Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Ouvrir un blog en sciences exactes et expérimentales

108 views

Published on

Formation URFIST Université de Strasbourg mai 2018 - éléments de présentation appuyés sur formation P. Mounier et B. Labasse

Published in: Science
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Ouvrir un blog en sciences exactes et expérimentales

  1. 1. Ouvrir un blog scientifique Sciences exactes et expérimentales  Mélodie Faury faury@unistra.fr - 28 mai 2018 -
  2. 2. Qu’est-ce qu’un blog ?
  3. 3. « A blog (a contraction of the term "Web log") is a Web site, usually maintained by an individual with regular entries of commentary, descriptions of events, or other material such as graphics or video. Entries are commonly displayed in reverse-chronological order. Many blogs provide commentary or news on a particular subject; others function as more personal online diaries. A typical blog combines text, images, and links to other blogs, Web pages, and other media related to its topic. The ability for readers to leave comments in an interactive format is an important part of many blogs. » Wikipedia Definition
  4. 4. « A blog is a conversation. People go to blogs to read AND write, not just consume » Gerrit Visser, Smart Mobs
  5. 5. La science aussi est une conversation
  6. 6. Le blog de science ? • « un séminaire virtuel permanent » (André Gunthert, Why blog) • « une nouvelle forme de la disputatio » (Marin Dacos) • « A democratizing conversation » (Jill Walker)
  7. 7. Témoignages de chercheurs blogueurs
  8. 8. Jill Walker •Mortensen, T., et J. Walker. “Blogging thoughts: Personal Publications as Online research tool.” Dans Researching ICTs in Context, 249-279. Andrew Morrison. Oslo: Intermedia, 2002. •Walker, Jill. “Blogging from inside the ivory tower.” Dans Axel Bruns, Joanne Jacobs (dirs.) Uses of blogs. New York: Peter Lang, 2006. http://hdl.handle.net/1956/184 6.
  9. 9. Avantages et limites d’un genre mineur • Un interstice entre le privé et le public • Autonomie et ouverture • L’égalité des pairs retrouvée • « Thinking with my fingers » : un outil de recherche
  10. 10. Why blog ? – Du “nous” au “je” (avec parfois le retour au nous, via les blogs collectifs). – Deadline is dead : de nouveaux rythmes. – Le séminaire permanent : le modèle conversationnel. – Culture de l’expérience – Une science aimable
  11. 11. Comment écrire pour un blog ? • Qu’est-ce qu’un billet de blog ? Quelles différences avec un article scientifique ? Quelles différences avec un article journalistique d’un journal papier ? Quelles différences avec un format texte « classique » ?
  12. 12. Comment écrire pour un blog ? • Qu’est-ce qu’un billet de blog ? Quelques exemples Levée de l’anonymat des donneurs de gamètes : un point sur le débat http://www.prismedetete.net/levee-de-lanonymat-des-donneurs-de-gametes-un-point-sur-le- debat/ WikiLeaks : information, pouvoir et « démocratie » à l’ère d’Internet http://www.prismedetete.net/wikileaks-information-pouvoir-et-%C2%AB-democratie-%C2%BB- a-l%E2%80%99ere-d%E2%80%99internet/ Pour l’évolution ? Veuillez suivre la file d’attente svp http://www.prismedetete.net/pour-l%E2%80%99evolution-veuillez-suivre-la-file-d %E2%80%99attente-svp/ Comment est construit un billet de blog ?
  13. 13. Comment écrire pour un blog ? • Qu’est-ce qu’un billet de blog ? Ex de consignes (1/2) 1/ Un billet de blog ne devra pas dépasser 8000 caractères (espaces inclus) 2/ L’article sera accompagné d’une ou deux illustrations, vidéos ou liens Internet. Ex : 2 photos, 1 vidéo, proposition de plusieurs illustrations utilisables 3/ Il sera structuré comme suit : titre, introduction, corps de texte structuré par des inter-titres.
  14. 14. Comment écrire pour un blog ? • Qu’est-ce qu’un billet de blog ? Ex de consignes (2/2) 4/ Les articles intégreront des extraits d’interviews d’acteurs (chercheurs, journalistes, membres associatifs, politiques, etc.) ou des citations référencées Ex : un chercheur en sciences humaines et sociales, un chercheur en sciences exactes et expérimentales, un acteur social 5/ Les articles doivent être écrits pour un public non spécialiste, une attention particulière sera portée à l’accessibilité du propos. Des schémas illustrant le propos peuvent être utiles.
