Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Bulletin municipal estival 2018

394 views

Published on

Bulletin municipal de la commune du SOURN (56) paru en juillet 2018.

Published in: Services
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Bulletin municipal estival 2018

  1. 1. Mot du maire www.lesourn.fr Mairie - 26 rue du commerce - 56300 Le Sourn Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 (17h le vendredi). Permanence du maire Jean-Jacques Videlo : le lundi matin sur rendez-vous. Permanence des adjoints sur rendez-vous. Ce bulletin a été rédigé sous la responsabilité de Mr Le Maire. Document imprimé sur papier PEFC Tél : 02 97 25 12 52 - Fax : 02 97 25 71 69 - mairie.lesourn@wanadoo.fr Évoquer la pluie et le beau temps dans une conversation, cela donne le sentiment que finalement on n’a rien à se dire d’autre, pas d’intérêt commun. Mais aujourd’hui, nous devons en parler ensemble. Ce nouveau numéro de notre magazine local est riche de rencontres, d’histoire et de réalisations collectives donc de sujets d’échanges. Mais ces dernières semaines, les actualités météos et climatiques nous ont rattrapées. Vous trouverez d’abord en intégralité ma prise de position sur le débarrage du Blavet. C’est un dossier compliqué et malgré les lancinantes récriminations et le côté très affirmatif de certains, je pense humblement que personne ne peut affirmer avoir ni la vérité absolue, ni la solution unique. Mais je suis sûr d’une chose : l’avenir du Blavet canalisé est un enjeu majeur pour la Bretagne et particulièrement pour notre commune. Si nous n’intervenons pas, il risque de nous poser des soucis importants à l’avenir. Le dossier du débarrage du Blavet est à la croisée des chemins entre la météo et le climat. En effet, tout est parti de la nécessité de protéger le pays de Pontivy des caprices de la météo, des inondations qui reviennent périodiquement. Mais les aléas du climat doivent aussi nous inciter à la prudence. Si nous vivons avec le risque d’inondation, nous vivons aussi avec la crainte de sécheresses plus nombreuses à l’avenir. Comme vous le voyez, nous avons un choix important à faire qui n’est pas simplement celui de faire passer ou non des bateaux, d’aider les saumons ou pas. Notre commune a été durement touchée par les pluies orageuses violentes à trois reprises en une semaine. Nos concitoyens de Saint-Michel ont subi des dégâts matériels importants. D’après les anciens, il ne s’était pas produit ce genre de phénomène depuis une trentaine d’année. Votre conseil Municipal va rapidement étudier et mettre en réalisation, les mesures nécessaires. Je reçois beaucoup de demandes particulières et précises mais les solutions seront collectives, durables et acceptées par tous, habitants, commune et exploitants agricoles. Ça ne sera pas simple mais l’intelligence collective préservera notre vivre ensemble. Au nom du Conseil Municipal, Je vous souhaite un bel été, ensoleillé, propice au repos, aux retrouvailles en famille et aux découvertes, ici ou ailleurs. Votre Maire Jean-Jacques Videlo
  2. 2. dossier www.lesourn.fr 3 Vous avez lu certains articles de presse faisant la promotion d’une démolition des écluses et déversoirs sur le Blavet. Je suis monté au créneau afin de défendre le monument historique que constituent les canaux bretons et spécifiquement le canal du Blavet. Au fil des lignes, vous constaterez que les impacts vont au delà de la simple navigation et des inondations. L’étude financée par le programme d’action et de prévention des inondations (PAPI) permet d’avoir une vision des différents scénarii possibles. De 8 scénarii nous sommes arrivés à deux possibles. Soit le débarrage du Blavet qui consistait à démolir les écluses et déversoirs du Roch, de Signan-St Michel, Lestitut et le déversoir entre l’ancien hôpital et l’île des récollets. Le scénario 5 consistait à remplacer ces 4 ouvrages par des barrages à clapet qui laissent s’écouler intégralement la crue sans obstacle et se referment en période normale. Ainsi, le grand barrage d’Inzinzac-Lochrist inau- guré en 2006 a prouvé son efficacité pendant les crues de 2010 et 2013-2014. L’association de Pêche et la fédération de pêche du Morbihan ont sorti un scénario intermédiaire consistant à ne démolir que les barrages du Roch et de Signan-St Michel. Cela avait pour effet d’impacter directement et seule- ment la Commune du Sourn. La Région, par la voix d’Anne Gallo, Vice-présidente chargée du tourisme, du patri- moine et des voies navigables est opposée au débarrage du Blavet afin de maintenir l’élément touristique à travers la navigation. J’ai indiqué notre opposition à un débarrage seulement sur la commune du Sourn pour plusieurs raisons. Effectivement, le débarrage c’est la fin de la navigation sur le Blavet. Mais pas seulement … La réflexion sur le débarrage des fleuves canalisés doit se mener au niveau régional. Elle ne doit pas être le résultat de coups de canifs locaux. La continuité écologique surtout pour les migrateurs comme le saumon, n’a de sens qu’à partir de la mer. Dans ces visions antagonistes, l’Intercommunalité doit débattre et avoir une position commune. Certains industriels du Sourn alimentent en eau leurs installations à partir du bief de Saint Michel-Signan. Si nous démolissons ces infrastructures, leurs approvisionnements directs en eau sont condamnés, leurs coûts de fabrication seront mécaniquement augmentés. Ils devront se connecter sur les réseaux publics d’eau et d’assai- nissement. C’est une trop forte menace économique en terme d’emploi pour une zone déjà lourdement handicapée. Cet accès à l’eau est l’un des seuls avantages de cette zone. Surtout, envisager l’avenir du Blavet seulement à tra- vers les inondations d’un seul quartier de Pontivy c’est d’une myopie grave. Comme je l’ai dit, l’avenir industriel de la commune est impacté. Mais surtout, le niveau d’eau du Blavet en crue impacte aussi l’activité économique et le fonctionnement des installations industrielles. Le gain de quelques cm d’eau est donc crucial et pas seulement rue des Fontaines à Pontivy. Or, la compétence économie est du ressort de Pontivy Communauté. Cette institution doit défendre aussi nos industriels. En tant que maire du Sourn, un éventuel désengagement de la Région Bretagne peut inquiéter. Nous nous retrou- verons avec un grand espace boueux qui sera progressivement envahi par les saules et les grandes herbes, avec un mince filet d’eau au milieu. Hors de question que notre commune soit mise à contribution pour l’entretien. De plus, l’association des pêcheurs aurait du mal à entretenir les anciens biefs. Dans ce cas, qui prendra en charge l’entretien des espaces boueux libérés dans nos zones industrielles et commerciales ? Quid du balisage de sécurité pour éviter aux imprudents de se retrouver dans des situations périlleuses comme à Guerlédan lors de l’assec ? Si le Blavet est partiellement débarré, rien n’indique que la Région continuera à entretenir les autres déversoirs et écluses toujours en eau. Le jour ou Lestitut ne sera plus entretenu, le centre ville de Pontivy sera aussi concerné non au débarrage Barrage clapet d’Inzinzac pendant la crue de crue février 2010 Barrage à Inzinzac-Lochrist
  3. 3. www.lesourn.fr dossier 4 non au débarrage par un cloaque bourbeux à sécuriser et à entretenir, et de rebonds en ricochets toutes les communes riveraines du Blavet de notre communauté et même au delà, seront impactées par ces espaces délaissés... Il convient de regarder ce qui se passe à Saint-Gilles-Vieux-Marché. L’étang de la Martyre a été confié à la Fédé- ration de pêche des Côtes d’Armor. Aucun entretien n’y est effectué pour un retour au naturel. Désormais, il existe un conflit entre la Fédération d’une part et les riverains et la commune d’autre part qui se plaignent des nuisances (boue, moustiques, poissons morts en putréfaction…). Les riverains se retourneront vers les Collectivités de proximité aujourd’hui impuissantes. Le cabinet portant l’étude du PAPI semble aussi indiquer qu’un débarrage et la libre circulation du Blavet pourraient avoir des impacts sur la stabilité des berges et des ponts. Qui paiera la note des dégradations dans le temps ? L’étude sert à ça aussi : mettre en évidence tous les coûts cachés à long terme que n’annoncent pas ceux qui veulent détruire le Blavet canalisé. Il est regrettable que la question arrive seulement maintenant au débat et encore, que le débat soit tronqué. C’est un dossier qui aurait dû rete- nir l’attention de Pontivy Communauté dès 2014. J’avais prévenu la présidente en bureau communautaire à 2 reprises en 2014, afin de caler des demandes de financement pour l’éventualité des barrages à clapet dans le plan état région 2014/2020, d’où une nécessité d’accélérer l’étude dès 2014. Madame La Maire de Pontivy a préféré temporiser... Je relayais les infos transmises par d’anciens élus qui avaient travaillé sur le sujet précédemment, c’était quasi bouclé. La présidente a préféré jouer la carte de sa commune plutôt que la carte intercommunale qui était le niveau pertinent vu les impacts multiples. De plus, nous, les élus de Pontivy Communauté, nous sommes arrivés aux réunions du PAPI sans concertation préalable, en