Rapport d'activité 2011

4,462 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
4,462
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
115
Actions
Shares
0
Downloads
12
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rapport d'activité 2011

  1. 1. Rapport dactivité 2011 Association LAutre Regard LAutre Regard, 2 square de la Rance 35000 RENNES Tél : 02.99.31.63.43 – Fax : 02.99.31.18.68 E-mail : lautre.regard@laposte.net Site : http://lautreregard.free.fr Nouveau site : http://lautre-regard.asso.frLAutre Regard Rapport dactivité 2011 1/19
  2. 2. SOMMAIRE Introduction .................................................................................................................. 3 I – Les instruments de la vie associative 1 – Les permanences ........................................................................................... 4 2 - Les ateliers et activités régulières ............................................................. 4 3 – Autres activités ............................................................................................... 6 4 – Les activités « en ville »................................................................................ 7 5 – Les formations................................................................................................ 7 6 – Évaluation interne......................................................................................... 8 7 – Les fêtes et veillées……………………………............................................. 8 8 – Les réunions.................................................................................................... 9 9 – Le personnel.................................................................................................... 10 10 – Les locaux ..................................................................................................... 11 11 – Le matériel..................................................................................................... 12 II – Créativité et citoyenneté................................................................................ 13 Le Collectif « Exposition Ici&Là » / Talents Z Anonymes / "Créations actuelles dun monde ordinaire" / " Ensemble chantons " / Un livre sur l’association : "La réhabilitation de lEscargot" III – Secteur blog et projet Atypick................................................................ 15 IV – LAntre-2, une nouvelle association..................................................... 15 V – Actions militantes............................................................................................... 16 VI – Relations extérieures...................................................................................... 16 VII – Situation financière et perspectives..................................................... 17 VIII – Conclusion et orientations.................................................................... 18 • Annexes 19 - Questionnaire de satisfaction et conclusions de lenquête - Le Collectif « Exposition Ici&Là » : photos de peintures exposées - "Créations actuelles dun monde ordinaire" : photo et texte de la création collective - Introduction du livre "LAutre Regard" ou "La réhabilitation de lescargot" - Projet Atypick - Lettre adressée à lARS Bretagne - Extrait de la Convention Fil Rouge - Extrait du rapport CAC 2010 • StatistiquesLAutre Regard Rapport dactivité 2011 2/19
  3. 3. RAPPORT D’ACTIVITÉ 2011Introduction Depuis plus de 26 ans, L’Autre Regard propose à ses adhérents une vie associative intense etdes activités nombreuses et variées. L’association a multiplié les occasions d’ouverture et de contactavec l’extérieur, accentuant ainsi sa lutte contre l’exclusion sociale qui menace les publicsmarginalisés par la maladie et les difficultés d’ordre psychologique. LAutre Regard reste une association dusagers en santé mentale, cest-à-dire que la majoritéde ses membres dirigeants bénévoles ont été ou sont toujours suivis pour des soins psychologiques,et que dans ses statuts lassociation précise notamment dans ses buts son souhait de promouvoir lareprésentation des usagers dans les instances officielles. Pour rappel nous avons un agrément à cesujet depuis mai 2007. Dynamisme / dynamique interne Cette année 2011 a été particulièrement chargée en activités et réunions.♦ Le nombre dactivités proposées sélève à 40, dispensées par 33 animateurs bénévoles et 5animateurs salariés.w L’effectif des adhérents est toujours élevé : 225 adhérentsw L’association reçoit toujours de nombreuses visites à son accueil (plusieurs par semaine),beaucoup aboutissent à une adhésion.w Le bénévolat reste dynamique en 2011, avec 3 nouveaux animateurs.w La formation des salariés et des bénévoles est toujours une préoccupation prioritaire et semaintient à un niveau élevé.w Lassociation a reçu près dune dizaine de stagiaires, étudiants ou personnes en voie dinsertion.w Les activités informatique de l’association prennent de lessor, notamment par le développementdu site internet et la mise en place du blog, avec des adhérents de lassociation, dont 3 sont devenusco-animateurs de lactivité.w Le partenariat sur le plan local est toujours actif, il se maintient sur le plan régional.w La représentation des personnes malades dans les instances sanitaires et sociales continue d’êtreassumée par plusieurs adhérents mandatés par lassociation.w L’Antre-2, le Groupe dEntraide Mutuelle, créé par LAutre Regard, avec de jeunes adultes endifficulté, poursuit son activité à travers la gestion d’un Café associatif et de nombreux contactsavec des associations culturelles.w L’activité de soutien des GEM de l’ouest s’est prolongée en 2011 notamment par une rencontredes GEM à Rennes, en juin.w Les réunions et commissions ont été plus fréquentes et plus nombreuses, notamment celles quisont liées à des travaux nécessaires tels que lévaluation interne ou la rédaction décrits surlassociation, comme le Projet associatif et le Projet pédagogique. Ces éléments sont des signes parmi d’autres du maintien d’un dynamisme associatif qui estune préoccupation largement partagée par toutes les instances de L’Autre Regard. Ils contribuent àfavoriser linsertion sociale de ses adhérents.Ce dynamisme se vérifie aussi par les 24336 heures de travail de responsables dont près de 9000heures de bénévolat, soit presque l’équivalent de 5 emplois salariés à plein temps.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 3/19
  4. 4. 1 - Les instruments de la vie associative 1 / Les permanences 4 permanences sont proposées pour une durée totale de 11 heures par semaine. L’accueil ditinformel se maintient : nous nous rendons disponibles pour un accueil hors permanence, quiconcerne les habitués comme les nouvelles personnes. Ces permanences remplissent une double fonction :w l’accueil, physique ou téléphonique, de plus de 150 nouvelles personnes qui se renseignent. Cesaccueils, même quand ils n’aboutissent pas à une adhésion, aident la personne accueillie à mieuxs’orienter dans sa recherche.w la rupture de l’isolement pour les adhérents : une des permanences se déroule sur laprès-midi etest l’occasion d’une vie associative intense autour dune cafétéria, écoute de musique, jeux desociété, conversations, avec en outre possibilité de rencontre personnelle avec un responsable ; uneautre a lieu le midi et un repas peut être pris en commun. Ce sont plus de 80 personnes qui fréquentent au moins une de ces permanences chaquesemaine. 2 / Les ateliers et activités régulières Ils sont au nombre de 40 par semaine, pour une durée totale de 90 heures. Beaucoup de cesactivités favorisent lexpression personnelle et le dialogue. Elles réunissent des groupes de 2 à 23participants, elles sont "ouvertes" et accueillent de nouveaux arrivants toute lannée, mais plusieursfonctionnent à effectif complet et comportent des "listes dattente". Ci-dessous un bref rappel de leur objet :Dessin – peinture : en 2011, 10 adhérents ont participé à latelier de manière continue. Dautresadhérents ont fait des essais et ont choisi de ne pas poursuivre latelier.De janvier à juin latelier a été loccasion dun travail de préparation pour les expositions du collectifIci et Là. Presque tous les adhérents y ont participé (voir le paragraphe Créativité-citoyenneté).Journal de l’association : environ 5 ou 6 personnes ont participé à latelier journal. Cette légèrebaisse de fréquentation na pas dincidence sur le rythme de parution. Deux animateurs bénévoles serépartissent lanimation de latelier et la mise en page du journal. Le groupe se répartit les tâches àréaliser : la relecture et la correction des articles, la saisie informatique, la mise en page. Dans cet atelier, les échanges sont fructueux, les articles proposés par les adhérents sont "sé-lectionnés" par le groupe, ils font lobjet de débats, les animateurs veillant à lexpression des adhé-rents et à la répartition de la parole. Le journal de lassociation est le lien entre les adhérents et les activités de lassociation.Quatre journaux sont parus en 2011.Activités sportives :− Ping-pong : à raison de 2 heures par semaine. Cette activité rencontre un grand succès, avec detemps en temps, des tournois internes.− Balades et randonnées : cette activité du week-end est assurée par 3 bénévoles qui fonctionnentà deux, par roulement. Elles ont rassemblé de 3 et 6 participants selon les destinations. Cet été unerandonnée a même eu lieu en Suisse Normande avec visite dun site géologique.Expression manuelle : 2 ateliers par semaine. Travail de largile, réalisation de collages, demosaïques et autres types darts plastiques. Un 3ème temps de modelage sest ajouté pour permettreLAutre Regard Rapport dactivité 2011 4/19
