Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Nidification en groupe et construction d’une communauté d’apprentissage dans un dispositif de formation à distance

Présentation Dig-e-Lab à la KULAK le 11/12/2019

  • Login to see the comments

  • Be the first to like this

Nidification en groupe et construction d’une communauté d’apprentissage dans un dispositif de formation à distance

  1. 1. laboratoire Trigone-CIREL e Nidification en groupe et construction d’une communauté d’apprentissage dans un dispositif de formation à distance le terrain DLM
  2. 2. 11/12/2018 Dig-e-Lab 2/26 Enseignement distant et le problème des interactions individuelles En enseignement à distance un des problèmes récurrents résulte de la multiplication des interactions individuelles, et des dialogues que ces interactions instaurent entre l’apprenant et l’enseignant.
  3. 3. 11/12/2018 Dig-e-Lab 3/26 Travailler en groupe Une des solutions pédagogiques constamment préconisée dans ce type de situation consiste à augmenter les travaux de groupe pour substituer à l’expertise de l’enseignant une expertise par les pairs Cette préconisation génère néanmoins des écueils liés aux spécificités de l’enseignement distant. Ainsi quelle que soit l’ingénierie mise en œuvre dans la formation, le dispositif ne peut échapper, dans les premiers mois, à un embrasement, révélateur des difficultés de mise en place d’une communauté d’apprentissage
  4. 4. 11/12/2018 Dig-e-Lab 4/26 Adultes en enseignement distant, analyse des motifs d’embrasement en début de formation La reprise d’étude (Font-Harmant, 1996) et la nécessité de se familiariser avec le métier d’étudiant (Coulon, 1997). Passer d’une évaluation de la tâche à la construction des compétences (Meirieu, 2005) Le conflit instrumental : le fait d’utiliser pour la communication des instruments mobilisés par ailleurs dans un cadre privé. (même objet mais instrumentation différente) (Marquet 2011) Le manque de repère dans le groupe qui résulte du non respect en début de formation des critères d’émergence d’une communauté de pratique (Preece, 2000) L’ambiguïté motivationnelle de la reprise d’étude lié au management de la terreur existentielle (Pyszczynski & al, 1997)
  5. 5. 11/12/2018 Dig-e-Lab 5/26 Approfondissement théorique L’idée que cette situation de stress est propice à des phénomènes d’attachement et de rejets que l’ingénierie doit prendre en compte, pour essayer d’en minimiser l’impact sur l’ensemble du groupe. L’empreinte, (Lorentz 1941) L’attachement, (Bowly et Ainsworth, 85) Le tempérament, (Chess et Thomas, 77) Favoriser l’attitude prosociale en maximisant les gains et en minimisant les coûts. (La théorie de l'échange social, E. J. Lawler et S. R. Thye, 1999)
  6. 6. 11/12/2018 Dig-e-Lab 6/26 L’ingénierie produite Vers la formulation d’une ingénierie spécifique : une semaine d’intégration permettant la familiarisation instrumentale, l’expression d’une identité numérique, la découverte des autres. Débouchant sur un choix de nidification assisté permettant minimiser le stress pendant la première phase de formation lors de l’établissement d’un groupe de travail.
  7. 7. 11/12/2018 Dig-e-Lab 7/26 La mise en œuvre Semaine d’intégration : 10 jours Identité numérique. Quelle est l’image que je renvoie à l’autre. Demander des choses personnelles, photos, etc. Prévoir une activité individuelle ou d’interaction qui donne du sens à l’action d’aller voir les éléments perso fournis par la communauté. Bonnes pratiques : expliciter l’usage d’outils de la sphère privée (Hangout, Skype, WhatsApp, Facebook), Messenger…) qui mobilisent du temps inutile pour l’apprentissage, et auxquels sont souvent attachées des connotations affectives. Travail à rendre toutes les 6-12 heures pour formaliser le démarrage de la formation, les mettre au travail et établir une rupture, “ provoquer le stress ”. Multiplication des activités et des configurations de groupe + questionnaire pour faciliter les appariements.
