Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Les racines biologiques de la cognition / connaissance

4,326 views

Published on

Published in: Education, Technology
  • Be the first to comment

Les racines biologiques de la cognition / connaissance

  1. 1. Racines de la cognition VARELA & MATURANA Yann DRIUTTI & Mathieu GANDON
  2. 2. Humberto MATURANA Né : 14 septembre 1928 à Santiago du Chili Professeur à l 'université du Chili Elabore une théorie « The biology of cognition » (années 70) Nouvelle compréhension des systèmes vivants De leur évolution historique Du langage comme phénomène biologique Des origines de la connaissance
  3. 3. Francisco VARELA Né: Santiago du Chili, 07 septembre 1946 Mort: Paris, 28 mai 2001 Étudiant de MATURANA Ph. D. de biologie de l'université de Harvard Directeur de recherche au CNRS et membre du Centre de recherche de l’Ecole Polytechnique Concept d’autopoïèse et d'énaction Il a fait partie du « Mind and Life Institute »
  4. 4. L 'arbre de la connaissance Contexte Publié en 1992 OAS : Comprendre La communication sociale Le transfert de connaissance Japon : Projet ICOT (80) Compréhension du langage Auto programmation 512 processeurs //
  5. 5. L 'inscription corporelle de l 'Esprit (9) Les sciences cognitives s’essaient dans un domaine jusqu’alors réservé à la philosophie Circularité de l’Esprit et du corps L’un ne peut exister sans l’autre Vertige Lien existant ?
  6. 6. Repères Vertige de la circularité
  7. 7. Comment émergent les phénomènes propres au vivant ?
  8. 8. L 'organisation du vivant Caractéristiques d 'un système vivant En relation Autres systèmes vivants Environnement À une histoire de changements structuraux Se reproduit Organisation autopoïétique
  9. 9. L 'organisation du vivant Organisation autopoïétique Autonomie Spécifie ses propres lois Autoproduction Réseau de composant produit ou transforme des composant Qui vont intégrer et transformer ce réseau Maintient son équilibre dans l'environnement
  10. 10. L 'organisation du vivant Métabolisme cellulaire Produit des composants qui font partie du réseau de transformations qui les a produits Élabore Produit ses propres Métabolisme Frontière composants dynamique membranaire Maintient environnement
  11. 11. L 'organisation du vivant Réseau de composants s 'auto-organise Fait émerger une unité Autonome Autoproduction Maintient de l 'équilibre Unité autopoïétique Environnement
  12. 12. Génération des unités Production, ou réplication Génère des éléments distincts de l 'unité (ex: usine) Projection, ou copie Si copie de copie (ex : photocopie) Connexion historique Reproduction, fracture Résultent deux unités (ex: craie) Même organisation que l 'unité originale
  13. 13. Génération des unités Autoreproduction Conservation de l 'autopoïèse Hérédité Conservation structurelle malgré la dérive Dans lignées historiquement connectées
  14. 14. Métacellulaires Histoire d'interactions récurrentes Couplage structural Couplage d 'unités autopoïétiques Fait émerger une méta-unité (d'ordre 2)
  15. 15. Métacellulaires Dérivations du couplage structural cellulaire Inclusion d 'une unité par l 'autre (symbiose) Nouvelle cohérence (morphologie)
  16. 16. Dérive naturelle Organisme, Conserve Couplage environnement L 'organisme donne forme à son environnement en même temps qu'il est façonné par lui Autopoïèse (1er et 2nd ordre) Conservation induit des changements structuraux Apparition œil, cœur, système nerveux… Evolution
  17. 17. Métacellularité & système nerveux Les cellules du système nerveux Sont couplés réciproquement L 'état des neurones dépend de ses interactions avec les autres Changement structural (synaptique) continuel
  18. 18. Métacellularité & système nerveux
  19. 19. Métacellularité & système nerveux Individu … SNerveux Cœur Neurones cGliales App.Golgi Noyau …
  20. 20. Lien corps - Esprit Vertige de la circularité corps-Esprit l’un implique t-il l’autre ? Comment ? Existe t-il un entre-deux ?