  15. 15. Comment écrire pour un blog ? • Construire une problématique = pour le lecteur, construire l’intérêt Comment susciter l’intérêt qui induise que le lecteur fasse l’effort de comprendre ? Cf dans contexte de crise de l’attention Il y a des facteurs d’intérêt qui ne « servent » à rien = l’intérêt n’est pas nécessairement construit sur l’utilité de ce qui va être discuté => la notion de problématisation Un paradoxe, un défi, un rapprochement, un aspect stimulant, curieux, une remise en cause des connaissances, etc. Trouver une dimension intellectuellement motivante :
  16. 16. Il y a deux sens à problématisation. 1. En didactique des disciplines c’est : comment est-ce qu’on pose le problème ? Comment écrire pour un blog ? • Construire une problématique 2. C’est la question de faire naître l’envie de savoir, de faire naître le problème. Il n’y a pas de sujet qu’on ne puisse présenter de telle façon que, quelque part, il pose problème. « il est inutile apporter des réponses si on n’a pas amené le destinataire à se poser les questions correspondantes » (Dewey) Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  17. 17. La théorie de l’intérêt (Kintsch, 1997) 1) ce qui a trait avec soi-même 2) ce qui éveille la curiosité (cf leviers spécifiques) 3) ce qui est intrinsèquement intéressant Pourquoi vous avez choisi un sujet plutôt qu’un autre ? Transmettre votre propre intérêt pour la question, les questions que vous vous posez Transmettre un questionnement vivant et incarné Comment écrire pour un blog ? • Construire une problématique – Ce qui suscite l’intérêt Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  18. 18. Les facteurs d’intérêt Modèle de Schrank, 1979 1er niveau Facteurs « absolus » : touchent à la mort, la maladie, le pouvoir, la sexualité, la violence etc. 2d niveau Facteurs « personnels » : concernent l’existence propre du lecteur Le fameux principe de proximité 3e niveau Facteurs inattendus : provoquent une surprise, étonnement, curiosité, diffèrent de ce que le lecteur aurait pu prévoir 4ème niveau Infos qui peuvent inintéressantes en elles-mêmes mais qui combinées entre elles présentent un intérêt cf Martins, 1993 Comment écrire pour un blog ? Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  19. 19. Comment écrire pour un blog ? Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 • Créer un intérêt, une attente : ce qui amène à vouloir connaître la suite - Créer une rupture par rapport à ce que l’on croit savoir les araignées ne sont pas des insectes… - Susciter un déséquilibre la plus grande partie de la masse de l’univers reste introuvable… - Souligner un caractère exceptionnel c’est la première fois que l’on parvient à … - Recourir au style narratif Lorsqu’elle entreprit sa première expérience, l’équipe n’aurait jamais cru… La communication scientifique – Logiques et méthodes. Bertrand Labasse, 2001
  20. 20. Comment écrire pour un blog ? Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 • Exemples d’accroches « Comment un nageur doit-il nager ? La question ne va pas de soit, même pour un champion olympique. Des générations d’entraîneurs ont prescrit un mouvement du bras rigide comme celui d’une rame (avant bras et main perpendiculaires à l’axe du déplacement). Mais ce dogme a pris l’eau quand les scientifiques sont entrés dans le bain. [Biomécanique] » « Selon que vous serez prognathe ou rétrognathe, Hollywood fera de vous un bon ou un méchant. Entre la mâchoire volontaire qui caractérise le héros, et le menton fuyant qui permet, au premier coup d’œil de subodorer un traître, c’est vers l’âge de 12 ans que la mandibule choisit son camp. [Odonlogie] « Chaque nuit les hommes partent pour un continent dont ils ne savent rien : le rêve. Il passionne les poètes, déchaîne les psychiatres, séduit les chercheurs. Son contenu fascine, ses mécanismes déroutent, ses fonctions intriguent. A l’orée du troisième âge, chacun lui aura consacré près de cinq années. Mais d’autres, comme Michel Jouvet, lui auront dédié toute leur vie [Onirologie] »
