Efficacites du-marketing-numerique-sri-uda-decembre2012

686 views

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
686
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Efficacites du-marketing-numerique-sri-uda-decembre2012

  1. 1. EFFICACITESDU MARKETINGNUMERIQUE7 décembre 2012mercredi 24 avril 13
  2. 2. 1. Internet et efficacité2. Etudes de cas3. Une base de données en ligneSommairemercredi 24 avril 13
  3. 3. 1. Internet et efficacitémercredi 24 avril 13
  4. 4. Internet,profondément ancré dansle quotidien desFrançais.• 40 millions dinternautes en France• + 6 % entre 2010 et 2011• Près 2/3 Français se connectent àInternet tous les jours (ou presque)• Temps de connexion : 1h25 / jour• 19 millions de mobinautes• une moyenne de 74 vidéos regardéessur un mois sur ordinateur, = 3h19.Source : Médiamétrie, 2012.mercredi 24 avril 13
  5. 5. Source : Observatoire de l’e-Pub SRI, réalisé par Capgemini, en partenariat avec l’UDECAM (juillet 2012).Le périmètre inclut les segments suivants : Search, Display, Recherche locale, Affiliation, Emailing, Comparateurs et Mobile.Le calcul du marché total online prend en compte la déduplication des canaux.S1 2012 vs S1 2011+6 % Internet inscrit de plus enplus dans les stratégiesdes marques :1,3 milliardd’€ nets, au 1er semestre 2012mercredi 24 avril 13
  6. 6. Source : Observatoire de l’e-Pub SRI, réalisé par Capgemini, en partenariat avec l’UDECAM (juillet 2012).Le périmètre inclut les segments suivants : Search, Display, Recherche locale, Affiliation, Emailing, Comparateurs et Mobile.Le calcul du marché total online prend en compte la déduplication des canaux.Search + 7%Display + 6%Affiliation + 7%Comparateurs + 6,5%Mobile + 20%Une progression surles principauxleviers InternetPour des objectifsmarketing variésmercredi 24 avril 13
  7. 7. INTERNETPRÉSENTE UNE MULTIPLICITÉ DE LEVIERS DECOMMUNICATION ET DONC, D’EFFICACITÉS.mercredi 24 avril 13
  8. 8. OBJECTIFSAppréhenderl’efficacité- dans ses dimensions marketing- dans une optique pluri mediaPartager- les enseignements- l’expertiseLancement en décembre2011 de « la base dedonnées efficacité »,un projet :sri-france.orgudecam.frmercredi 24 avril 13
  9. 9. NotoriétéImagePerceptionPréférenceAchat /TransformationFidélisation /CRMRecommandationDisplayB Bannières en ciblage contextuelB Bannières en ciblage sociodemoB Bannières en ciblage comportementalB Bannières en ciblage re-targettingB Bannières en achat à la performanceB Vidéo In stream (y compris Catch Up)B Evénementiel homepage (display customizé)SearchB SEMEO SEOManagement de la RéputationE Réseaux (Facebook...)E Blogs (création darticles), ForumE Sites dopinion ConsoE Partages VidéoObjectifs marketingLeviers digitauxEfficacité +++Efficacité ++mercredi 24 avril 13
  10. 10. Objectifs marketingLeviers digitauxEfficacité +++Efficacité ++NotoriétéImagePerceptionPréférenceAchat /TransformationFidélisation /CRMRecommandationContenu de MarqueO Site de marqueO Application Mobile ou TabletteOEspaces personnels, espace client(Customisation)O Contenus sur espaces dexpressionO Plateformes relationnellesO NewsletterOpérations SpécialesB SponsoringB Site dédiéB Publi RédactionnelB Brand Content bought / opé spé régiemercredi 24 avril 13
  11. 11. Objectifs marketingLeviers digitauxEfficacité +++Efficacité ++NotoriétéImagePerceptionPréférenceAchat /TransformationFidélisation /CRMRecommandationB ComparateursMarketing DirectB EmailingB EcouponingB SMS/MMSB Affiliationmercredi 24 avril 13