  5. 5. aux adhérents qui le souhaitaient de participer à une réalisation collective en vue dune expositionsur le Temps au musée des Beaux-Arts de Rennes (voir paragraphe Créativité-citoyenneté).Travail du cuir : réalisation de divers objets artisanaux.Théâtre : destiné au jeu en public spécialement à loccasion de la fête annuelle et des veillées delassociation.Expression littéraire :− Rencontre poésie : lecture de poèmes extraits de la poésie classique et moderne, et écriture depoèmes par les participants.− Écriture : atelier dexpression écrite spontanée, avec des consignes ou sous forme de jeu.Actualités : atelier traitant des thèmes d’actualité internationale.Camescope : réalisation de courts-métrages qui sont présentés aux fêtes de lassociation (écriture descénarios, tournage et montage). Les adhérents ont souhaité rebaptiser cet atelier ; il sappelle désor-mais " Silence...on tourne".Photographie : 2 temps datelier : retouche de photos numériques, développement argentique N&Bréalisé dans notre laboratoire. A ces temps sajoute un apprentissage de la prise de vue lors des sor-ties organisées avec les 2 ateliers.Regards sur la vie : 10 à 15 participants se retrouvent chaque semaine pour une discussion sur desthèmes choisis en commun. Cet échange développe laptitude à lexpression orale, à lécoutemutuelle, à la réflexion, à lenrichissement mutuel.Chant : cet atelier existe sous forme de chorale avec participation à la fête et aux veillées delassociation. Il réunit de 15 à 22 adhérents. Cette année, latelier se dote dun quart dheure desolfège dispensé par deux participants au début de lactivité. Il participe en avril à lévénementculturel Ensemble Chantons (voir chapitre II : Créativité et citoyenneté).Musique : atelier dexpression musicale : travail sur les compositions des participants qui sontjouées aux fêtes et veillées de lassociation.Couture : latelier « De fil en aiguille » a regroupé de 6 à 10 participants (hommes et femmes) seretrouvant dans une ambiance conviviale autour de travaux daiguilles (couture, tricot, broderie,crochet...).Cuisine : 1 atelier basé sur la réalisation conviviale dun repas. Latelier sest arrêté fin juin et na pureprendre en septembre, faute de bénévoles prêts à lanimer. Mais il reprend en janvier 2012.Relaxation active : basée sur une technique de mouvements lents, de recherche de bien-être dans laprise de conscience des diverses parties du corps.Gymnastique sensorielle : avec un bénévole praticien de la méthode de Danis Bois.Remises à niveau : ateliers visant à rappeler et développer des acquisitions scolaires un peuoubliées : 1 atelier de français et 3 danglais.Informatique- Internet : 2 demi-journées par semaine, à la séance. Ateliers individualisés d1h assu-rés par 2 bénévoles. De linitiation à lutilisation libre avec le soutien technique d animateurs.Site internet : atelier permettant aux adhérents qui le souhaitent de participer à lévolution du site delassociation en proposant du contenu ou en mettant à jour des informations. Cette année a été parti-LAutre Regard Rapport dactivité 2011 5/19
  6. 6. culièrement active dans ce domaine. En effet cet atelier a servi d’entraînement aux participants duprojet atypick (voir ci-après) par la réalisation du nouveau site de l’association LAutre Regard dontvoici la nouvelle adresse : http://lautre-regard.asso.frBlog : atelier mis en place par un stagiaire devenu salarié en mai 2010 et co-animé par 3 bénévoles,il regroupe de 3 à 8 participants et consiste à mettre en ligne des articles, photos, critiques defilm...et à gérer les pages. Il a lieu 2 fois par semaine. Adresse de ce blog : http://autreouverture.un-blog.fr (voir chapitre III : Secteur blog et projet Atypick).Initiation aux jeux : atelier dapprentissage de jeux de société.Pause variétés : lanimateur recherche, collecte, et rassemble des chansons de diverses époques et lesprésente aux participants pour des chants communs. Une fois encore, lactivité a très bien fonctionnépendant lété jusquen septembre.MAO : Musique Assistée par Ordinateur. Atelier animé par un bénévole, et regroupant de 2 à 4participants.Cest pas bête : latelier mis en place en septembre, proposé et animé par un bénévole, vise à uneréflexion sur les rapports que lhomme entretient avec lanimal, à travers le support dedocumentaires vidéos. 3 / Autres activitésLa permanence du vendredi: un temps qui permet aux adhérents de se rencontrer, de rencontrerdautres personnes que celles quils rencontrent dans lactivité quils pratiquent. Cet après-midi duvendredi propose aussi des activités spécifiques animées par des bénévoles :− jeux de société : belote, tarot, scrabble, échecs ...− massages bien-être : temps de détente individuel, rendez-vous très apprécié.− bibliothèque : (plusieurs centaines de livres) à la disposition des adhérents jusquen juin. Le prêtde livres est gratuit.Sorties SCUDO : Ce véhicule 9 places, dit le SCUDO, permet :− des sorties « prise de vues » pour latelier photo,− lorganisation de nouvelles sorties culturelles hors métropole rennaise le week-end : visite dechâteaux, parcs, musées..., parfois même hors département. Il a aussi une fonction plus utilitairepuisquil sert au transport de matériel (argile par exemple pour latelier arts et créations, et pourtoutes sortes dachats), et à ramener des personnes chez elles lors de la fête annuelle. Il est utiliséégalement par le GEM LAntre-2.Les week-ends : une activité encadrée par des bénévoles est organisée tous les samedis après-midiavec tantôt une petite balade, une randonnée, de la pétanque, la présentation dune vidéo touristique,tantôt un restaurant, un tournoi de jeu de cartes.Les vacances dété : la plupart des activités hebdomadaires sinterrompent de début juillet à mi-septembre, mais la vie associative continue sous dautres formes. Deux après-midis de détente (jeuxde société, pétanque) ont lieu chaque semaine à notre local principal en juillet et une en août ainsiquune journée de plein air hebdomadaire pendant ces 2 mois.La journée de créativité na pas eu lieu en 2011 car lassociation a été mobilisée par la fête des 25ans de lassociation, le 12 février, et un pot en avril qui a réuni pour cette occasion, les anciensbénévoles et anciens salariés ayant quitté LAutre Regard.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 6/19
  7. 7. 4 / Les activités « en ville »Comme lannée précédente :- un repas mensuel au restaurant est organisé pour une quinzaine de personnes,- des sorties culturelles sont proposées tout au long de lannée aux adhérents. Nous essayons davoirune programmation la plus variée possible afin de favoriser louverture culturelle et de diversifierloffre. Ces sorties donnent la possibilité dassister à des spectacles, de visiter des musées ou desexpositions ou encore, de se rendre sur un site remarquable, dans le département ou horsdépartement.En 2011, grâce à notre partenariat avec le TNB, nous avons continué à bénéficier de tarifspréférentiels. Ceci a permis à des groupes de 8 à 15 personnes daller voir 5 spectacles (danse etthéâtre) au cours de lannée.Les facilités de réservation que nous accorde lOpéra de Rennes nous ont, quant à elles, permisdassister à 5 concerts « découverte » (8 personnes à chaque fois).Deux sorties en ville et neuf en dehors ont été organisées ( ces dernières grâce au minibus 9 placesde lassociation). Cela a été loccasion de découvrir le site des anciens fours à chaux de Chartres deBretagne, de visiter le Musée de limprimerie à Nantes ou encore lexposition temporaire sur lesmasques à Vitré. Ce ne sont là que quelques exemples.Ces sorties permettent à nos adhérents de se rendre dans des lieux où ils niraient pas seuls, soit parmanque de moyens, soit par manque dinformation ou de mobilité. Le fait de sortir en groupeapporte une motivation supplémentaire. Cest aussi pour les personnes un moyen de se rencontrerdans un cadre différent. Des temps de convivialité et déchanges sont souvent prévus à la suite deces visites.Notons que beaucoup de personnes bénéficient maintenant du dispositif Sortir qui permet une réduction (50 %ou 70%) sur le coût de leurs loisirs en 2011. Linformation faite sur cette aide auprès du public accueilliencourage aussi les personnes à aller vers dautres structures culturelles en ville (cinéma, théâtre...) car les prixsont plus abordables avec la carte Sortir. 5 / Les formationsDes formations sont offertes aux animateurs bénévoles ou salariés pour approfondir leur pratique.En 2011, 13 bénévoles et 4 salariés ont suivi des formations, ce qui constitue une augmentation parrapport à 2010 :  5 participations à des formations directement liées aux ateliers(dessin, peinture, couture, logiciels informatiques, …),  8 dans le domaine de la santé mentale(psychose et lien social, psychothérapie institutionnelle, journées et colloques divers, ...)  10 dans le domaine du développement personnel, de la philosophie(mouvement gestuel, relaxation, biosophie)  11 dans le domaine de la vie associative(formations organisée par la CRES)  1 dans le cadre du permis B(poursuite dune formation entamée en 2010 dans le cadre de la formation continue des salariés)Soit 35 participations au total.Une bénévole et une salariée ont poursuivi un processus de Validation des Acquis de lExpérienceaprès avoir validé le livret 1 en 2010 pour lobtention du diplôme BPJEPS animation sociale. Unsalarié a validé le livret 1 dans le cadre dune VAE pour lobtention du diplôme CAFERUIS.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 7/19