ordre dispersé. C’est une grave erreur pour notre communauté, un manque de vision stratégique. Je pense qu’il ne faut pas seule- ment parler inondation mais aussi avenir du Blavet canalisé. Pour la navigation et le tourisme, la continuité de la navigation est importante, l’entretien des berges et du hallage effectué par la région n’a de sens qu’avec des activités nautiques présentes sur le territoire. Je n’oublie pas le hallage qui est un cheminement très important pour les randonneurs à travers la Bretagne. Qui l’entretiendra si la Région se désengage suite à l’abandon du Canal ? Le point qui semble surtout le plus important : il convient de faire des propositions. Nous devons préparer l’avenir. Nous aurons deux défis majeurs à relever dans les décennies prochaines. D’une part, le changement climatique, d’autre part une réponse aux besoins en énergie. Nous savons que notre planète va subir un fort réchauffement climatique. Mais les conséquences météo du changement de climat ne sont pas pré- visibles : paradoxalement, le froid, les épisodes météo violents mais aussi un fort risque de sécheresse à répétition… En Bretagne, nous n’avons pas de ressource en eaux souterraines importantes. Nous ne disposons essentiellement que d’eaux superficielles. Le débarrage du Blavet accé- lèrera l’écoulement des eaux vers la mer vu l’état de dégradation des têtes de bassins versants. Le Blavet canalisé reste un château d’eau hori- zontal par le contenu de ses biefs. DeStAignanàHennebont,sur60km,ce sont des quantités importantes d’eau qui sont stockées derrière les écluses. Ils sont beaucoup plus importants que le débit du fleuve en période sèche. Si nous démolissons ces barrages, nous libérons cette masse d’eau. Nous serons alors dépendants des seules précipitations. Ce serait une erreur irréparable, nous ne pourrons plus revenir en arrière. En plus, la masse d’eau retenue a aussi un impact d’humidification et de rafraîchissement des fonds de vallées. Le climat local de nos communes sera modifié. Concernant l’énergie, je pense qu’un travail sur l’hydro-électricité et les micro-centrales doit être mené. Ce sont des possibilités de production locales. La tendance est à la production maîtrisée et locale. Les technologies ont évolué et sont moins impactantes sur le milieu que les anciennes centrales au fil de l’eau. L’usage conjugué de micro centrales type vis hydrodynamique ou vis d’Archimède, la réfection des barrages à clapet en incluant des passes à poissons, peuvent concilier les intérêts antagonistes. Mais encore faut-il se saisir du dossier… Le Sourn y est prêt. Jean-Jacques Videlo - Maire du Sourn Barrage clapet Inzinzac detail Clapet mobile à Marne St Maur
  4. 4. informations communales www.lesourn.fr 5 élaboration du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUi) - Bâti ancien Le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal de Pon- tivy Communauté devrait entrer en vigueur début 2020. Il est actuellement en cours d’élaboration. Un recence- ment des bâtiments anciens non affectés à l’usage d’habitation comme les granges, écuries, étables, celliers, est en cours. Il s’agit de repérer les biens pré- sentant aussi un intérêt patrimonial qui pourraient pré- senter un potentiel de rénovation et de transformation en habitations. Les propriétaires sont invités à signaler ces biens même s’ils n’ont pas de projet précis dans l’ave- nir. Si ces biens n’étaient pas repérés par les proprié- taires, toute transformation ultérieure serait impossible. Ce recencement vise uniquement les biens situés en dehors du bourg. Pour tout renseignement et signale- ment, merci de vous adresser au secrétariat de la mairie. Suite à de nombreuses réclamations concernant le démarchage à domicile non sollicité, la gendarmerie et la Mairie vous recommandent de ne laisser entrer aucun démarcheur au domicile. En cas de doute, il vaut mieux s’abstenir et préférer alerter la gendarmerie. L’alerte rapide des services de gendarmerie via le «17» permettra l’engagement de la patrouille la plus proche aux fins de procéder sans délai au contrôle des démarcheurs signalés, et quant à leurs intentions. La prise de renseignements tels que le type et/ou immatriculation du véhicule employé peut être utile à la patrouille de gendarmerie lors de son déplacement dans le quartier signalé. Notez bien que la Mairie n’accorde aucune autorisation de démarchage. Elle ne recommande aucune société ou prestataire. démarchage à domicile Depuis le début d’année, notre cabinet médical com- munal a subi le départ du docteur Stéphane Burglin arrivé en décembre 2016. Malgré tous nos efforts afin d’accompagner le rapprochement de son conjoint en poste dans le sud du pays, nous n’avons pas réussi à mobiliser d’autres acteurs importants de la santé au plan local. Une action concertée nous aurait permis de maintenir ce praticien sur notre territoire. Une logique unitaire comptable a prévalu sur une vision territoriale d’ensemble. D’autres territoires ont su saisir cette fai- blesse et le mercato médical a fait le reste. Nous étions en phase de recrutement d’un 3ème méde- cin. Par un heureux hasard de connaissance et de réseau, un couple de médecins s’est intéressé a notre structure. Nous les avons accueillis fin 2017 afin qu’ils testent l’exercice médical au sein du cabinet. Séduits par votre accueil et les conditions d’exercice avec l’équipe en place, ils ont décidé de rejoindre la structure fin août 2018. Notre structure, portée par le docteur J-B Cathelain depuis de nombreuses années maintenant, sera dans la configuration que nous avons souhaitée : 3 médecins. Cet été, notre cabinet rural, accueillera aussi des internes futurs médecins. Ils découvriront une formule d’exercice en cabinet atypique. Espérons que nous puissions leur transmettre l’envie d’exercer dans les territoires ruraux porteurs d’avenir et de projets. Les docteurs Thomas Lalande et Ophélie Bataille rejoindront l’équipe composée du docteur Jean-Baptiste Cathelain, de Ghyslaine Franger et Sandrine Le Nouveau (au secrétariat médical). centre médical communal Les trois médecins du Centre Médical, de gauche à droite : Jean-Baptiste Cathelain, Ophélie Bataille et Thomas Lalande.
  5. 5. www.lesourn.fr informations communales 6 Compte administratif2017 Le compte administratif retrace les opérations réalisées en 2017. COMPTES ADMINISTRATIFS 2017 FONCTIONNEMENT 2017 Investissement 2017 285 555,26 € 57 193,31 € Immobilisation Emprunt et dettes assimilés LES DEPENSES 346 173,99 € 440,67 € 23 900,58 € 35 258,59 € Dotation Emprunt Opérations d'ordres Subvention d'investissement reçues LES RECETTES 23 900,58 € 8 685,53 € 3 693,75 € 54 924,97 € LES DEPENSES Immobilisation 285 555,26 € Emprunt et dettes assimilés 57 193,31 € TOTAL 342 748,57 € Fleurissement 7 163,60 € Médiathèque 2 542,00 € Revêtement de voirie 43 778,52 € Travaux éclairage public 7 922,11 € Travaux / Bâtiments communaux 24 634,69 € Acquisition de matériels 44 907,02 € Mobilier et informatique 15 203,60 € Préau plateau scolaire 8 376,00 € Agrandissement et agencement du cimetière 45 504,58 € Accessibilité handicapé (ADAP) 0,00 € Aménagement d'un espace intergénérationnel 17 752,10 € Mise en accessibilité et aménagement de l'exterieur de l'école67 771,04 € TOTAL 285 555,26 € Dotation 346 173,99 € Emprunt 440,67 € Opérations d'ordres 23 900,58 € Subvention d'investissement reçues 35 258,59 € Total 405 773,83 € Charges de personnel 708 085,23 € 23 9 8 685 S 2017 ment 2017 5,26 € Immobilisation Emprunt et dettes assimilés LES DEPENSES 6 173,99 € Dotation Emprunt Opérations d'ordres Subvention d'investissement reçues LES RECETTES LES DEPENSES InvestissementCOMPTES ADMINISTRATIFS 2017 FONCTIONNEMENT 2017 Investissement 2017 285 555,26 € 57 193,31 € Immobilisation Emprunt et dettes assimilés LES DEPENSES 346 173,99 € 440,67 € 23 900,58 € 35 258,59 € Dotation Emprunt Opérations d'ordres Subvention d'investissement reçues LES RECETTES 23 900,58 € 8 685,53 € 3 693,75 € 54 924,97 € LES DEPENSES Les recettes 555,26 € COMPTES ADMINISTRATIFS 2017 193,31 € 748,57 € 163,60 € 542,00 € 778,52 € 922,11 € 634,69 € 907,02 € 203,60 € 376,00 € 504,58 € 0,00 € 752,10 € 771,04 € 555,26 € 173,99 € 440,67 € 900,58 € 258,59 € 773,83 € FONCTIONNEMENT 2017 Investissement 2017 285 555,26 € 57 193,31 € Immobilisation Emprunt et dettes assimilés LES DEPENSES 346 173,99 € 440,67 € 23 900,58 € 35 258,59 € Dotation Emprunt Opérations d'ordres Subvention d'investissement reçues LES RECETTES Les dépenses TOTAL = 342 748,57 € des immobilisations TOTAL = 405 773,83 €
  6. 6. informations communales www.lesourn.fr 7 Compte administratif2017 fonctionnement Les dépenses Les recettes TOTAL = 1 317 166,02 € TOTAL = 1 417 321,95 €
  7. 7. informations communales www.lesourn.fr 8 Budget2018 Investissement Les dépenses TOTAL = 1 103 080,00 € des immobilisations Les recettes TOTAL = 1 103 080,00 €
  8. 8. informations communales www.lesourn.fr 9 fonctionnementBudget2018 Les dépenses TOTAL = 1 391 619,00 € Les recettes TOTAL = 1 391 619,00 €
