser faire ses propres expériences . Le défit que doit relever le pédagogue ,consiste non seulement à écarter la corruption venant de la société , mais également à créer chez son élève le gout et le désir d’apprendre(tout au long de la vie): « Le talent d’instruire est de faire que le disciple se plaise à l’instruction .»(Rousseau,1966-p.323) 24 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  25. 25. Conclusion « Il s’agit moins de lui apprendre une vérité que de lui montrer comment il faut s’y prendre pour découvrir toujours la vérité. » (Rousseau,1966 ,p .267) « Ne montrez jamais rien à l’enfant qu’il ne puisse voir .En songeant à ce qui lui peut être utile dans un autre âge ,ne lui parlez que de ce dont il voit dès à présent l’utilité. » (Rousseau,1966,p.238) 25 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  26. 26. Conclusion « Maître , peu de discours ; mais apprenez à choisir les lieux ,les temps , les personnes , puis donnez toutes vos leçons en exemples , et soyez sur de leur effets. » (J.J.Rousseau,1966.P.301) « Je ne me lasse point de le redire : mettez toutes les leçons des jeunes gens en action plutôt qu’en discours ; qu ’ils n’apprennent rien dans les livres de ce que l’expérience peut leur enseigner. » (Rousseau,1966,p.328) 26 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  27. 27. Epilogue L’originalité de Rousseau , pionnier de la pédagogie nouvelle au XVIIIe siècle , est donc d’ avoir revendiquer une pédagogie: active (l’enfant participe entièrement au processus d’apprentissage); concrète (elle recourt à l’observation ); et son apprentissage est axé sur l’expérimentation et non sur l’étude livresque ou les exposés magistraux. C’ est de cette manière que la raison naturelle (étape dénommé « logico –mathématique » par Piaget:1896- 1980,dans épistémologie génétique et suivie dans la psychologie cognitive )pourra se développer sainement , évitant ainsi toute contamination par les préjugés. 27 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  28. 28. Bibliographie 1-Château ,Jean .(1969).Les grands pédagogues .Paris . PUF. 2-Fondation Martin Bodmer(2012).Rousseau: vivant ou mort il les inquiètes toujours . Genève . Suisse. 3-Martineau , Stéphane.(2005). « Jean-Jacques Rousseau : le Copernic de la pédagogie » dans : La Pédagogie de l’Antiquité à nos jours .Direction : Clermont Gauthier et Maurice Tardif, Editeur: Gäetan Morin, Montréal, Canada . pp.109-128. 4-Piaget , J. (1975) .L’équilibration des structures cognitives, problème central du développment, dans Etudes d’épistémologie génétiques , vol.XXXIII,PUF. 5-Rousseau,J.J.(1966).Emile ou De l’éducation. Paris : Flammarion. 6-Rousseau,J.J.(1968).Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Paris : Editions sociales . 7-Rousseau,J.J.(1978).Du Contrat social. Paris :Le livre de Poche. 28 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  29. 29. Annexes Ces reproductions en annexes sont issues d’une exposition organisée par l’université de Genève à l’occasion de tricentenaire de la naissance de J.J.Rousseau. 29 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  30. 30. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, avril 2012. 30 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  31. 31. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, 2012 31 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  32. 32. 32 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  33. 33. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, 2012 33 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  34. 34. 34 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  35. 35. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, 2012 35 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  36. 36. 36 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  37. 37. Exposition de J.J.Rousseau, Université de Genève, 2012 37 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  38. 38. 38 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012
  39. 39. 39 F. Machayekh / Colloque Rousseau Aujourd'hui Université de Téhéran / 10-11 oct. 2012

×