  8. 8. Laugmentation chaque année du nombre de formations suivies par les bénévoles a entraîné pour lapremière fois en 2011 un dépassement du budget prévu.La formation des salariés financée en grande partie par lOPCA UNIFROMATION a égalementengendré un surcoût pour lassociation. Ces dépenses sont liées à laugmentation des demandes et àla professionnalisation entamée en 2010.Cette évolution nous oblige à mieux anticiper les demandes dune année sur lautre.La commission Formation créée en 2010 a pour objet de définir des priorités qui seront proposéesau Conseil dAdministration en matière de formation afin de mieux gérer les demandes en coursdannée.Elle travaille sur un plan de formation pluri-annuel pour les salariés en tenant compte des besoins deprofessionnalisation et dévolution de lassociation.Elle a également pour vocation de renseigner sur rendez-vous les responsables (bénévoles etsalariés) de lassociation sur les possibilités de suivre des formations et de collecter, classer lespropositions de formations susceptibles de les intéresser.Enfin, tous les ans, une formation de soutien aux responsables sous la forme d’une régulationmensuelle réunissant 2 groupes d’une douzaine de personnes (animateurs d’ateliers et depermanences) se déroule sous la direction d’un psychologue thérapeute. Cette régulation estessentielle pour éclairer la pratique des responsables dans un travail relationnel délicat auprès d’unpublic fragile. 6 / Évaluation interne Début 2011, nous avons participé à trois réunions avec « Convergences » (24.01.2011 –21.03.2011 – 27.05.2011) pour commencer à travailler sur des critères dévaluation adaptés auxstructures qui accueillent des personnes souffrant de troubles psychiques afin quun Cabinet Conseiltravaille par la suite avec le groupe. Nous avons réorienté notre projet car les autres structuresétaient dans lhébergement et laccompagnement individuel des personnes. Cest ainsi que nousavons mis en place à lassociation un groupe de travail « Évaluation interne » composé de salariés etde bénévoles (7 personnes) et animé par une chargée de mission « évaluation ». Un référentiel a été élaboré et nous avons décidé dans un premier temps de réaliser uneenquête de satisfaction* auprès des adhérents après avoir établi le calendrier des réunions et desétapes. Environ 10 réunions se sont déroulées de fin Août à fin Novembre 2011 : préparation duquestionnaire en lien avec laccueil – la participation dans la vie de lassociation – les activités etateliers – le bénévolat - la formation pour les bénévoles – Pour chaque secteur, un texte libre étaitprévu pour les adhérents. Ce questionnaire a été présenté et validé au Conseil de la Vie Sociale et auConseil dAdministration. Il a été remis ou envoyé à tous les adhérents de lassociation, les donnéesont été saisies et exploitées. Les résultats ont été transmis au Conseil dAdministration et ferontlobjet dun article dans le journal de lassociation début 2012.(* voir en annexe le questionnaire de satisfaction et ses résultats) Nous avons aussi commencé un travail sur nos pratiques danimation. 7 / La fête et les ’’veillées’’ La fête annuelle dhiver demande de grands efforts de préparation et mobilise de nombreusespersonnes. Elle dure environ 6 heures en soirée et réunit environ 80 personnes. Elle comporte un spectacle étoffé auquel participent les ateliers théâtre, chant, musique,parfois camescope et un repas festif pendant lequel se déroule une "scène ouverte". Celle de 2011 consacrait les 25 ans de lassociation. Elle a été marquée par la présence dunorchestre qui a animé la soirée.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 8/19
  9. 9. Les veillées, au nombre de 3 en 2011 (mars, juin, et décembre) ont compté une cinquantainede participants chacune. Elles se déroulent un vendredi par trimestre, de 17h30 à 20h environ etsont clôturées par un apéro dînatoire. Elles se déroulent 2, square de la Rance ou dans une salle delOPAR, association voisine. Elles permettent aux adhérents et aux animateurs, aux salariés et auxbénévoles de présenter une production de leur choix. 8 / Les réunions Elles constituent un lien essentiel de la vie associative. Les réunions du Conseil d’Administration ont été au nombre de 6 cette année, pour suivre deprès la marche de l’association et prendre les décisions de plus en plus nombreuses qu’ellecomporte. Le Bureau s’est réuni 12 fois pour examiner des décisions urgentes ou pour préparer lesréunions de C.A. L’Assemblée Générale statutaire du 20 mai 2011 a réuni 61 adhérents auxquels sajoutent 36personnes représentées par un pouvoir. Une réunion de responsables a lieu chaque lundi matin pendant deux heures et demie (deseptembre à juillet, soit durant 11 mois) avec l’ensemble des salariés et les responsables depermanences pour faire le point sur la semaine écoulée, en particulier informer des visites reçues etdes réunions auxquelles ont participé les uns ou les autres, ainsi que pour prévoir les événements dela semaine à venir et se répartir les tâches. Parmi les personnes présentes, le président, la vice-présidente et la trésorière. La seconde partie de la réunion est consacrée à un thème apporté par lun des participantschaque semaine : psychothérapie institutionnelle, restitution de journées de formation... Elleregroupe de 15 à 20 personnes selon les thèmes abordés. En dehors des réunions de formation déjà signalées, deux réunions d’animateurs ont eu lieupour réfléchir aux nombreux problèmes pratiques rencontrés lors des activités, renforcer les liensentre responsables et développer la convergence dans l’action menée vis-à-vis des adhérents. Nous avons mis en place également une réunion daccueil des nouveaux bénévoles (CA,animateurs) qui consiste à échanger avec les membres du Bureau et le Directeur afin dêtre mieuxintégrés dans léquipe et connaître les pratiques. On peut rapprocher de celles-ci la réunion annuelle « bilan-projets » . Cette année, elle a eulieu le jeudi 30 juin, le vendredi matin 1 er juillet, le mardi matin 5 juillet et le jeudi après-midi 7juillet. Cette réunion rassemble le CA, les salariés et les animateurs bénévoles. Elle constitue un« séminaire » de plus de 30 personnes et contribue à la cohésion de l’ensemble des responsables.Comme lannée précédente, nous avons loué un gîte. Le Conseil de la Vie Sociale a tenu 3 réunions en 2011. Le CVS est constitué de 9 adhérentsqui jusquici nétaient pas engagés dans dautres instances de lassociation. Le groupe compte aussi 1représentant du personnel, 2 représentants du Conseil dAdministration et 1 représentant de lastructure garant que la parole des usagers de lassociation soit rapportée au ConseildAdministration.Cette instance (le CVS) qui a un avis consultatif, émet des remarques et des propositions sur la viede lassociation.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 9/19
  10. 10. La dynamique des réunions se révèle avec la liste des 8 commissions existantes : commission fêtes,salariés, bénévoles, formation, écrits associatifs, santé mentale, évaluation, et réflexion sur lespratiques danimation.Cette année, les commissions se sont intensifiées et cest essentiellement lié à deux aspects : − dune part, la période dévaluation évoquée précédemment − dautre part, le souci damélioration de la lisibilité de notre fonctionnement tant pour les financeurs et partenaires que pour les membres actifs de léquipe. 9 / Le personnelLe personnel salariéIl comprend au 31/12/2011 : Au niveau du Service dAccueil de Jour et du 1/2 GEM (dit GEM de "consolidation") :* un directeur DEFA, permanent en CDI à temps plein. Il est principalement chargé de lorganisa-tion des activités, de laccueil des visiteurs, des relations avec les adhérents, des relations avec lespartenaires de lassociation et avec les diverses administrations. Il anime 1 atelier hebdomadaire. Ilorganise le travail des autres salariés. Il joue un rôle central dans le fonctionnement de lassociation.* en liaison étroite avec le directeur, une secrétaire-comptable à temps plein en CDI. Elle est égale-ment responsable de laccueil physique et téléphonique en dehors des permanences ; elle assure uneprésence continue à lassociation tout au long de la semaine pour répondre aux interrogations desadhérents présents.* un animateur, à temps plein en CDI, titulaire dun BEATEP. Il anime les activités « multimédia »(informatique, internet, vidéo, photo, musique) et cuisine. Il effectue également des tâches adminis-tratives (calcul des salaires et des charges sociales, référent "formations" auprès du CA, suivi de laformation continue). Il participe par ailleurs à la rédaction du Projet Associatif.* deux animatrices, en CDI à temps plein, assurent le fonctionnement de 9 ateliers de création, dex-pression, de discussions à thèmes ainsi que des sorties culturelles. Elles participent également à lac-cueil des nouveaux pendant les permanences et du suivi des adhérents tout au long de lannée.* une animatrice en CDI (15 heures/semaine). Elle anime latelier dessin-peinture et travaille égale-ment à la rédaction du Projet Associatif.* un comptable, en CDD depuis septembre 2010, a vu son contrat prolongé de 4 mois jusque fin dé-cembre (7 heures/semaine). Il remplace lexpert-comptable et travaille avec le commissaire auxcomptes. Il soccupe de lélaboration de budgets prévisionnels et des écritures comptables de clôturedexercice.* une chargée de mission, en CDD de 4 mois (juillet-octobre 2011) a vu son contrat prolongéjusque fin juillet 2012 à raison de 10h/mois. Elle soutient léquipe dirigeante dans lélaboration dunréférentiel en vue de lauto-évaluation du service d’accueil de jour.Départ de lanimateur, en CDD (28 heures/semaine), titulaire dun BPJEPS animation sociale, em-bauché à partir de mai 2010 (pour 10 mois) qui avait vu son contrat prolongé de 2 mois jusque finavril 2011. Il avait mis en place le Blog collectif. Au niveau du GEM LAntre-2 :* une animatrice, en CDI à temps plein, assure la coordination du GEM LAntre-2.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 10/19