  9. 9. www.lesourn.fr informations communales 10 entretien des espaces communaux En 2013 la commune a signé une convention avec la ville de Pontivy pour mettre à sa disposition le terrain de foot. En contrepartie Pontivy s’engageait à les entretenir : décompactage, carottage, regarnissage et épandage des éléments fertilisants (graines et engrais à la charge de la commune). La fréquence des entretiens mécaniques s’est sérieusement réduite, la commune n’étant pas équipée en matériels. Nos équipements sportifs ont continué de se dégrader : • Regarnissage en mai inefficace dû à des arrosages insuffisants. • Recrudescence des adventices (pâquerettes, plantains, pissenlits, renoncules) dûe à des sols acides, compactés et également aux tontes trop basses (la hauteur conseillée est de 4 centimètres). Le SAGE Blavet a proposé aux communes de les accompagner pour l’entretien de leurs terrains. Nous y avons souscrit. La première démarche a été de faire une analyse physico chimique pour connaître « l’état de santé » de notre terrain B. L’entreprise Proxalys Environnement (organisme indépendant) a été mandatée par le SAGE pour faire l’analyse, le diagnostic et le conseil. Le coordinateur technique et l’élu référent ont reçu une formation sur l’arrosage (bien maîtriser les quantités à appliquer) et l’entretien (choix de matériels, périodes et fréquences d’intervention). CCAS • Aide légale du CCAS : Le FSL Le Conseil Départemental du Morbihan soutient par le biais du Fonds Solidarité Logement - Eau Énergie, les personnes défavorisées dans leur démarche d’accession au logement ou de maintien dans un logement décent, en disposant de la fourniture en eau, en énergie et du téléphone. Pour la mise en œuvre locale de cette aide, le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la commune a conventionné avec le Département pour instruire les demandes d’aide au paiement des factures d’eau et d’énergie. Les demandes éligibles sont étudiées en Conseil d’Administration du CCAS. L’éligibilité est déterminée suite à l’étude des ressources du foyer. Pour toute information sur ce dispositif, adressez-vous au CCAS de la commune. • Le repas des aînés Le traditionnel repas des aînés aura lieu le samedi 6 octobre 2018, à la salle polyvalente pour les personnes âgées de 71 ans et plus. • Accueil et Partage L’association Accueil et Partage de Pontivy, prend chaque année d’avril à novembre, le relais des Restos du Cœur. Si vous êtes sensibles aux valeurs de solidarité, l’association recherche des bénévoles disponibles ½ journée par semaine le mardi ou le jeudi, pour participer aux distributions de denrées alimentaires. Pour plus de renseignements, contacter le 06 15 90 49 17 ou par mail : accueiletpartage@gmail.com. La commune a réalisé de gros investissements pour leurs entretiens : En 2017 : 20 839.92 € En 2018 : 43 619 € Les terrains de foot
  10. 10. informations communales www.lesourn.fr 11 Ci-dessous les investissements réalisés : • Deux enrouleurs pour l’arrosage (achat en 2017). • Un tracteur de marque John Deere d’une puissance de 38 cv, équipé d’une coupe Mulching. • Une tondeuse John Deere d’occasion pour remplacer l’ISEKI. • Un « Aérateur Défeutreur » pour assouplir, enlever les parties séchées de la pelouse et niveler l’aire de jeu. Il est conseillé de passer l’outil tous les 15 jours pendant la durée du championnat si les conditions météorologiques le permettent. • Un épandeur d’engrais qui peut également épandre du sel. La puissance du tracteur est suffisante pour utiliser d’autres matériels à usages ponctuels (décompacteur, semoir etc). Les travaux d’entretien des terrains se sont déroulés la dernière semaine de mai. Malgré tous ces travaux et investissements, élus, agents, dirigeants et joueurs devront être patients. L’amélioration de la qualité des aires de jeu sera progressive par les interventions mécaniques, mais moins spectaculaire qu’avec des produits phytosanitaires. Notre commune n’a pas utilisé de désherbant depuis 10 ans et la loi Labbé n’autorise les produits chimiques que sur terrains clos sans accès au public. Les espaces verts La commune a opté pour le Mulching sur tous les espaces communaux. Elle utilisera la tondeuse John Deere pour les grands espaces lorsque les conditions météorologiques seront défavorables au Mulching. L’acquisition l’été dernier de la tondeuse autoportée facilite l’entretien des petits espaces. Il n’y a plus besoin de véhicules pour transporter le maté- riel et la tonte. L’acquisition du tracteur et de la tondeuse ont réduit la pénibilité et diminué de 50% le temps de tonte. Les rues Le balayage des rues est réalisé par l’entreprise BS balayage à raison de 4 interventions par an. Avant le passage de la balayeuse, 2 agents passaient 3 jours avec des débroussailleuses équipées de brosses métalliques pour désherber trottoirs et caniveaux. Ce travail était très physique (trépidations, bruit et projections) et occasionnait une grosse consommation de brosses (2 par jour et par machine). La nouvelle brosse sera installée sur le nouveau tracteur avec orientation et vitesse de rotation entraînées par le système hydraulique du tracteur. L’intervention manuelle sera encore nécessaire dans quelques espaces non acces- sibles. à ce jour nous ne pouvons pas quantifier le gain de temps, la machine n’étant pas livrée. Micro tracteur et l’aérateur-défeutreur Micro tracteur avec la coupe « Mulching »
  11. 11. jeunesse www.lesourn.fr 12 > alsh - accueil de loisirs sans hébergement Ce service propose ses activités aux enfants de 3 à 11 ans dans le cadre des mercredis loisirs, des petites vacances scolaires et des grandes vacances. Le thème des vacances de février cette année, était « Bonjour Monsieur l’Hiver ». Les enfants ont réalisé différentes activités manuelles : portes-clefs photo, calendrier d’anniversaire, etc... ainsi que des activités sportives. Les sorties extérieures ont été les suivantes : Piscine Spadium, Happy Parc, Laser Game, Cinéma. à Pâques, les animations ont porté sur le thème « Le jardin en fête ». Ces activités ont été très appréciées de nos jeunes. Une rencontre intergénérationnelle a eu lieu le Mercredi 2 mai avec l’organisation d’un loto avec les résidents de l’Oiseau Bleu. Tout le monde a apprécié ce moment convivial. Les sorties extérieures étaient les mêmes qu’en février : Happy Parc, Piscine, Cinéma à Pontivy... Le centre a accueilli une moyenne de 22 enfants sur ces deux périodes. Toutes ces activités ont été réalisées par des animateurs dynamiques et motivés. vacances de février et pâques 2018 l’alsh du mercredi Le centre a accueilli 53 enfants sur l’année avec une moyenne de 20 enfants par jour avec le personnel communal sous la direction de Marion Heurtebis, animatrice jeunesse. L’inscription à l’ALSH se fera sur Carte Plus (délai minimum de celle-ci : une semaine avant) . RAPPEL : Il est impératif de prévenir la Municipalité en cas d’absence de l’enfant à l’ALSH. Le Service Enfance Jeunesse vous donne rendez-vous du lundi 9 juillet au vendredi 3 août et du lundi 27 Août au vendredi 31 août pour les vacances d’été. Le programme détaillé est accessible en mairie ainsi que sur le site internet de la commune. à PARTIR DE LARENTRéE DE SEPTEMBRE 2018 : L’ALSH du Mercredi sera ouvert à la journée de 7h30 à 18h30. vacances d’été 2018
  12. 12. jeunesse www.lesourn.fr 13 boum des écoles La quatrième édition de la Boum des deux écoles sournaises s’est déroulée le ven- dredi 29 Juin 2018 à la salle polyvalente. Les enfants âgés de 6 ans à 11 ans de la commune y ont participé pour le bonheur de tous. Cette année, petite innovation : tous les participants pouvaient se déguiser (sur le thème « soirée chic, détail choc ») et danser sur les rythmes endiablés de notre DJ David. Le Conseil des Enfants ainsi que la Commission Jeunesse de la Municipalité sour- naise remercient tous les participants. chasse à l’oeuf > Conseil Municipal des Enfants Quatrième édition de la Chasse à l’Oeuf et le succès est tou- jours au rendez-vous. Petits et grands se sont retrouvés en matinée, le dimanche 1er avril dans la Vallée de Plurit, notre lieu de prédilection, pour cette rencontre enfants/parents. C’est sous un ciel mitigé mais non pluvieux que 130 enfants aidés par leurs parents ont recherché trois pommes de terre de couleurs différentes dans les moindres recoins de la val- lée pour avoir le plaisir de se voir offrir un sachet d’oeufs. Un moment très convivial que tous ont apprécié. Un merci tout particulier aux amis de la Vallée de Plurit. à partir de septembre 2018, une section multisports sera propo- sée pour l’année aux enfants de 5 à 7 ans scolarisés ou habitant Le Sourn et désirant découvrir différents sports (Basket ball, Football, Tennis, Palet). Elle sera animée par Marion, notre éducatrice sportive, le mercredi de 11 h à 12 h. Par le biais du jeu, l’enfant pourra découvrir ces quatre activités et s’orienter par la suite vers les clubs sportifs de la commune. Coût de l’inscription : GRATUIT Préinscription en mairie obligatoire à partir du 1er septembre au lundi 10 septembre dans la limite des places disponibles. Tél: 02 97 25 12 52. > Création d’une section multi-sports cabine téléphonique La cabine installée place du Centenaire sera réhabilitée en boîtes à livres durant l’été 2018. à ce jour un nettoyage en bonne et due forme a été réalisé par nos services techniques et la réalisation de dessins par le CME est terminée.
