Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Communiqué de Presse - Rhinosculpture Ultrasonique

117 views

Published on

Septembre 2016
Quand une révolution française devient mondiale

Published in: Healthcare
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Communiqué de Presse - Rhinosculpture Ultrasonique

  1. 1. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 1 DOSSIER DE PRESSE INTERNATIONAL MEETING OF RHINOPASLTY SOCIETIES
  2. 2. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 2 RHINOPLASTIE : QUAND LES ULTRASONS FONT LA RÉVOLUTION Transformer un nez disgracieux (trop fort, trop proéminent, avec une pointe trop large ou une bosse), corriger une asymétrie ou une déviation de la cloison nasale qui gêne la respiration, ou reconstruire un nez après un traumatisme, que ce soit pour des raisons esthétiques ou médicales, la rhinoplastie fait partie des interventions chirurgicales les plus délicates de par la complexité du nez et son emplacement, tant il se voit comme le Nez au milieu de la figure ! Plus qu’une évolution, une véritable révolution, la rhinosculpture ultrasonique, pensée et mise au point par un chirurgien plasticien français le Dr Olivier Gerbault, vient bouleverser la chirurgie du nez. Parce que beaucoup moins invasive, plus précise, avec des suites plus légères et un résultat plus naturel, cette toute nouvelle technique chirurgicale va remplacer définitivement la rhinoplastie traditionnelle tant en chirurgie fonctionnelle, qu’esthétique. 5ème opération la plus répandue chez les femmes et 2ème chez les hommes, la rhinoplastie esthétique représente un quart des consultations. Dans le monde 849 4451 chirurgies du nez sont réalisées par an. En France, ce chiffre est estimé à plus de 15 000 opérations. En 2014, selon les derniers sondages, 1 personne sur 10 reconnait avoir déjà eu recours à la médecine ou chirurgie esthétique et 18,3 % assument un nez refait2 . Et pourtant, inventés au début du XXème siècle, les instruments utilisés, même s’ils ont été « affinés », n’avaient pas évolué. A l’heure où la chirurgie se fait moins invasive et plus légère, Il était temps de les moderniser et de repenser cette technique plus que centenaire. Anciens instruments manuels Nouveaux instruments à ultrasons Après avoir fait l’objet de publications3 puis de validations auprès des rhinoplasticiens mondiaux les plus réputés, la Rhinosculpture ultrasonique connait un tel engouement chez les praticiens qu’un Congrès Mondial de rhinoplastie IMRHIS se tiendra à Versailles (8 au 10 septembre) pour former l’ensemble de la profession (chirurgiens plasticiens, Maxillo-facial et ORL). 1 Source ISAPS 2013 – International Society of Aesthetic Plastic Surgery 2 Sondage YouGov 2014 pour 20 minutes 3 .Double-Blind Comparison of Ultrasonic and Conventional Osteotomy in Terms of Early Postoperative Edema and Ecchymosis : Emre Ilhan, Betul Cengiz, Basak Caypinar Eser - Aesthet Surg J (2016) 36 (4): 390-401 Piezotome Rhinoplasty Reduces Postsurgical Morbidity and Enhances Patient Satisfaction: A Multidisciplinary Clinical Study : Angelo Troedhan – J Oral Maxillofacial Surg (2016) 74 (8) Best lecture – Rhinoplasty Society annual meeting – San Francisco, 2014 Publication originale: Aesthet Surg J. 2016 Jan;36(1):21-34.