  12. 12. La mise en place d’un comité de pilotage agences/régiesLa discussion et l’établissement de règles précises : - un modèle standardisé de cas - des cas présentant des kpi’s marketing - des méthodologies fiables avec une validation deso MODES DE RECRUTEMENTo POPULATIONS CONCERNÉESo TAILLES ET STRUCTURES D’ÉCHANTILLON, REDRESSEMENTo MÉTHODES UTILISÉES (EXPOSÉS, NON EXPOSÉS, AUTRES…) - la validation des annonceurs concernésLa proposition de cas pertinents par les membres SRI-UDECAMAPRES 1 AN DE D’EXISTENCE, LE PROJET PRÉSENTE UN PREMIER BILANPOSITIFmercredi 24 avril 13
  13. 13. La nécessité de prendre en compte lévolution des savoirs, desbesoins, des outils ainsi que la multiplicité et la diversité desleviers du webElargir les critères de recrutement :– prendre en compte les efforts et investissements réaliséspar nombre des acteurs du marche pour créer des panelssusceptibles d’appréhender au quotidien lesperformances des campagnes => plus de réactivité etd’efficacitéIntégrer des critères d’engagement :– à condition d’être complémentaires des autres critèresd’efficacité marketingPOUR ALLER PLUS LOIN EN 2013…mercredi 24 avril 13
  14. 14. Intégration de résultats issus de panels propriétaires Définition de critères de recrutements permettant d’intégrerdes résultats d’études issus de panels propriétaires. Seront prise en compte ceux qui satisfont aux mêmescontraintes que les études issues d’instituts d’études tiersChantier en cours > des critères en discussionA. L’ÉLARGISSEMENT DES CRITÈRES DE RECRUTEMENTmercredi 24 avril 13
  15. 15. Des critères purement quantitatifs- Le nombre de partages : Facebook, Twitter, Instagram, Linkedin, Google+ etc.- Le nombre de commentaires / contributions des internautes (articlespubliés)- Le nombre de nouveaux fans recrutés- Le temps passé par article ou sur l’espace dédié à la marque (site, appli,newsletter,…)- Le nombre de visites sur un espace dédiéDes critères plus qualitatifs- La volumétrie ou la proportion d’avis positifs, like etc. favorables à lamarque- Le niveau de confiance dans la marque,- …/…B. LES CRITÈRES D’ENGAGEMENT ÉLIGIBLESmercredi 24 avril 13
  16. 16. … une vision partagée par l’Union des Annonceursqui soutient cette initiative.mercredi 24 avril 13
  17. 17. 2. ETUDES DE CASmercredi 24 avril 13
  18. 18. « IMP@CT » L’OBSERVATOIRE DE L’EFFICACITÉ DE LA PUBLICITÉNUMÉRIQUE POUR LES ANNONCEURS FMCGEtude de casmercredi 24 avril 13
  19. 19. - AgenceFleur Maître, Consultante Senior Etudes, Aegis- RégieRonan Bourgeois, Directeur des Etudes, Microsoft Francemercredi 24 avril 13
  20. 20. CONTEXTEET OBJECTIFSDU PROJETmercredi 24 avril 13
  21. 21. Double objectif : étudier à la fois les effets de lacommunication numérique display– sur les indicateurs de Branding et– sur les achats des produits de grande consommation.Analyse des campagnes afin de définir :– le profil socio-démographique et les comportements d’achat de lapopulation réellement exposée à la campagne,– l’impact de la campagne display sur les items de notoriété, demémorisation, d’image et de perception,– les conversions en terme de nouveaux acheteurs et l’augmentationdes quantités achetées suite à l’exposition à la campagne.mercredi 24 avril 13