  13. 13. jeunesse www.lesourn.fr 14 > T.a.p - clap de fin à la rentrée prochaine, les Temps d’Activités Périscolaires (T.A.P) ne seront pas reconduits. Instaurés par la Réforme des rythmes scolaires de 2013, la commune du Sourn a mis en place ce service à partir de la rentrée 2014. Ce service a accueilli, chaque année, 200 enfants de maternelles et primaires, scolarisés dans les deux écoles de la commune.Au fil de ces quatre années, les enfants ont pu découvrir une multitude d’activités, grâce aux différents thèmes qui ont guidés les différentes années : La Municipalité tient à remercier l’investissement de son personnel communal dans le fonctionnement de ce service, mais aussi tous les intervenants et associations qui ont participé à l’animation des activités, au fil de ces quatre années. • 2014-2015 : Les 5 continents • 2015-2016 : Le Sourn fait son cinéma • 2016-2017 : Les jeux olympiques Jeux olympiques Atelier Youtubeurs BD géante Sophrologie Les petits détectivesde monstres Actizen/Acti’libre Tissage Karaté Rugby Athlétisme Livre pliés Expression corporelle Tir à l’arc Eveil rythmique (création dessin animé) Boules bretonnes Diététique Théâtre Création d’un journal Logiciel Scratch Activités manuelles en lien avec le thème de la période ou de l’année Famille Oukilé Canne française Course Course d’orientation Jeux de sociétéCuisine Ultimate Hockey YogaKinball Ateliers Philo Danse Molky
  14. 14. culture - médiathèque www.lesourn.fr 15 Les horaires de l’été pour la médiathèque du Sourn Du mardi au jeudi : 9h /12h - 13h30 / 18h - Le vendredi : 9h / 12h - 13h30 / 16h30 Renseignements 02 97 27 81 96 - bib.lesourn@wanadoo.fr Un réseau fonctionnel à partir du 1er septembre 2018 Les maires de Malguénac, Guern et Le Sourn, ont signé en janvier dernier la convention qui désormais lie leurs trois communes au sein d’un même réseau des médiathèques. Pourquoi ? Afin de coordonner leurs actions, mutua- liser leurs moyens, apporter un meilleur service. quels avantages ? Amélioration du service rendu aux habitants : fonds élargi en mutualisant les échanges de livres ou DVD, acquisi- tions coordonnées pour la constitution de fonds spéci- fiques, emprunt et restitution d’ouvrages facilités. comment ça fonctionne ? • Prêts et réservations de documents Vous pouvez emprunter jusqu’à 10 documents par per- sonne  sur l’ensemble des médiathèques du réseau, dont au maximum : 4 imprimés (livres et revues), 2 CD (CD audio et CD textes) et 2 DVD. du changement • Un tarif unique a été adopté par les trois conseils muni- cipaux : 10 € par famille/an et gratuit jusqu’à 25 ans. • Des outils communs Pour faire fonctionner le réseau, les responsables uti- lisent un logiciel partagé, « Microbib Sapentia » et ont un portail internet commun : www.guernaude.fr. WWW.guernaude.fr • Durée des prêts Vous pouvez emprunter les documents pour une durée de 4 semaines maximum. Si besoin, vous pouvez les pro- longer pour 4 semaines supplémentaires. Mais bien sûr, vous pouvez aussi les rendre avant !  • Réservation de documents : comment on fait ? Vous pouvez effectuer des demandes de réservation. Chaque réservation se passe en trois étapes :  étape 1 Pour réserver des documents, vous avez deux solutions :  - Faire votre demande à l’accueil d’une des médiathèques du réseau. - Réserver en ligne sur le site, en utilisant votre compte lecteur. étape 2 Les équipes du réseau des médiathèques s’oc- cupent alors de récupérer les documents que vous avez choisis et de les transporter dans la médiathèque de votre commune d’inscription. Cette opération peut prendre plusieurs jours (si les documents sont immédiatement dispo- nibles dans une des médiathèques) ou plu- sieurs semaines (si les documents sont déjà empruntés par un autre lecteur). Dès que les documents sont disponibles, vous en êtes averti par mail ou téléphone. Vous pouvez alors venir chercher les docu- ments dans votre médiathèque.  étape 3 Vous êtes pressé ? Vous avez toujours la solution de vous déplacer pour récu- pérer directement vos documents dans les différentes médiathèques du réseau sans attendre le passage de la navette dans votre commune. Jean-Jacques Videlo, maire du Sourn; Joseph Le Bouédec, maire de Guern ; Dominique Guégan, maire de Malguénac, ont signé la convention le 11 janvier 2018 aux côtés de Marielle Durand, Ingrid Le Beller et Maria Cappé, les médiathé- caires, et Arlette Le Maguet, adjointe à la culture au Sourn. © Photographie de Patricia Le Seyec du Télégramme.
  15. 15. www.lesourn.fr 16 Cette année 2017/2018 s’est poursuivie au rythme des nombreux projets conduits dans les cinq classes, avec en filigrane le thème de la Bretagne ! Les primaires ont participé à une classe découverte à Guerlédan, les 21, 22 et 23 mars et ont pu, ainsi découvrir les richesses de notre patrimoine et s’initier au tir à l’arc, à l’escalade etc... Les maternelles, quant à elles, ont exploité en classe, ce qu’ils ont découvert lors de leur sortie à la ferme de Buléon et d’Hélléan. Côté sport, les activités n’ont pas manqué ! Les incontournables que sont les bals bretons et le P’tit tour à vélo ont permis aux enfants de la Circonscription de Pontivy de se rencontrer pour partager d’agréables moments. Dans le même esprit, une rencontre sportive entre les classes de Maternelles de l’école et ceux de Paul Langevin a eu lieu le 29 juin. Par ailleurs, comme chaque année, tous les élèves, à partir de la moyenne section, ont bénéficié d’une dizaine de séances de natation à la piscine de Pontivy. Et sur le plan des arts ? Pour permettre à tous les élèves de se constituer une culture personnelle riche et cohérente, nous avons travaillé avec différents partenaires : • L’art dans les Chapelles, nous a permis de créer et d’aller à la rencontre d’œuvres d’art. Ce projet sera poursuivi l’année prochaine, ainsi que les « goûters-expos » proposés aux parents d’élèves à deux reprises. • Le conservatoire de musique et de danse de Pontivy communauté qui a amené les élèves des classes de CP au CM2 à présenter un spectacle de chants lors de la fête de l’école du 17 juin. • Le prix des Incorruptibles, dans l’objectif de susciter l’envie et le désir de lire de chacun à travers la découverte d’une sélection d’œuvres littéraires. Une grande partie de ces projets sera poursuivie l’année prochaine, avec un temps fort début 2019 : un spectacle de percussions africaines qui rassemblera les classes élémentaires de l’école. La rentrée scolaire est prévue le lundi 3 septembre 2018. Pour toute inscription, la directrice, Mme Audran sera présente à l’école, les mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31 août de 9h à 17h. En dehors de ces horaires, veuillez-vous adresser à la mairie. Vendredi 6 juillet, Yolande Guillemet profitait de son dernier jour de travail à l’école, après 31 années auprès des enfants. Nous la remercions pour son investissement et sa bienveil- lance, et lui souhaitons une retraite passionnante et pleine de surprises ! école joseph le métayer Séance de tir à l’arcLa traite des vaches à la ferme à Guerlédan Kenavo Yolande ! Une sixème classe ! De nouveaux horaires à la rentrée 2018, l’école poursuivra donc son développement grâce à l’aug- mentation de ses effectifs, à l’ouverture d’une 6ème classe, et à ses multiples pro- jets proposés par les enseignants, et soutenus financièrement par l’Amicale laïque et la Mairie. Le conseil d’école réuni le 22 février 2018, a voté, conformément au nou- veau décret sur les rythmes scolaires, un changement de l’organisation de la semaine scolaire. Le temps scolaire sera regroupé sur 4 jours de 8h45 à 12h et de 13h30 à 16h15. Rentrée échelonnée pour les plus petits Nous accueillons les enfants dès 2 ans (enfants nés en 2016), et leur propo- sons une rentrée échelonnée pour que les besoins de chaque élève soient respectés. De la même manière, les élèves de CM ont été reçu au collège Charles Langlais, au mois de février, afin de les préparer sereinement à leur rentrée en 6ème . à cette occasion, ils ont pu rencontrer leurs correspondants avec qui ils ont entretenu une correspondance cette année.
  16. 16. école saintjulien www.lesourn.fr 17 L’année scolaire 2017-2018 se termine sur des activités riches en découverte pour tous les enfants de l’école sur le thème de la Bretagne ! Les activités du second semestre étaient les suivantes : Les enfants de CP et maternelle ont fait un voyage dans le temps à « Poul Fétan » pour découvrir la vie des bretons en 1900. Ils ont fait du beurre, de la bouillie, des cordes, pratiqué des jeux bretons… Une bonne dégustation de crêpes et galettes a eu lieu chez Marylène à l’occasion de la chandeleur. Pour les CE c’était aussi l’occasion de mieux connaître la vie des bretons d’autrefois par la visite du musée de la carte postale à Baud et l’étude des cartes postales en noir et blanc. étude suivie par des activités culturelles et artistiques avec Guillaume Clerc de « l’Art dans les chapelles » à Remungol. Ils ont eu au mois de juin le plaisir de partir à Brocéliande pour mieux connaître les légendes de Merlin, du roiArthur et des chevaliers de la table ronde, en découvrant le château de Comper, l’arbre d’or et le Val sans retour. Les CE1 ont participé au concours d’écriture « on va en faire toute une histoire » avec les centres culturels Leclerc et Ouest-France et se sont vus récompenser par une belle 4ème place ! Leur histoire est publiée et leurs noms figurent parmi les auteurs ! Les CM sont revenus de Cornouaille (GB) après une semaine d’échanges linguistiques avec leurs correspondants et des visites comme le petit village de Looe, kent’s cavern (grotte préhistorique)… et pratiqué le cricket ! Rendez-vous est pris pour dans deux ans. La kermesse fut l’occasion de montrer aux parents les danses bretonnes, les chants appris tout au long de l’année. Le spectacle a été un véritable succès ! à noter L’école continue la collecte de papiers qui permet de financer l’achat de matériel informatique. à Poul Fétan « On va en faire toute une histoire » Visite de la Cornouaille Kermesse sur le thème de la Bretagne en fin d’année scolaire
  17. 17. www.lesourn.fr 18 patrimoine
  18. 18. informations communales www.lesourn.fr 19 www.lesourn.fr 19 patrimoine
  19. 19. www.lesourn.fr 20 patrimoine La presse parisienne de l’époque aimait transformer les drames en mélodrames... Mais cela indique aussi que cet évènement était parvenu jusqu’à Paris ! Deux familles du Sourn ont été endeuillées ; les Jubin alliés aux Le Bail (rece- veur buraliste) et Le Net allié aux Querjan (Kerjan). L’arbre généalogique (p.23) permet de comprendre facilement les liens. Accidentdramatiqueauretourd’unmariage. Dessournaisparmislesdisparus! 1890 L’image nous montre bien le goût du sensationalisme et l’approximation des détails à l’époque (costumes de ville au lieu de nos costumes bretons...).
