Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Suisse 2017 OECD Economic Survey rehausser la productivité et répondre aux besoins en travailleurs qualifiés

3,449 views

Published on

Suisse 2017 OECD Economic Survey rehausser la productivité et répondre aux besoins en travailleurs qualifiés

Published in: Economy & Finance
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Suisse 2017 OECD Economic Survey rehausser la productivité et répondre aux besoins en travailleurs qualifiés

  1. 1. http://www.oecd.org/fr/eco/etudes/etude-economique-suisse.htm 2017 ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L’OCDE : LA SUISSE Rehausser la productivité et répondre aux besoins en travailleurs qualifiés Berne, 14 novembre 2017 @OECD @OECDeconomy
  2. 2. 2 La qualité de la vie en Suisse est élevée Indicateur du vivre mieux de l’OCDE, 2017 Échelle de 0 à 10 (allant du pire au meilleur résultat) Note : Chaque dimension est une moyenne d’indicateurs normalisés. Source: OCDE, Indicateurs du vivre mieux. 0 2 4 6 8 10 Revenu et patrimoine Emploi et salaires Logement Équilibre vie professionnelle/ vie privée Santé Éducation et compétences Liens sociaux Qualité de l'environnement Sécurité personnelle Bien-être subjectif Suisse OCDE
  3. 3. 3 La croissance est positive mais faible Croissance du PIB Source: SECO. -4 -2 0 2 4 6 2006 2008 2010 2012 2014 2016 Glissement annuel, en %
  4. 4. 4 Le taux d’emploi est élevé Source: OCDE, base de données des statistiques de la population active. Ratio de l’emploi à la population 50 55 60 65 70 75 80 85 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Suisse OCDE%
  5. 5. 5 La croissance de la productivité est quasi nulle Source: OCDE, base de données des Perspectives économiques de l’OCDE nº102, version préliminaire. Croissance de la productivité tendancielle du travail 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 2016 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 Suisse OCDE %
  6. 6. 6 La demande en travailleurs hautement qualifiés a été forte Contributions aux variations de l’emploi total entre 2000 et 2016 Note : Les pays sont rangés par ordre croissant de la contribution de l’emploi hautement qualifié. Source: Eurostat. -30 -20 -10 0 10 20 30 40 50 GRC FIN SVK NLD LVA CZE DNK HUN ITA EST ESP BEL DEU EU15 SVN IRL POL PRT AUT GBR FRA NOR CHE SWE ISL LUX Hautement qualifiés Moyennement qualifiés Peu qualifiés Points de %
  7. 7. Enraciner la reprise 7
  8. 8. 8 La situation budgétaire est saine et la dette publique faible Dette brute des administrations publiques, % du PIB Note: La zone grisée marque l’intervalle entre le 25ème et 75ème centile pour les pays de l’OCDE. OCDE est une moyenne non pondérée des données disponibles des pays de l’OCDE. Source: OCDE, base de données des Perspectives économiques nº102, version préliminaire. 0 20 40 60 80 100 120 1995 1997 1999 2001 2003 2005 2007 2009 2011 2013 2015 Suisse OCDE
  9. 9. 9 Les instruments non conventionnels de la politique monétaire ont soutenu la croissance Source: Banque nationale suisse; Thomson Reuters Datastream; OCDE, base de données des Perspectives économiques de l’OCDE nº102, version préliminaire. -2 -1 0 1 2 3 4 2006 2008 2010 2012 2014 2016 Taux d'intérêt Fourchette retenue LIBOR à 3 mois CHF % 0 25 50 75 100 125 150 175 200 225 2006 2008 2010 2012 2014 2016 Réserves de change de la BNS% des importations Plafond CHF/EUR
  10. 10. 10 Les taux d’intérêt bas augmentent les risques Source: OCDE, base de données des prix des logements. Prix des logements, 2010 = 100 80 90 100 110 120 130 2006 2008 2010 2012 2014 2016 Prix des logements/prix à la consommation Prix des logements/revenu des ménages
  11. 11. 11 Le crédit aux ménages est élevé Source: OCDE, base de données des indicateurs de vulnérabilité. Crédit aux ménages, % du PIB, 2017 T1 0 20 40 60 80 100 120 140 MEX TUR HUN CZE POL ISR ITA CHL IRL AUT DEU JPN FRA BEL LUX GRC ESP FIN PRT USA SWE GBR KOR NZL CAN NOR NLD DNK AUS CHE