  21. 21. Comment écrire pour un blog ? Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 • Exemples d’accroches La communication scientifique – Logiques et méthodes. Bertrand Labasse, 2001 « 1985 : le satellite américain Nimbus 7 lève un lièvre. Ses observations de la haute atmosphère révèlent soudain l’incompréhensible déclin d’une molécule dont le nom sera bientôt sur toutes les lèvres : dans le ciel austral, l’ozone se fait rare. [Environnement] » « un long tuyau flexible se glisse dans votre gorge, se fraye lentement un passage à travers votre œsophage. Progressant vers l’estomac, il râcle, se bloque, recule pour mieux repartir, comprimant les tissus : vous subissez une endoscopie. Angoissante, douloureuse, cette méthode d’exploration permet d’effectuer un prélèvement de la muqueuse de l’estomac. [Médecine] » « Même couverte de bijoux, l’oreille reste bien souvent considérée avec l’indifférence qui convient à un organe passif et parfois disgracieux, sorte d’entonnoir à sons tout juste capable, dans le meilleur des cas, de capter les vibrations de l’air. Son horizon ne se limite pourtant pas à l’exécution de cette tâche servile. Elle est aussi capable de s’exprimer, d’émettre son bruit à elle, et les chercheurs ne sont plus sourds à ses murmures. [Physiologie] »
  22. 22. Comment écrire pour un blog ? • Une écriture brève, mais rigoureuse La brièveté de l’écriture ne s’associe pas nécessairement avec une absence de rigueur dans l’écriture, même si elle induit un allégement, ne serait-ce qu’en taille, de celle-ci, par rapport à l’article scientifique. Le billet de carnet ou de blog est pris dans la tension entre rigueur, exactitude d’une part, et justesse, format court, soit l’adaptation à un format particulier d’autre part. « Rendre accessible » (longueur, teneur du propos, langage, etc.) ne signifie pas « diminuer la pertinence scientifique ». Autrement dit, être lisible, accessible, compris et bref n’amène pas à réviser ses exigences en termes de qualité et de rigueur scientifique. « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012.
  23. 23. Comment écrire pour un blog ? • Une écriture brève, mais rigoureuse Cette forme d’écriture pose des questions spécifiques en termes de choix éditoriaux : rythme, programmation, organisation (catégories, etc.), style, fragmentation des textes, etc. « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012.
  24. 24. Comment écrire pour un blog ? Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 • Contrat de communication La communication scientifique – Logiques et méthodes. Bertrand Labasse, 2001 Contrat implicite entre émetteur d’un message et son destinataire 1. Règle de quantité : donner ni trop, ni trop peu d’informations 2. Règle de qualité : ne pas affirmer ce que l’on pense faux ou incertain 3. Règle de relation : parler à propos 4. Règle de modalité : être aussi clair et bref que possible
  25. 25. Comment écrire pour un blog ? • Les liens hypertextes : une écriture hyper-reliée Référencer, tisser du lien avec des ressources L’écriture sur un carnet ou un blog peut s’enrichir de liens hypertextes qui créent des liens, pointent sur des ressources, changent le mode de discours, donnent de l’épaisseur à l’article, se mettant en relation avec des travaux académiques ou journalistiques (articles en lignes, billets, ouvrages numérisés, évènements scientifiques, etc.) ou avec des textes précédemment écrits par l’auteur du billet lui-même (sorte d’auto-éditorialisation, de construction d’une articulation entre des écrits successifs, qui n’est pas nécessairement anticipée). « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012.
  26. 26. Comment écrire pour un blog ? • Les liens hypertextes : une écriture hyper-reliée Référencer, tisser du lien avec des ressources Cette écriture reliée, référencée, appuyée sur des ressources et des références peut permettre d’associer brièveté et densité Les liens hypertextes, qu’ils soient explicitement présentés comme des ressources bibliographiques, ou non, peuvent construire en quelque sorte le cadre de référence du billet et donner accès aux ressources permettant au discours de se construire. « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012.
  27. 27. Comment écrire pour un blog ? • Une écriture multimédia « C’est un espace plastique, qui favorise des formes d’écritures nouvelles (multimédia), qui ne passent pas forcément par les mots (images, vidéos, sons…). » participante à l’atelier ThatCamp 2012 « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012. Attention aux droits d’auteurs !