  22. 22. Pour l’occasion, les départements Études d’Aegis et deMicrosoft Advertising ont travaillé sur la complémentarité de2 méthodologies reconnues par le marché :– AdEffectiveness - Médiamétrie//NetRatings : mesurer leseffets de la campagne sur des items de notoriété, mémorisation,image et perception, grâce à une comparaison d’individusréellement exposés (300) vs non exposés (300) toutes choseségales par ailleurs.– Nielsen - HomeScan : méthodologie basée sur un panel de14 000 responsables des achats scannant à domicile leurs achats,permettant de mesurer les impacts des campagnes en terme denouveaux acheteurs et quantités achetées.mercredi 24 avril 13
  23. 23. INSIGHTSmercredi 24 avril 13
  24. 24. L’impact du digital sur le brandingNotoriétéLe dispositif publicitaire sur Windows Live accroît la notoriété spontanée d’ISIO4 : +2 pointset renforce la notoriété assistée de la principale marque d’Huile d’Olive Lesieur :+4 pointsImageDans un univers très concurrentiel sur le marché des whiskys, la campagne aréussi à impacter tous les indicateurs de Branding de J&B :+2 points d’image de marque favorable (61%) Une image plus moderne (+3pts)+2 points d’attribution du slogan « So British » à J&B auprès des exposésEt une meilleure reconnaissance de la créa de J&B (+8pts)PrescriptionLa campagne impacte également la marque Lesieur de manière positive :+6 points en recommandation,+4 points en intention d’achatmercredi 24 avril 13
  25. 25. L’IMPACT DU DIGITAL SUR LES ACHATS– 1er learning : les contacts web sont efficaces pour recruter de nouveauxacheteurs– Illustration avec le cas Monoprix :Campagne promotionnelle « Les 9 jours Monoprix »à destination des femmes 25-49 ans.Objectif : créer du trafic en magasin pourdynamiser les achats.Dispositif publicitaire : campagne bi-média Radio &Web, environnements MSN/Windows Live : MSNFemmes, MSN Actualités, Windows Live Messenger& Hotmail en ciblage socio-démographique.mercredi 24 avril 13
  26. 26. L’IMPACT DU DIGITAL SUR LES ACHATS– 2ème learning : pour des marques matures, les campagnes web peuvent aussipermettre le développement des volumes achetés– llustration avec le cas LesieurQuantité achetée Isio 4 de LesieurCampagne de communication autour de lanouvelle formule l’huile ISIO 4 enrichie envitamine D.Objectifs de notoriété et préférence de marque,cumulés à un objectif volume via bon deréduction.Dispositif publicitaire : campagne bi-média TV &WebEnvironnements Windows Live : Messenger &Hotmail.mercredi 24 avril 13
  27. 27. Les deux media enfonctionnant en synergieaugmentent l’efficacité surle recrutement denouveaux acheteurs11,1%8,9%8,7%6,4%L’IMPACT DU DIGITAL SUR LES ACHATS– 3ème learning : une complémentarité TV /web prouvée sur les actes d’achats– Illustration avec le cas d’une marque du secteur hygiène féminine.Communication Digitale : dispositif évènementiel visant à générer de la visibilité et du traficautour d’une opération spéciale (jeux concours) & deux temps forts pour soutenir cetteopération.Communication TV : une campagne produit placée en quinconce avec les temps forts digitauxmercredi 24 avril 13
  28. 28. RESULTATSmercredi 24 avril 13
  29. 29. CONTEXTELe groupe Perfetti a choisi MSN/Windows Live pourpromouvoir le nouveau chewing gum de la gammeMentos : UP2U en avril & mai 2012.OBJECTIFLa marque a cherché à faire connaitre son nouveauchewing gum à destination des jeunes, présentant 2parfums dans 1 seul et même paquet.MENTOS FAIT CONNAÎTRE SON NOUVEAU CONCEPT DE CHEWING GUM SUR MSN/WINDOWS LIVEmercredi 24 avril 13