  20. 20. informations communales www.lesourn.fr 21 www.lesourn.fr 21 patrimoine L’article du Petit Parisien, relatant le drame : marié et de la mariée, celle-ci ayant encore sur la tête sa couronne de fleurs d’oranger. Infortunés ! Quels beaux rêves ils devaient faire, serrés l’un contre l’autre, ayant hâte d’être arrivés, d’être enfin seuls chez eux, quand la mort – et quelle mort – est venue les surprendre. Le Petit Parisien - 23/02/1890 Connaissez-vous rien de plus tra- gique que l’accident qui s’est pro- duit ces jours derniers à Pontivy ? Pierre Kerjean, employé de la Com- pagnie Transatlantique, à Saint-Na- zaire, s’était marié le matin à Plumé- liau avec une jeune et jolie fille, Louise Jubin. La noce, après une journée de gaieté, revenait en voiture à Saint-Ni- colas. Le véhicule était conduit par le sieur Dugué et dix personnes s’y trouvaient : le nouveau marié et sa jeune femme ; Jean Mahé, facteur des postes, garçon d’honneur et Anastasie Jubin, demoiselle d’hon- neur, sœur de la mariée ; Madame Le Boutelier, femme d’un chef d’équipe à la Compagnie d’Orléans ; Mademoi- selle Kerjean, sœur du marié ; Mlle Marie-Anne Rolland et MM. Emile Lecambre, instituteur à Pluméliau et Le Toriellec. C’était le soir, la neige tombait. La voiture suivait le chemin de halage d’une rivière appelée ‘Le Blavet’. Soudain, le cheval fit un brusque écart et se précipita dans la rivière, entraînant avec lui le véhicule et les personnes qu’il contenait. Toutes, sauf le conducteur Dugué qui avait sauté à bas de son siège et le sieur Le Toriellec, qui a pu gagner la rive à la nage, ont été noyées. Les premiers cadavres retrouvés ont été ceux du Le Journal de Pontivy et de son arrondissement est plus précis dans son édition datant du 16 février 1890 : Le talus qui borde le canal est à peine élevé, à cet endroit, de 20 centimètres : ce n`est pas un obsta- cle sérieux ; il est aisément franchi. D’un autre côté, la pente de la berge est très rapide. En sentant le vide se faire sous ses pieds, le cheval a beau s’arc-bouter, ainsi qu`en témoignent les traces de ses efforts, la voiture exerce sur lui une violente poussée, et, la tête la premiers, il se précipite dans le canal, entraînant avec lui la voiture et les personnes qu’elle contient. Et le choc est si grand que, malgré la bâche dont la charrette est Triste journée de noce. 8 personnes noyées. Nous avons à enregistrer aujourd’hui un épouvantable accident. Mer- credi dernier, le sieur Pierre Kerjan, employé à la Cie des Transatlantiques à St-Nazaire, épousait à Pluméliau, une jeune fille de cette commune, revenue récemment de Paris, Mlle Marie-Louise Jubin. La journée tou- chait à sa fin: elle s’était joyeusement passée sans que le moindre nuage fût venu l’assombrir. Dans le but de se conformer à un usage assez répandu à la campagne et d’après lequel les nouveaux époux doivent demander, pour la nuit qui suit immédiatement la noce, l’hospitalité à un toit ami, les jeunes mariés se disposaient à quitter St-Nicolas pour se rendre à Rimaison. Plusieurs invités avaient fait le pro- jet de les accompagner à pied et devaient suivre la ligne du chemin de fer jusqu’à l’habitation de M. Bouteil- ler, chef d’équipe de la Cie d’0rléans. C’était là, en effet, que les époux Kerjan devaient passer la nuit. Mais voilà qu’au moment du départ, la neige était tombée et couvrait la terre d’une couche épaisse Une course à pied n`avait plus dès lors rien de bien attrayant. Quelqu’un proposa de faire la route en voiture. On s’adressa à un boulanger, le sieur Dugué, Mathurin, qui, au début, fit quelque résistance, mais finalement céda devant les ins- tances de tous. Par mesure de pru- dence cependant comme il devait revenir seul, il jugea utile de s’ad- joindre pour compagnon un de ses voisins, le sieur Le Toriéllec. Celui-ci se munit d`une lanterne. La charrette attelée, 10 personnes s`y empilèrent, y compris le conducteur, ainsi que son ami Le Toriéllec qui se fit une place sur le devant, près de lui, et l’on prit le chemin de halage. La gaieté la plus complète régnait au milieu de cette jeunesse insou- ciante du danger. On plaisantait, on riait, on chantait sans se douter que, quelques secondes plus tard, ces chants et ces rires devaient brus- quement s’éteindre dans un éternel silence. Déjà, la distance qui sépare Saint-Nicolas de Rimaison était à moitié parcourue. Tout à coup, le cheval, qui, forcé- ment, marchait au pas, effrayé, sans doute, par l’aspect inaccou- tumé que revêtaient à ce moment les petits arbres de la route ou les rochers de la montagne au pied de laquelle passe le chemin, fait un brusque écart, à angle droit. Le lieu de la chute mortelle en 2018
  21. 21. www.lesourn.fr 22 patrimoine Voici les noms des personnes qui ont péri dans cet affreux accident : 1. Kerjan. Pierre. 28 ans, né à Plumé- llau, employé aux Transatlantiques à St-Nazaire. Nouveau marié. 2. Jubin, Marie-Louise, 20 ans. Née au Sourn. Nouvelle mariée . 3. Mahéo, Jean-Marie, 22 ans, né à Baden, facteur à Plumêliau, garçon d’honneur. 4. Jubin. Anastasie. 17 ans, née à Bieuzy, sœur de la mariée, fille d’hon- neur, domestique chez Mme Ely à Pontivy. 5. Lacambre, Emile-Octave, il ans, né à Bourg, (Ain), instituteur-adjoint à Pluméliau. 6. Kerjan, Olive, 26 ans, née à Plumé- liau, sœur du marié. 7. Le Bail, Marie-Anne 25 ans, née au Sourn. 8. Femme Bouteiller, 50 ans, née à Baud, garde-barrière à Rimaison. Les victimes ne portent sur Ie visage aucun indice de frayeur, ce qui lais- serait supposer que l’asphyxie a été très prompte et cette hypothèse s’ex- pliquerait d’autant plus facilement que le repas avait précédé de très peu de temps le moment du départ. Quelques-unes même, commeAnas- tasie Jubin , ont conservé un air sou- riant et joyeux. Cette dernière, sœur de la mariée, était fiancée au garçon d’honneur, Jean-Marie Mahéo, qui a trouvé la mort à ses côtés. Journal de Pontivy - 16/02/1890 recouverte, toutes les victimes de ce déplorable accident ont été projetées en avant et complètement isolées les unes des autres. Dugué, le conduc- teur de la voiture, qui, il y a quelque temps, avait fait une chute dans des conditions analogues, a réussi à se sauver, cette fois encore. Il était tel- lement affolé que, parvenu à la rive opposée, et ne reconnaissant pas le halage ou il croyait aborder, il se jeta à l’eau de nouveau et traversa une seconde fois le canal. ll n’a pas entendu un seul cri, une seule plainte. Son premier mouve- ment a été d’appeler au secours, mais, éloigné de toute habitation, ses cris n’auraient pu être entendus. Il s’est contenté de courir vers l’écluse de Guern et de revenir, toujours en courant, à St-Nicolas où il a annoncé la lugubre nouvelle. C’est par lui, du reste, qu’on a connu les premiers détails, car on se figu- rait, et lui-même avait cette convic- tion, que seul il avait survécu à cette sorte de naufrage. Mais Le Toriellec, qui était assis près de lui dans la voi- ture, avait pu, de son côté, réussir à gagner le bord oppose du canal. Recueilli dans une forme voisine, ll y est resté jusqu`au lendemain matin, sans pouvoir prononcer le moindre mot, ni fournir la moindre explication. Lui aussi s’imaginait être le seul qui eut réussi à se sauver. Le lendemain, des l’ouverture des bureaux télégraphiques, plusieurs dépêches ont été adressées au par- quet. La justice s’est immédiatement transportée sur les lieux. Au moment de son arrives, vers midi, cinq cadavres, parmi lesquels celui de la jeune mariée, portant encore son bouquet de fleurs d’oranger, avaient été retirés de l`eau, et pendant que l’on procédait aux premières consta- tations, on trouvait deux nouveaux cadavres. On recherchait hier encore la der- nière victime, Mme Bouteiller. Nous apprenons à l’instant que le corps de cette dame vient d’être enfin décou- vert : il était engagé de telle façon dans les vannes de l’écluse, que l’on a éprouvé les plus grandes difficultés à l’en retirer. Un autre angle de vue où on distingue les rochers et Saint Nicodème au fond
  22. 22. informations communales www.lesourn.fr 23 www.lesourn.fr 23 1958 patrimoine L’article du Petit Parisien comporte des erreurs. On y précise que la voiture allait de Pluméliau à Saint-Nicolas. C’est faux. Ils allaient de Saint-Nicolas au village de Rimaison par le chemin de halage... L’accident a eu lieu face au village de Lezerhy en Bieuzy, à environ 500 mètres de l’écluse de Kerbeucher. Cet accident a donc eu lieu sur la commune de Bieuzy mais parmi les disparus figurent des personnes du Sourn ou ayant des liens avec la commune : - Querjean (Kerjean) Pierre Kerjean, le marié, oncle de Frédéric Kerjean qui s’est marié en 1908 à Jeanne Le Net, sœur de Jean-François Le Net du bourg (père de Lucien), Marie-Mathurine et Marie-Louise (café Olivier du Faubourg de Verdun). - Famille Le Bail Jean-Marie Le Bail, né en 1819 à Plouharnel, était gendarme à cheval à Locminé. On le retrouve ensuite receveur buraliste au Sourn. Il est décédé en 1866 au Sourn. Il a eu 4 filles, Marie-Joséphine mariée à Louis Jubin, parents de la mariée. Sophie, née en 1852 à Locminé et décédée en 1930 au Sourn. Et enfin, Marie-Anne, décédée dans l’accident. Elle était née le 13 Juillet 1865 au bourg du Sourn. Le témoin de la naissance de Marie-Anne est Joseph Le Rallic, cordonnier, père du célèbre ‘Miton Ru’. Après le décès de Jean-Marie Le Bail en 1866, Vincent Rolland épouse sa veuve. Il détenait déjà le poste de Rece- veur Buraliste. Vincent décède en 1905 et Sophie Le Bail reprend le poste de Receveur-Buraliste. Sophie décède en 1930. C’est Virginie Camlann qui reprendra ce poste et le commerce. Précisions Gérard Le Gallic Voici l’arbre généalogique qui montre les différents liens entre les familles Querjan, Le Bail et Le Net et les personnes décédées dans l’accident.