  8. 8. 11/12/2018 Dig-e-Lab 8/26 La mise en œuvre Phase 1 : Nidification = 16 semaines Introduction d’élément dissonant pour favoriser l’émergence de la crise et non l’éviter : dissonance organisationnelle, cognitive, pédagogique, etc. Permet à la classe de s’exprimer et de nidifier. À ce stade les étudiants qui créent une page FB nous disent constater peu de participation. Phase 2 : Mise en concurrence = 16 semaines Ouverture des groupes, peer rewieving, mise en projet, Les étudiants communiquent entre eux, page FB largement utilisée. Phase 3 : Communauté de pratique = 16 semaines S’ouvrent sur la communauté IPM : anciens, nouveaux, recherche des travaux des autres, proposition des stages
  9. 9. 11/12/2018 Dig-e-Lab 9/26 L’ensemble de la recherche menée Premier semestre 2016 recueil de donnée qualitatif sur base de 9 entretiens sur les effets de la semaine de démarrage et de la nidification Analyse qualitative et lexicographique réalisée en 2017 par Sonia Proust→ résultats positifs sur le SEP et les phases d’intérêt. Deuxième semestre 2017 étude quantitative et qualitative confirmatoire, portant sur le ressenti global individuel et collectif → questionnaire (n=157) comportant des échelles suivantes : Sentiment d’efficacité personnelle Sentiment d’appartenance sociale Perception instrumentale d’une communauté Phase d’intérêt Verbatim concernant la semaine de démarrage. Analyse quantitative et lexicographique réalisée en décembre 2017 par Pierre-André Caron
  10. 10. 11/12/2018 Dig-e-Lab 10/26 Analyse des Verbatim de la première enquête travail de recherche réalisé par Sonia Proust IRaMuTeQ nous a permis de visualiser l’ensemble du corpus en proposant une présentation hiérarchique de la liste des termes employés sous forme de nuage (corrélation de la fréquence des formes à leur taille). L’intérêt de cet outil réside dans le fait qu’il permet de saisir synthétiquement l’univers lexicométrique des entretiens. Si cet outil permet de visualiser d’un seul coup d’œil la distribution des termes et notamment la fréquence des mots « travail » et« groupe », sa portée reste cependant restreinte puisqu’il ne montre pas les liens entre ceux- ci.
  11. 11. 11/12/2018 Dig-e-Lab 11/26 Analyse des similitudes du corpus complet L’analyse de similitudes met au jour les cooccurrences, c’est-à-dire l’apparition simultanée de deux ou de plusieurs mots dans le même discours, mais aussi et surtout la proximité des termes . Une première ADS a donc été effectuée en prenant en compte le corpus in extenso. Elle fait montre d’une centralité basée sur deux communautés (« travail » et « groupe ») et confirme l’importance des termes déjà relevés dans le nuage de mots.
  12. 12. 11/12/2018 Dig-e-Lab 12/26 Seconde analyse sur le corpus réduit « Groupe » Une seconde analyse, met en œuvre une démarche de recherche par itération, en restreignant le corpus aux questions relatives au groupe, 12 questions sur 15 (calcul des cooccurrences et algorithme de Fruchterman-Reingold à partirdes formes les plus utilisées jusqu’à 7).