  3. 3. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 3 RHINOSCULPTURE ULTRASONIQUE QUAND UNE RÉVOLUTION FRANÇAISE DEVIENT MONDIALE La rhinosculpture ultrasonique sera l’une des innovations majeures du 1er Congrès Mondiale de Rhinoplastie (IMRHIS) qui réunira les plus éminents rhinoplasticiens mondiaux. Elle vient en effet bouleverser une chirurgie du nez plus que centenaire. C’est une nouvelle technique chirurgicale pour sculpter les os du nez sans les casser grâce à de nouveaux instruments à ultrasons. En remodelant de façon très précise le nez, en réduisant considérablement les suites et en offrant un résultat très naturel, la rhinosculpture est une véritable avancée technologique et chirurgicale, qui 3 ans après sa mise au point par le Dr. Gerbault est vouée progressivement à remplacer la rhinoplastie traditionnelle. Qu’il soit trop large, bossu, pointu, dévié… avec sa position centrale, le nez peut attirer tous les regards, explique le Dr Olivier Gerbault "un beau nez est un nez qui se fait oublier, c’est un nez qui met en valeur le regard et la bouche." - Plus de précision - Moins d’hématomes - Un temps de récupération écourté (1 semaine) - Une opération plus douce - Un résultat plus naturel et 100% sur-mesure On ne casse plus, on sculpte … un véritable remodelage sur-mesure La majorité des demandes en rhinoplastie concerne des nez trop forts, trop larges, avec une bosse à corriger. Depuis l’origine de la rhinoplastie, il y a plus de 100 ans, les chirurgiens sont amenés à casser les os du nez à l’aveugle. Cela aboutit parfois à des fractures non voulues, des irrégularités ou enfoncements osseux, des aspects pincés du nez, sans compter d’éventuelles répercussions néfastes sur la respiration. Pour réussir à sculpter sans casser, à opérer avec des gestes plus doux mais aussi plus précis, le Dr Olivier Gerbault s’est inspiré des instruments médicaux utilisés en traumatologie ou en dentisterie et a collaboré avec le laboratoire Satelec - Acteon, leader français en piezo-chirurgie pour développer des instruments miniaturisés spécifiquement conçus pour la rhinoplastie Ces outils sont actionnés par un moteur ultrasonique (piézo-électrique) qui leur fait effectuer des micro- mouvements de va et vient très rapides et précis. Les os sont sculptés de façon très précise, c’est du sur- mesure. Ces instruments ultrasoniques polissent, coupent, lissent les os et les cartilages durs sans casser et sans abîmer les tissus, les muqueuses et vaisseaux sanguins environnants. Les outils plus petits, permettent un véritable travail de précision. La Rhinosculpture ultrasonique est une rupture technologique en matière de rhinoplastie, pour la première fois, il est possible de remodeler sur mesure les os du nez. • La technique est sûre et permet un contrôle parfait des modifications réalisées sur les os • Les suites opératoires sont simples et rapides • Elle est adoptée progressivement par les chirurgiens spécialisés en rhinoplastie à travers le monde.
  4. 4. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 4 Des résultats plus fiables et plus naturels Jusqu’à présent le risque principal était les fractures incontrôlées. Un écueil important qu’évite la rhinosculpture. En effet dans la majorité des cas, il n’est plus nécessaire de casser les os du nez, il suffit de les désépaissir ou de les resculpter, mais surtout elle permet au chirurgien de visualiser toute la pyramide nasale osseuse considérée inaccessible: "Au lieu de casser à l’aveugle comme cela se faisait jusqu’à présent, la rhinosculpture ultrasonique permet de sculpter sous contrôle visuel direct." explique le Dr. Gerbault. Ainsi la majorité des complications des rhinoplasties type fracture incontrôlée entrainant des défauts esthétiques, des problèmes respiratoires, peuvent maintenant être évitées. La rhinosculpture ultrasonique est indiquée pour rectifier une asymétrie, corriger la partie osseuse du nez : une bosse, un nez trop large, trop fort et particulièrement recommandée chez les patients de 40/45 ans dont les os sont plus fragiles et cassants. Des suites opératoires plus légères. Plus de 450 patients ont bénéficié à ce jour de cette technique. Les patients peuvent reprendre une vie sociale normale au bout de 5 à 6 jours dès le retrait de l’attelle et ils sont très peu marqués. Néanmoins cette technique augmente légèrement (15 minutes) le temps opératoire, notamment parce qu’elle permet au chirurgien de pratiquer des ajustements plus minutieux et précis des os du nez. Le prix moyen de l’intervention reste inchangé : 4000 € à 8000€ Que ce soit en rhinoplastie esthétique ou fonctionnelle, la Rhinosculpture ultrasonique représente une véritable avancée technologique en apportant un confort tant pour les praticiens, en simplifiant l’intervention, qui devient mieux contrôlable et plus prévisible, que pour le patient en améliorant considérablement le post-opératoire. Car même s’il s’agit toujours d’un acte chirurgical, l’opération est moins traumatisante tout comme les suites : les problèmes de gênes respiratoires liées à l’opération sont plus faibles et le temps de récupération plus rapide.