  21. 21. Lien corps - Esprit L’unité du « Soi » - bouddhisme Unique, durable, indépendant Le corps et l’Esprit sont au service du soi Ni cognitivisme, ni connexionnisme Ne permettent de définir le « soi » Proposition d 'un nouveau paradigme
  22. 22. Paradigme : l'énaction Une nouvelle unité émerge Grâce aux interactions et à l’auto-organisation La cognition incarnée : « énaction » Action guidée par la perception (structure corporelle) : Réception Emergence de cognition par les sensori-moteurs (perception) : Expression
  23. 23. Paradigme : l'énaction Énacter: le « faire-émerger » d’une vision interactive du monde Paradigme qui unifie L 'organisme Corps, perceptions & actions, langage, ontogénèse Et sa vision du monde
  24. 24. Apport à la définition de la cognition Manipulation de symboles avec des règles Émergence d’états globaux (unité autopoïétique d 'ordre +1) dans un réseau de composants L’énaction de mondes durables (monde persistant) et évolutifs (équilibre et dérive)
  25. 25. Vertige : Nos mondes sans fondements Cognition limitée (perception) à la portée de la corporéité Pas de soi fixe (dérive) ni de monde stable Chaque individu énacte ses mondes
  26. 26. La voie moyenne Intégrer les vertiges Par l 'absence de soi & non-dualisme Trouver la voie moyenne Un moyen : la méditation
  27. 27. Système nerveux & cognition « Chaque personne dit ce qu'elle dit, ou entend ce qu'elle entend en fonction de sa propre détermination structurelle » Cognition - (Inter)activité Ancrage biologique Couplée à un monde, énacté, qui résulte Des histoires sociales et biologiques Circularité perception/action Mécanisme perturbation/internalisation cohérente
  28. 28. Système nerveux & cognition Connaissances Action efficace dans un contexte défini Inséparables du corps, du langage, de l'ontogénèse Vivre c 'est connaître Connaitre l 'acte de connaitre Réflexion Utiliser l 'instrument d 'analyse pour analyser l 'instrument d 'analyse
  29. 29. Couplage social Organismes à système nerveux en couplage structural Emergence 3éme ordre : unité sociale
  30. 30. Etudiants Groupe Couplages sociaux connaissance quelconque … Auteurs Lecteurs Francisco Humberto
  31. 31. Phénomènes sociaux Comportements communicatifs Coordination comportementale observable Transmission culturelle Des schémas de comportement acquis Stabilité à travers les générations
  32. 32. Phénomènes sociaux Altruisme Profite au groupe - comportement pro-social Équilibre entre conservation et subsistance de l 'individu En tant qu 'individu En tant qu 'individu dans le groupe avec lequel il est couplé « altruistement » égoïste et « égoïstement » altruiste L 'égoïsme pur n 'existe pas, même chez les animaux
  33. 33. Couplages sociaux Les composants existent au service du système Autonomie minimale des composants Couplage d 'Organismes Insectes sociaux Sparte Sociétés modernes Autonomie maximale des composants Le système existe au service de ses composants Amplification de la créativité individuelle
  34. 34. Synthèse Les organismes autopoïétique Sont en auto-organisation structurale constante Garder un équilibre interne fonction des interactions Emergence d'unités d'ordre supérieur autopoïétiques Les mondes que nous énactons Résultent de l’émergence d’interactions sociales et internes
  35. 35. Synthèse La circularité entre objectivité et subjectivité crée un vertige non expliqué par les sciences. Varela propose une passerelle entre sciences et bouddhisme, entre corps et Esprit, organisme et environnement, une voie moyenne
  36. 36. Vers un couplage homme machine ?