  13. 13. 11/12/2018 Dig-e-Lab 13/26 Complémentarité et compétences On retrouve dans cette seconde analyse les deux communautés dominantes mais d’autres registres apparaissent « profil » et « compétence » qui se manifestent avec des indices de cooccurrences de valeur quasi identique. On retrouve dans chacune de ces deux communautés périphériques le même lexique (« techno » / « technique » / « informatique » et « pédago » / « pédagogie »). L’analyse de ce lexique et l’usage du concordancier mettent en évidence l’importance de la complémentarité des profils et des compétences dans la composition des groupes
  14. 14. 11/12/2018 Dig-e-Lab 14/26 Temps et étudiants Les modalités du travail de groupe sont aussi évoquées dans la forme périphérique « travailler » : on y voit apparaître les termes « soir », « outil » et « utiliser ». L’ADS montre également une deuxième forme centrale qui structure les discours. Il s’agit du terme « travail », que l’on retrouve par ailleurs sous sa forme verbale « travailler », mais en moindre importance, et qui est liée lexicalement à la communauté « groupe ». Ici,« travailler » et « travail » semblent se référer à des mondes lexicaux différents. Le « travail » est plutôt rattaché à ses composantes intrinsèques et à sa mise en œuvre. Les deux registres directement reliés au « travail » sont le « temps » (indice de cooccurrence [15]) et sa gestion ainsi que « étudiant », à considérer ici sous sa forme plurielle (« étudiants » majoritairement relevé dans le concordancier 1 ) et dont la proximité avec la communauté « travail » traduit un lien fort entre ces champs lexicaux ; l’usage du concordancier montre en effet qu’une bonne organisation du travail passe par la connaissance de ses pairs .
  15. 15. 11/12/2018 Dig-e-Lab 15/26 Classification Hiérarchique Descendante (CHD) le dendrogramme des classes met en évidence que la méthode et l’organisation du travail semblent prévaloir lorsqu’il s’agit de mener à bien un projet de groupe. Une organisation optimale présenterait les caractéristiques suivantes : un chef de projet, une répartition des rôles et des tâches au sein du groupe, des temps synchrones.
  16. 16. 11/12/2018 Dig-e-Lab 16/26
  17. 17. 11/12/2018 Dig-e-Lab 17/26 En conclusion de la première étude Les résultats de cette analyse lexicométrique apportent quelques éléments préliminaires concernant les facteurs qui déterminent le bon fonctionnement d’un groupe d’apprenants mis en situation de réaliser un projet de façon collective. Ainsi, ressortent trois composantes : l’individu, le groupe, le projet. Malgré la distinction faite entre l’individu (dimension individuelle) et le groupe (dimension sociale), le but commun (dimension cognitive) apporté par le projet prévaut. Cette analyse met en outre l’accent sur l’importance particulière accordée par les apprenants à la complémentarité des profils et des compétences au sein des groupes, condition à la richesse et à l’aboutissement du projet.
  18. 18. 11/12/2018 Dig-e-Lab 18/26 Deuxième étude Étude réalisée par questionnaires en octobre 2017
  19. 19. 11/12/2018 Dig-e-Lab 19/26 Les résultats id promo SEP II ISA ISM PICP PICB Min. : 1.00 d16b :25 Min. :1.333 Min. :1.200 Min. :1.500 Min. :1.500 Min. :2.000 Min. :1.200 1st Qu.: 40.00 d17v :25 1st Qu.:4.556 1st Qu.:4.833 1st Qu.:4.625 1st Qu.:5.312 1st Qu.:4.000 1st Qu.:4.000 Median : 78.00 d15 :21 Median :5.300 Median :5.500 Median :5.500 Median :6.000 Median :4.571 Median :4.667 Mean : 78.42 d17o :20 Mean :5.142 Mean :5.412 Mean :5.163 Mean :5.909 Mean :4.543 Mean :4.617 3rd Qu.:118.00 d16r :18 3rd Qu.:5.900 3rd Qu.:6.167 3rd Qu.:6.000 3rd Qu.:6.750 3rd Qu.:5.200 3rd Qu.:5.400 Max. :157.00 p16 :15 Max. :7.000 Max. :7.000 Max. :7.000 Max. :7.000 Max. :6.143 Max. :7.000 (Other):25 NA's :14 NA's :10 NA's :10 NA's :11 NA's :5 NA's :6 PICR ACCp ACCe INTe SemD Mo tailleG Min. :1.000 Min. :1.000 Min. :1.00 Min. :1.000 Min. :1.400 Min. : 0.00 Min. : 1.000 1st Qu.:4.250 1st Qu.:4.000 1st Qu.:4.05 1st Qu.:3.400 1st Qu.:3.800 1st Qu.: 7.00 1st Qu.: 2.000 Median :5.000 Median :5.000 Median :5.20 Median :4.600 Median :5.000 Median : 7.00 Median : 3.000 Mean :4.978 Mean :4.875 Mean :4.97 Mean :4.435 Mean :4.813 Mean : 48.69 Mean : 3.698 3rd Qu.:6.000 3rd Qu.:6.000 3rd Qu.:6.00 3rd Qu.:5.800 3rd Qu.:5.800 3rd Qu.: 30.00 3rd Qu.: 3.000 Max. :7.000 Max. :7.000 Max. :7.00 Max. :7.000 Max. :7.000 Max. :540.00 Max. :30.000 NA's :5 NA's :20 NA's :15 NA's :15 NA's :23 NA's :30 NA's :33 Moyenne au SEP, SAS, INT, PIC positive, Anova non significative, un étudiant sur deux construit son groupe final dans la première semaine, et en moyenne au bout d’un mois et demi. La taille du groupe final est de 3.