  5. 5. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 5 PAS D’INNOVATION CHIRURGICALE SANS INNOVATION TECHNOLOGIQUE La technologie piezo électrique en Rhinosculpture Ultrasonique La piézoélectricité est la propriété de certains corps de se polariser électriquement sous l’action d’une force : des charges électriques apparaissent sur les faces du cristal Inversement le cristal se déforme lorsqu’on lui applique une tension électrique : c'est l'effet inverse de la piézo-électricité. La piézo-électricité du quartz a été découverte en 1880 par les frères Pierre et Jacques Curie. Ils ont montré que le quartz soumis à une tension électrique, vibre à une fréquence très stable et bien définie. C'est pour cette propriété que le quartz est utilisé pour fabriquer les montres et les horloges : en appliquant au quartz une tension provenant d'une pile, celui-ci vibre et permet la mesure du temps. L'effet piézo-électrique trouve un très grand nombre d’applications dans la vie quotidienne et dans l’industrie : Une application parmi les plus familières est le briquet. Dans un briquet, la force exercée sur le cristal piézo-électrique produit une tension électrique qui se décharge brutalement sous forme d’étincelles. La piézo-électricité est également utilisée en acoustique pour transformer des ondes acoustiques en signal électrique : microphones, haut-parleurs… La piézoélectricité est une énergie renouvelable dont le principe est de produire de l'électricité grâce à une pression exercée sur un matériau piézoélectrique. Les Moteurs et actionneurs piézo-électriques utilisent l'effet inverse : transformation de la tension appliquée en déplacement. On les trouve par exemple dans les autofocus d'appareil photo, dans les mécanismes de vitres électriques des voitures… et c’est ce principe qui est utilisé pour faire vibrer les inserts utilisés en chirurgie à une fréquence ultrasonique. Les propriétés des instruments piezo électriques Instruments miniaturisés actionnés pas un moteur piezo électrique: micromouvements de va et vient très rapides et précis pour couper, râper ou désépaissir l’os. L’action ne touche que l’os, n’abîme la peau, la muqueuse, les vaisseaux: PAS DE TRAUMATISME
  6. 6. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 6 LES NOUVEAUX CONCEPTS EN RHINOPLASTIE Des instruments non traumatiques => possibilité de visualiser la totalité du nez Dissection des tissus mous lors d’une rhinoplastie Rhinoplastie ultrasonique : ses atouts en chirurgie esthétique du nez Une technique douce, précise, incrémentielle qui permet de remodeler les os sous vision directe plutôt que de les casser à l’aveugle : § EVITE la majorité des complications fréquentes en rhinoplastie § PERMET LA CORRECTION D’ASYMETRIES impossible à corriger jusque là § AUTORISE UN TRAITEMENT SÛR de certains cas compliqués (sujets >40 ans, nez opérés, ethniques…) § ABSENCE DE RISQUE pour certaines professions: chanteurs lyriques, « nez », œnologues… § RETOUR RAPIDE A LA VIE ACTIVE Pour les chirurgiens: Une technique simple à apprendre, à enseigner… § INCONVENIENTS: Durée opératoire augmentée d’environ 15 minutes Rhinosculpture ultrasonique : ses atouts en chirurgie fonctionnelle du nez Très grande fréquence des problèmes respiratoires d’origine nasale Les 3 complications liées aux septoplasties, qui sont évitées avec la rhinosculpture ultrasonique : • Hémorragies (epistaxis) • Fuite de LCR • Anosmie ou altération de l’odorat
  7. 7. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 7 A PROPOS DU CONGRES Le premier congrès mondial de rhinoplastie l’IMRHIS (International Meeting of Rhinoplasty Societies), qui va se tenir du 8 au 10 Septembre 2016 au Palais des congrès de Versailles, est organisé par deux sociétés de rhinoplasties: la Rhinoplasty Society (USA) et la Rhinoplasty Society of Europe. Ces sociétés ont désigné le Dr Olivier Gerbault, chirurgien plasticien et le Dr Jeffrey Marcus, chef de service en chirurgie plastique à la Duke University en Caroline du Nord, pour organiser ce congrès unique. Les 50 chirurgiens mondiaux les plus réputés en rhinoplastie (chirurgiens plasticiens, ORL et chirurgiens maxillo faciaux) présenteront les toutes dernières avancées en rhinoplastie esthétique et fonctionnelle. Dans l’actualité, l’une des innovations majeures est la rhinosculpture ultrasonique, qui sera exposée dans de nombreuses sessions et symposiums. Des ateliers de formation à cette nouvelle technique chirurgicale seront proposés aux chirurgiens du monde entier. Parmi les autres actualités, il faut noter la place de plus en plus importante des greffons en dés dans la chirurgie du nez, soit pour augmenter certaines parties du