  12. 12. 12 Les dépenses publiques liées au vieillissement de la population vont devenir une charge budgétaire importante Projections à long-terme des dépenses liées au vieillissement, % du PIB Source: Département fédéral des finances (2016), Perspectives à long terme des finances publiques en Suisse. 1. Assurance-vieillesse et survivants/assurance-invalidité. 0 5 10 15 20 25 2013 2030 2045 Par catégorie de dépenses Soins de longue durée Santé Pensions¹ Formation 0 5 10 15 20 25 2013 2030 2045 Par niveau institutionnel Communes Cantons Assurances sociales Confédération
  13. 13. 13 L’excédent de la balance courante est important Balance courante des pays de l’OCDE avec un excédent, 2016 Source: OCDE, base de données des Perspectives économiques nº102, version préliminaire. 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 PRT CZE LVA AUT EST ESP ITA IRL ISR JPN SWE LUX NOR SVN HUN KOR ISL DNK DEU NLD CHE % du PIB
  14. 14. 14 L’épargne élevée des ménages contribue à l’excédent de la balance courante Solde des épargne et investissement nets dans une sélection de pays avec un excédent de balance courante, % du PIB Source: OCDE, base de données des Comptes nationaux annuels ; Office fédéral de la statistique ; calculs de l’OCDE. -2 0 2 4 6 8 10 12 14 16 Épargnenette Investissementnet Épargnenette Investissementnet Épargnenette Investissementnet Épargnenette Investissementnet Épargnenette Investissementnet DNK DEU NLD SWE CHE Ménages Administrations publiques Sociétés
  15. 15.  Pour soutenir la croissance :  Éviter la sous-utilisation persistante des crédits budgétaires grâce à une meilleure coordination des procédures aux échelons fédéral et infranational.  Réduire les subventions agricoles et améliorer l’efficience des dépenses publiques pour libérer des fonds et les affecter à des mesures propices à la croissance et à l’inclusivité.  Pour réduire les risques :  Éliminer les garanties explicites restantes accordées par les cantons à leurs banques publiques.  Mettre en place un cadre juridique officiel permettant de fixer des limites de prêts hypothécaires et prenant en compte la capacité financière des emprunteurs qui sera mis en œuvre selon le principe « appliquer ou s’expliquer ». 15 Recommandations principales sur les aspects budgétaires et financiers
  16. 16.  Pour répondre aux défis du vieillissement :  Fixer l’âge de la retraite à 65 ans pour les femmes comme pour les hommes et le lier ensuite à l’espérance de vie.  Accroître les incitations financières à travailler plus longtemps.  Promouvoir les programmes visant à allonger la vie active en bonne santé, notamment les soins préventifs.  Promouvoir la formation continue, la planification des carrières et l’aide individualisée à la recherche d’emploi pour renforcer la résilience des travailleurs face aux changements. 16 Recommandations principales sur les aspects budgétaires et financiers (suite)
  17. 17. Rehausser la productivité pour renforcer la croissance à long terme 17
  18. 18. 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 -1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 GRC ITA LUX FIN AUT CHE MEX DEU GBR JPN BEL NLD NZL DNK FRA ESP CAN ISR PRT ISL NOR SWE HUN AUS USA SVN CZE EST IRL KOR SVK TUR POL CHL % 18 La productivité est élevée, mais son taux de croissance est faible Moyenne du taux de croissance de la productivité tendancielle sur la période 2006-16 Source: OCDE, base de données des Perspectives économiques de l’OCDE nº102, version préliminaire.
  19. 19. 0 20 40 60 80 100 120 140 160 180 POL LVA TUR HUN GRC SVK ITA ESP EST PRT CZE SVN EU28 FRA ISR IRL NOR BEL LUX AUT ISL DEU GBR NLD FIN DNK SWE CHE Les innovateurs modérés Les innovateurs forts Les champions de l’innovation 19 La Suisse est un chef de file sur la R-D et l’innovation Indicateur de performance de l’innovation Moyenne des pays de l’UE en 2010 = 100 Source: Commission Européenne (2017), European Innovation Scoreboard 2017.