  20. 20. 11/12/2018 Dig-e-Lab 20/26 Les résultats
  21. 21. 11/12/2018 Dig-e-Lab 21/26 Analyse en composante principale Un premier résultat de cette ACP concerne le rapport étroit entre le SEP avec la perception de la communauté, Le second axe oppose, quant à lui, la mesure de l’intérêt à la mesure de l’acceptation sociale entre les étudiants.
  22. 22. 11/12/2018 Dig-e-Lab 22/26 Classificationhiérarchique encomposanteprincipale Elle met en évidence 4 profils dont d’ordonnancement suit globalement la dimension horizontale du SEP. La mesure du sentiment d’acceptation sociale entre les étudiants joue un rôle secondaire mais non négligeable en discriminant la satisfaction des étudiants les moins satisfaits.
  23. 23. 11/12/2018 Dig-e-Lab 23/26 Les résultats
  24. 24. 11/12/2018 Dig-e-Lab 24/26 Les résultats
  25. 25. 11/12/2018 Dig-e-Lab 25/26 Les résultats
  26. 26. 11/12/2018 Dig-e-Lab 26/26 Les résultats, le distant
  27. 27. 11/12/2018 Dig-e-Lab 27/26 En conclusion Phases de recherche et phases de ré-ingénierie se sont ainsi succédées pendant trois ans et ont impacté quatre promotions d’un dispositif de formation. La recherche menée a permis au cours de ces trois ans d’appréhender la nature des difficultés rencontrées par les étudiants, elle a permis aux deux moments clés, relatés dans cette communication, de proposer au travers différents jeux d’hypothèses, une ingénierie pour y remédier. L’ingénierie a ainsi permis dans un premier temps de formuler une semaine d’intégration autour de six missions adressants les difficultés rencontrées : se familiariser au métier de l’étudiant, distinguer tâche et compétence, appréhender les conflits instrumentaux inhérents à l’usage académique d’artefacts instrumentés dans la sphère privée, clarifier ses choix motivationnels. Dans un deuxième temps, elle a favorisé au travers des missions individuelles ou de groupe, l’émergence d’un choix de nidification assistée permettant minimiser le stress pendant la première phase de formation lors de l’établissement d’un groupe de travail.