  37. 37. Couplage émotionnel dans les jeux Wii : Vitality Sensor Réaction émotionnelle du joueur Perception par la machine Action de la machine en fonction Meet Milo (Projet Natal) Reconnaître les émotions Produire des émotions Histoire d 'interactions Couplage homme-machine
  38. 38. Générateur poïétique Expérience de l 'interaction collective Dessiner à plusieurs sur une même image Chacun à une partie de l 'image Un dessin global s'auto organise Sans qu'il soit nécessaire d'imposer préalablement un thème Le mimétisme joue un grand rôle
  39. 39. Remerciements Merci pour votre attention Questions ?
  40. 40. Systèmes sociaux humains Ont une clôture opérationnelle Par le couplage structural de leur composants & existent comme unités Pour leurs composants dans le langage Leur identité dépend de la conservation de l 'adaptation Comme organisme & comme composants de leur domaines linguistiques
  41. 41. Systèmes sociaux humains Donc l 'histoire évolutive des humains Associée à leur comportement linguistique Leur existence exigent la plasticité comportementale de ses composants Des composants couplés structuralement dans des domaines linguistiques Qui peuvent opérer par le langage Amplifient la créativité individuelle Le système existe au service de ses composants
  42. 42. Systèmes sociaux humain Cohérence des relations en son sein Facteurs génétiques & ontogénétiques Plasticité structurale de ces composants Apprentissage social continu Comment les phénomènes sociaux donnent naissance au langage?
  43. 43. Domaine linguistique & conscience Le langage engendre les régularités propres à la dynamique sociale humaine comme l 'identité individuelle et la conscience de soi et la dynamique humaine récursive Qui entraine une réflexion nous permettant de voir que nous ne disposons que du monde créé avec d 'autres Toute chose est dite par quelqu 'un
  44. 44. Domaine linguistique & conscience Comportement linguistique Comportement communicatif ontogénétique Différent de l 'action qu 'il coordonne Mot table différent d 'une action sur une table
  45. 45. Domaine linguistique & conscience Tout acte humain prend place dans le langage Fait émerger un monde créé avec les autres dans l 'acte de la coexistence Le langage est une condition sine qua non pour expérimenter la conscience Conscience : organisation & cohérence du flot de réflexions
  46. 46. Domaine linguistique & conscience Maintien d 'une récursivité descriptive continue que nous appelons « je » Permet de conserver cohérence & adaptation linguistique Lorsque nous « langageons » nous découvrons Notre conscience Notre Esprit Notre soi
  47. 47. Domaine linguistique & conscience En « langageant », l 'acte de connaitre fait émerger un monde Nous sommes constitués de langage dans un devenir continu que nous faisons émerger avec d 'autres Nous sommes dans ce couplage ontogénétique Comme une transformation continue dans le devenir de notre monde linguistique Celui que nous construisons avec d 'autres humains
  48. 48. L 'arbre de la connaissance À présent le lecteur ou l 'auditoire doit porter sur lui-même le même regard que sur ces phénomènes Le vertige qui en résulte viens de l 'absence d 'un point de référence stable auquel ancrer les descriptions
  49. 49. L 'arbre de la connaissance Aucun monde indépendant à présupposer Tout est relatif & possible quand on nie l 'existence de toute structure causale Non-dualité Comprendre comment notre expérience est couplée à un monde Par la voie du milieu Une action efficace mène à une action efficace Cercle cognitif du devenir
  50. 50. L 'arbre de la connaissance Nous existons dans le présent Le passé et le futur sont des manières d 'être au présent En existant nous produisons des tâches aveugles cognitives Qui ne peuvent être élucidées qu 'en produisant de nouvelles tâches aveugles dans un nouveau domaine Nous ne voyons pas ce que nous ne voyons pas