  23. 23. www.lesourn.fr 24 Depuis quelques temps, une nouvelle entreprise « EURL Securtech Elec » s’est installée sur la commune du Sourn, à Kerlu. Il s’agit de Jean-Philippe Le Roch, âgé de 40 ans. Après 20 ans d’expériences dans le domaine de la sécu- rité électronique et de l’électricité, il propose ses services pour les particuliers et les professionnels en électricité générale, installation, entretien et maintenance d’alarme intrusion, vidéosurveillance, motorisation et automatisme. Contact : Jean-Philippe Le Roch, 103 Kerlu - 56300 LE SOURN Téléphone : 06 15 06 81 56 Mail : securtechelec@gmail.com SEcurtechelec Focus sur les nouvelles entreprises sournaises La Crêperie Saint-Michel a ouvert ses portes, jeudi. Le noyalais Joseph Le Norcy, chef cuisinier médaille d’or de l’Académie culinaire de France élu Toque de l’année 2009, a repris l’ancien établissement de Marie-Thérèse Belzic, avec sa compagne Catherine. Installé depuis plu- sieurs années à Kerfourn et se déplaçant sur les plus grands salons de France et de Navarre avec son stand restauration, le couple a été séduit par l’espace situé face à la chapelle. « J’ai démarré, dans les années 70, au restaurant les Trois piliers à Cléguérec face à l’église. Me voici face à une cha- pelle, je finirai peut-être face à une cathédrale », plaisante le chef, qui apprécie son nouveau cadre paisible. Le couple propose, dans son établissement de 32 couverts, plus la terrasse pour les beaux jours, des crêpes de blé noir et de froment, des crêpes gourmandes mais aussi un plat du jour et la spécialité du chef. Pratique Crêperie Saint-Michel, ouverte le mardi, mercredi et jeudi de 12 h à 14 h 30, le vendredi et le samedi de 12 h à 14 h 30 et de 19 h à 22 h. Tél: 02 56 62 40 13. Crêperie Saint-Michel Vous lancez un commerce ou une activité en tant qu’auto-entrepreneur ? N’hésitez à joindre la rédaction du bulletin municipal du Sourn qui se fera un plaisir de relayer gracieusement l’information. Contact : Mail: bulletinlesourn@gmail.com - Téléphone (de la médiathèque) : 02 97 27 81 96. Le chef Joseph Le Norcy et sa compagne Catherine Article et photo de Patricia Le Seyec, parus dans Le Télégramme du 5 mai 2018.
  24. 24. associations www.lesourn.fr 25 Les amis de Pluritjeunesse / écoles www.lesourn.frwww.lesourn.fr Cette année, le forum aura lieu le vendredi 7 septembre 2018, de 18 h 30 à 20 h 30 dans la salle des sports. Les associations sont invitées à transmettre rapidement des photos à Fañch à la médiathèque pour effectuer un diaporama de leurs diverses activités. FORUM DES ASSOCIATIONS Nous vous remercions tous pour votre participation à notre randonnée annuelle qui, comme les années précédentes, a remporté un vif succès. Tous les dimanches nous parcourons la campagne sournaise avec beaucoup de plaisir ou nous allons dans les randos extérieures pratiquer notre sport. Cette année, notre sortie annuelle a eu lieu au Louarnig park de Saint Gonnery pour le plaisir des grands et des petits. Amicale Cyclotourisme Forum des associations - amicale cyclo associations Forum2018 Tous les adhérents ainsi que les membres du bureau vous sou- haitent un bon été. Si vous souhaitez venir nous rejoindre, vous pouvez nous contacter au 06 73 34 11 66.
  25. 25. www.lesourn.frwww.lesourn.fr jeunesse / écoles 2626 www.lesourn.fr Amicale laïque / Amis de st michel Amicale laïque Les manifestations organisées tout au long de l’année scolaire 2017/2018 par l’Amicale laïque ont encore connu un franc succès grâce à la mobilisation des bénévoles. Ainsi, nous avons pu maintenir les ventes de bouillies de millet mais aussi la brioche qui fait le plaisir des goûters des enfants. Cette année encore la paëlla était uniquement à emporter et son succès ne s’est pas démenti avec plus de 320 parts vendues. La quatrième édition de la rando gourmande s’est tenue sous un temps splendide ayant amené des marcheurs à s’inscrire au dernier moment pour profiter des différents circuits de cette année dont un circuit familial de 5 km où les enfants se sont vus remettre un diplôme du petit randonneur. Deux autres circuits de 9 et 11 km étaient également balisés. L’année s’est terminée par la traditionnelle fête de l’école sur le thème de la Bretagne et des chants bretons le dimanche 17 juin. Les enfants ont pu présenter le spectacle préparé depuis de longues semaines pour le plus grand plaisir des parents et des familles venus les applaudir. S’en est suivi le repas et enfin les stands ont délivré tous leurs cadeaux au fur et à mesure de la participation des enfants. Grâce aux bénéfices dégagés par toutes ces manifestations, l’Amicale a participé au financement de différentes sorties et activités des enfants de l’école.Ainsi, les élèves de primaires ont passé 3 jours à la base de Guerlédan autour d’un séjour sportif pour les CM1 et CM2 et un séjour axé sur la découverte du patrimoine pour CP-CE1 et CE2. Les maternelles ont, quant à eux, passé une journée dans le parc de la balade du père Nicolas et fait une sortie à la journée aux fermes pédagogiques de Buléon et de Hélléan. L’Amicale prend également en charge une partie des frais de transport, pour diverses sorties, comme le festival des Gamineries, les séances de piscine des enfants... Les membres de l’Amicale remercient tous les parents bénévoles pour leur mobilisation ainsi que toutes les personnes qui ont contribué au succès des manifestations et comptent sur eux pour les prochaines manifestations ! Passez un bel été. associations Amis de st michel Retrouvailles d’une soixantaine de bénévoles le dimanche 29 avril à St Michel pour une journée festive avec un après-midi animé de jeux bretons. Courant juillet un démoussage et une remise à neuf de la toiture de la chapelle sera effectué. Rendez-vous le 30 septembre pour le pardon annuel. Encore un grand merci à tous les bénévoles. David Belzic, président des Amis de Saint Michel Contact : 06 89 86 69 35
  26. 26. www.lesourn.fr 27 Après 10 années, Marcel Renaud quitte la présidence tout en restant membre du Bureau. Le nouveau Bureau est composé de : Mickaël Cremet (président), Colette Héber (présidente adjointe), Michel Cabel (trésorier), Vincent Martin (tréso- rier adjoint), Liliane Lorcy (secrétaire) et Dominique Le Flohic (secrétaire adjointe). Quatre nouveaux membres ont rejoint le Bureau. Depuis le début de l’année, quatre interventions ont eu lieu dans la vallée (nettoyage, débroussaillage). Une trentaine de bénévoles sont présents à chaque intervention. les amis de la Vallée de plurit Art K’enciel L’année est bientôt terminée, l’Assemblée Générale, ouverte à tous, a eu lieu le 22 juin à la salle du Bel Age. La journée de l’art, le 22 avril a été, de l’avis de tous, une réussite. Cent quatre vingt personnes sont venues voir l’exposition. Plusieurs ont participé à une initiation à la peinture abstraite. Nous espérons recommencer l’année prochaine avec autant de succès. Merci à tous. Nous finirons l’année avec un stage d’une journée pour aborder la peinture différemment. En septembre, des places seront disponibles dans les différents cours. Le  jeudi de 17h30 à 19h30 les semaines impaires. Le jeudi et vendredi de 20h à 22h les semaines paires. Les cours ont lieu à la salle du Bel Age, et l’intervenant est l’artiste peintre Jean Marc Vernus. Bonnes Vacances à tous. Le Bureau associations Renseignements et inscriptions au 07 80 05 39 27 ou par mail à art.kenciel@laposte.net Amis de la vallée de plurit / Art’kenciel • Le 17 mars 2018, l’association avait organisé une vente de cassoulet à emporter sur réservation et 175 parts ont été vendues. • Des semis de potimarrons et de butternuts ont été effectués dans le terrain derrière le cimetière. Ils seront mis en vente à l’occasion du marché d’automne en octobre prochain en plus des pommes et du jus de pommes. • Le 13 avril 2018, quelques bénévoles ont participé à la plantation de 15 aulnes glutineux, des arbres qui aiment les zones humides et donc tout à fait adaptés au milieu de la vallée. • Le 21 mai 2018, des travaux d’échardonnage ont été entrepris. Contact: Mickaël Cremet micketnat@orange.fr