  28. 28. Votre logo Media-use tracking in a language learning environment – NedBox case PROGRAMME DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINKSPROGRAMMA AVEC LE SOUTIEN DU FONDS EUROPÉEN DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL MET STEUN VAN HET EUROPEES FONDS VOOR REGIONALE ONTWIKKELING Votre logo Isabeau Fievez Prof. Dr. Piet Desmet Dr. Maribel Montero-Perez Dr. Frederik Cornillie
  29. 29. Votre logo 15/02/19 29 Rationale • Last decades, great amount of online language learning platforms (e.g. DuoLinguo, Babel, Fluentu, Verbling…) • Using multimedia material • Videos • Articles • Games • With exercises • From literature  this sort of multimedia material stimulates language learning
  30. 30. Votre logo 15/02/19 30 Rationale • Research mainly focused on: • Effects of specific activities with multimedia material on aspects of language learning (e.g. vocabulary, grammar…) • Almost nothing on how people use the multimedia material (= on their learning process) • More information on learning process  more possibilities to help, find solutions, improve platform  Interesting to work with NedBox
  31. 31. Votre logo 15/02/19 31 NedBox
  32. 32. Votre logo 15/02/19 32 NedBox
  33. 33. Votre logo 15/02/19 33 Outline study • First part: • Get qualitative data via online questionnaire on: • The use of the features available on NedBox • The perceived usefulness of these features • Second part: • Investigate learners’ actual use of the platform • By using eye-tracking data • Get data on their perceived usefulness with interviews and questionnaire
  34. 34. Votre logo 15/02/19 34 First part – How? • Online questionnaire via LimeSurvey • In collaboration with Université de Lille • In French, Dutch and English • Link to questionnaire was sent by e-mail to registered on NedBox + posted on facebook page
  35. 35. Votre logo 15/02/19 35 First part – What? • Questionnaire on: • The use NedBox users make of the features • Their perceived usefulness of the features • Features researched:
  36. 36. Votre logo 15/02/19 36 First part – What?
  37. 37. Votre logo 15/02/19 37 First part – How?
  38. 38. Votre logo 15/02/19 38 First part – How?
  39. 39. Votre logo 15/02/19 39 First part – What?
  40. 40. Votre logo 15/02/19 40 First part – What?
  41. 41. Votre logo 15/02/19 41 First part – Results? • Got 307 answers • 136 were complete • Rest not complete
  42. 42. Votre logo 15/02/19 42 First part – Descriptive results • Do they use the features offered on NedBox? N = 130 CONTROL FEEDBACK SOLUTION HINT DIFFICULTY EXERCISE SUBTITLES TYPE OF EXERCISE DEFINITION WORD THEME Use it 95.4% 77.7% 82.3% 70.8% 93.8% 81.7% 80.2% 57.7% 89.3% Do not use it 0.8% 11.5% 11.5% 11.5% 0.8% 9.9% 9.2% 10% 5.3% Have never seen it 3.8% 10.8% 6.2% 17.7% 5.4% 8.4% 10.7% 32.3% 5.3%
  43. 43. Votre logo 15/02/19 43 First part – Descriptive results • How do they perceive the features? “I find this feature useful” CONTROL FEEDBACK SOLUTION HINT DIFFICULTY EXERCISE SUBTITLES TYPE OF EXERCISE DEFINITION WORD Strongly disagree 2.5% 3.1% 1% 2.3% 0% 2% 2% 1.4% Disagree 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% 0% Neither agree/nor agree 2.5% 4.2% 4.9% 8% 5.3% 3.9% 8.9% 7.1% Agree 5% 12.5% 7.8% 15.9% 9.7% 8.8% 11.9% 17.1% Strongly agree 89.9% 80.2% 86.4% 73.9% 85% 85.3% 77.2% 74.3% N Total 119 96 103 88 113 102 101 70 N Missing 5 5 4 4 8 5 4 5
  44. 44. Votre logo 15/02/19 44 First part – Descriptive results • How do they perceive the features? “I learn better with this feature” FEEDBACK SOLUTION HINT DIFFICULTY EXERCISE SUBTITLES DEFINITION WORDS Strongly disagree 3% 2.9% 2.3% 1.7% 2% 2.8% Disagree 0% 0% 0% 0% 0% 0% Neither agree/nor agree 9.1% 5.8% 9.2% 5.2% 4% 5.6% Agree 14.1% 10.7% 19.5% 14.8% 13.9% 15.5% Strongly agree 73.7% 80.6% 69% 78.3% 80.2% 76.1% Valid 99 103 87 115 101 71 Missing 2 4 5 6 6 4
  45. 45. Votre logo 15/02/19 45 First part – Descriptive results • On the whole participant seem to • Use all the features • Except for the definition of words in the text, since 32% of the respondents had never seen it was possible • Find all features useful and helpful to learn
  46. 46. Votre logo 15/02/19 46 First part – Descriptive results /! All respondents were registered users of NedBox = used to the website •48% of the respondents uses NedBox 1 or several times a week and 36,6% 1 or several times a month •53% assesses their proficiency as intermediate •93% had at least a higher secondary diploma (40% had a Master)  What about the actual use of non-registered, less proficient users ?  2nd part !