  30. 30. DISPOSITIF PUBLICITAIREAlliant puissance et affinité, le dispositif MSN/Windows Live lui a permis decommuniquer sur l’ensemble des properties en affinité avec les 20-29 ansainsi que de les cibler sur les services Windows Live.33 millions de contacts publicitaires sur la Homepage de MSN, Windows LiveMessenger & Hotmail entre le 21 mai et le 10 juin 2012.MSN Homepage – Billboard exclujour 31 mai 2012Windows LiveMessenger ciblé20-29 ansHotmail ciblé 20-29 ansmercredi 24 avril 13
  31. 31. La campagne pousse l’aspect innovant et décalé de la marque et montre le goûtunique du produit UP2U.Mentos une marque connue de tous, avec une image forte (75% favorable) que lacampagne réussit à faire évoluer en tant que marque de chewing-gum (+7pts).La campagne a incité à goûter le chewing gum (+11pts) et c’est sur ceux qui l’ontgoûté que la campagne fonctionne le mieux en terme de recommandations (+8 pts)et intentions d’achat (+10 pts).Les créas…– sont reconnues par un exposé sur 5, mais surtout par les consommateurs duproduit.– sont jugées amusantes et imaginatives, informent sur le produit en expliquant leconcept du produit.… la campagne améliore l’association de la créa à la marque (+16pts), et incite au buzz(+8pts).Au final, MSN/Windows Live est totalement en adéquation avec la marqueMentos : + de 70% d’individus d’accord.Source : Adeffectiveness Médiamétrie//NetRatings – Base individus 20-29 ansmercredi 24 avril 13
  32. 32. Sur les foyers avec responsabled’achat de moins de 50 ans, là où lacommunication de la marque apermis de recruter 9% deconsommateurs en plus, lacampagne digitale a impacté de18% le nombre d’acheteurs deproduits Mentos.Source : Nielsen HomeScan – Base Responsables des achats de moins de 50 ansmercredi 24 avril 13
  33. 33. Sur cette campagne Bi-media, TV &Digital, les deux media ont travailléen synergie, faisant passer lacroissance de +18% sur le nombredes acheteurs avec le Digital à unecroissance à +55% avec le Digitalassocié à la Télévision.Évolution des achats de Mentosselon l’exposition mediaSource : Nielsen HomeScan – Base Responsables des achats de moins de 50 ansmercredi 24 avril 13
  34. 34. NRJ MOBILE ASSOCIE L’HOMME SANDWICH À THE VOICEEtude de cas NRJ MOBILEmercredi 24 avril 13
  35. 35. - AnnonceurAnne-Carole COEN, Directrice marque et communication de NRJ Mobile- AgenceBenjamin GRUMBACH, Directeur Général de Re-Mind- RégieAlice CHATELLIER, Responsable études TF1 Publicitémercredi 24 avril 13
  36. 36. CONTEXTEETOBJECTIFSmercredi 24 avril 13
  37. 37. Un marché de l’abonnementde téléphonie mobile trèsconcurrentiel L’arrivée d’un nouvelopérateur au positionnementprix agressif Nécessité de prendre laparole auprès du cœurde cible de la marque,les 15-34 ansRenforcer lamarqueauprès de soncœur de cible,les 15-34mercredi 24 avril 13
  38. 38. REPONSESmercredi 24 avril 13
  39. 39. Lancement de ladéclinaison française duprogramme successfull Un show musicalaccessible en live et replaysur MYTF1 Un programme connectéaux réseau sociauxUne associationau divertissementphare du1er semestremercredi 24 avril 13
  40. 40. DISPOSITIFPUBLICITAIREmercredi 24 avril 13
