Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

TIC et microtechniques – potentiel et opportunités de la biodiversité

983 views

Published on

Auteur : Alain SANDOZ, Neuchâtel, Suisse, Space-X
Réalisé lors du 5ème Atelier Microtechniques & Innovation de Minnovarc, les 11 et 12 octobre 2012, Ste-Croix, Suisse
Plus d'infos sur www.minnovarc.fr

Published in: Technology
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

TIC et microtechniques – potentiel et opportunités de la biodiversité

  1. 1. Bio-diversité etmicro-techniquesPrésentation aux AMIProjet Interreg MinnovarcAlain Sandoz, Space-X12 octobre 2012
  2. 2. The strategic nature of problems Every strategic problem is composed of a big part and of a small part Naturally one works on the big part, making it small, over time Over time, the small part becomes big Examples  From your experience  From world news  From technical development areas
  3. 3. The strategic nature of resources Ho Chi Minh’s officers were discouraged and went to speak with him: “We need weapons, and it’s impossible to get any!” Ho Chi Minh: “Make the people come. The weapons will come by themselves”
  4. 4. Sommaire Biodiversité et microtechniques? Etudier la biodiversité Gérer la biodiversité Augmenter la biodiversité Préserver la biodiversité Imiter la biodiversité Projets en cours
  5. 5. Biodiversité etmicrotechniques… … quels rapports?  auparavant, la microtechnique n’aimait pas le vivant. Le vivant n’employait pas les mêmes matériaux, n’était pas reproductible, ni mesurable, ni prévisible, ni fiable, ni durable, ni réparable,…  aujourd’hui, la microtechnique est capable de se substituer à certains composants du vivant ou de son environnement  demain, la microtechnique intégrera les systèmes vivants la biodiversité: un frein ou un atout?
  6. 6. Les microtechniques pourEtudier la biodiversité les caractéristiques intéressantes du vivant sont souvent microscopiques les instruments nécessaires pour les révéler, en prendre la mesure et les comprendre sont microtechniques
  7. 7. Les microtechniques pourGérer la biodiversité localiser, cartographier au sol (géolocalisation, étiquetage, systèmes de contrôle des flux de la faune,…) à basse altitude (drones, micro- caméras, systèmes embarqués légers) depuis l’espace (low mass, low energy) décrire(!!), partager l’information
  8. 8. Les microtechniques pourAugmenter la biodiversité variété biologique naturelle au sein d’une même espèce différencier,sélectionner mesurer en temps-réel les conditions locales, y répondre (irrigation, nutrifiants) micro-cultures, analyse des sols étude des maladies
  9. 9. Les microtechniques pourPréserver la biodiversité tout procédé microtechnique qui permet à une entité vivante de se reproduire préserve la biodiversité la miniaturisation permet de confiner et de limiter les impacts de la technologie sur l’environnement et sur le vivant
  10. 10. Les microtechniques pourImiter la biodiversité le vivant est constamment en recherche de solutions à des problèmes techniques les solutions sont microtechniques
  11. 11. Matériaux et composantsPour conjuguer les propriétés de la plus solide des fibresnaturelles –le fil de l’araignée- à celle de la silice, deschercheurs ont créé une protéine chimérique combinantune protéine de l’araignée et une autre issue de ladiatomée, une micro-algue entourée d’une fine et solidecoquille de silice. De la soie artificielle inspirée de celle del’araignée est déjà fabriquée pour servir de support à lacroissance de cellules humaines, afin de recréer des tissushumains pour la médecine.http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/high-tech/20060613.OBS1654/le-mariage-de-l-araignee-et-de-la-diatomee.html
  12. 12. TechnologiesLaérodynamique doit beaucoup à létude du vivant : auJapon, un TGV, le Shinkansen, relie Osaka et Hakata, entraversant de nombreux tunnels. Or, dans les tunnels, lair estcomprimé donc sa résistance augmente. Comment perdre lemoins dénergie possible ? Les ingénieurs se sont tournés versun champion de la transition rapide entre deux milieux dedensités différentes, le martin-pêcheur. Ils ont ainsi imité laforme de son bec et de sa tête pour un résultat étonnant :avec une consommation électrique de -15%, le TGV a gagné10% de vitesse.http://www.linternaute.com/science/technologie/dossiers/07/biomimetique/4.shtml
  13. 13. Projets en cours(http://www.bcis.ch) Bases de données de spécimens  http://mycoscope.bcis.ch  Sélection des blés (application tags RFID d’épis) Conservation de la nature (réseaux OQE) http://serine.bcis.ch Partenariat scientifique ivoiro-suisse Éthno-botanique, grands mammifères, herbier, variété céréalière  100% de croissance par année depuis 4 ans

×