Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Obsolescence-programmee

15,499 views

Published on

Journées du numérique. La Roche sur Yon. Mars 2018.

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Obsolescence-programmee

  1. 1. Déjeuner « Obsolescence programmée » FEATURING Virginie Langlois Département Génie Biologique (IUT La Roche sur Yon) Olivier Ertzscheid Département Information-Communication (IUT La Roche sur Yon) 1
  2. 2. 2 « J’vous ai apporté des  bonbons. Parce que les fleurs  c’est périssable. » Jacques Brel.  Et si, faute de fleurs ou de  bonbons, vous apportiez des  livres (numériques) ? 
  3. 3. Les nouvelles obsolescences numériques rendent les produits culturels périssables.  • Même les livres   3
  4. 4. L’obsolescence devient explicite et assumée.  Le fait de prendre les consommateurs pour des cons, également.   • Quand vous achetez un lave-vaisselle à 300 euros, DARTY ne vous met pas sur l’étiquette qu’il arrêtera de fonctionner dans 3 ans ou que vous ne pourrez pas le prêter ou le donner à des amis si vous en achetez un autre. Ni qu’il n’acceptera de laver que telle marque d’assiette ou de verre. • Les DRM sur les biens culturels (notamment les livres), si. 4
  5. 5. D’Alexandrie (la bibliothèque) à Hadopi (la loi) • Imaginez que vous ne puissiez plus jamais prêter, donner, léguer à vos amis ou à vos proches tous les livres, musiques, films que vous avez achetés et que vous avez l’impression de posséder. • Que vont devenir vos comptes iTunes, Netflix, Deezer, Spotify … ? Qui regorgent pourtant de biens culturels que vous n’avez pas volés et que vous pourriez avoir envie de donner ? • Phénomène d’acopie**. Empêcher les gens de copier, rendre la copie impossible, c’est tuer l’art et la culture, tuer le progrès et les sciences, c’est renforcer les monopoles, c’est stériliser la société. • On a toujours fait des copies. Dans toutes les sociétés. Dans toutes les cultures. • Alexandrie  Imprimerie  Hadopi (et tout s’est barré en sucette) 5** http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2012/09/lacopie.html
  6. 6. « Tu n’imprimeras point » Le 11ème commandement • En 2016, HP fait une mise à jour de son « firmware » qui rend toutes les cartouches génériques incompatibles. • Problème (en France) Article 122 code de la consommation : • Vente liée : « Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit dès lors que cette subordination constitue une pratique commerciale déloyale » • Mais aussi : – Limites « virtuelles » du nombre de copies autorisées par cartouche (même si vous imprimer en mode « éco ») Epson notamment – Date de péremption (!!) des cartouches = s’arrêtent de fonctionner même si elles ne sont pas vides 6
  7. 7. • À l’échelle du numérique, l’obsolescence programmée des objets techniques devient principalement le moyen de fabriquer des usages « dégradés » ou des ventes liées 7 « Defective by design » (défectueux par conception)
  8. 8. Des imprimantes aux objets connectés • Imaginez maintenant ces DRM sur les 20 milliards d’objets connectés annoncés à l’horizon 2020 • « Petits » objets : Frigos, cafetières, réveils, … • « Gros » objets : voitures (autonomes), tracteurs … 8
  9. 9. 2015 : General Motors invente la voiture et le tracteur sous droits d’auteur. • les voitures fonctionnent grâce à un logiciel qui dit aux différentes pièces mécaniques ce qu'elles doivent faire. • ce logiciel est fait de code informatique • ce code est soumis au copyright • General Motors est propriétaire de ce code et de ce logiciel • une voiture moderne ne peut pas rouler sans ce logiciel ; il est intégré à tous les systèmes du véhicule. • en conséquence, l'achat ou l'utilisation de ce véhicule s'apparente à l'accord d'une licence (the purchase or use of that car is a licensing agreement) • et puisque qu'il s'agit d'un accord de licence, Général Motors en est le propriétaire (du véhicule) et peut autoriser ou interdire certains usages ou certains accès. 9** https://boingboing.net/2015/05/21/gm-says-you-dont-own-your-ca.html Donc C’EST MOI QUI ACHÈTE une voiture (ou un tracteur) mais c’est General Motors qui en est le PROPRIÉTAIRE.
  10. 10. Résultat … 10 ** https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-economie/20150427.RUE8833/reparer-un-tracteur-une-voiture-illegal-selon-les-constructeurs.html
  11. 11. 11 Heureusement … Le retour des Jedi de l’Open Source
  12. 12. 12
  13. 13. Des objets connectés externes, aux organes et composants connectés littéralement « incorporés » • Des objets connectés dans nos corps ? • Ce n’est plus de la Science-Fiction. • Employés « pucés » (RFID) : la puce dans votre main peut allumer les lumières ou ouvrir la porte. Elle peut aussi vous envoyer une décharge électrique si on la programme pour ça. • Secteur médical : cœur artificiel d'une femme opérée en 1992 n'avait plus que 14% de batterie en 2005. Changer la pile ? Non. Cette technologie, vieille de 23 ans, n'est plus fabriquée. • Imaginez le pacemaker sous DRM, limitant les possibilités d'intervention à un seul fabriquant sous contrat avec une série limitée d'hôpitaux et de cliniques. Un DRM de Pacemaker qui pourrait être chrono-dégradable, le changement ou la recharge de la batterie vous obligeant à vous délester d'une nouvelle somme d'argent au bout d'un temps donné. 13 http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/08/hopitaux-musees-homme-repare.html
  14. 14. CONCLUSION. Obsolescence numérique programmée • En numérisant et en connectant des objets et des biens culturels (livres, disques, films, etc …) on appauvrit, on contraint et on limite trop souvent les possibilités d’usages. • Et plus la connexion est présentée comme « sans limite » et ubiquitaire (« vous pourrez vous connecter de partout depuis votre compte ») plus les usages sont – malheureusement – limités (on peut lire mais pas imprimer ou copier/coller, etc.). • Ce qui devrait être vecteur d’émancipation est (trop) souvent vecteur d’aliénation. Connexion « dans » l’objet rend souvent le bidouillage, la réparation impossible. • Voilà aussi pourquoi on a voulu organiser COPY PARTY et REPAIR CAFE. #CopyParty Copier n’est pas voler. ** http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/05/general-motors-invente-la-voiture-sous-droits-dauteur.html http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/04/du-digital-labor-au-copytalisme.html 14
  15. 15. Merci. Questions ? Diaporama en ligne sur  slideshare.net/olivier  www.Affordance.info 15

×