  41. 41. Un dispositif en écranautour de la diffusion surTF1 du programme Un dispositif immersif auplus près du programmesur MYTF1.fr :o reprise du spot autour du live et dureplayo habillage du player vidéo du live etdu replayo tweet de l’Homme sandwich NRJMobile dans le cover-it-live TheVoiceUn dispositifdigital centricmercredi 24 avril 13
  42. 42. mercredi 24 avril 13
  43. 43. mercredi 24 avril 13
  44. 44. RESULTATSmercredi 24 avril 13
  45. 45. Le spot, plus fortecontribution àl’amélioration de lanotoriétéspontanéeDes formatsdigitaux agissantsur des leviersd’efficacitécomplémentaires +11 ptsDifférentiel entre la notoriété spontanée chez lesindividus ayant mémorisé le spot diffusé au sein de lacatch-up et ceux ne l’ayant pas mémoriséMéthodologie :Post-test IPSOS type Brand*GraphInterrogation d’un échantillon de 250 individus 15-34 ans (utilisateurs réguliers de replay sur PC) via l’access panel online d’IPSOS (IIS)Terrain réalisé du 14 au 16 mai 2012.mercredi 24 avril 13
  46. 46. L’habillage duplayer vidéo, plusforte contribution àl’amélioration del’image de marqueDes formatsdigitaux agissantsur des leviersd’efficacitécomplémentaires +6 ptsDifférentiel entre l’image de marque des individusayant mémorisé l’habillage du player vidéo et ceux nel’ayant pas mémoriséMéthodologie :Post-test IPSOS type Brand*GraphInterrogation d’un échantillon de 250 individus 15-34 ans (utilisateurs réguliers de replay sur PC) via l’access panel online d’IPSOS (IIS)Terrain réalisé du 14 au 16 mai 2012mercredi 24 avril 13
  47. 47. La combinaisonspot+ habillage duplayer vidéo : plusforte contribution àl’amélioration del’intention desouscriptionDes formatsdigitaux agissantsur des leviersd’efficacitécomplémentaires+14 ptsDifférentiel entre les intentions d’achat chez lesindividus ayant mémorisé l’habillage du player vidéo &le spot instream et ceux ne l’ayant pas mémoriséMéthodologie :Post-test IPSOS type Brand*GraphInterrogation d’un échantillon de 250 individus 15-34 ans (utilisateurs réguliers de replay sur PC) via l’access panel online d’IPSOS (IIS)Terrain réalisé du 14 au 16 mai 2012mercredi 24 avril 13
  48. 48. Des kpi’s plusélevés autour de ladiffusion du livesur le digitalqu’autour dureplayUn engagementdes internautestrès élevéautour de ladiffusion Livesur MYTF1.fr…+11 ptsDifférentiel entre le taux de clic sur l’habillage duplayer vidéo live vs le player vidéo replaySource adservermercredi 24 avril 13
  49. 49. Plus de 10 000fans ont fréquentéla fan page de NRJMobile les soirs duprime time del’émission… avec un impactfort sur lescontenussociaux de lamarque…+25 000fans naturelsCroissance du nombre de fans entre la périodeprécédent le dispositif The Voice et la fin du dispositifSource Facebookmercredi 24 avril 13
  50. 50. Un impact directdu dispositifautour de TheVoice sur lessouscriptions deforfaits… ainsi que surlesventes.+75 %% des ventes directes généré sur des prospects enprovenance du dispositif digital autour de The Voicesur MYTF1.frSource NRJ Mobilemercredi 24 avril 13
  51. 51. Comment lancer une catégorie deproduits inconnue sur un marchéoù la marque est un challenger ?Etude de cas Garnier BB Crèmemercredi 24 avril 13
  52. 52. - AnnonceurVirginie Muti, Responsable digital Gemey-Maybelline / Garnier / EssieFranceLaura Abitbol, Chef de projet digital Gemey-Maybelline / Garnier / EssieFrance- AgenceYasmina Guerry, Consultant Efficiency Optimedia France- RégieJennifer Alimi, Directrice Grands ComptesBenjamin Smadja, Directeur Marketing b to bmercredi 24 avril 13
