l'expérimentation de la démarche d'investigation : l'exemple de P2S

1,777 views

Published on

Présentation de P2S, Pratique Scientifique en Seconde, expérimentation menée sur les années 2008-2010,
par Vincent Guili lors du regroupement du 11 Mai 2011

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,777
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
220
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

l'expérimentation de la démarche d'investigation : l'exemple de P2S

  1. 1. C oordination A cadémique R echerche- D éveloppement I nnovation et E xpérimentation Expérimentation [ P2S ] P ratique S cientifique en S econde
  2. 2. Qu’est-ce que P2S ? <ul><li>une expérimentation dans le cadre de l’article 34 de la loi d’orientation de 2005 </li></ul><ul><li>des objectifs définis dès la conception </li></ul><ul><ul><ul><li>rendre acteurs les élèves, développer des méthodes d’investigation </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>motiver les élèves et leur donner envie de faire des sciences </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>- évaluer les compétences des élèves </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>- développer la culture scientifique, y compris pour ceux qui ne vont pas en S </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>pallier la désaffection en sciences </li></ul></ul></ul><ul><li>une nouvelle organisation de l’enseignement des sciences expérimentales </li></ul><ul><li>en seconde </li></ul><ul><li>- développer l’interdisciplinarité Physique-Chimie / SVT </li></ul><ul><li>- mettre en œuvre la démarche d’investigation au lycée </li></ul><ul><li>- privilégier les activités pratiques </li></ul>
  3. 3. Exemple d’investigation Lycée Jean Monnet , Saint Etienne Sylvie Lagarde , Sciences de la Vie et de la Terre Yves Largeron , Sciences Physique Chimie Thème abordé : « déforestation accidentelle » Point de départ : l’observation d’une photographie d’une forêt suite à la tempête de 1999 Définition d’une problématique : «  Comment expliquer que certains arbres soient plus résistants que d’autres à des vents violents ? »
  4. 4. Exemple d’investigation Hypothèses émises par les élèves pour expliquer la plus grande résistance au vent : 1 - «  La silhouette différente de diverses essences  » 2 - «  Un système d’ancrage racinaire différent » 3 - «  Un mode de plantation différent  » 4 - «  Une organisation différente de la structure des troncs des différentes essences  » 5 - «  Des sols différents  » Problématique : «  Comment expliquer que certains arbres soient plus résistants que d’autres à des vents violents ? »
  5. 5. Exemple d’investigation Mise à l’épreuve des hypothèses 1 - «  La silhouette différente de diverses essences  » 2 - «  Un système d’ancrage racinaire différent » 3 - «  Un mode de plantation différent  » … par la modélisation
  6. 6. Mise à l’épreuve des hypothèses 4 - «  Une organisation différente de la structure des troncs des différentes essences  » … par des observations microscopiques et macroscopiques de coupes transversales de tige ou de tronc 5 - «  Des sols différents  » … par une sortie sur le terrain et par des observations en classe Exemple d’investigation
  7. 7. L’apport de la recherche Eric Sanchez, Gilles Aldon, Michèle Prieur P2S-CORISE ( CO nception de R essources pour l' I nvestigation S cientifique dans l' E nseignement) <ul><li>Constat initial , une tension entre 2 pôles : </li></ul><ul><li>un enseignement dirigé qui offre peu de possibilités aux élèves de donner du sens et de l’intérêt aux tâches réalisées </li></ul><ul><li>un enseignement trop ouvert qui maintient les élèves dans l’insécurité et le découragement </li></ul><ul><li>Questionnement : </li></ul><ul><li>comment élaborer des situations d’apprentissage qui favorisent l’autonomie des élèves ? </li></ul><ul><li>Comment permettre une certaine liberté et autoriser les initiatives tout en conduisant un travail scientifique valide ? </li></ul>