  28. 28. Comment écrire pour un blog ? • Les droits d’utilisation, la propriété intellectuelle Le plagiat est illégal Les règles de droit d’auteurs sont strictes Exemple de l’utilisation de photographies « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012. Crédit photographique : Eruption par Spettacolopuro, licence CC by Lien vers le contrat Creative Commons http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/deed.en Nom de l’auteur + lien Nom de la photo + lien
  29. 29. Comment écrire pour un blog ? • Les droits d’utilisation, la propriété intellectuelle Les Licences Créative Commons http://www.flickr.com/creativecommons/ « Comment écrire pour un carnet de recherche ? », in THATCamp Paris 2012, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'Homme (« La Non-Collection »), 2012. Moteur de recherche CC http://flickrcc.bluemountains.net/flickrCC/index.php
  30. 30. Ouvrir un blog scientifique Sciences exactes et expérimentales Mélodie Faury faury@unistra.fr - 28 mai 2018 -
  31. 31. Réfléchir sur la démarche…
  32. 32. Ce que nous apprend le journalisme scientifique …
  33. 33. Les 3 lieux de la démonstration rhétorique L’ Ethos Le Pathos Le Logos p14 Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  34. 34. Les 3 lieux de la démonstration rhétorique 1. L’ethos La preuve est fondée sur celui qui parle Tout dépend donc de l’orateur, de ce qu’il représente Le registre de l’expertise « il faut croire car c’est un expert » => une grande partie de la communication scientifique repose sur l’ethos Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  35. 35. Les 3 lieux de la démonstration rhétorique 2. Le pathos Appel aux émotions de l’auditeurs, aux pulsions Parfois des émotions « belles » La compassion par exemple, ou encore la surprise Mais la plupart du temps : méfiance, crainte, voire haine Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  36. 36. Les 3 lieux de la démonstration rhétorique 3. Le logos Idéal de l’idéologie des Lumières Fondé sur le discours lui-même ainsi que sur la compréhension du sens et des enjeux du débat. « Écoutez mes arguments » (fondés en raison) Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  37. 37. Les 3 lieux de la démonstration rhétorique Exemple Débat sur la vivisection Parole d’universitaire : « moi j’en ai besoin » = ethos Au sujet d’un chien « il sera sacrifié ce soir… » = pathos Discussion coût/ bénéfice/ souffrance de l’animal = logos Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  38. 38. La question du sensationnalisme Le sensationnalisme « c’est la dose qui fait le poison » Dans le cas du journalisme, s’y mêle d’autres contraintes, liées à la nécessité d’être lu ou vu, ou encore visités dans le cas des musées Ex : Cité des sciences et Exposition Star Wars Faire naître l’envie de savoir => indulgence pour certains « trucs » Schéma p. 16 Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  39. 39. Réfléchir en terme de bilan cognitif global « La question centrale, me semble-t-il, qu’il faut se poser pour réfléchir à ces questions-là, c’est le bilan cognitif global du message. », B. Labasse En d’autres termes, vaut-il mieux que le message ait été émis plutôt qu’il ne l’ait pas été ? Quel a été l’effet de Jurassic Park ? En première analyse, c’est un film, d’abord, qui distord d’une façon tout à fait spectaculaire un certain nombre de notions… Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 Notion de bilan cognitif global (P13, p14 bis)
  40. 40. Le message du film Les scientifiques font n’importe quoi, ils sont complètement inconscients des conséquences de ce qu’ils font, ne les écoutez pas, etc. La question du sensationnalisme Succès de la diffusion de cette question : Est-ce qu’on peut ressusciter des dinosaures ? Pour le savoir : Vous devez parler de PCR par ex ⇒ Lecteurs, enfants curieux de savoir et qui étaient prêts à fournir un gros effort pour cela. En s’interrogeant sur les conséquences… => à son corps défendant, en tout cas indépendamment de son intentionnalité, peut-être que SPIELBERG a fait une très bonne chose pour la culture scientifique. Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  41. 41. Le désir de savoir : la science-fiction… La physique de Startrek Admettons que l’on puisse se téléporter, qu’est-ce que cela impliquerait ? Admettons qu’on puisse aller plus vite que la lumière, qu’est-ce que cela impliquerait ? Pourquoi on ne peut pas ? Ancrer les connaissances, leur donner une valeur, dans un contexte de crise de l’attention, qui fait que ces connaissances qui nous semblent précieuses n’atteignent souvent pas leur destinataire autrement que pour une raison purement immédiate d’obligation présentielle, d’obligation d’examen. Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  42. 42. L’attrait : facteurs de bas niveau Le désir de savoir… Premier ordre de facteurs d’intérêts, de type « spontané » ou facteurs de bas niveau : EX : Biologie végétale Les plantes carnivores et la sexualité des plantes Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 La mort, le sexe, la violence, le pouvoir (dans une certaine mesure) Le facteur de proximité ou « en quoi cela concerne-t-il les gens ? » Loi du mort-kilomètre
  43. 43. L’attrait : facteurs de bas niveau Illustrations : couvertures de magasines scientifiques Violence, maladie, salaire, cadre, prix immobilier, etc 1/ presse généraliste 2/ presse scientifique comparaison pour montrer que mêmes logiques
  44. 44. Il y a des facteurs d’intérêt qui ne servent à rien. Ce sont des facteurs absolus, reposant sur une dimension intellectuellement motivante : Effet cognitif : facteurs de haut niveau Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009 => la notion de problématisation Un paradoxe, un défi, un rapprochement, un aspect stimulant, curieux, une remise en cause des connaissances, etc.