  53. 53. CONTEXTEETOBJECTIFSmercredi 24 avril 13
  54. 54. UNE DOUBLEPROBLÉMATIQUEGarnier, un géantde la beauté…mais un challengersur le soin de la peau* Source : Panel IRI Symphony – PDM Valeur sur un TOTAL SOIN VISAGE– Total HM+SM – CCP1 – P4 20L’Oréal Paris : 28,3%Nivea : 22,5%Diadermine :20,2%Garnier :7,4%PDM à fin Mai 2011 :CONTEXTEmercredi 24 avril 13
  55. 55. Comment lancer unecatégorie inconnueauprès du grandpublic ?En 2011, un marché français àconstruire. Les seuls acteursprésents : Agnès B et Séphoraavec sa marque Erborian« Blemish Balm » : une nouvellegénération de crème qui répareET maquille la peauUne technologie BB CrèmeGarnier unique : l’associationde 5 bénéfices en 1 seulgeste.CONTEXTEUNE DOUBLEPROBLÉMATIQUEmercredi 24 avril 13
  56. 56. UN OBJECTIF BUSINESSFaire de la BB Crème un véritable levier decroissance pour le soin de la peau GarnierPréempter la catégorie BB Crème enl’associant à GarnierFaire de ce lancement le fer de lance de la marqueGarnier pour renforcer son image innovante etexpertedu soin de la peauUN OBJECTIF MARCHÉUN OBJECTIF IMAGEDES OBJECTIFS AMIBITIEUXmercredi 24 avril 13
  57. 57. DISPOSITIFPUBLICITAIREmercredi 24 avril 13
  58. 58. 5 400 faces38 insertions80% de couverture F.25-3441,8M de contacts81% des F.25-34 internautes exposéesVague 1 : 440 GRPVague 2 : 450 GRPF.25-3490 GRPF.25-34Temps 1Nourrir et développer larecommandation des expertspour alimenter le bouche àoreilleTemps 2Intriguer autour des initialesBB et inviter à tester leproduit sur le site GarnierTemps 3Installer la notoriété conjointe de lanouvelle catégorie BB Crème et deMiracle Soin PerfecteurActiver la blogosphère, déclencherles discussions, motiver les testsproduits via le renvoi sur le siteGarnier29/08 -> 21/09Format court teaserpour tester en avant-première le produitTV 30/09 -> 3/10Activer l’ensemble des canaux,démultiplication des points de contacts04/10 -> 31/12LE DISPOSITIF CROSS MEDIA3 TEMPS FORTS DE CAMPAGNEmercredi 24 avril 13
  59. 59. LE DISPOSITIF DIGITALMini site BB crème sur Garnier.frb) Activation des bloggeuseset youtubeuses + créationde fils de discussionsa) Test produit pour collecter destémoignages(CRM, Facebook, forums)1.E-réputation(6 semaines avant les médias)2.Médiatisationa) Tester BB Crème via un échantillonet un BR (teaser TV et CRM)b) Installer la notoriété via des sitespuissants et/ou en affinité avec lacibleTemps 1mercredi 24 avril 13
  60. 60. RESULTATSmercredi 24 avril 13
  61. 61. ENGAGEMENTE-REPUTATION40 000 inscrites pour tester leproduit85 000 demandes d’échantillons26 000 impressions de BR580 retombées (juil-oct 2011) dont lamoitié avant le début du mediaUNE CAMPAGNEULTRA EFFICACE !LES RESULTATSmercredi 24 avril 13
  62. 62. DES BLOGUEUSES QUI ONTPLÉBISCITÉLE PRODUIT7 billets postés5 vidéos hébergées sur YouTube25 000 vues YouTube52 000 contacts via les billets sponsorisés110 commentaires de followeuses14 510 VU+ DE 11 000 affichages deconversations et discussions autour destestimoniaux sur Aufeminin et Beauté AddictLES RESULTATSmercredi 24 avril 13
  63. 63. Démarrage del’E-reputation Démarrage de lacampagne mass médiaBB CrèmeGarnier BB CrèmeEvolution des requêtes GoogleUne montée en puissance desrequêtes sur la BB Crème avant même lelancement médiaUN FORT INTÉRÊTDE LAPART DES INTERNAUTESLes fils de discussions ont amplement participé à augmenter la visibilité dela marque sur les moteurs de rechercheLES RESULTATSmercredi 24 avril 13
