Le numérique : une (R)évolution pour Apprendre ?

1,584 views

Published on

Présentation le 3 avril 2014 dans le cadre d'une matinée "Utiliser le numérique pour apprendre" organisée par la Bibliothèque départementale des Yvelines à la BU de St Quentin en Yvelines.

Published in: Education
  • Be the first to comment

Le numérique : une (R)évolution pour Apprendre ?

  1. 1. LE NUMÉRIQUE :
 UNE (R)ÉVOLUTION ? dans l’apprentissage & les relations interpersonnelles Philippe Cazeneuve
 www.savoirenactes.fr Bibliothèque Départementale des Yvelines Utiliser le numérique pour apprendre ! Saint Quentin en Yvelines - 3 avril 2014
  2. 2. Le numérique est une révolution !
  3. 3. Les 15-24 ans passent 2 fois plus de temps que leurs parents devant les ordinateurs, consoles vidéos (Source : Pratiques culturelles 2008, DEPS, Min. de la Culture) Temps hebdo consacré aux écrans selon l’âge Tv Ordis, consoles …
  4. 4. Approche générationnelle des pratiques culturelles et médiatiques
 Min. de la Culture - Département des études, de la prospective et des statistiques (Culture et prospective. Pratiques et publics, 2007-3 -) - [Cité par Xavier Galaup http://www.slideshare.net/xgalaup]
  5. 5. 10 Lecture d’un quotidien Grands lecteurs
  6. 6. Ecoute de musique enregistrée tous les jours Approche générationnelle des pratiques culturelles et médiatiques
 Min. de la Culture - Département des études, de la prospective et des statistiques (Culture et prospective. Pratiques et publics, 2007-3 -) - [Cité par Xavier Galaup http://www.slideshare.net/xgalaup]
  7. 7. Les usages d’internet en mobilité progressent rapidement
  8. 8. Modèle de diffusion de l’innovation (Everett Rogers - 1964)
  9. 9. D’après Everett Rogers - 1964 Les 5 phases d’adoption 1- Prise de conscience Je vois une liseuse dans un rayon 2- Persuasion Je me laisse convaincre d’essayer 3- Décision J’emprunte ou j’achète la liseuse 4- Implémentation J’expérimente la lecture sur la liseuse 5- Confirmation J’emprunte, je télécharge ou j’achète des fichiers numériques régulièrement
  10. 10. Sce : Diffusion de l’innovation selon Everett Rogers - 1964 Les composantes-clés
 de l’innovation 1- Observabilité 2- Essayabilité 3- Avantage relatif 4- Complexité 5- Compatibilité
  11. 11. D’après Everett Rogers - 1964 Les composantes-clés
 de l’innovation 1- Observabilité Donner à voir, Mettre en avant 2- Essayabilité Permettre de toucher & d’essayer 3- Avantage relatif Favoriser les comparaisons, Argumenter sur la valeur ajoutée 4- Complexité Abaisser le seuil de difficulté à utiliser 5- Compatibilité S’adapter aux habitudes & mode de vie des différents publics
  12. 12. On apprend mieux avec le numérique !
  13. 13. http://www.slideshare.net/lebrun/quelles-pdagogies-pour-quels-apprentissages-lre-numrique • Apprendre & enseigner • Présence & distance • FOAD (E-learning) & dispositifs hybrides • Médiatisation des ressources & médiation des interactions Rappels de quelques notions
  14. 14. L’impact positif de l’usage des TIC en éducation n’est pas prouvé. L’impact peut-être positif si l’usage des TIC s’intègre dans une pédagogie adaptée. Les usages efficaces : simulation et modélisation en sciences, traitement de texte et messagerie en expression écrite et langues. Professeurs et étudiants pensent que l’usage des TIC stimule la motivation pour apprendre. D’après Michael Trucano, Knowledge Maps : ICTs in Education, infoDev, 2005. L’impact des TIC
 sur l’apprentissage et la réussite éducative
  15. 15. « Lâcher du matériel dans les écoles en espérant que la magie opère ». Se préoccuper des contenus seulement après que tout le matériel ait été déployé Ne pas observer, ne pas évaluer Parier gros sur une technologie qui n’a pas encore fait ses preuves ou sur un seul fournisseur Ne pas former les enseignants et directeurs d’écoles D’après le blog de Michael Trucano, Edutech <http://blogs.worldbank.org/edutech/>, avril 2010. Les pires pratiques
 en matière d’usages des TIC en éducation
  16. 16. Qu’importe le support,
 pourvu qu’on ait l’ivresse … (de la lecture) !
  17. 17. On ne lit pas sur écran
 comme on lit sur papier Balayage Lecture- écrémage D’après Thierry Baccino, Lire sur internet est-ce toujours lire, BBF, n°5 2011.
  18. 18. On ne lit pas sur écran
 comme on lit sur papier Le scrolling du texte à l’écran rend difficile la mémorisation spatiale. L’écran se prête plus à une lecture d’écrémage qu’à une lecture profonde Notre cerveau s’adaptera-t-il ? Au bout de combien d’années … ou de générations ? D’après Thierry Baccino, Lire sur internet est-ce toujours lire, BBF, n°5 2011.
  19. 19. On apprend mieux avec un support multimédia (texte, images, son, animations) !
  20. 20. Le cerveau humain
 n’est pas multitâche La superposition des informations sous forme textuelle, auditive et visuelle conduit rapidement à une surcharge cognitive. La possibilité de manipuler (kinestésique & sensoriel) et d’interagir avec les informations améliore la compréhension. Voir intervention de Véronique DRAI-ZERBIB, De la lecture papier à la lecture numérique, Colloque Cognition, Numérique et nouvelles littératies, Paris, mars 2012.
  21. 21. Apprendre en jouant ?
  22. 22. Changer de paradigme en éducation Passer d’un modèle industriel au jardinage écologique Poser la question du sens avant la question des moyens Edgar Morin
  23. 23. Avec le numérique, les bibliothécaires vont changer de métier !
  24. 24. La médiation numérique
 c’est une posture
  25. 25. C’est tout pour aujourd’hui ! pcazeneuve@savoirenactes.fr Bibliothèque Départementale des Yvelines Utiliser le numérique pour apprendre ! Saint Quentin en Yvelines - 3 avril 2014

×