24
Valoriser
la parahôtellerie en région de montagne
L'acceptation de l'initiative populaire « pour en finir avec les cons...
25
Montagna 3 | 2014
SEREC
parahôtelière de Scuol Samnaun,
soutenue par la Politique régionale
suisse. La destination de S...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Modeles d'affaire ( Business Model ) pour la valorisation economique des appartements de vacances en Valais, Suisse

806 views

Published on

L'acceptation de l'initiative populaire « pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires » (initiative «Weber») a incité les acteurs du tourisme, privés et publics, à repenser leurs modèles d'affaires ou «Business Model». L’un des défis majeur relève de la commercialisation active d’appartements de vacances existants, passant ainsi d'un tourisme de construction à un tourisme d'exploitation. SEREC s'est allié au bureau Pacte 3F et à l'Observatoire valaisan du tourisme (www.tourobs.ch) pour alimenter la réflexion des entreprises et des destinations. François Parvex, SEREC Sàrl, 6807 Taverne et Anne-Sophie Fioretto, Pacte 3F,1950 Sion

Published in: Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
806
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Modeles d'affaire ( Business Model ) pour la valorisation economique des appartements de vacances en Valais, Suisse

  1. 1. 24 Valoriser la parahôtellerie en région de montagne L'acceptation de l'initiative populaire « pour en finir avec les construc- tions envahissantes de résidences secondaires » (initiative «Weber») a incité les acteurs du tourisme, privés et publics, à repenser leurs modè- les d'affaires ou «Business Model». L’un des défis majeur relève de la commercialisation active d’appartements de vacances existants, pas- sant ainsi d'un tourisme de construction à un tourisme d'exploitation. SEREC s'est allié au bureau Pacte 3F et à l'Observatoire valaisan du tourisme (www.tourobs.ch) pour alimenter la réflexion des entreprises et des destinations. François Parvex, SEREC Sàrl, 6807 Taverne et Anne-Sophie Fioretto, Pacte 3F, 1950 Sion SEREC Montagna 3 | 2014 Valoriser la parahôtellerie ne signifie pas seulement commercialiser plus de lits, mais aussi en assurer la qua- lité et augmenter leur taux d’occu- pation. Pour identifier les différents types de modèles et stratégies, les responsables ont d'abord inventorié trente et une entreprises, petites et grandes, actives dans la gesti- on/location d'appartements de va- cances en Suisse et à l'étranger. Leurs modèles d'affaires ont été dé- cortiqués en se basant sur la métho- dologie décrite dans le livre «Busi- ness Model: Nouvelle Génération» de Alexander Osterwalder, Yves Pi- gneur de l'Université de Lausanne. Neuf d'entre eux ont été évalués en détails au moyen d'une grille déve- loppée par l'Institut Entrepreneur- ship et Management de la HES- SO/Valais-Wallis. Quatre modèles d'affaires types ont été identifiés. Ils combinent de ma- nière différente toutes ou partie des activités nécessaires au bon fon- ctionnement du marché de la loca- tion en particulier : − rénover, − promouvoir ou commercialiser, − conseiller les hôtes ou les proprié- taires, − gérer la location, − organiser des séjours complets («packages»). Agence Le modèle le plus fréquent en Suis- se romande est celui de l'agence professionnelle, qui combinait jus- qu’alors la promotion immobilière et la gestion locative. Ce modèle clas- sique a l’avantage de garantir la qualité des appartements et le suivi de la gestion / location, mais montre quelques signes d’essoufflement, surtout lorsqu’il s’agit de répondre avec souplesse aux nouvelles atten- tes des hôtes : courts séjours, tari- fication adaptée, services sup- plémentaires, etc. Mise en réseau Pour obtenir une masse critique et trouver des synergies en matière de communication, publicité et outils techniques, il est possible de mettre en réseau les acteurs de la para- hôtellerie. La mise en réseau n'est pas, à priori, liée à un territoire bien défini. Par exemple une cinquantai- ne d'agences valaisannes ont créé la coopérative CITI pour réaliser un portail de location commun. A une autre échelle, e-domizil SA, dont le siège social se trouve à Zurich, est une entreprise d’e-domizil GmbH à Francfort-sur-le Main et du Switzer- land Travel Center STC à Zurich, lui- même filiale commune de Suisse Tourisme et des Chemins de Fer Fé- déraux (CFF). Son but est de pro- poser une plateforme de commer- cialisation mettant en réseau des loueurs d'appartements, des tours opérateurs, d’autres plateformes de vente, couvrant ainsi toute la chaîne de services de la parahôtellerie. Intégration Les entreprises qui choisissent le modèle de l'intégration cherchent à réaliser elles-mêmes