Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Pneumoconiose

1,551 views

Published on

Résumé de cours pour la préparation du concours de résidanat.

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Pneumoconiose

  1. 1. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't A. SILICOSE – Catégorie 2 : opacités nombreuses, envahissant les deux champs pulmonaires – Catégorie 3 : opacités très nombreuses, envahissant les à l’accumulation de poussière de silice libre Liées cristallisée sous forme de bioxyde de silicium 2 champs pulmonaires lésion anatomique caractéristique est le nodule La silicotique : constitué en son centre de fibres étendues ; habituellement bilatérales et collagènes hyalinisées et à la périphérie d’une Opacités grossièrement symétriques couronne fibor-coniotique (siège des poussières) – Catégorie A : opacité unique < 5 cm ou plusieurs > 1 exposées : travaux tous-terrains (mines, Professions tunnel) ; industrie d’abrasifs ; décapage ; ravalement cm mais la Σ est < 5 cm de façades ; fabrication de céramique ; prothésiste – Catégorie B : une ou plusieurs opacités dont la σ ne dentaire dépasse pas ⅓ du champ pulmonaire droit. types d’opacités sont caractéristiques de – Catégorie C : la somme de surface (σ) excède ⅓ du Deux silicose : les petites opacités arrondies (< 10 mm) ; champ pulmonaire droit opacité étendues (> 1 cm) ; → voir classification de BIT hilaires calcifiées en périphérie en Adénopathies « coquille d’œuf » B. ASBESTOSE : déformations des coupoles Autres diaphragmatiques ; hyperclarté des bases fibres d’amiante sont des particules minérales Les (emphysème)… de types silicate ; deux types : serpentines scanner est utile (particulièrement à un stade (chrysotile) +++ ; amphiboles (crocidolite) Le précoce) exposées : fabrication de matériaux Professions existe typiquement un syndrome restrictif souvent d’isolation ; joints ; garniture de frein ; construction Il associé à un trouble de la diffusion et à un syndrome navale ; calorifugeage (tuyauterie) ; cloison anti- obstructif. feux. premières manifestations apparaissent après un Les empoussiérage professionnel de 15 à 20 années : tuberculose ; nécrose aseptique de Complications la masse pseudotumorale responsable d’un tableau ASBESTOSE OU FIBROSE de mélanoptysie ; greffe aspergillaire ; INTERSTITIELLE DIFFUSE opacités linéaires ou réticulaires prédominent au pneumothorax spontané ; suppuration bronchique Les niveau des lobes inférieurs chronique scanner est l’examen de référence ; opacités syndrome d’Erasmus : silicose + sclérodermie Le Le curvilignes parallèles à la plèvre ; opacités linéaires systémique perpendiculaire à la plèvre ; opacités en verre dépoli de Caplan : silicose + polyarthrite Syndrome ventilatoires restrictif avec troubles de la rhumatoïde Troubles diffusion du CO lavage broncho-alvéolaire est indispensable : CLASSIFICATION Le corps asbestosiques > 1 /ml DE BIT opacités arrondies : micro (entre 1,5–3 mm) ; Petites nodulaires (entre 3 et 10 mm) ; punctiformes (< 1,5 MANIFESTATIONS PLEURALES mm) BÉNIGNES petites opacités sont toujours bilatérales plaques pleurales correspondent à des zones de Ces Les fibroses pleurales ; souvent asymptomatiques ; ce – Catégorie 1 : peu nombreuses ; visibles dans les sont des épaississements discontinus et réguliers parties sup. et moy. habituellement bilatéraux et asymétriques ; siège
  2. 2. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't dans la moitié inférieure du thorax, en particuliers au niveau de la plèvre pariétale axillaire et de la plèvre diaphragmatique. calcifications pleurales sont typiquement fines Les (en coquille d’œuf) asbestosiques : il s’agit de pleurésie Pleurésie sérofibrineuse ou sérohémorragique ; formule panaché ; fréquemment paucisymptomatique mais récidivante. L‘association au plaques pleurales est évocatrice ; la guérison est souvent spontanée. PATHOLOGIES TUMORALES pleural malin : épanchement pleural Mésothéliome chronique et récidivant ; le liquide est souvent hémorragique ; acide hyaluronique . ; douleurs thoraciques insomniantes aux stades évolués ; la plèvre est épaissie, festonnée ou mamelonné ; facteurs spécifiques (vimentine, ACE) permettent de le différencier d’unes pleurésie métastatique d’un adénocarcinome. bronchique primitif : tous les types Cancer histologiques peuvent se rencontrer…

×