  20. 20. 20 La productivité du travail des entreprises à la frontière technologique a divergé Productivité du travail, 2002 = 100 Note: Les marqueurs représentent les années des enquêtes. La productivité du travail est calculée comme la valeur ajoutée divisée par le nombre d’employés. Source: Calculs de l’OCDE basés sur KOF, Enquête suisse sur l’innovation. 0 50 100 150 200 250 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 1% d’entreprises les plus performantes Reste des entreprises
  21. 21. 21 La lourdeur administrative est importante Part des entreprises citant la charge administrative comme la cause principale de leur cessation d’activité, en % Source: Global Entrepreneurship Monitor 2015/2016, Rapport sur la Suisse. 0 10 20 30 40 50 60 KOR NLD AUS NOR DEU PRT ESP GBR ISR BEL FIN USA CAN SWE ITA CHE
  22. 22. 22 Les barrières réglementaires à la concurrence sont élevées Indicateur de réglementation des marchés de produits Restrictivité 1. Moyenne des trois pays obtenant le résultat le plus faible dans chaque catégorie.. Les résultats vont de 0 à 6 par ordre croissant de restrictivité. 2. L’ensemble des industries de réseau correspond à la moyenne non pondérée des secteurs de communication, des transports et de l’énergie. Source: OCDE, base de données sur la réglementation des marchés de produits. 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 Services professionnels Commerce de détail Transports Ensemble des industries de réseau² Communications Énergie Pays les moins restrictifs¹ Zone euro Suisse
  23. 23. 23 Les entraves aux échanges limitent la concurrence et la productivité Indice de restrictivité des échanges de services, pour les secteurs avec les écarts les plus grands Restrictivité Source: OCDE, base de données de l’indice de restrictivité des échanges de services. 0.00 0.10 0.20 0.30 0.40 0.50 Logistique- entreposageet magasinage Enregistrements sonores Logistique-transitdes marchandises Servicesd’ingénierie Films cinématographiques Banquescommerciales Construction Informatique Diffusionaudiovisuelle Servcesdemessagerie Suisse OCDE
  24. 24. 24 La plupart des femmes travaillent à temps partiel Emploi partiel en pourcentage du total Source: OCDE, base de données sur les statistiques du marché du travail. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 HUN SVK CZE POL LVA GRC PRT SVN EST TUR FIN ESP USA CAN CHL FRA SWE ISR ITA MEX ISL NZL IRL LUX DNK JPN NOR BEL GBR AUS DEU AUT CHE NLD Hommes Femmes %
  25. 25.  Pour améliorer les conditions-cadres :  Renforcer la présence capitalistique du secteur privé dans l’énergie, les télécommunications et les transports.  Mettre fin à la présence de représentants d’associations économiques à la Commission de la concurrence.  Réduire les restrictions relatives aux échanges de biens et de services, notamment concernant les produits agricoles.  Terminer les négociations d’accords de libre-échange qui sont en cours.  Finaliser le guichet virtuel unique destiné au traitement des questions administratives.  Établir des points de contact physiques dans les cantons pour améliorer la prestation des services de conseil et les programmes de financement public. 25 Recommandations principales pour rehausser la productivité
  26. 26.  Pour mieux utiliser les compétences des femmes et des migrants :  Rendre plus abordables les services d’accueil des enfants.  Modifier l’imposition des revenus afin qu’elle s’applique au niveau des individus, et non des ménages, ou prendre des mesures équivalentes.  Faciliter l’entrée d’immigrés très qualifiés originaires de pays hors UE pour répondre aux besoins du marché du travail. 26 Recommandations principales pour stimuler la productivité (suite)
  27. 27. Garantir le dynamisme du système d’acquisition des compétences et de formation tout au long de la vie 27
  28. 28. 28 Le système éducatif et de formation est un succès Jeunes sans emploi et sortis du système éducatif % de la cohorte, 18-24 ans Source: OCDE (2017), Regards sur l’éducation 2017. 0 5 10 15 20 25 30 35 ISL NLD DNK LUX CHE NOR DEU SWE SVN AUS EST AUT LTU BEL NZL CAN GBR USA SVK OCDE HUN LVA FIN ISR POL PRT IRL FRA CHL MEX ESP GRC ITA TUR