  51. 51. L 'arbre de la connaissance Seul les interactions viennent nous déloger Nouvel environnement Réflexions Nouvelles relations Héritage commum De la tradition biologique à la tradition culturelle La cognition appartient au domaine biologique mais est vécue au sein d 'une tradition culturelle
  52. 52. L 'arbre de la connaissance En acquérant la connaissance de la connaissance, nous nous constituons nous- mêmes La connaissance nous oblige à Adopter une attitude de vigilance permanente à l 'égard de la tentation de la certitude Réaliser que le monde que chacun peut voir n 'est pas LE monde mais UN monde que nous faisons émerger avec les autres Nous rendre compte que le monde serait différent si nous vivions différemment
  53. 53. L 'arbre de la connaissance Éthique ancrée dans la structure biologique et sociale Coexister avec l 'autre Voir que sa certitude est aussi légitime que la nôtre Elle exprime sa conservation du couplage structural dans un domaine de l 'existence Embrasser une perspective plus large Dans lequel les deux parties s 'accordent Dans l 'émergence d 'un monde commun
  54. 54. L 'arbre de la connaissance L 'amour Acceptation de l 'autre Extension du domaine cognitif Émerge à travers l 'expression d 'une congruence biologique interpersonnelle Biologiquement, sans amour, sans acceptation des autres, il n 'y a pas de processus social Pas d 'humanité L 'amour est un mécanisme biologique pourvu de profondes racines, il définit une structure dynamique, un passage pour les interactions sociales
  55. 55. Conclusion Seul l 'amour nous aide à faire émerger notre monde avec d 'autres. Au cœur des problèmes que nous rencontrons aujourd'hui se trouve notre ignorance de l 'acte de connaître. - samsara Nous confondons l 'image que nous voulons projeter avec l 'être que nous voulons devenir
  56. 56. Références Livres lus L 'arbre de la connaissance L 'inscription corporelle de l 'Esprit Invitation aux sciences cognitives Internet Agora encyclopédie RISC http://www.mcescher.com/ http://www.gemas.msh-paris.fr/dphan/rochebrune09/slides/HolzemLabiche.pdf http://www.enolagaia.com/AT.html http://www.buddhaline.net/spip.php?article46 http://www.inteco.cl/articulos/metadesign.htm http://www.oikos.org/mariotti.htm http://perspective-numerique.net/wakka.php?wiki=GenerateurPoietique
  57. 57. - Je veux nager jusqu 'à une autre rive. - Pour cela tu dois apprendre à nager. Es-tu prêt à apprendre ? - Oui, mais je veux emmener avec moi ma tonne de choux. - Quels choux ? - La nourriture dont j 'aurais besoin une fois de l 'autre coté, ailleurs. - Mais s 'il y a de la nourriture de l 'autre coté ? - Je ne vois pas ce que vous voulez dire. Je n 'en sais rien. Il faut que j 'emmène mes choux avec moi. - Mais tu ne pourras jamais nager avec une tonne de choux. C 'est beaucoup trop lourd. - Alors je ne peux pas apprendre à nager. Vous appelez mes choux un poids mort. Je les appelle ma nourriture de base. - Suppose que tout ceci ne soit qu 'une allégorie et qu 'au lieu de parler de choux nous parlions de présuppositions, et de certitudes? - Hum… Je vais emmener mes choux chez quelqu 'un qui comprend mieux ce dont j 'ai besoin. I.Shah, The Sufis, Anchor Books, 1971
  58. 58. Elaboration d 'une explication scientifique a. Décrire le phénomène d 'une façon acceptable pour un groupe d 'observateurs b. Proposer un système conceptuel capable d 'engendrer le phénomène à expliquer d 'une manière acceptable pour un groupe d 'observateurs (hypothèse explicative) c. Obtenir à partir de (b) d 'autres phénomènes non considérés de façon explicite dans cette proposition, et décrire leurs conditions d 'observation par un groupe d 'observateurs d. Observer ces autres phénomènes obtenus à partir de (b) Fin de cycle, retour à (a)

×