  8. 8. L’apport de la recherche <ul><li>Elaboration d’une grille de description de séance commune aux différentes disciplines scientifiques : </li></ul><ul><li>un outil d’aide à la conception de situations </li></ul><ul><li>d’apprentissage permettant autonomie et initiative </li></ul><ul><li>dans la mise en œuvre de démarches d’investigation </li></ul><ul><li>un outil d’analyse à visée formative </li></ul>
  9. 9. Aux origines de P2S Un moteur institutionnel : - Evelyne Excoffon , IA-IPR de Physique-Chimie, puis Mathieu Ruffenach - Georges Grousset , IA-IPR de SVT - Jacques Toussaint , Délégué Académique à l’Enseignement Scientifique - Jean Fleury , Délégué Académique à l’Innovation et à l’Expérimention Des lycées pionniers 5 lycées de l’académie de Lyon incités par les IA-IPR à se lancer dans l’expérimentation Un suivi par la CARDIE - Philippe Jeanjacquot (SPC) - Vincent Guili (SVT)
  10. 10. Le développement de l’expérimentation <ul><li>Visites des établissements </li></ul><ul><li>- par les IA-IPR </li></ul><ul><li>- par les conseillers CARDIE </li></ul><ul><li>Regroupement des professeurs (retour d’expérience, mutualisation) </li></ul><ul><li>constitution d’un corpus de données autour de P2S </li></ul><ul><li>Consignes de départ assez vagues </li></ul>=> Définition d’un cahier des charges <ul><li>Présentation aux proviseurs </li></ul><ul><li>Appel d’offre </li></ul><ul><li>Instruction des dossiers </li></ul><ul><ul><li>- avis des IA-IPR et du DAES </li></ul></ul><ul><ul><li>- réunions du comité de sélection </li></ul></ul><ul><ul><li>- candidatures retenues directement ou après modification </li></ul></ul>
  11. 11. Le développement de l’expérimentation Après 2 ans d’expérimentation, les IA-IPR peuvent rédiger un document unique de préconisations qui donne un cadre à P2S : - présentation des éléments constitutifs - définition des objectifs - propositions de thèmes et de contenus - indications sur les démarches (scientifique, d’investigation) - présentation des compétences à évaluer chez les élèves En 2008-2009 : <ul><li>2 lycées abandonnent, 4 nouveaux, 35 en tout </li></ul><ul><li>99 professeurs </li></ul><ul><li>environ 800 élèves </li></ul><ul><li>enseignement de détermination dans 9 lycées sur 10 </li></ul>En 2007-2008 : <ul><li>28 nouveaux lycées, 33 en tout </li></ul><ul><li>89 professeurs </li></ul><ul><li>environ 550 élèves (2% des élèves de 2nde GT) </li></ul><ul><li>54 % de filles, 46 % de garçons </li></ul><ul><li>enseignement de détermination dans 1 lycée sur 2 </li></ul>En 2006-2007 : 5 lycées « pionniers » En 2009-2010 : <ul><li>35 lycées </li></ul><ul><li>110 professeurs </li></ul><ul><li>environ 1200 élèves </li></ul><ul><li>enseignement de détermination dans 9 lycées sur 10 </li></ul>
  12. 12. Evaluation de l’expérimentation  Elaboration d’un protocole d’évaluation  Utilisation de questionnaires en ligne et de bases de données Les problèmes d’échelle <ul><li>35 lycées, 100 enseignants, 1000 élèves </li></ul><ul><li>nécessité de standardiser les procédures pour avoir des retours harmonisés </li></ul><ul><li>et exploitables ( e.g. groupe témoin) </li></ul><ul><li>nécessité de penser les outils en amont </li></ul>création de grilles d’observation spécifiques <ul><li>Par des visites de la CARDIE </li></ul>Evaluer implique de collecter de l’information <ul><li>Par des visites des IA-IPR : </li></ul><ul><li>Par des questionnaires : lycées, enseignants, élèves ; bi-annuels </li></ul>
  13. 13. Des allers-retours fructueux IA-IPR CARDIE 35 lycées extension 5 lycées pionniers incitation cahier des charges appel d’offre retour d’expérience évaluation préconisations mutualisation recadrage proviseurs professeurs candidatures
  14. 14. La fin de l’expérimentation <ul><li>Arrêt en 2010/2011 avec la réforme du lycée </li></ul><ul><li>Ressources diffusées sur le site de la CARDIE </li></ul>
  15. 15. C oordination A cadémique R echerche- D éveloppement I nnovation et E xpérimentation Expérimentation [ P2S ] P ratique S cientifique en S econde

×