  29. 29. 29 L’immigration a aidé à absorber la demande croissante en travailleurs qualifiés Contribution à la croissance de la population d’âge actif par éducation et nationalité, points de pourcentage Source: Office fédéral de la statistique. -4 -2 0 2 4 6 8 10 12 Premier cycle de l'enseignement secondaire Deuxième cycle de l'enseignement secondaire Enseignement superieur Premier cycle de l'enseignement secondaire Deuxième cycle de l'enseignement secondaire Enseignement superieur 1997-2007 2007-2017 Suisses Autres nationalités
  30. 30. 30 Les taux de vacances pour les emplois hautement qualifiés augmentent Secteurs avec des taux de vacances supérieurs à la moyenne, % 1. « Technologies de l’information et autres services informatiques » est un sous-secteur de « Technologies de l’information et de la communication ». Source: Office fédéral de la statistique. 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 2.5 3.0 3.5 Total Hébergementetrestauration Fabricationdeproduits métalliques Commerce,réparation d’automobilesetde motocycles Activitésimmobilièreset spécialisées Fabricationdeproduits informatiques,électroniques, optiques;horlogerie Fabricationdemachineset équipementsn.c.a. Activitésfinancièreset d’assurance Technologiesdel’information etdelacommunication Technologiesdel’information etautresservices informatiques¹ Moyenne depuis 2009 2016 T3 - 2017 T2
  31. 31. 31 Les études supérieures devraient se développer davantage Taux d’inscription en licence ou équivalent¹ 1. Taux de première inscription, sauf pour les étudiants internationaux. Les taux de première inscription correspondent à la proportion de jeunes adultes qui devraient intégrer ce type de programme de l’enseignement supérieur. Source: OCDE (2017), Regards sur l’éducation 2017. 0 10 20 30 40 50 60 70 80 LUX HUN AUT MEX ITA SWE PRT ESP DEU ISR FIN SVK CZE GBR TUR CHE NLD NZL EST CHL ISL NOR BEL DNK SVN IRL AUS %
  32. 32. 32 La participation aux formations tout au long de la vie est élevée Population âgée de 25 à 64 ans ayant participé à un cursus de formation au cours des quatre semaines précédentes, 2016 Source: Eurostat, Enquête sur les forces de travail 2016. 0 5 10 15 20 25 30 35 SVK POL GRC TUR HUN IRL LVA BEL ITA DEU CZE ESP PRT UE28 ZE SVN GBR EST AUT LUX NLD FRA NOR ISL FIN DNK SWE CHE
  33. 33. 33 La participation aux formations tout au long de la vie n’est pas généralisée Écarts entre les taux de participation selon le niveau de diplôme, 20161 1. Écarts, pour la population âgée entre 25 et 64 ans, en terme de taux de participation durant les quatre semaines précédentes, entre les travailleurs diplômés du supérieur et ceux dont le niveau d’études est inférieur au deuxième cycle du secondaire. Source: Eurostat, Enquête sur les forces de travail 2016.
  34. 34.  Collecter des données plus précises sur les compétences pour faciliter l’adaptation du système d’enseignement à l’évolution des besoins du marché du travail.  Accroître l’efficacité des passerelles entre les filières professionnelle et générale en renforçant le volet d’enseignement général du cursus professionnel, et réciproquement.  Encourager les petites entreprises à participer davantage à l’apprentissage en favorisant le partage des places entre les entreprises et les centres de formation prenant en charge une partie de la formation.  Resserrer les liens avec les associations patronales dans les cantons où l’enseignement professionnel est dispensé en milieu scolaire.  Recourir à des subventions pour favoriser la participation à la formation continue pour les groupes qui en profitent peu. 34 Recommandations principales pour garantir le dynamisme du système d’acquisition des compétences et de formation continue
  35. 35. Avertissement : Les données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem-Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit international Ce document, ainsi que les données et cartes qu’il peut comprendre, sont sans préjudice du statut de tout territoire, de la souveraineté s’exerçant sur ce dernier, du tracé des frontières et limites internationales, et du nom de tout territoire, ville ou région. 35 Plus d’information http://www.oecd.org/fr/eco/etudes/etude-economique-suisse.htm @OECDeconomy @OECD

×