  11. 11. * une animatrice, en CDD à mi-temps a été embauchée doctobre à décembre 2011 suite au départvolontaire dun animateur fin septembre.* un animateur, en CDD de 1 an à temps plein embauché en mai 2010, a vu son contrat prolongé demai 2011 à fin décembre.En 2011 les salariés de lassociation ont effectué un équivalent temps plein (ETP) moyen annuel de8,6 postes (soit 6,1 pour le Service daccueil de jour et 2,5 pour le GEM LAntre-2) pour un total de15 336 heures, dont 6,1 ETP financés par le Conseil Général dIlle-et-Vilaine.Responsables et animateurs bénévoles - Stagiaires Un grand nombre de tâches sont assurées par des bénévoles. Plusieurs membres du Bureau sont chargés des relations extérieures et participent à plusieurscollectifs au nom de lassociation. Les bénévoles assurent une part de laccueil aux permanences. Une vingtaine danimateursbénévoles est chargée de la conduite dateliers. A noter que plusieurs ateliers sont animés par deuxpersonnes, gage de régularité et dun plus grand dynamisme. Des stagiaires nombreux sont accueillis chaque année dans lassociation, une dizaine en2011, étudiants, professionnels en formation, personnes sans emploi en stage d’orientation. Leuraccueil représente une charge assez lourde, mais aussi des avantages appréciables : il participe ànotre objectif général de faire changer le regard de la société sur la maladie mentale, il élargit lechamp de relations des adhérents qui apprécient cette présence, il est source d’échanges souvent trèsriches. Les stagiaires nous renvoient une image souvent pertinente de nos objectifs et de nospratiques, ressentie par des observateurs « neutres ».- Travail effectué par des « services extérieurs » Limportance de la comptabilité nous a obligé depuis 9 ans à faire appel aux services duncabinet comptable jusquà lexercice 2009 présenté lors de lAG de mai 2010. Depuis septembre 2010, un comptable, salarié par lassociation, a repris le travail du cabinetextérieur en ce qui concerne lélaboration des budgets prévisionnels et la clôture des comptesannuels, en relation avec le commissaire aux comptes. La supervision des responsables salariés et bénévoles dans leurs relations avec les adhérentsest assurée par un psychologue thérapeute (voir rubrique « formations »). Laugmentation de notre budget de par la diversification de nos actions (ex. secteur jeunes)nous oblige à faire appel à un commissaire aux comptes qui a commencé son expertise en 2007. 10 / Les locaux Lensemble des locaux de L Autre Regard est désormais aux normes électriques ainsi quauxnormes de sécurité avec une visite régulière pour lentretien des extincteurs dans tous nos locaux. Les nouveaux aménagements dans lutilisation des bureaux ont permis une meilleurerationalisation des espaces pour un fonctionnement optimum, mais cela reste insuffisant. En effetlaugmentation du nombre dadhérents accueillis ainsi que le développement du nombre dactivités etde réunions encombrent lespace imparti. Ainsi, il est aujourdhui difficile daccueillir des stagiaireset de permettre à de nouveaux bénévoles de trouver un coin de bureau. Dès la clôture des comptes2011 en mars 2012 nous étudierons la possibilité de trouver des locaux. Nous disposons en 2011 dun local principal où se situe notre siège social et de 2 locauxannexes, tous en location.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 11/19
  12. 12. Le local du 2 square de la Rance, géré par lAPRAS, comprend 4 bureaux. Nous disposonsen outre depuis novembre 1998 d’une salle d’activités spacieuse (85 m²) où se déroulent la plupartdes ateliers et où nous avons fait divers aménagements. Elle est utilisée presque continuellement. Un local associatif est loué depuis 1997 square Charles Dullin, cest-à-dire dans le quartiersud de Rennes, constituant un deuxième pôle de notre présence dans la ville. Il comporte une salled’activité de 60 m², un labo-photo et un petit bureau daccueil. Il s’y déroule chaque semaine 5ateliers dont un après-midi détente. Un local commercial très voisin de notre siège (8 square de la Rance) est loué depuis mars2002 pour recevoir les activités informatiques et accueillir quelques ateliers. Pour les activités demandant un matériel particulier (cuisine, relaxation) ainsi que pour lafête annuelle, des salles sont louées dans divers équipements sociaux.- Intérêt d’utiliser des locaux différenciés : Lannexe de LAutre Regard, située square Charles Dullin dans le quartierBréquigny/Champs-Manceaux, abrite essentiellement des ateliers de travaux manuels (cuir, mo-saïque, collage, modelage, photo) ainsi quun après-midi « détente- jeux de société », une fois parsemaine. Ce lieu est suffisamment éloigné du siège pour avoir sa vie propre. Dailleurs les adhérentsqui le fréquentent (ils sont une trentaine) se rendent rarement au square de la Rance. Ce sont les ani-mateurs qui font le lien avec le siège. Labsence de tout travail administratif et laspect « atelier » dulocal contribuent à y créer une ambiance plutôt informelle appréciée par les participants aux diffé-rentes activités. L’association utilise depuis l’origine plusieurs lieux pour ses activités et aujourd’hui 7adresses différentes sont nécessaires à notre fonctionnement. Cette pratique de répartir les ateliers en de multiples lieux offre une dimension de choixsupplémentaires (à celle de l’activité elle-même), elle permet aussi une circulation entre des espacesayant leurs propres identités et propose pour certains une intégration dans un lieu tout public. 11 / Le matériel- le club de loisirs : Le matériel informatique est important : avec 5 ordinateurs fixes, 6 portables, 3 imprimantesjet dencre couleur, 1 imprimante laser N&B/photocopieur/scanner. Il s’y ajoute pour les ateliers : 1 poste de télévision, un magnétoscope, 1 camescope, 2appareils photo numérique, 1 appareil photo argentique, une minichaîne CD-cassettes, 2 machines àcoudre, 1 table de ping-pong, quelques instruments de musique, un four à poterie, 1 véhicule de 9places. Nous disposons également d’une photocopieuse en location.- le secteur jeunes LAntre-2 : (voir dans leur rapport spécifique)LAutre Regard Rapport dactivité 2011 12/19
  13. 13. II – Créativité et Citoyenneté Un des objectifs prioritaires dans lassociation est de mener des actions qui favorisentlouverture vers lextérieur pour les adhérents et permettent le développement du partenariat. Cesactions prennent appui sur le quotidien de lassociation (régularité des activités et ateliersdexpression). Les adhérents sont en effet habitués à sexprimer chaque semaine par lécriture, lapeinture, le dessin, la photo, la mosaïque, la terre, la poésie, le chant, création de films, création etsuivi de blogs personnels. Il est important aussi de donner une autre dimension à la richesse de leursexpressions sils en ont envie car ils sont citoyens dans la ville : visiter des expositions – exposerdans des structures de leur quartier – participer à un projet ponctuel initié par lassociation ou uneautre structure. Toutes les actions et projets sont mis en place avec les adhérents, ils font lobjet deréunions de préparation, de choix, détapes dans le temps, de réalisation, de bilan.Le Collectif « Exposition Ici&Là » En 2010, le collectif « Ici et Là » avait pour but de réaliser des expositions à titre individueldans différents lieux de la ville. Ce projet était prévu de Juin à Décembre 2010, il a déclenché unetelle dynamique quil sest poursuivi en 2011, de Janvier à Juin, cest ainsi que 14 personnes ontexposé pendant cette période. Ce Collectif avait été créé par des adhérents pour exposer leursréalisations à titre individuel sans que lAssociation LAutre Regard se mette en avant afin que lespersonnes ne se sentent pas stigmatisées, ce qui peut être le cas pour certains adhérents. Les deuxanimateurs soutenaient laction, la réalisation, la prospection de lieux dexposition, la mise en valeurdes travaux par lencadrement, la préparation à lexposition, laccrochage, le vernissage (pour ceuxqui le souhaitaient), le décrochage, le bilan. En complémentarité, plusieurs adhérents ont créé leurblog personnel pour présenter leurs réalisations à leurs proches et amis et communiquer avec euxsur leur travail et leur exposition (voir annexe).Talents Z Anonymes Comme chaque année, des adhérents de lassociation participent aux expositions Talents Z Anonymes organisées par lAssociation Rennaise des Centres Sociaux. En 2011, les habitants etstructures du Centre Ville ont été sollicités par lARCS pour participer à cette opération dans leCentre Ville suite à un diagnostic quelle avait réalisée. Cest ainsi que des adhérents ont exposédans le Centre Social de leur quartier et quelques uns à la Salle de la Cité sur une journée Talents ZInter-Quartiers. Pour lassociation, ce fut loccasion de resserrer le partenariat avec les CentresSociaux en participant à un projet dans le Centre Ville (territoire de lassociation). Un travailremarquable de scénographie avait été réalisé dans la Salle de la Cité où sintercalaient ateliers dedémonstration, expositions, interventions diverses (musique – chant …). Cette journée a impliquéles différents centres sociaux, les habitants, les structures et beaucoup de visiteurs ont pu apprécierce moment. Dans le bilan, lensemble des participants était unanime pour souhaiter reconduirelopération sur un temps plus long pour 2012.Ces actions permettent aux adhérents de vivre leur citoyenneté.Créations actuelles dun monde ordinaire LAutre Regard sest associée à une action culturelle, initiée par le Musée des Beaux-Arts deRennes dont lobjectif était de lutter contre la discrimination des personnes en situation de handicapen donnant à celles-ci une visibilité. Laction consistait à organiser une exposition dœuvrescollectives sur le thème du « Temps », réalisées au sein de structures travaillant auprès de publicsconnaissant des difficultés dordre psychique ou intellectuel.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 13/19