  45. 45. 2. C’est la question de faire naître l’envie de savoir, de faire naître le problème. Il y a deux sens à problématisation. 1. En didactique des disciplines c’est : comment est-ce qu’on pose le problème ? Il n’y a pas de sujet qu’on ne puisse présenter de telle façon que, quelque part, il pose problème. « il est inutile apporter des réponses si on n’a pas amené le destinataire à se poser les questions correspondantes » (Dewey) Effet cognitif : facteurs de haut niveau Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  46. 46. Effort et effet cognitifs Ex : La lecture demande plus d’effort cognitif que la télévision « Ce qui explique que l’on peut rester des heures devant des choses sans intérêt qui passent à la TV car cela ne demande pas d’effort ! », B. Labasse Effort cognitif Effet cognitif ou pertinence Comment susciter l’intérêt qui induise que l’on fasse l’effort de comprendre ? Cf dans contexte de crise de l’attention Comment engager un effort considérant que l’effet cognitif en vaut la peine ? Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  47. 47. La pertinence cognitive PERTINENCE (Effet) ATTRAIT Spontané Construit B.N. H.N. DIFFICULTE (Effort) 1. PERCEPTIVE – Légibilité 2. ACQUISITIVE – Lisibilité lexico-syntaxique 3. LOGIQUE – Cohérence (interprétabilité) 4. FIGURATIVE – Représentabilité D’après Labasse, B. (2006). La communication écrite, une matière en quête de substance (Editions Colbert/ Cecp Editions) Effort et effet cognitifs
  48. 48. Question : Le meilleur texte est-il par conséquent la combinaison entre un maximum d’effet cognitif pour un minimum d’effort cognitif ? ⇒ Non pour Bertrand Labasse ⇒ On tomberait dans le sensationnel type « Voici » Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  49. 49. La problématisation La méthode SPRI, Thomas-Duclaux, 1986 Situation Problème Résolution (solutions choisies ou proposées) Informations complémentaires Le plan OPERA, variante courante Observation Problème Essai Résultats Action La communication scientifique – Logiques et méthodes. Bertrand Labasse, 2001
  50. 50. De la théorie à la pratique : les questions que posent un cours sur la communication scientifique ⇒ On ne vous engage pas à devenir des « communicants » appliquant des recettes, mais à vous donner les amorces d’une réflexion sur les enjeux de la communication ⇒ Un difficile équilibre… Donner à réfléchir et non à croire => Réf Bourdieu : « Sur la télévision » Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  51. 51. Façon de communiquer en lien avec ce qui est attendu du scientifique - Aucune obligation de résultat - Mais de moyens déployés pertinents, de rigueur - Démarche clair et intérêt perceptible de la démarche pour répondre à une question donnée Source - Formation « Des idées au texte : l’expertise rédactionnelle »,. Bertrand Labasse, 2009
  52. 52. L’adéquation socio-cognitive ADEQUATION PERTINENCE CONTRAINTES DEPRECIATIVES APPRECIATIVES (légales, sociales, circonstancielles, éthiques, etc.) ATTRAIT Spontané Construit B.N. H.N. DIFFICULTE (Effort) 1. PERCEPTIVE 2. ACQUISITIVE 3. LOGIQUE 4. FIGURATIVE D’après Labasse, B. (2006). La communication écrite, une matière en quête de substance (Editions Colbert/ Cecp Editions) Schéma bilan 3/3
  53. 53. Astuce de fin… La communication scientifique – Logiques et méthodes. Bertrand Labasse, 2001 Les deux gnomes, lisant par dessus notre épaule… Le gnome obtus (effort) Ne fait aucune déduction, n’a aucune mémoire de travail et ne comprend que ce qui est dit explicitement, à condition qu’il puisse se le représenter ! Le gnome blasé (effet) A chaque phrase « Et alors ? Qu’est-ce que j’en ai à faire, pourquoi tu me racontes ça ? » ⇒ Acquisition de réflexes : Réduire l’effort + renforcer l’effet !

×