  64. 64. La méthodologie en bref : Solution CrossMedia Research de Millward BrownTemps 1 : 400 femmes 25-34 interrogées avant le lancement média qui détermine leniveau « pré-campagne » et l’apport de la phase e-réputationTemps 2+3 : 1 000 femmes 25-34 interrogées online en continu durant toute lacampagne mediaModélisation de la prédisposition à la marque et de l’apport marginal de chaque driverd’influenceNiveauxpré-campagneGains constatésGains constatésNiveauxatteintspost-campagneNiveauxpré-campagneTemps 1 :e-réputationTemps2+3mass-mediaNiveauxatteintspost-campagneNotoriétéassistée3.8% + 20.6 pts+10.3pts34.7%Intentiond’achat13.6% + 9.5 pts +5.8 pts 28.9%Totalimage19.1% + 10.4 pts +6.0 pts 35.0%Résultats sur BB CRÈME de GarnierLe buzz orchestré autour de la marque sur le web a contribuéà près de 80% aux gains de notoriété avant le lancement (à33% à l’intention d’achat et à 47% à l’image)LES RESULTATSE-RÉPUTATION :L’ELEMENT CENTRALDE CONSTRUCTIONDE LA MARQUE BB CREMEmercredi 24 avril 13
  65. 65. Niveauxpré-campagneGains constatésGains constatésNiveauxatteintspost-campagneNiveauxpré-campagneTemps 1 :e-réputationTemps2+3mass-mediaNiveauxatteintspost-campagneNotoriétéassistée78.0% + 8.8 pts +1.8 pts 88.6%Intentiond’achat31.5% + 7.2 pts +3.0 pts 41.7%Totalimage20.8% + 10.9 pts +3.0 pts 34.7%Résultats sur la marque GarnierPlus innovante :+79% auprès des anciennes utilisatricesGarnier+ 66% auprès des nouvellesQui sait s’adapter, évoluer avec son temps+76% auprès des anciennes utilisatricesGarnier+ 67% auprès des nouvellesUNE MARQUE JUGÉESource : Ipsos MarketingLES RESULTATSE-RÉPUTATION :LE POINT DE DEPARTDU REPOSITIONNEMENTDE LA MARQUE GARNIERmercredi 24 avril 13
  66. 66. Evolution de la PDM ValeurDès la 1ère semaine de lancement,la marque atteint près de 10% depart de marchéEn 4 semaines la BB Crème est devenue lemeilleur lancement du soinvisage du XXIème siècle ***Panel IRI Symphony -Ventes volume et valeur CCP9_P122011 – TOTAL SOIN VISAGE - HYPER + SUPER**Panel IRI Symphony – Ventes volume et valeur depuis P1 2002 - TOTAL SOIN VISAGE – HYPER + SUPERSource : Flashscan IRIPendant 22 semainesconsécutives, la BB Crèmea été N° 1 DU SOIN *LES RESULTATSDESVENTES RECORDSJAMAIS ENREGISTRÉESmercredi 24 avril 13
  67. 67. Deux initiales qui ont vraimentchangé la vie des femmes……et ont démontré l’efficacité duWOM dans la réussite desmarquesPOUR CONCLUREmercredi 24 avril 13
  68. 68. 3. UNE BASE DE DONNÉES ONLINEmercredi 24 avril 13
  69. 69. L’UDECAM et le SRI mettent à disposition du marché,une plateforme online de cas que les agences, régies et annonceurssont appelés à enrichir :Efficacité online - Etudes de cas Déploiement du site : de 9 cas en 2011 à 30 cas en 2012Les cas sont accessibles par différentes entrées : - Les objectifs marketing (notoriété, création de trafic, image…) - Les leviers de communication (display, search, brand content, e-reputation…) - Les annonceursChaque cas est présenté de la même façon : contexte, objectifs, réponse,dispositif et résultats. La méthodologie est également détaillée.mercredi 24 avril 13
  70. 70. Cette BDD est relayée sur le site du SRI, de lUDECAM et de l’UDA… … mise à disposition du marché et ouverte aux contributions de tous… …. Objectif 2013 => répertorier une 100aine de cas !MERCI !mercredi 24 avril 13

×