  14. 14. Lexposition intitulée « Créations actuelles dun monde ordinaire », sest tenue au Musée desBeaux Arts de Rennes du 19 octobre au 31 décembre 2011 et a regroupé des œuvres produites dansune quarantaine de structures de la région Bretagne (voir annexe). Nous avons choisi de participer à ce projet car il donnait à nos adhérents l’occasion de travailleravec un plasticien professionnel et d’exposer dans un lieu reconnu et valorisant. Un groupe de 7 personnes sest constitué et sest investi assidûment les vendredis après midi demars à juillet 2011 . Son travail a porté tant sur le choix de la technique (sculpture en terre), que surla conception de l’œuvre et sa réalisation. Des rencontres avec Philippe Sidot, plasticiencoordinateur de lexposition, ont ponctué le travail du groupe, permettant de valider des choixartistiques. Ces rencontres ont aussi donné lieu à des échanges entre lartiste et les adhérents sur lart,la création, linspiration, le travail de recherche et dexpression. Un déplacement a été organisé pourvisiter une de ses expositions. Le groupe a également rencontré Cécilia Ollivier, stagiaire au Musée des Beaux-Arts et encharge du projet. Le travail que nous avons mené avec elle a été riche denseignement : lesadhérents ont pu intégrer les contraintes liées au fait dexposer dans ce cadre particulier.Lengagement à produire pour un tel lieu a été un puissant stimulant. Plusieurs participants ontcontinué à travailler aux finitions sur la période de vacances dété afin dêtre prêts dans les délais. Une participante a relaté sur le blog de l’association l’histoire et l’avancement du projet sousforme de conte illustré par des photos et des dessins. Cette création a fait l’objet d’un livret qui peutêtre consulté à lassociation. Le vernissage de l’exposition a eu lieu le 18 octobre 2011 en présence des adhérents ayantparticipé au projet et des représentants des institutions locales. Le musée a compté mille cinq cententrées entre le 19 octobre et le 31 décembre, toutes visites confondues (exposition provisoire etexposition permanente).Ensemble chantons En 2011, une douzaine dadhérents de latelier Chant et leur animatrice ont participé à unemanifestation denvergure, Ensemble chantons, qui a rassemblé 400 choristes dans la halle duTriangle, le 16 avril, en présence délus locaux et dun public fourni. Les personnes de lassociation,pour y participer, se sont retrouvées sur plusieurs répétitions préalables, se mêlant ainsi à dautreschorales du quartier et de Rennes Métropole. Chacun a surmonté des difficultés autres que cellesliées à la maladie : crainte de ne pas parvenir à apprendre les chants proposés, davoir du mal àplacer sa voix, appréhension à lhorizon de cette journée particulière.Et pour inscrire durablement lévénement dans les mémoires, chaque choriste a pu se procurer desdisques (chants et photos), un DVD et un livret. Lexpérience sest révélée si positive quelle serenouvellera en avril 2013.Un livre sur lassociation : "La réhabilitation de lEscargot" Une adhérente et ancienne animatrice de lassociation a eu lidée décrire un livre sur LAutreRegard, elle la signé de son nom dauteure et dartiste peintre Cézembre (voir en annexe).LAutre Regard Rapport dactivité 2011 14/19
  15. 15. III – Secteur Blog et projet AtypickEn 2010 le secteur blog sétait beaucoup développé avec :- un blog collectif où les adhérents, comme pour un journal, publient leurs articles et autresproductions.- des blogs personnels, permettant à chacun de sexprimer sur tous les sujets dune façon plusindividuelle et de montrer des créations telles que peinture, photos....- un blog santé mentale en lien avec plusieurs partenaires dont le collectif de la SISM.- des formations permettant un perfectionnement notamment en apprentissage de réalisation de sitesinternet.Cette année 2011, toute cette activité blog a continué avec la même intensité. En plus de cetteactivité, le nouveau projet intitulé "Atypik" sest développé.Le projet Atypik * (1) a pour but linsertion sociale et professionnelle des personnes en situation dehandicap dorigine psychique par la création dune structure développant les usages numériques.Laction comportera 3 axes :1) créer un lieu daccès sécurisant au numérique (initiation et usage)2) mise en place de formations adaptées( initiations et perfectionnement)3) mise en place dun "service" de production et de réalisation de moyens de communication Web.Lidée du projet émane dun salarié de LAutre Regard, Pascal Gault, qui devrait devenir le futur"chef de projet" de cette action.LAutre Regard a sollicité Fil Rouge pour porter le projet car celui-ci relève davantage de leurcompétence.Pascal Gault deviendrait en 2012 salarié du GCMS Fil Rouge. LAutre Regard, partenaire duGCMS, sera co-responsable du projet * (2) .En septembre, les recherches de financement ont commencé et laction elle-même devraitcommencer courant janvier 2012 dans de nouveaux locaux adaptés.* (1) voir Relations extérieures* (2) voir annexes Projet Atypik.IV – LAntre-2, une nouvelle associationLAutre Regard a créé fin 2005 le GEM "LAntre-2".Le cahier des charges des Groupes dEntraide Mutuelle précise que chaque GEM doit prendre sonautonomie juridique ; ainsi LAntre-2 a créé sa propre association le 7 avril 2011 lors duneAssemblée Générale inaugurale.LAutre Regard était lassociation gestionnaire, elle devrait le rester et assumer aussi pour linstant lerôle de parrain. Concrètement le personnel de LAntre-2 reste du personnel de LAutre Regard mis àdisposition et facturé à LAntre-2 à leuro près.Les comptes seront ainsi suivis par le comptable de LAutre Regard et 3 membres de LAutreRegard restent présents au Collège (instance officielle de lassociation LAntre 2) mais à titreconsultatif.Cette nouvelle situation nest pas très différente de lancienne car LAntre-2 avait déjà une grandeautonomie de décision et de fonctionnement.Pour connaître lactivité 2011 de LAntre-2 il faut se reporter à son rapport dactivité spécifique.Nous signalerons cependant 2 faits importants : - le premier est une évolution dans léquipe danimation : le départ de Loic Quiguer, larrivée de Maiana Costera à mi-temps, et surtout le prolongement en CDI du contrat de Franck Chiron. Léquipe comporte donc 2 ETP 1/2 ce qui permet de garder lactivité Café ; - le deuxième est l’engagement de la Ville de Rennes pour proposer un nouveau local à LAntre-2 qui permettra des économies de loyer nécessaires à la survie de lactivité Café.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 15/19
  16. 16. V – Actions militantes Chaque année lassociation mène des actions dites "militantes" cest-à-dire quelle favoriselintervention de ses adhérents en différentes occasions dans lobjectif de valoriser la parole despersonnes ayant ou ayant eu des symptômes psychiatriques et de contribuer à faire évoluer lesreprésentations sociales encore négatives du public sur la maladie mentale.En 2011 aussi le nombre de sièges occupés au sein de diverses instances a légèrement baissé.Actuellement des adhérents représentent les usagers dans les instances suivantes : − Conseil dAdministration de lESAT des Maffrais à Thorigné-Fouillard − Commission Départementale des Hospitalisations Psychiatriques (CDHP) dIlle-et-Vilaine jusquen septembre − Commission de relation avec les usagers et de la qualité de la prise en charge (CRUQPC) du CHGR jusquen juin − CRUQPC du centre de la Thébaudais.Nous avons déposé à lARS la demande de renouvellement dagrément et 2 adhérents se préparent àprésenter leur candidature à la CRUQPC du CHGR. La représentation des usagers a été une activité dynamique pendant 7 ans. Elle sestréduite à partir de 2008, faute de moyens financiers disponibles pour ce secteur. Cependant fin 2011un regain dintérêt de certains adhérents augure dune reprise dactivité notamment au travers dunouveau Conseil Rennais de Santé Mentale mis en place par la municipalité. Nous avons adressé àlAgence Régionale de Santé de Bretagne une lettre concernant les conditions nécessaires au bonfonctionnement de la représentation des usagers (voir annexe). Le Collectif GEM Ouest sest réuni en 2011 (le 29 juin) et LAutre Regard a participé àson organisation dans les locaux de lIFSI du CHGR.Cette réunion a regroupé 20 GEMs et 80 personnes issues des départements de lOuest de la France.La majorité des participants étaient des usagers de la santé mentale. Le Programme de la SISM, Semaine dInformation sur la Santé Mentale, sest étoffésur 2011 et L Autre Regard y a participé activement : un groupe dadhérents de LAutre Regardsest réuni avec des participants de Fil Rouge pour recueillir des paroles dusagers sur la santémentale. Cette action a débouché sur les réalisations suivantes : - Accueil du public autour de lexposition Place de la Mairie ( 16 panneaux). Cette expo a été réalisée par la ville de Rennes à partir des textes des adhérents de L Autre Regard et des participants de Fil Rouge. Un recueil de témoignages était à disposition du public. - Participation à lanimation dune soirée sur le thème de la psychose, au CDAS Rennes centre, avec les témoignages des deux adhérents de lassociation. - Co-organisation avec "La Ruche" dune soirée consacrée aux consentements aux soins avec à nouveau des témoignages de nos adhérents dans un café du centre ville.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 16/19
  17. 17. VI – Relations extérieures L Autre Regard entretient de nombreuses relations avec les partenaires sanitaires et sociauxnotamment à travers sa participation active à la Semaine dinformation sur la Santé Mentale. Lesliens les plus anciens et durables sont ceux avec les représentants locaux de lUNAFAM et de laFASM Croix Marine, associations auxquelles nous sommes affiliés.Les relations avec les partenaires financiers tels que le CHGR, la Ville de Rennes et surtout leConseil Général, principal financeur, se sont intensifiées en 2011 pour le suivi de nos actions et denos projets.Comme nous lavons souligné lan dernier, larrivée de lARS en 2010 dans le paysage des structuresmédico-sociales, modifie le contexte des associations du médico-social.Les recommandations de mutualisation et de regroupement de structures nous ont encouragés àentrer dans un Groupement Coopératif Médico-Social (GCMS) puisque nous en avions loccasionavec le dispositif Fil Rouge pour notre projet "Atypick".Ce rapprochement sest fait naturellement dans le prolongement des actions communes que nousavons menées ces dernières années notamment dans le cadre de la SISM (voir Actions militantes).Le GCMS Fil Rouge comprend des membres sociétaires comprenant lAPASE, le CHGR, lADAPT,lATI et le GIP Placis vert (Maffrais service) ainsi que des membres associés comprenant lADIPH,lAIMT, la Mission Locale et lUnion des entreprises.L Autre Regard est devenu membre associé et à ce titre participe aux réunions régulières dugroupement. Cest