nez, soit pour corriger ou camoufler des défauts de rhinoplastie. Le principe est de couper de façon extrêmement fine des greffons cartilagineux provenant de n’importe quelle zone contenant du cartilage (nez, oreilles, cotes), afin de l’introduire dans une petite seringue et de l’injecter ensuite où on le souhaite. Il s’agit du seul produit de comblement (filler) totalement naturel (puisque le cartilage est prélevé sur la personne) et qui ne se résorbe pas (à la différence de la graisse). Ces greffons en dés sont aussi utilisés dans les rhinoplasties ethniques (africains, asiatiques, antillais…) et en rhinoplastie secondaire (correction des défauts d’une première rhinoplastie). Une place importante est faite à l’évolution moderne de la rhinoplastie appelée rhinoplastie structurelle, où l’on ne se contente plus de couper du cartilage ou de casser les os, mais où l’on préserve au maximum la structure du nez en la remodelant afin de ne pas affecter la respiration nasale et ne pas occasionner un aspect de nez opéré. Enfin, l’avenir de la rhinoplastie passera probablement comme pour beaucoup d’autres domaines par l’imprimante 3D qui peut reconstituer un nez en 3 dimensions. Cela permettra de préparer de façon précise l’opération, mais aussi de choisir de façon très concrète avec le patient le nouveau nez souhaité, et de comparer ensuite le résultat obtenu. La rhinoplastie est un domaine en plein essor aux confins de la chirurgie plastique et esthétique, ORL et chirurgie maxillo faciale. Le choix de la France pour organiser ce premier congrès mondial montre le dynamisme de notre pays en matière de rhinoplastie. Spécialisé depuis 15 ans en rhinoplastie, le Dr Olivier Gerbault est chirurgien plasticien à Vincennes et Paris. Il est notamment à l’origine de la technique de rhinosculpture ultrasonique, pour laquelle il a reçu en 2014 le prix de la meilleure innovation par la société américaine de rhinoplastie. Le Dr Olivier Gerbault est professeur au sein de l’International Society of Aesthetic and Plastic Surgery. Il est membre des comités exécutifs des sociétés européennes et américaines de rhinoplastie. Il est l’auteur de plusieurs articles et ouvrage scientifiques sur la rhinoplastie.
  8. 8. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 8 MON NOUVEAU NEZ FAIT-Il DE MOI UN NOUVEAU NÉ ? Samuel Lepastieri4 Nez aux vents Le « complexe du nez » peut résumer (quand il est isolé) ou être l’un des symptômes les plus caractéristiques d’un syndrome plus général qui a pour nom la « dysmorphophobie » (phobie de l’apparence). Celle-ci apparait normalement au décours de la puberté pour disparaitre, en principe, à l’entrée dans la vie adulte. Les adolescents, en raison des transformations rapides de leur corps ont besoin de plusieurs années pour s’approprier leur nouvelle image. C’est pourquoi certains auteurs présentent les teen-agers comme des nouveau-nés dans un corps d’adulte, ce qu’ils sont, en tout état de cause, au regard de leur sexualité. Dans les cas les plus graves, le « signe du miroir » qui consiste pour un jeune à se regarder des heures durant dans la glace peut révéler une schizophrénie à ses débuts. L’aspect physique prend une importance nouvelle à l’entrée dans la vie adulte. L’apparence (le « look ») n’est pas seulement une façon de se construire, c’est aussi un moyen de communication avec les autres, non seulement dans la vie sociale mais surtout dans le souhait d’être aimé par autrui. Celui qui pense être laid, craint avant tout d’être rejeté par les autres. Toutefois, le nez, à tous les âges de la vie, peut faire l’objet de fixations douloureuses, parfois particulièrement intenses, comme l’illustre dans le domaine de la fiction, la pièce d’Edmond Rostand Cyrano de Bergerac. De fait, on ne souffre pas de l’apparence de son appendice nasal comme on pourrait souffrir, par exemple, de celles de hanches trop fortes car le nez, n’est pas seulement une partie du visage, c’est aussi la partie visible d’un organe des sens, celui qui prend en charge l’odorat. Comme on le sait, l’odorat humain est atrophié par rapport à celui des animaux. De plus, au moins dans les sociétés occidentales, depuis plus de deux siècles, les progrès de l’hygiène qui ont accompagné l’élévation du niveau de vie nous ont rendu intolérants aux odeurs corporelles alors qu’elles étaient davantage acceptées autrefois. Le nez représente notre lien avec ces odeurs, et se trouve donc chargé à son tour de connotations négatives, comme en témoignent plusieurs expressions du vocabulaire courant. A contrario, dans quelques rares cas, sa fonction reste investie positivement. Ainsi, un « nez » en parfumerie est un professionnel particulièrement qualifié. « Avoir du nez », « avoir le nez creux », en somme « faire preuve de flair » est un signe d’intelligence, mais celle-ci est alors souvent reliée à la « ruse paysanne », ce qui en dévalorise la portée. Prosaïquement, une personne que nous ne pouvons pas « sentir » est douteuse alors qu’un « renifleur » n’est qu’un individu dont nous aurions tout intérêt à nous méfier. Une croyance bien marquée établit une correspondance entre la taille du nez est celle du pénis. 4 Psychiatre, membre titulaire de la Société psychanalytique de Paris, directeur de recherche à l’université Paris Diderot – Sorbonne, chercheur associé à l’Institut des Sciences de la communication