  47. 47. Votre logo 15/02/19 47 Second part – What? • Eye-tracking study • Participants = adults looking for a job in different centres • Task: use NedBox during 40 minutes while eyes are tracked
  48. 48. Votre logo 15/02/19 48 Second part – How?
  49. 49. Votre logo 15/02/19 49 Second part – What? • Data: • Eye movements analysed  Actual use of features • Vocabulary test to evaluate their proficiency • Scores on the exercises • Questionnaire on perceived usefulness of features
  50. 50. Votre logo 15/02/19 50 Second part – Preliminary results: actual use N= 18 CONTRO L % FEEDBACK % HINT % SOLUTION % SUBTITLES % DEFINITIONS % Use it 93,3 1,4 12,1 4,6 19,9 1,9 Do not use it 6,7 98,6 87,9 95,4 80,1 98,1 N = 130 CONTROL % FEEDBACK % HINT % SOLUTION % SUBTITLES % DEFINITIONS % Use it 95.4 77.7 70.8 82.3 81.7 57.7 Do not use it 0.8 11.5 11.5 11.5 9.9 10
  51. 51. Votre logo 15/02/19 51 Second part – Preliminary results • Why did they not use the features? • Feedback: did not see they need to get feedback • Hint & solution: most of them wanted to find the answer without help • Subtitles: did not need them • Definitions: they did not think about using definitions and/or did not need them • Characteristics participants: • Only 3 out of 18 participants had already used NedBox before the experiment • Range from A1  B2
  52. 52. Votre logo 15/02/19 52 Second part – Preliminary results • “I use the features”  Caution should be taken as we interpret the results of the online questionnaire CONTRO L FEEDBACK HINT SOLUTION SUBTITLES DEFINITIONS (Very) strongly disagree 0% 28,6% 42,9% 0% 28,6% 57,1% Disagree 0% 0% 0% 0% 14,3% 0% Neither agree nor disagree 14,3% 14,3% 14,3% 14,3% 14,3% 42,9% Agree 0% 14,3% 14,3% 0% 14,3% 0% (Very) strongly agree 85,7% 42,9% 28,6% 85,7% 28,6% 0%
  53. 53. Votre logo 15/02/19 53 Implications • How could we change actual use of new users? • Make the features and their usefulness clearer
  54. 54. Votre logo 15/02/19 54 Implications • How could we change actual use of new users? • Make the features and their usefulness clearer
  55. 55. Votre logo 15/02/19 55 Third part • Next study on actual use: • Longitudinal study • Not controlled • Tracking & logging
  56. 56. Votre logo 15/02/19 56 Conclusion • Huge difference of behaviour between registered and non- registered • Difficult to compare since the registered only answered a questionnaire • When using NedBox for the first time, a lot of features are left aside, not used • Third part to investigate the change of use over time
  57. 57. laboratoire Trigone-CIREL et département SEFA Univ’ Lille Acceptation instrumentale d’un dispositif d’autoformation pour l’apprentissage des langues le terrain NedBox
  58. 58. 11/12/2018 58/8 Notre problématique La formation NedBox est une suite de module mêlant vidéos et exercices d’auto-formation permettant l’apprentissage du Néerlandais pour des apprenants débutants ou non dans cette langue. La problématique du projet Dig-e-Lab consiste à fournir des éléments de mesure et de compréhension de l’usage apprenant de cette formation Pour mener ce projet, notre recherche mobilise le cadre théorique du modèle de l’acceptation des technologies (Venkatesh, Morris, Davis, & Davis, 2003) que nous complétons dans sa dimension utilité (Caron & Heutte, 2017)
  59. 59. 11/12/2018 59/8 Le cadre du Technology Acceptance Model (TAM) Selon Davis (1986) l’attitude envers l’utilisation d’un outil serait influencé par la perception de l’utilité et par la perception de la facilité d’utilisation.