alors loccasion de rencontrer de nouveaux partenaires et/ou de renforcer nosrelations avec ceux déjà connus ( voir en annexe un extrait de la convention du GCMS Fil Rouge).VII - Situation financière et perspectives L’Autre Regard dispose en ce début d’année 2012 de finances saines, fruits d’une gestionqui a su parfaitement maîtriser la croissance de ses activités. L’exercice 2011 devrait présenter unrésultat proche de l’équilibre des charges et des produits. La solide assise financière dontl’association a su se doter lui permet aujourd’hui de porter et de soutenir de nouveaux projets touten poursuivant sereinement son développement (voir annexe). La transformation de L’Antre-2 en association au cours de l’année 2011 et le maintien dessalariés du G.E.M. dans les effectifs de l’Autre Regard aura rendu nécessaire la restructurationcomptable et financière de l’association. L’exercice 2011 constitue donc une période de transitionoccasionnant des procédures juridique, comptable et financière spécifiques. Cette réorganisationaura permis d’anticiper le démarrage en 2012 du projet @typick réalisé en partenariat avec leG.C.M.S. FIL ROUGE 35. A compter des exercices 2011 et 2012, si les activités de l’établissement d’accueil de jourreprésentent toujours le budget principal de l’association, L’Autre Regard tient et présentera unecomptabilité propre pour ses autres activités : gestion des salariés de L’Antre-2, opérations faites encommun avec FIL ROUGE 35 dans le cadre d’@typick et pour toutes les autres réalisations deprojets que L’Autre Regard sera amené à initier et à développer dans le cadre de ses missions encollaboration avec ses différents partenaires financiers.LAutre Regard Rapport dactivité 2011 17/19
  18. 18. VIII - Conclusion et orientations Le dynamisme de LAutre Regard en 2011 se confirme avec le nombre dactivités, le nombrede réunions, et le nombre de bénévoles qui sont en augmentation. Louverture sur lextérieur sest encore développée avec les activités culturelles offrant demultiples occasions denrichissement personnel tant avec les sorties que lorganisation dexpositionoù chacun peut se valoriser par sa créativité et cultiver sa citoyenneté. Les actions de formation destinées aux bénévoles et aux salariés ont atteint leur niveaumaximum cette année. Cétait une priorité pour les administrateurs. Il reste à trouver les moyens decontinuer cet effort de formation ces prochaines années. Lévaluation interne est bien avancée et les premiers résultats de lenquête de satisfactionsont positifs, confirmant que lassociation rend bien le service prévu. Il reste, en 2012, à terminer larédaction finale de cette auto-évaluation, et à se préparer à lévaluation externe pour 2013. La réflexion sur notre pratique sest concrétisée par un travail de rédaction collective, dunprojet associatif qui reste à finaliser. Pour prolonger cette production écrite, une ébauche de projetpédagogique est en chantier, elle permettra de clarifier notre fonctionnement et sera finalisée fin2012. Lensemble de ces documents associatifs offrira une meilleure lisibilité de notre pratique pourles partenaires à lheure du travail en réseau. Le désir de création dun nouveau secteur autour de lutilisation de linformatique et dinterneta nécessité de se regrouper avec un partenaire aux compétences complémentaires. Ainsi, noussommes entrés dans le GCMS Fil rouge pour mener cette action de concert. Cet événement marqueun tournant dans lhistoire de lassociation et il répond au souhait de ladministration de voir les par-tenaires du médico-social travailler ensemble. Toutes ces actions et activités diverses nous amènent dans nos limites. Dune part, ce dyna-misme créatif représente un surcroît de travail qui ne se supporte quau détriment dautres activités.Dautre part, le temps passé aux tâches administratives (réunions dévaluation, réunions du GCMS)fait que moins de temps est consacré à laccueil des adhérents. Le travail des salariés, plus soutenu, ne permet plus dassurer la disponibilité habituelle dontnotre dynamique a besoin. La qualité de laccueil est essentielle à préserver, il sagit de laccueil ausens large, cest-à-dire quil englobe aussi laccompagnement au long cours des quarante bénévolesactifs - pour la plupart des animateurs de lassociation qui, rappelons-le, ont une certaine fragilitémalgré leurs compétences. Ce constat perçu en 2010 sest révélé en 2011 et il est nécessaire de trouver des solutions ra-pides en termes de moyens en locaux et en personnel dès 2012. Concrètement, une augmentationdes heures salariées serait indispensable pour préserver le bon équilibre dans le fonctionnement delassociation. Rapport dactivité rédigé le 02 mars 2012 Le Président, Michel MASSONLAutre Regard Rapport dactivité 2011 18/19
  19. 19. Annexes - Questionnaire de satisfaction et conclusions de lenquête - Le Collectif « Exposition Ici&Là » : photos de peintures exposées - "Créations actuelles dun monde ordinaire" : photo et texte de la création collective - Introduction du livre "LAutre Regard" ou "La réhabilitation de lescargot" - Projet Atypick - Lettre adressée à lARS Bretagne - Extrait de la Convention Fil Rouge - Extrait du rapport CAC 2010StatistiquesLAutre Regard Rapport dactivité 2011 19/19
  20. 20. Site http://lautreregard.free.frCourriel lautre.regard@laposte.net Rennes le 13 Octobre 2011 ENQUÊTE DE SATISFACTION Cher(e) adhérent(e), Dans le souci d’être et de rester au plus près de vos attentes et besoins, l’équipe de L’Autre Regard,vous propose de répondre à cette enquête de satisfaction, et ce, de manière anonyme. Ce questionnaire, remis à l’ensemble des membres de l’association et dont les conclusions vous seronttransmises, permettra effectivement d’estimer quels éléments, selon vous, sont à travailler ou à conserver àl’association. Chaque adhérent(e) recevra le questionnaire ci-joint. Il sera distribué à partir du 14 octobre. La date limite de retour de cette enquête est fixée au 04 novembre. Pour veiller à respecter lanonymat, 2 urnes seront à votre disposition, lune au square de la Rance,lautre à notre annexe de Dullin, afin que vous puissiez y déposer votre questionnaire.Bien sûr vous pouvez aussi répondre par voie postale, jusquau 03 novembre, si vous ne pouvez pas vousdéplacer. En cas de difficulté, ceux (celles) qui ont envie dêtre accompagné(e)s pour remplir ce questionnaire,peuvent sadresser au secrétariat. Merci d’avance pour votre participation. Bien cordialement Pour léquipe des bénévoles et salariés Philippe ANTENEN Association LAutre Regard 2 square de la Rance - 35000 Rennes Tél : 02 99 31 63 43 - Fax : 02 99 31 18 68
  21. 21. Enquête de satisfaction Présentation- En tant que membre de l’association, vous êtes (plusieurs réponses possibles) : Adhérent(e) Participant(e) aux activités Bénévole (animateur, responsable daccueil,...) Membre élu (membres du CA, du Bureau, du CVS)- Vous êtes membre de l’association depuis : moins d’un an un an ou plus - si plus, précisez environ depuis combien de temps : ..........................................- Comment avez-vous connu l’association ? par l’intermédiaire d’un proche par la presse par le médecin par l’hôpital par les partenaires sociaux autre (précisez) : ......................................................................................................... .......................................................................................................... .......................................................................................................... Enquête de satisfaction - Octobre 2011 1
  22. 22. Accueil1 - Avez-vous rencontré des difficultés pour prendre contact avec l’association ? Oui Non - Si oui, du fait de (plusieurs réponses possibles) : linsuffisance dinformation extérieure l’accessibilité des lieux la prise de contact téléphonique difficulté personnelle autre (précisez) : ......................................................................................................... ..........................................................................................................2- Lors du premier accueil, avez-vous été reçu(e) : sur Rendez-vous sans Rendez-vous - Estimez-vous avoir été reçu(e) rapidement ? Oui Non3- Lors du premier accueil, vous vous êtes senti(e) (plusieurs réponses possibles) : informé(e) (activités, fonctionnement de l’association...) écouté(e) respecté(e) mis(e) en confiance autre (précisez) : ......................................................................................................... .......................................................................................................... - Avez-vous lu les documents qui vous ont été remis ? Oui Non - Vous ont-ils été utiles ? Oui Non4- Avez-vous pu exprimer vos souhaits d’activité ? Oui Non5- Avez-vous pu accéder, dès votre inscription, aux activités de votre choix ? Oui Non - Avez-vous pu accéder aux activités de votre choix après avoir été inscrit(e), le cas échéant, sur liste d’attente ? Oui Non - Si non, avez-vous pu choisir et accéder à d’autres activités ? Oui Non6- Avez-vous des remarques à formuler ?................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Enquête de satisfaction - Octobre 2011 2
  23. 23. Activités7- L’ambiance des activités auxquelles vous participez vous paraît-elle (plusieurs réponses possibles) : accueillante conviviale agréable tolérante autre (précisez) : ......................................................................................................... ......................................................................................................... .........................................................................................................8- L’activité vous paraît-elle de qualité ? Oui Non - Du fait de (plusieurs réponses possibles) : de l’apprentissage technique du matériel mis à disposition du plaisir que vous y prenez de l’espace d’expression qu’elle permet de l’échange qu’elle permet autre (précisez) : ......................................................................................................... ..........................................................................................................9- Avez-vous pu exprimer vos remarques à propos des activités ? Oui Non10- Avez-vous des remarques à formuler ?................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Enquête de satisfaction - Octobre 2011 3
