Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La conseillère médicale en environnement intérieur

303 views

Published on

La CMEI : fonction , action, apport en médecine générale

Published in: Healthcare
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

La conseillère médicale en environnement intérieur

  1. 1. La Conseillère Médicale en Environnement Intérieur Intérêt pour le médecin généraliste Votre CMEI sur www.cmei-france.fr Dr Pascal Boulet, Pascale Boulet (CMEI)
  2. 2. Justificatif • Milieu intérieur : 80% de notre temps de vie • Présence de polluants chimiques • Médecins généralistes – Manque de temps pour le dépistage – Manque de compétences – => Conseils erronés dans 13 à 74% des cas (De Blay et al. Allergy. 2006)
  3. 3. CMEI • Diplôme Universitaire de CMEI – Université de Strasbourg • Domaines d’intervention – Asthme : • Prévalence 6,7 % en 2006, • 6/10 mal contrôlés • Décès en 2008 : 909 – Rhinite allergique : 20-30 % population – BPCO : 5-10 % population > 45 ans – Allergie, eczéma, aspergillose, VIH – Mucoviscidose, oncologie
  4. 4. CMEI Financement • Variable selon les départements • CMEI 76-27 : Réseau Asthme 76, ARS, Ministère Ecologie. • Gratuité pour le patient s'il est dressé par le médecin ou un réseau • Cout d'une demande individuelle : 300 €.
  5. 5. CMEI Connaissances • Pathologies médicales en rapport avec les polluants biologiques et chimiques de l’habitat ; • Techniques du bâtiment, de la ventilation et de la métrologie des différents polluants • Méthodes d’éviction des polluants
  6. 6. CMEI Sollicitation • Equipes soignantes : – Médecins généralistes ou spécialistes, – médecins du travail, – infirmières, – para-médicaux, – réseau de soins • ARS, PMI, assistante sociale, école… • Le patient lui-même
  7. 7. CMEI Zones d’intervention • Le domicile du patient • L’école (accord du responsable) • Le lieu de travail (accord du médecin du travail et du dirigeant de l’entreprise)
  8. 8. CMEI Parcours
  9. 9. Prélèvements et mesures • Acariens (Acarex-test) : Conditions : T° 26-32°, humidité 60-80%, printemps et automne, altitude • Moisissures : – effet irritatifs, allergiques et infectieux – Pénicillium, Cladosporium, Aspergillus, Stachybotrys, Acremonium • COV Composés organiques volatiles, concentration intérieure = concentration extérieure*10, irritations oculaire et respiratoire – BTEX (benzène, toluène, éthylbenzène, xylènes) • Tabac ( benzène) • Gaz d’échappement de voitures (benzène) • Produits de bricolage : peintures, solvants • Combustion du bois – formaldéhyde • Particularités : Asthénie, céphalées • une augmentation de 10 µg/m3 majore le risque d’asthme de 3% • tabac ++, peintures, colles, bois, durcisseurs d’ongles… • Température, CO, CO2… • Humidité (4 personnes + activités domestiques dégagent 55-75 l d’eau par semaine) • Ventilation (VMC)- bouches d’aération- Chauffage • Plantes – allergisantes : ficus (Ficus benjamina), papyrus, caoutchouc… – Source de moisissures • produits d’entretiens, encens, bougies…
  10. 10. Evaluation CMEI 76 • Evaluation téléphonique (6mois): – amélioration symptômes 82%, – Amélioration de la qualité de vie 73%, • Diminution des traitements : – Oui 33%, – Non 39%, – NSP 28% • Facilité à la mise en œuvre des conseils d’éviction 56%
  11. 11. Evaluation globale • Etudes montrant le lien entre l’action de la CMEI et l’amélioration de l’état clinique du patient • Eviction des allergènes : (Krieger et coll, Am J Public Health, 2005) – réduction de 13 % des β 2 mimétiques, – de 19 % des visites en urgence. • Baisse (Morgan et al. N Engl J Med 2004) – du taux d’allergènes dans les matelas et au sol – de 19% des jours sans symptôme, – de 20 % de l’absentéisme scolaire. • Bilan CMEI après 5 ans d’exercice : (Speyer-Olette C et al.) – Evolution positive pour 68 % des patients, – appréciation positive pour 77% des médecins
  12. 12. La conseillère Médicale en Environnement Intérieur • une collaboratrice indispensable • pour le médecin généraliste • dans la prise en charge plus efficace des patients à risque de pathologies respiratoires Votre CMEI sur www.cmei-france.fr

×