  27. 27. www.lesourn.frwww.lesourn.fr jeunesse / écoles 2828 Basket Cette année a été un très bon cru concernant les résultats sportifs : • Nos U11 en entente avec le RLP ont terminé 1ers de leur poule en équipe mixte. • Nos U13 filles en entente avec le RLP (photo ci-dessous pour le match de la première place contre Gourin) ont terminé 1ères de la poule en départemental 2. associationsbasket / bel âge • Nos séniors féminines ont fait une très bonne saison et ont terminé 3èmes . • Les seniors masculins terminent 4èmes de leur poule. Un grand merci à la mairie et tous les bénévoles qui nous ont suivis, aidés et accompagnés pendant toutes ces belles années. Pour tout renseignement pour la saison 2018-2019, merci de contacter la mairie qui donnera les contacts du futur Bureau. club du bel âge De nombreuses manifestations se sont déroulées depuis le début de l’année au club.Tous les mardis et vendredis les jeux de boules, ainsi que les jeux de société (belote, scrabble, rummicub, etc...) à la salle du Bel Age sont très suivis. • Le 23 mars, 30 adhérents se sont rendus à Locminé pour assister à un dîner-spectacle. • Nous avons organisé en association avec le club de Saint-Aignan une sortie en baie du Mont Saint-Michel le 13 avril. 34 adhérents du club du Sourn y participaient, ainsi que 23 du club de Saint-Aignan. Cette journée avait été préparée par « Visages du Monde ». • Les journées « galettes de pommes de terre » des 21 et 22 avril ont rencontré un franc succès. Plus de 3000 galettes ont été fabriquées. • Le dernier loto réservé aux adhérents du club a eu lieu le vendredi 25 mai. Un autre suivra, le 7 septembre. • 26 personnes se sont envolées pour un voyage d’une semaine en Bulgarie (du 3 au 10 juin). • Le concours de boules du 21 juin a rassemblé tous les accros... Le Président, C. Masclez Amicalement et sportivement, Jean-Philippe Le Roch
  28. 28. www.lesourn.fr 29 Choeur en cadence / Football Vous hésitez à intégrer une chorale ? Choeur en cadence vous invite à méditer sur les bienfaits du chant choral. Choeur en cadence associations Marie Hallot Apprendre à chanter en groupe, c’est : • Entendre les autres chanter : cela permet de voir leurs atouts et leurs fai- blesses et on peut s’en servir pour corriger ses propres erreurs et améliorer sa justesse et sa voix. • Prendre confiance en soi : au début, on n’est pas forcément à l’aise à l’idée de chanter et que les autres entendent notre voix. Une astuce simple : mettez-vous derrière des personnes plus à l’aise et qui chantent plus forts que vous au début. Vous verrez que votre voix s’élèvera et grandira ! • Faire des rencontres : on partage les mêmes moments de stress avant de se lan- cer, on se soutient lorsque certains ont des doutes, on s’épaule et on s’entraide pour tirer l’ensemble du groupe vers le haut. Une chorale est une véritable équipe ! • Vivre mieux : les bienfaits physiques et psychologiques sont indéniables; la musique adoucit les moeurs, ça semble vrai pour tout le monde ! Mais saviez-vous que chanter s’avère aussi physique que de faire du sport ? On muscle nos cordes vocales, on travaille sa posture, on contrôle sa respiration abdominale… Et en plus, on peut crier ! Niveau défouloir, ça ressemble quand même beaucoup au sport ! Surtout quand on est mené par une super-chef de choeur, amusante et compétente la « petite » Marie Hallot. Il ne faut pas hésiter à venir vous rendre compte par vous-mêmes, particulièrement les messieurs qui se montrent tellement timides dans ce domaine ! Pour tous renseignements, appelez le 06 70 87 29 84. Football L’entente Le Sourn-Saint-Thuriau permet de regrouper une centaine de jeunes répartis dans toutes les catégories. Les éducateurs, les bénévoles ainsi que les familles, ont œuvré toute l’année pour permettre aux jeunes d’évoluer dans les meilleures condi- tions tout en prenant un maximum du plaisir. Côté résultats, l’année s’est parfaitement ter- minée pour les U11 qui ont été quart de fina- listes du tournoi du stade Pontivyen et vain- queurs du tournoi de Melrand en gagnant 4-0 en finale contre Camors. Bravo à eux ! Toujours au tournoi de Melrand, les U13 se sont inclinés en finale contre Noyal-Pontivy. Ils ont également participé au tournoi international de Guerlédan et se sont confrontés à de très belles équipes. Les U15, quant à eux, terminent à la 1ère place devant le stade Pontivyen B, et accèdent au niveau supérieur. Les U17 les ont formidablement imité et terminent 1ers devant la Saint CO Locminé. L’année prochaine ces joueurs viendront alimenter les équipes seniors. Bonne chance à eux. Le club remercie Christophe Cadoret qui arrête sa fonction de président des jeunes et souhaite la bienvenue à Claude Le Franc qui prend sa place. école de foot SéNIORS Après à un exercice 2016/2017 où les Sournais sont allés chercher un maintien héroïque dans les der- nières journées de championnat suite aux départs de plus de la moitié de l’effectif de l’équipe première, les hommes de Mickael le Tumelin n’avaient qu’un objectif pour la nouvelle saison : un maintien rapide sans se faire peur. Pour atteindre cet objectif les sournais ont pu compter sur une dizaine de nou- velles recrues pour porter l’effectif du club à plus de 40 licenciés. Suite à une première victoire en coupe
  29. 29. www.lesourn.frwww.lesourn.fr jeunesse / écoles 30 associations 30 football / Gymnastique gymnastique sournaise Une fin d’année en demi-teinte pour la Gym Sournaise qui a annulé les cours de Zumba, faute d’avoir trouvé une remplaçante à Laetitia Chevillard qui animait les cours et qui a dû cesser son activité temporairement. La participation aux autres cours est restée stable. Les membres du Bureau réfléchissent activement afin de trouver une solution pour la rentrée prochaine car ils doivent combiner disponibilité de salle, animateur et intérêt pour l’activité des adhérent(e)s. L’Assemblée Générale de la Gym s’est tenue le vendredi 15 juin à la Maison des Associations du Sourn. Elle a été suivie d’un repas convivial entre les membres. L’année 2018/2019 débutera la semaine suivant la rentrée scolaire de septembre. Les horaires des cours sont inchangés. Bon été ensoleillé à tous ! Maryse Fillion Contacts : Vanessa Le Biavant : 06 50 85 76 70 - Annie Le Gallo : 06 20 22 42 71 de France, le championnat saison 2017/2018 a pris la suite avec un premier match à domicile. S’ensuit une série de matchs difficiles face aux ténors du groupe. À la mi-saison, l’objectif de l’équipe fanion semble en bonne voie, l’équipe est dans le top 6. Malheureusement, la réserve sournaise ne connaît pas les mêmes joies : 1 seule victoire et la der- nière place au classement.Après la trêve, l’équipe pensionnaire de D2 maintient son rythme de croisière pour terminer dans le top 6 en fin de saison. Quand à l’équipe pensionnaire de 3ème division, elle montre un sursaut d’orgueil et de ressources incroyables pour glaner 15 points sur la phase retour contre seulement 4 lors des 11 premiers matchs de la saison. Mais ce réveil trop tardif place la B 11ème au classement final, place synonyme de descente à l’échelon inférieur. Les résultats des deux formations sont néanmoins encourageants pour la saison à venir, surtout pour un club qui souhaite s’installer sur la durée dans les places fortes de la région pontivyenne. vétérans La saison des vétérans du SC Sournais s’est terminée samedi 26 mai dans une très bonne ambiance par la traditionnelleAssemblée Géné- rale suivie du repas. Cette saison, une vingtaine de joueurs ont participé aux 24 matchs (championnat,coupe et amical). L’équipe a gagné le tournoi de sep- tembre à Guénin et a été éliminée en 16ème de finale de la coupe du Morbihan. L’équipe a marqué 72 buts et encaissé 68 buts. Par contre, la fin de saison a été compliquée au niveau de l’effectif car des joueurs ont arrêté en cours de saison et il y a eu beaucoup de blessés. C’est pourquoi, les vétérans doivent impérativement recruter minimum 8 joueurs à l’intersaison pour s’engager la sai- son prochaine. Toutes les personnes intéressées peuvent contac- ter Laurent Bernard au 06 31 51 30 61. à noter que le Bureau sera renouvelé à la rentrée car Pascal Le Hen et Claude Kerzerho veulent souffler un peu après 10 années de services. L’objectif est donc de renouveler l’effectif et d’organiser une fête en fin de saison prochaine pour les 10 ans de la section Vétérans. Contact club, Kévin Boucicaud: 06 81 22 05 89 - kevinboucicaud@hotmail.fr Contact école de foot, Claude Le Franc: 06 86 55 67 16 - cetalefranc@free.fr - www.facebook.com/sc.sournais
  30. 30. associations 31 horizons / koroll ar sorn horizons En Janvier nous étions très nombreux pour tirer les rois, l’occasion de nous souhaiter une bonne année 2018 et de partager notre programme de voyage en Chine. Et l’aventure chinoise, nous l’avons réalisée du 15 au 25 avril. Tout d’abord à Pékin, Beijing pour les chinois, les incontournables ont tenu leurs promesses, le Temple du Ciel dans un splendide parc où les chinois font leur gym matinale, les sournais ont essayé, pas le niveau ! La place Tian’anmen, la Cité Interdite, le parc olympique et évidemment la Grande Muraille. Puis après une nuit en train, couchettes molles (1ère classe chinoise) sympathique intermède, ambiance colonie de vacances, nous avons rejoint Xi AN, ancienne capitale chinoise où l’empereur Qin a construit l’impressionnante armée de terre cuite. Nous avons pu nous rendre compte de sa grande mégalomanie. Les fouilles archéologiques sont toujours en cours. De nouveau une nuit en train pour rejoindre Shanghaï, et c’est le gigantisme qui nous accueille, les grandes tours. Il a fallu maîtriser notre vertige pour monter au 100ème étage à 495 mètres de la tour nommée le « décapsuleur ». Nous avons également apprécié toutes les promenades dans cette ville particulièrement sur le « Bund ». Il m’est impossible dans un article de résumer toutes nos découvertes, temples, jardins, calligraphie, cuisine chinoise, et bien sûr les chinois. Nous vous présenterons des images lors du forum des associations. Un voyage très intéressant, nous oublierons notre séjour forcé à Shanghaï, cause grève Air France, Philippe Guillaume, notre accompagnateur, ayant réussi à nous occuper avec quelques visites supplémentaires. koroll ar sorn La danse bretonne se cherche un nouveau souffle. La moyenne d’âge du public de fest noz est passée de 27 ans en 2003 à 46 ans en 2013. Le public ne se renouvelle plus. Nous le ressentons nous-même car notre effectif fléchit chaque année. à notre niveau d’apprentissage de la danse, nous passons d’agréables soirées, studieuses, qui nous permettent de rester au goût du jour. Les cours de musique, animés par Yvon Hervo et Claude Le Baron, maintiennent leurs effectifs. Nos animations depuis la reprise de septembre :  • Le 14 décembre : regroupement danses avec les groupes de Melrand et Séglien. Près de 90 personnes ont participé.   • Le 11 janvier : les galettes des rois, après la soirée danses, ont permis de couronner bien des têtes ! www.lesourn.fr En ce qui concerne, l’ART FLORAL : nous nous interrogeons sur la poursuite des cours en septembre, par manque d’élèves, une nouvelle formule ? Bonnes vacances à tous. Christiane Rault Le groupe et son guide, place Tian’anmen
