Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Regards sur l'Afrique

Related Audiobooks

Free with a 30 day trial from Scribd

See all
  • Login to see the comments

Regards sur l'Afrique

  1. 1. Histoire, chapitre 06 Regards sur l’Afrique
  2. 2. Introduction Docs. p. 104 – 105 : •Quelles sont les différentes civilisations qui existent en Afrique au Moyen Age ? •Avec quelle civilisation que nous avons déjà étudiée sont-elles en relation ? •Décris le monument. A quoi te fait-il penser ? •Quel est le cadre chronologique des différents empires africains ?
  3. 3. Problématique : …
  4. 4. I. Kankou Moussa, roi du Mali
  5. 5. Kankou Moussa, roi du Mali. Détail de l’Atlas d’Abraham Cresques, XIVe siècle. Légende en latin : ce seigneur noir a pour nom Moussa du Mali, souverain des Noirs. L’or se trouve chez lui en telle abondance qu’il est le seigneur le plus riche et le plus noble de tout le pays.
  6. 6. «Le prince (Mansa Moussa) avait avec lui un immense cortège et des forces considérables, car le nombre de ses hommes s’élevait à soixante mille. Toutes les fois qu’il montait à cheval, il était précédé de 500 esclaves, chacun d’eux tenant à la main une baguette d’or du poids de 500 mitsqals en or.» Tarikh es Soudan, Abderrahman ben Abdallah, milieu du XVIIe siècle.
  7. 7.
  8. 8. Ce mansa du Mali (Moussa] était un roi vertueux, pieux et dévot (= attaché à la religion) et toutes les populations qui habitaient ce territoire reconnaissaient son autorité, celles du Songhaï comme les autres. L’une des manifestations de sa vertu était que, chaque jour, il affranchissait (= rendait libre) un esclave. Il fit le pèlerinage au temple sacré de Dieu [à la Mecque] et, à son retour, il bâtit la grande mosquée de Tombouctou, ainsi que celles de Doukoureï, de Gouandam, de Direï, de Ouanko et de Bako (provinces du Mali actuel). Mahmoud Käti, tarikh-el-Fettach, rédigé aux XVIe-XVIIe s.
  9. 9.
  10. 10. Produit commercialisé Origine géographique
  11. 11. Doc. 1 p. 114 : •En plus de l’or et de l’argent, quelles autres « marchandises » sont commercialisées par le Mali ? •Quel peuple, dont nous avons déjà parlé en histoire, achète ces « marchandises » ?
  12. 12.
  13. 13. II. L’Afrique, terre de traites négrières ?
  14. 14. Les habitants de Tacaddâ n’ont point d’autre occupation que celle du commerce : ils font tous les ans un voyage en Egypte, d’où ils apportent de belles étoffes. Cette population de Taccadâ vit dans l’aisance et dans la richesse, elle est fière d’avoir un grand nombre d’esclaves des deux sexes. La mine de cuivre se trouve en-dehors de Taccadâ. On creuse dans le sol, et l’on amène le minerai dans la ville, pour le fondre dans les maisons. Cette besogne est faite par les esclaves des deux sexes. Une fois que l’on a le cuivre rouge, on en réduit les barres, les unes minces, les autres épaisses. On exporte le cuivre de Taccadâ. D’après Ibn Battûta, Voyages, III. XIVe s. Pourquoi les habitants de Tacaddâ ont-ils des esclaves ?
  15. 15. Doc. 5 p. 117 : •Décris le document. •Comment peux tu mettre en relation cette gravure avec la carte de la p. 116 ?
  16. 16. Docs.2 & 3 p. 117 : •Où sont capturés les esclaves ? Par qui ? •Quel est l’itinéraire emprunté par les esclaves ? Pourquoi ?
  17. 17.
  18. 18. Conclusion A partir de tes connaissances et des documents du chapitre, complète la carte polycopiée. Tu préciseras le principal commerce qui est fait par la route transsaharienne.

×