  24. 24. Participation à la vie associative11- Vous a-t-on proposé de participer à la vie de l’association par : - la participation à des réunions ? Oui Non - la participation à des projets ? Oui Non - autre (précisez) : ............................................................................................................. .............................................................................................................. ..............................................................................................................12- Prenez-vous part à des réunions ou projets ? Oui Non - Si oui, lesquels ? (Précisez) : ........................................................................................................................ ............................................................................. ............................................................. ............................................................................. ............................................................. - Au cours de ces réunions ou projets, vos réflexions sont-elles prises en compte ? Oui Non13- Pour vous, prendre part à la vie de l’association vous permet (plusieurs réponses possibles) : de rencontrer de nouvelles personnes de participer à de nouveaux projets de découvrir de nouveaux lieux d’approfondir vos connaissances d’être valorisé de prendre part à la vie citoyenne de vous sentir responsable autre (précisez) : ......................................................................................................... .......................................................................................................... ..........................................................................................................14- Avez-vous des remarques à formuler ?................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Enquête de satisfaction - Octobre 2011 4
  25. 25. Bénévolat15- Vous a-t-on proposé d’être bénévole ? Oui Non - Avez-vous accepté cette proposition ? Oui Non16- Avez-vous proposé une forme de bénévolat ? Oui Non - Cette proposition a-t-elle abouti ? Oui Non17- Vous sentez-vous soutenu(e) dans la pratique de votre bénévolat ? Oui Non18- Vous a-t-on proposé de suivre des formations ? Oui Non - Si oui, y avez-vous participé ? Oui Non - Vous ont-elle été utiles dans votre pratique ? Oui Non - De façon générale, avez-vous trouvé cela enrichissant ? Oui Non19- Avez-vous des remarques à formuler ?...................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................En conclusion, souhaitez-vous exprimer une opinion générale sur LAutre Regard ?................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................... Merci de votre participation Enquête de satisfaction - Octobre 2011 5
  26. 26. Enquête de satisfaction - Conclusions Lenquête de satisfaction a été envoyée par voie postale ou remise en mains propres à tous lesmembres de lassociation LAutre Regard, soit à 200 personnes. 195 plis ont été reçus et 90 enquêtesont été retournées dûment remplies (soit 46% de participation). Parmi ces 90 questionnaires, 2 sesont trouvés inexploitables, 1 na pu être exploité, étant malheureusement arrivé après la date limitede retour des enquêtes. Nous tenons dores et déjà à remercier les adhérents pour leur participation et la qualité desréponses fournies. Grâce à ces dernières, des conclusions "statistiques" peuvent tout dabord êtretirées.Présentation Ainsi, parmi les répondants, 57% se sont présentés en tant quadhérents et/ou participants auxactivités, contre 36% comme bénévoles ou membres élus de lassociation. La majorité des membres de lassociation le sont depuis plus dun an (87%). 13% desrépondants étaient quant à eux des nouveaux adhérents (adhérents depuis moins dun an). Il estintéressant de noter également que plus dun tiers des membres présents depuis plus dun an àlassociation, le sont depuis plus de 5 ans (38%). La plupart des personnes ont eu vent de lassociation via le réseau sanitaire et social de cettedernière et des personnes elles-mêmes (50% des répondants ont mentionné avoir connu lassociationpar lintermédiaire de leur médecin, une infirmière, lhôpital, un foyer, un IME,…). 32% desrépondants ont quant à eux pris connaissance de lexistence de lassociation par lintermédiaire dunproche. Enfin, la presse ou des brochures ont été à lorigine de la prise de contact avec lassociationpour 8% des répondants.Accueil La grande majorité des membres de lassociation ayant répondu aux enquêtes na pas eu dedifficultés pour prendre contact avec lassociation (86%). 11% des répondants ont rencontré desdifficultés, que 70% de ces derniers justifient par des difficultés dordre personnel et 30% par unmanque dinformations. 92% des répondants estiment avoir été reçus rapidement lors du premier accueil, que cesderniers aient pris ou non rendez-vous auparavant. Lors de ce premier accueil, la plupart des membres de lassociation se sont sentis écoutés (à70%) informés et respectés (à 66%), mis en confiance (à 54%). 8% dentre eux ont égalementmentionnés dautres adjectifs tels que : "digne dintérêt", "gentiment reçu", "apprécié", "pris pour uncon", et ont pu qualifier laccueil de "chaleureux", "naturel" ou encore "intime". 83% des personnes ont lu les documents qui leur ont été remis lors de cet accueil. 82 %dentre elles les ont trouvé utiles. 95% des répondants ont pu exprimer leur souhait en termes dactivités. 78% ont pu accéderaux activités de leur choix dès leur inscription et 53% ont pu accéder aux activités de leur choixaprès avoir été inscrits sur liste dattente.Activités Une grande majorité des répondants qualifie lambiance des activités daccueillante (70%), deconviviale (70%), dagréable (62%), de tolérante (49%). 8% des personnes mentionnent dautresadjectifs tels que "ouvrante", "instructive", "parfois difficile", "hétérogène" et "mettant enconfiance". Dans le même ordre didée, 97% des répondants trouvent lactivité de qualité. Parmi elles,64% le justifient du fait du plaisir quelles prennent lors des activités, 53% du fait de léchange et delexpression permis par lactivité, 30% par le matériel mis à disposition et par lapprentissagetechnique offert par lanimateur. 8% des répondants ont mentionné dautres raisons telles que la"qualité danimation", "lécoute des encadrants", la "bienveillance du cadre", la "souplesse", la"découverte des autres", la "prise de confiance" et le "décalage" que permettent les activités. Par ailleurs, 76% disent pouvoir exprimer des remarques à propos des activités.LAutre Regard Enquête satisfaction 11.2011 1/2
  27. 27. Participation à la vie associative 69% des personnes ayant participé à lenquête se sont vus proposer de participer à la vie delassociation, par la participation à des réunions pour 92% dentre elles et par la participation àdivers projets (veillées, fêtes, sorties, expositions) pour 47% dentre elles. En outre, parmi ces personnes, 62% y participent de façon effective et 45% estiment que leursréflexions, remarques ou commentaires à ce propos sont pris en compte. De la même façon, 70% des répondants estiment que participer à la vie de lassociation permetde rencontrer de nouvelles personnes, 53% dêtre valorisé, 41% dapprofondir leurs connaissances,39% de se sentir responsable, 37% de participer à de nouveaux projets et de prendre part à la viecitoyenne, 22% de découvrir de nouveaux lieux. 5% ont précisé que ce fait leur permettait de "fairepartie dun ensemble", de "retrouver une estime de soi", de "soccuper".Bénévolat 41% des personnes se sont vu proposer un bénévolat. Parmi ces propositions, 81% ont abouti.A linverse, 45% des répondants ne se sont pas vu proposer de bénévolat. Parmi elles, une personnea mentionné quelle le souhaitait pourtant. Dans le même ordre didée, 32% des personnes ayant répondu à lenquête ont proposé delles-mêmes un bénévolat. 89% dentre elles ont vu leur proposition aboutir. La majorité des personnes bénévoles se sentent dailleurs soutenu dans la pratique de leurbénévolat, à hauteur de 77% de satisfaction. 26% des répondants se sont vu par ailleurs proposer une formation. Parmi elles, la moitié y aeffectivement participé et 87% de cette dernière a trouvé cela enrichissant et utile pour leurspratiques.Conclusions Si le taux de participation à lenquête de satisfaction savère raisonnable, les conclusions"sociologiques" relatives à ces résultats statistiques sont globalement positives. En effet, il savère que lassociation LAutre Regard répond bien aux objectifs quelle sestfixée (voir outil de référence et évaluation interne 1.1), en favorisant notamment la participation etlépanouissement des personnes en situation de fragilité psychique et/ou disolement relationnel. Cesdernières, par les réponses faites lors de lenquête, mentionnent effectivement le plaisir, léchange,lexpression, la valorisation, la responsabilisation, que leur apportent aussi bien les activités misesen place que la participation à la vie associative de façon plus large (bénévolat et/ou participationaux réunions/projets). Dans un autre ordre didée, les réponses faites lors de ce questionnaire illustrent bien lasolide et durable implantation de lassociation dans le réseau médico-social du territoirerennais. En outre, il n’apparaît pas de dysfonctionnement majeur, notamment dans le fonctionnementdes accueils, des répartitions dactivités ou encore dans le mode de fonctionnement des ateliers.Cette enquête affirme ainsi le bon sens et la bonne conduite de la "philosophie daction" delassociation LAutre Regard. Certains manques ont toutefois pu être constatés. Cependant, ceux-ci ne concernant quecertaines personnes en particulier, léquipe de LAutre Regard a souhaité que ces dernières semanifestent delles-mêmes suite à lenquête afin de remédier à certains éléments facteursdinsatisfaction. Agathe Leduc Chargée de mission "Évaluation interne"LAutre Regard Enquête satisfaction 11.2011 2/2