  60. 60. 11/12/2018 60/8 Notre approche
  61. 61. 11/12/2018 61/8 Problématique du projet Une des difficultés d'appliquer les modèles d'acceptation de la technologie dans un contexte de formation concerne la nature duale de la perception d'utilité qui est directement issue de la relation duale Enseignement / Apprentissage. Utile ? → pour moi : pour apprendre → pour l’institution pour me former Notre recherche vise ainsi à comprendre et quantifier comment pour un apprenant la perception de NedBox se décompose : En différentes perceptions d'utilité En différentes perceptions d’utilisabilité Elle vise également à comprendre comment les nouvelles pratiques professionnelles s’inscrivent dans le dispositif.
  62. 62. 11/12/2018 62/8 Autres cadres théoriques moblisé Pour cette recherche nous mobilisons également le Sentiment d’efficacité personnelle qui dans d’autres recherches s’est révélé être un bon indicateur de la satisfaction apprenante. Nous mobilisons aussi le cadre théorique de la mesure de l’intérêt selon Hiddi et Reninger, pour distinguer l’intérêt lié à la situation et l’intérêt lié à la formation.
  63. 63. 11/12/2018 63/8 Problème méthodologique Comment interroger des personnes qui ne maîtrise pas la langue ? → deux stratégies Le tout graphique : La pierre de rosette :
  64. 64. 11/12/2018 64/12 Le recueil de donnée Le recueil de donnée a été réalisé en juillet 2018, environ 300 réponses dont 92 exploitables. L’intérêt, l’utilisabilité et l’utilité générale sont perçues très positivement par les apprenants
  65. 65. 11/12/2018 65/12 Analyse en composantes principales Les 2 premiers axes de l’ ACP expriment 54.47% de l’inertie totale du jeu de données C’est un pourcentage assez important, et le premier plan représente donc convenablement la variabilité contenue dans une grande part du jeu de données actif Les variables qui discriminent le mieux les individus sont pour la Dimension 1 : l’intérêt situationnel activé, maintenu et l’utilité générale Pour la Dimension 2 : l’injonction
  66. 66. 11/12/2018 66/12 Prise en compte des variables supplémentaires : sexe, niveau, from La probabilité critique du test de Wilks indique que la variable, dont les modalités séparent au mieux les individus sur le plan, est la variable : From → c’est à dire l’origine géographique de l’apprenant !! From FromC Niv Sex 0.027 0.056 0.41 0.66
  67. 67. 11/12/2018 67/12 Clusterisation hiérarchique La classe 1 est caractérisée par de faibles valeurs pour les variables UTG, ISM, ISA, II, UPM, SEP et UTF La classe 2 est caractérisée par de faibles valeurs pour les variables UTB, SEP, UTF, ISM, ISA et UTG La classe 3 est caractérisée par de fortes valeurs pour les variables ISA, UTG, ISM, UTB et SEP ainsi que : de faibles valeurs pour les variables UTI et UPM La classe 4 est caractérisée par de fortes valeurs pour les variables UPM, UTI, UTF, SEP, ISM, UTB, UTG, ISA et II Les moins impliqués sont ceux qui perçoivent le moins l’utilité du dispositif, et pour lesquels l’intérêt pour la langue est faible. L’ergonomie du dispositif ne joue que pour les plus impliqués.
  68. 68. 11/12/2018 68/12 En conclusion Trois dimensions expliquent au mieux la motivation des apprenants : l’intérêt pour la matière, l’utilité et l’injonction. Cette dernière bien que ressentie assez faiblement discrimine fortement les apprenants. l’utilisabilité et les éléments ergonomiques ne jouent pas actuellement de rôle important dans l’expérience d’apprentissage, sauf pour les étudiants les plus impliqués. La dimension qui discrimine le mieux l’expérience d’apprentissage est l’origine géographique des étudiants : c’est donc sur cette base qu’il faut construire une individualisation de la formation.

×