  31. 31. jeunesse / écoles www.lesourn.fr 32 associations www.lesourn.fr 32 koroll ar sorn / palet koroll ar sorn palet sournais • Les cours de danse bretonne ont lieu le jeudi soir de 20 à 21h30. Ils sont ouverts à tous mais  il est préférable de connaître les pas de base pour y participer. Les dates d’inscription seront communiquées par la presse dans le cou- rant de septembre. Bon été à tous. Le président, J.Sébillot • Le fest deiz du 18 mars était animé comme chaque année par les musiciens du groupe.   • Le repas de l’association du 4 mars a permis à une cin- quantaine de personnes de passer un agréable moment. Les musiciens présents ont bien animé la soirée. La rentrée se fera vers la mi-septembre. • Les cours de musique s’adressent aussi bien aux débu- tantsqu’àceuxquidésirentaméliorerleursconnaissances : - Le lundi : cours de bombarde et biniou (Claude Le Baron). - Le mercredi : accordéon diatonique  (Yvon Hervo). La saison 2018 a débuté début mars avec le challenge des sociétaires : 46 joueurs enregistrés sur les 8 manches. Pour la 1ère fois, Philippe Le Merlus s’impose devant Yannick Collin et Alain Gueveneu. Chez les moins de 18 ans Gwendal Collet sort vainqueur devant Dorian Billy et Goulvenn Collet.   Samedi 26 mai au complexe sportif, le club a eu la charge de l’organisation du CHAMPIONNAT DE BRETAGNE TRIPLETTES. Cela ne s’était pas produit depuis 2002 au terrain de la Pierre Fendue. Malgré les intempéries, 78 joueurs étaient engagés pour conquérir le titre. Une belle réussite tout de même. Nous classons 3 équipes sournaises en demi-finale, du jamais vu à ce stade de la compétition. Le titre revient au trio composé de Mickael Constantin, Yannick Collin et Benoit Collet devant une équipe mixte Loudéac/Stival. Yoan Le Bruchec, Kylian Le Moing et Claude Gueveneu (tenant du titre 2017) montent sur la 3ème marche du podium et l’équipe de Philippe Le Merlus, Alain Le Bruchec et Louis Le Badezet termine 4ème . Merci aux bénévoles et à nos partenaires pour cette journée.   Les secrétaires Yoan Le Bruchec et Kylian Le Moing Les champions du Morbihan de palets en triplettes : les sournais Benoît Collet, Mickaël Constantin et Yannick Collin et les finalistes, Cédric Darsel, Gérard Lotodé et Julien LeTutour (Stival-Loudéac) félicités par le maire sournais, Jean-Jacques Videlo. © Photographie et légende de Patricia Le Seyec dans Le Télégramme.
  32. 32. associations www.lesourn.fr 33 tempo TEMPO Danièle Jouanno - Danse et Fitness - Association agréée Jeunesse - Éducation Populaire tempo Et un, et deux et trois… TEMPO affichait complet au Théâtre des Halles à Pontivy. les 25 et 26 mai pour les 3 spectacles réunissant les 200 élèves répartis dans les différents cours, des plus petites (5 ans) auxadultes.Le public familial était manifestement ravi de voir évoluer sur la scène les danseuses et danseurs sur des musiques actuelles ou qui ont marqué la jeunesse des parents… Des lumières, des couleurs dans les costumes, du rythme, et du mouvement d’ensemble, tous les ingrédients étaient réunis pour que les yeux des danseuses et danseurs pétillent et créent l’émotion. Une année bien remplie résumée dans ce spectacle énergisant ! L’année n’est pourtant pas terminée puisque l’association TEMPO a participé à la Pondi Parade le 16 juin à Pontivy et pense déjà au spectacle du 22 décembre prochain au Palais des Congrès, au profit de la lutte contre la mucoviscidose. Renseignements : TEMPO - Danièle Jouanno - Professeure diplômée d’État en danse jazz, BE gymnastique d’entre- tien, cours de danse Modern’jazz à partir de 4 ans, et cours de fitness pour les adultes. Contact : 02 97 27 34 56 ou 06 40 22 19 77 Courriel : tempodanse@yahoo.fr - Site internet : tempodanse.wix.com/danielejouanno
  33. 33. www.lesourn.frwww.lesourn.fr jeunesse / écoles 34 associations 34 UNC www.lesourn.fr C’est une très nombreuse assistance qui a accompagné à sa dernière demeure notre président Jean Roger. Il s’est éteint à l’aube de ses 92 ans le jeudi 8 février dernier. Tous les adhérents de l’UNC du Sourn lui ont rendu un dernier hommage. Ils étaient accompagnés des porte-dra- peaux des sections alentour. Jean s’est beaucoup impliqué dans la vie associative. Outre sa fonction de président de l’Union Locale depuis de nombreuses années, il était ancien porte-drapeau de la société des médaillés militaires de Pontivy et avait participé activement à l’association des donneurs de sang. Il était titulaire, entre autres, de la médaille militaire, de la croix de la valeur militaire et de la croix du combattant volontaire. En juin 2017, il avait reçu les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur, distinction qui récompensait ses actes de bravoure au cours de la seconde guerre mondiale : il fut engagé volontaire à l’âge de 18 ans, participa à la libération de l’Alsace et fut blessé à la frontière allemande le 10 décembre 1944. Au cours de la cérémonie religieuse, Rémy Follezou, son ami et ancien combattant, lui a rendu un vibrant hommage. Toutes nos pensées se tournent vers Irène sa chère épouse. Union Nationale des Combattants Section du Sourn hommage à jean roger La secrétaire.
  34. 34. associations www.lesourn.fr 35 Tennis Le TC PONDI est une association inter-communale permettant de mettre en commun les infrastructures existantes sur les communes du Sourn, Pontivy, Cléguérec, Noyal-Pontivy et Neulliac. Dans cette optique, les courts de la salle omnisports, les courts extérieurs du Sourn sont utilisés par le club. Des cours sont ainsi proposés pour les adultes et les jeunes sur le site du Sourn et des matches de championnat se déroulent régulièrement dans la salle omnisports. Le club intervient aussi auprès des écoles de la commune pour faire découvrir le tennis auprès des jeunes. Des animations ont eu lieu à l’école Saint-Julien et l’école Joseph Le Métayer au mois de juin. La compétition est très présente dans le club puisque plusieurs équipes masculines et féminines, jeunes et adultes sont engagées en championnat. De même, le club organise régulièrement des tournois.Au mois de juin, un tournoi ouvert aux membres du club et aux licenciés extérieurs au club est ainsi proposé pour les adultes et jeunes. Le club est également très attaché à l’animation pour créer du lien, faciliter les rencontres entre les adhé- rents. Au cours de cette année, de multiples actions sont venues rythmer l’année. Parmi les animations réalisées, on peut citer : tennis Les inscriptions pour la saison prochaine auront lieu en septembre. Si vous souhaitez avoir plus de précisions sur le club, les conditions d’inscription, les animations réalisées au sein du club, n’hésitez pas à venir consulter le site internet du club à l’adresse suivante : www.tcpondi.com. Vous pourrez également y laisser un message pour exposer vos questions et remarques. Le TC PONDI est aussi présent sur Facebook (www.facebook.com/TCPondi),Twitter et Instagram (www.instagram.com/tcpondi). • Un tournoi double mixte surprise. • Une soirée fluo en mars pour les jeunes et adultes. • Une rencontre avecArnaud Di Pasquale, ancien joueur professionnel de haut niveau, en mars. • Une sortie de fin de saison pour les jeunes du club à Carnac en juin. Une séance d’entraînement à la salle omnisports Eric Le Frapper, président de TC PONDI
  35. 35. Jeu de l’été 2018 C’est que pour les enfants ! Trouvez les mots correspondant aux dessins. Ce jeu concocté par le Conseil Municipal des Enfants est réservé aux enfants de - 12 ans. Complétez le bulletin ci-dessous, déposez votre réponse avant le 18 juillet 2018 dans les urnes situées en mairie et à la médiathèque (il est important de préciser vos coordonnées). Un tirage au sort aura lieu parmi les bonnes réponses. Un cadeau surprise à gagner ! R E A E

×