  28. 28. Le Collectif « Exposition Ici&Là » Photos de peintures exposées par Véronique en juin 2011 à la Maison Internationale de Rennes (MIR)
  29. 29. "L’Autre Regard" ou "La réhabilitation de lEscargot" par CEZEMBRE & Co«L’escargot n’arrivait pas à sortir de sa coquille. Si notre terme «réhabiliter» a des consonancescarcérales, une sonorité de geôle et de bourreau, c’est que j’ai grandi dans une prison dorée, et macoquille se calcifiait, créait sans cesse de nouvelles volutes. Le ciel était vide et ma conscience étaitune bulle de verre.» SylvieLe livre : mode d’emploiAttention, ce livre n’est pas tout à fait comme les autres. C’est un ouvrage en colimaçon, commeson titre l’indique, la pure émanation d’un esprit psychotique, le mien, en l’occurrence, une part demoi-même que j’assume pleinement désormais…Non, je ne plaisante pas.Ne vous attendez pas ainsi à trouver un récit linéaire, structuré, voire didactique. Préférez unelecture façon puzzle, une approche indirecte présentant les faits en filigrane plus que de front dansune posture plus poétique que prosaïque.Je vous invite donc à faire l’expérience originale de me suivre dans le dédale intérieur de mon espritperturbé mais néanmoins suffisamment lucide pour être conscient de ses limites et de sesparticularismes.J’ai sans doute cette chance que cette psychose qui me pousse à l’éparpillement et à l’éclatementcolle à l’air du temps : consultation éclair par internet ou en diagonal, zapping … Bref, je me sens,malgré mon handicap, en phase avec mon époque.Vous ne devriez de la sorte être point trop dépaysé dans votre lecture. Faites comme chez vous.Promenez-vous, butinez, avancez dans l’ordre ou le désordre. Peu importe en vérité du moment quevous adoptiez ce regard singulier que je porte sur le monde et sur L’Autre Regard en particulier…RemerciementsCet ouvrage est le fruit de la collaboration de bonnes volontés. Chacun, adhérents, bénévoles,salariés de l’association a contribué à la réalisation de ce projet et j’aimerais pouvoir tous lesnommer mais cela risquerait d’être fastidieux. Néanmoins, mes remerciements vont d’abord à moncomité de lecture pas comme les autres, avec Philippe Antenen, le directeur qui m’a confié pour untemps les clefs de sa maison en me faisant confiance, à Michelle et Gabriel pour leur sens critique, àDominique et Danièle pour leur accompagnement au-delà de la rédaction. Je n’oublierais non plusGaël qui s’est particulièrement investi au niveau de l’écriture apportant un complémentindispensable, en réalité une assise à l’ensemble. En dehors de L’Autre Regard j’ai pu compter surle regard enthousiaste et souvent judicieux de Françoise Vignaux et le discours limpide duprofesseur Badiche. Bien-sûr je pense à tous les autres : Michel, Nicole, Jean-Christophe, Pascal,Cathy, Maryline… mais la liste serait trop longue pour tenir sur cette seule page… Cézembre
  30. 30. ATYPiCkPrésentation du ProjetLoisir, formation et production Le projet est à destination de personnes en situation de handicap dorigine psychique. Il sesitue dans le prolongement de la loi du 11 février 2005, pour légalité des droits et des chances, laparticipation et la citoyenneté des personnes handicapées.Stigmatisées, fragilisées dans leur capacité à sinscrire dans du lien social, souffrant dune grandedifficulté à la relation à laltérité, éloignées de lemploi, ces personnes se trouvent particulièrementen risque dexclusion et de désaffiliation.La réduction de ces risques est la préoccupation partagée des promoteurs du dispositif dont lafinalité est le rétablissement des personnes dans une capacité à vivre pleinement leur citoyenneté.Pour y parvenir, nous formons l’hypothèse que les TIC offrent de nouvelles opportunités.Le projet a donc pour but de mettre en place un dispositif daccueil et daccès au numériqueadapté aux publics visés, de conduire un ensemble de formations qui leur est destiné et de menerune recherche-action sur les possibilités demploi de ces personnes par ou via les outils et moyensdu numérique. Le projet Atypick trouve son origine dans une action "d’accès aux nouveaux médias"conduite à lassociation "dusagers" LAutre Regard (accueil de jour). Cette action a été conçue etdéveloppée par un stagiaire de la formation professionnelle en animation sociale ; elle perdureuniquement grâce à son implication.Depuis 3 ans ces ateliers d’ « accès et usages » au numérique (médias sociaux, web, blog,réseaux sociaux,…) ont démontré l’intérêt que revêt la communication médiatisée par lenumérique pour la réinsertion et la ré-affiliation des personnes présentant des troubles psychiques.C’est un espace, dans lequel la personne développe de la relation hors de l’exposition directe àl’autre. Protégée, elle peut ainsi conserver et développer les liens. Ces rencontres à l’altéritémédiatisées (ré) autorisent l’échange (sécurisant pour la personne) et le premier pas vers la ré-affiliation1. Notre démarche s’appuie sur l’identification de plusieurs éléments favorables à linsertiondes personnes présentant des troubles psychiques.Alors que les troubles produisent une altération du rapport aux autres, au temps et à lespace, lenumérique offre la possibilité de réduire ces contraintes, il inverse même la problématique via lapossible médiation (relation) en distance et une temporalité potentiellement maîtrisable.Alors qu’est couramment rependue l’idée que l’informatique isole, on constate paradoxalement queces outils et ces usages peuvent devenir vecteurs dinclusion. Ils savèrent être des outils decompensation pour les personnes en situation de handicap dorigine psychique :- La communication par les moyens numériques permet léchange en toute sécurité 2- Les outils numériques offrent lopportunité de rester dans lactivité par la réduction descontraintes liées au temps.- Linformatique et le numérique offre un "espace" dénué daffect.- Ces outils offrent un cadre hyper-contenant, structurant pour les personnes.(*cf caractères innovants)1Le développement d’une théorie dite « de la médiation » :La dialectique entre les facteurs physiologiques(neurologie, génétique) et les facteurs environnementaux (le social, la culture) théorie développée par JeanGagnepain2 Cadre constitué de notions essentielles telles que la permanence, la référence, la place et fonction de chacun.
  31. 31. Des usagers de la santé mentale initiés au numérique ont, dans le cadre adapté des ateliers deLAutre Regard, développé un niveau de technicité conséquent. Nous envisageons de mobiliserprogressivement leurs compétences (programmation, web design, infographie, relationnel…) surune activité de production de services. La démarche complète pourra même aboutir à uninvestissement de leurs compétences sur le marché du travail.Activités mises en œuvre :L’expérimentation que nous envisageons de mettre en œuvre sarticulera dans une dialectiquedaction recherche-action :ActionMaintenir et développer le Triptyque : Accès et pratiques, Formation, Production et réalisation etmise en synergie pour les personnes impliquées dans ces trois axes.1. Accès & pratiques : 28 places (soit 50 à 100 personnes)555 heures dateliers. Au sein de LAutre Regard, des ateliers (bis hebdomadaires), permettront aux adhérentsd’être initiés aux TIC. Ils pourront aussi utiliser et pratiquer la communication via ces nouveauxmédias.Sous l’impulsion du responsable de projet, des adhérents de lassociation volontaires, formés etinitiés, assureront la conduite de ces ateliers. Mise en place et développement d’un Point accueil à la téléformation (P@T) spécifique etaccompagnement sur le Visa Internet2. Développer l’axe formation (savoirs, techniques, compétences sociales) (15 à 25 personnes)Entre 250 et 400 heures de formations prévues (estimation).Avec l’appui de consultants extérieurs, la formation permettra aux personnes initiées qui lesouhaitent, d’entrer dans une démarche d’approfondissement de savoir et de savoir-faire, afind’accéder à des outils plus complexes. Cette démarche implique un plus grand niveaud’engagement et une augmentation des exigences dans la capacité à œuvrer en collaboration. Cetravail sur les habiletés sociales intègre, pour certains, le développement de compétences dans latransmission des savoirs pour devenir eux-mêmes initiateurs.3. Production (5 à 10 personnes)1000 heures dateliers de production estimées sur la première année Des personnes issues des ateliers « accès et pratiques », ayant validé par la formation descompétences techniques dans divers domaines du numérique seront associées au sein d’undispositif de production afin de proposer : • des services aux entreprises (notamment celles de l’économie solidaire) : o Concevoir, réaliser et produire des moyens de communication numérique • Site, blog (professionnel, personnel), portfolio, page réseau social, • de la formation et du soutien auprès de pairs (autres personnes présentant des troubles psychiques) o pour offrir un cadre et des techniques propices • à l’initiation (ex : accompagner les personnes vers un visa Internet) • au développement des compétences dans l’usage des outils de communication Cet axe se déploiera comme une offre nouvelle pour le secteur de la santé mentale • de développer un axe innovation en réponse à des besoins spécifiques des personnes présentant des troubles psychiques (FAB-LAB envisagé)RechercheL’atelier « accès & pratiques » existe déjà dans le cadre d’un accueil de jour et sa pertinence a étévérifiée. En revanche, les 2 axes formation et production restent à affiner dans leur conception et àvalider dans leur fonctionnement. C’est précisément l’objet de la recherche à conduire au cours de

×