une grande partie voire la totalité des activités énumérées plus haut. Il s'agit par exemple de la Reka ou de Hapimag. Cette dernière possède les apparte- ments qu'elle met en location. Des initiatives alternatives peuvent aussi émerger, comme par exemple la Fondation Rev’Olèïnna à Evolène, concept de village-hôtel diffus visant à rénover le patrimoine bâti existant pour une mise sur le marché touri- stique accompagnée de services hôteliers. Projet de destination Certaines destinations mettent sur pied un partenariat local. Elles éla- borent une stratégie qui peut aller au delà de la seule location d'apparte- ments. A titre d'exemple on peut ci- ter l’initiative de partenariat proprié- taires développée par la commune d'Evolène dans le cadre de sa stra- tégie de développement écono- mique et touristique ou l'offensive
  2. 2. 25 Montagna 3 | 2014 SEREC parahôtelière de Scuol Samnaun, soutenue par la Politique régionale suisse. La destination de Scuol Samnaun travaille exclusivement avec e-domizil avec qui elle a un partenariat. Elle fait un effort parti- culier pour acquérir et conseiller des propriétaires disposés à mettre leurs biens en location. Ce modèle a été poussé à l'extrême dans des desti- nations comme Moléson ou Mont Tremblant où des sociétés possè- dent et gèrent quasiment la totalité de l'offre touristique. La suite Les quatre modèles d'affaires décrits ci-dessus illustrent des choix stratégiques que peuvent faire les acteurs touristiques qui cherchent à se repositionner en dynamisant le marché de la location d'apparte- ments de vacances. Sur cette base ils pourront élaborer leur propre modèle d'affaires en l'adaptant à leurs compétences et aux condi- tions dans lesquelles ils se trouvent. En fonction des autres acteurs pré- sents autour d'eux ils pourront soit spécialiser leurs propres activités, soit «oser innover» en imaginant de nouvelles formes de collaborations avec d'autres entreprises présentes au sein de la destination. En prévision de la nouvelle loi sur le tourisme qui sera mise en vigueur sous peu, il semble que les modèles «mise en réseau» et «projet de desti- nation» soient les plus prometteurs pour le Valais : l’ère des synergies et de l’économie de partage est ouverte… I ZUSAMMENFASSUNG Bessere Nutzung der Parahotellerie Seit der Annahme der Zweitwoh- nungsinitiative suchen viele Ferien- orte nach Lösungen, wie sie die Pa- rahotellerie (alle Unterkünfte ausser Hotels) besser auslasten und nutzen können. In diesem Zusammenhang hat sich die SEREC, zusammen mit dem Büro Pacte 3 F und dem Walli- ser Tourismus Observatorium zu- sammengesetzt und Ideen entwik- kelt. Wichtig ist es dabei herauszufinden, welche Leistungen von ZweitwohnungsbesitzerInnen und den Gästen überhaupt nachge- fragt werden und daraus ein Projekt zu entwickeln. Folgende Schritte sind vorgesehen: Befragung/ Beratung der Zweitwohnungsbesit- zerInnen und der Gäste, Vermark- tung von Ferienwohnungen, Vermie- tungsmanagement und Aufbau von Packages. Die obengenannten Tä- tigkeiten könnten zum Beispiel von bestehenden Vermietungsagenturen übernommen werden. Dadurch kön- nen Synergien genutzt und die Dienstleistungen ausgebaut werden. Einzelne Destinationen wie zum Bei- spiel Evolène (VS), Scuol (GR) haben diesen Weg bereits eingeschlagen. Sie gehen aktiv auf Ferienwoh- nungsbesitzer zu um die Vermietung von Zweitwohnungen auszubauen. I RIASSUNTO Valorizzare il settore para alberghie- ro nelle regioni di montagna Dall’accettazione dell’iniziativa We- ber, diverse destinazioni turistiche cercano delle soluzioni per valorizza- re il settore para alberghiero. In que- sto contesto, il SEREC si è associa- to all’ufficio Pacte 3F e all’osservato- rio vallesano del turismo per propor- re delle linee di riflessione. In primo luogo, si tratta di definire le presta- zioni necessarie a rendere concreto questo tipo di progetto. Per riuscirci, bisogna poter assicurare i compiti seguenti: consigli ai proprietari delle residenze secondarie e agli ospiti, promozione e commercializzazione degli alloggi di vacanza, gestione de- gli alloggi e organizzazione di sog- giorni completi (pacchetti). Queste funzioni possono essere assicurate da diverse strutture come le agenzie immobiliari. Tuttavia, mettendo in re- te quest’ultime, è possibile creare delle sinergie ed estendere le presta- zioni offerte. Alcune destinazioni (Evolène - VS e Scuol - GR) hanno anche preso delle iniziative, avviando dei contatti con i proprietari degli al- loggi di vacanza e delle agenzie, per mettere in affitto i beni immobiliari disponibili. Certaines destinations touristiques, comme Scuol (GR), ont développé des partenariats avec des sociétés de locations de logements de vacances. (Scuol)

×