  9. 9. 5 septembre 2016 Contact presse : Patricia Bénitah – PB COMMUNICATION - 7, Villa des Sablons – 92200 Neuilly sur Seine Tel : +33(0)9.81.96.88.91- Mail : pbcom@pbcommunication.fr 9 Dans la campagne présidentielle américaine en cours, après qu’un de ses détracteurs ait émis des doutes sur sa virilité, opinion construire à partir de la taille de son nez, Donald Trump s’est vu contraint de réagir immédiatement en révélant la taille avantageuse de son membre viril. Si le nez n’est pas à proprement parler un organe sexuel, il n’en est pas moins un organe de l’instinct, ce qui explique les projections dont il est l’objet. Le « nez Bourbon » et le « nez juif » sont très proches morphologiquement mais, dans le premier cas, la longueur de l’organe des rois de France témoigne de leur sagesse comme de leur capacité à prendre les décisions appropriées dans les circonstances les plus difficiles tandis que, dans le second cas, comme l’a montré un auteur américain le Professeur Sander Gilman (The Jew’s Body) le stéréotype n’a pas été construit à partir de la perception d’un physique différent mais résulte de la projection sur le groupe d’aspects de soi déplaisants existant chez tout un chacun (flairer, renifler, etc.) Ces questions doivent rester présentes à l’esprit car si la chirurgie esthétique peut réparer un défaut physique ou contribuer à améliorer l’image de soi, elle est sans effet sur la correction d’un fantasme. Dans ces conditions, la désillusion du patient peut se retourner contre le chirurgien qui l’a opéré. C’est pourquoi, l’indication chirurgicale doit prendre en compte la dimension psychologique. Idéalement, une consultation spécialisée devrait précéder toute décision opératoire. Elle demeure indispensable pour les adolescents et les jeunes adultes, les personnes ayant présenté des moments de dépression, les sujets anxieux et chez ceux (heureusement rares) pour qui la demande chirurgicale est l’expression d’un délire comme chez ceux, plus nombreux, qui présentant des carences affectives profondes, attendent de l’intervention un réconfort qu’elle ne peut donner à elle seule. Même dans le cas où l’intervention corrige une anomalie manifeste, il ne faut pas oublier que, sur un mode qui rappelle le « membre fantôme » des amputés et, dans un processus qui s’apparente à un travail de deuil, le nouvel opéré vit un certain temps avec l’image mentale de son ancien nez. Il est donc nécessaire de l’accompagner pour l’aider à s’approprier son nouveau visage. De plus, dans la mesure où un obstacle à l’épanouissement disparait, le sujet est confronté à des situations nouvelles avec lesquelles il est peu familiarisé. Ainsi, une femme devenue séduisante après l’acte chirurgical peut faire l’objet de sollicitations amoureuses bien plus pressantes que celles vécues jusqu’à alors, entrainant alors des angoisses transitoires. Même dans le cas le plus simple, qui serait celui d’une personne heureuse dans son existence qui, quel que soit son sexe, a recours à la chirurgie parce qu’elle exerce un métier de représentation (la gamme est large du top model à l’homme politique) un accompagnement psychologique est nécessaire. Dans la plupart des cas, le tact et les qualités humaines du chirurgien sont suffisants pour aider leurs patients à franchir l’étape. C’est rappeler l’importance des consultations post-opératoires dont le rôle ne se limite pas à vérifier la réussite anatomique de l’acte. Lorsque la demande d’intervention est reliée à des difficultés psychologiques anciennes, cela ne constitue pas nécessairement une contre-indication à la chirurgie mais implique, au moins un temps, un accompagnement spécialisé. Dernier ouvrage paru, à Cnrs éditions s'appelle "L'Incommunication". Samuel Lepastier appartient à une équipe du Cnrs qui travaille sur "Les frontières de l'humain". Il est l'un des animateurs du séminaire qui se met en place cette année sur "L'humain augmenté" (Prothèses numériques, chirurgie esthétique).

×