Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Infections intrapartum abidjan 2018

494 views

Published on

recommandations OMS

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Infections intrapartum abidjan 2018

  1. 1. 11 Recommandations de l’OMS pour la prévention et le traitement des infections maternelles périnatales Fatim Tall Thiam, Léopold Ouédraogo, Triphonie Nkurunziza, A. Metin Gülmezoglu et Olufemi Oladapo
  2. 2. 22 Background Les infections bactériennes autour de la période de l’accouchement :  représentent environ un dixième de la charge mondiale des décès maternels.  sont associées à – à des morbidités sévères et des incapacités à long terme (douleurs pelviennes chroniques, maladies des trompes, stérilité secondaire) – et à environ 1 million de décès neonatals par an Filename
  3. 3. 33 Background (2) Facteurs associés à un risque accru d’infections maternelles périnatales : ‒ Maladies maternelles préexistantes : malnutrition, diabète, obesité, anémie sévère, vaginose bactérienne, Etc. ‒ Conditions spontanées : rupture prolongée des membranes ‒ Conditions induites par le prestataire au cours du travail ou de l’accouchement : multiples touchers vaginaux, extraction manuelle du pacenta, césarienne Filename
  4. 4. 44 Interventions - Respect systématique des procédures standard de prévention des infections - Agents antimicrobiens au cours de l’accouchement par voie basse - Agents antimicrobiens au cours de la césarienne - Antibioprophylaxie - Chorioamnionite - Endométrite du postpartum La prise en charge du sepsis sévère, du choc septique et de l’infection néonatale ne sont pas couvertes par ces recommandations Prevention Traitement
  5. 5. 55 Principes directeurs Respect des mesures standard de prévention et de lutte contre les infections - correction des facteurs prédisposant aux infections : conseils nutritionnels, traitement des carences (anémie) ou autres problèmes (diabète) au cours des soins prénatals - hygiène des mains - utilisation de produits propres (ex: produits sanguins) - utilisation d'équipements propres - respect des conditions d’asepsie (ex : préparation de la peau, manœuvres obstétricales) - environnement hospitalier propre (eau potable, élimination appropriée des déchets et bonnes mesures d’hygiène)
  6. 6. 66 Principes directeurs - Dépistage précoce des signes d’infection (examen clinique, laboratoires) - Utilisation raisonnable des antibiotiques et minimiser : - les effets secondaires maternels et néonatals - la résistance microbienne
  7. 7. 77 LES RECOMMANDATIONS Filename
  8. 8. 88 Prévention des infections maternelles du péripartum Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 1. Le rasage systématique du pubis/du périnée avant l’accouchement par voie basse n’est pas recommandé. Recommandation conditionnelle Très faible qualité de l ’évidence Aucune donnée ne montre un quelconque bénéfice clinique 2. Un toucher vaginal toutes les quatre heures est recommandé dans l’évaluation systématique de la progression du travail en phase active chez la femme à faible risque. Forte recommandation Très faible qualité de l ’évidence Les multiples touchers vaginaux contribuent aux morbidités infectieuses, surtout si autres facteurs de risque (ex: rupture prolongée des membranes, travail long). 3. La toilette vaginale systématique par la chlorhexidine pendant le travail en prévention des morbidités infectieuses n’est pas recommandée. Forte recommandation Très faible qualité de l ’évidence • Aucune donnée ne met en évidence un quelconque bénéfice clinique • Gêne chez la femme • Coûts de santé
  9. 9. 99 Prévention des infections maternelles du péripartum Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 4. La toilette vaginale systématique par la chlorhexidine pendant le travail chez la femme porteuse de SGB n’est pas recommandée en prévention des infections néonatales à SGB d’apparition précoce. Recommandation conditionnelle Très faible qualité de l ’évidence Aucune donnée ne montre un quelconque bénéfice clinique Irritations vaginales 5. en cas de colonisation maternelle par SGB, l’administration d’antibiotiques pendant l’accouchement est recommandée en prévention des infections néonatales à SGB d’apparition précoce. Recommandation conditionnelle Très faible qualité de l ’évidence Bénéfices cliniques néonatals Difficultés à rendre le dépistage du portage du SGB accessible à toutes les femmes enceintes, nécessité élaborer une politique et des orientations locales en la matière, basées sur la prévalence de la colonisation par SGB et sur la charge des infections néonatales à SGB d’apparition précoce à l’échelle locale.
  10. 10. 1010 Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 6. Prophylaxie antibiotique de routine au cours du second ou troisième trimestre pour toutes les femmes dans le but de réduire le risque d’infection n’est pas recommandée. Forte recommandation Très faible qualité de l ’évidence Les bénéfices potentiels associés ne sont pas supérieurs aux effets nocifs potentiels, en particulier chez les femmes dont la grossesse n’est pas à risque. 7. l’administration d’antibiotiques en routine chez les femmes en travail prématuré à membranes intactes n’est pas recommandée. Forte recommandation Qualité modérée de l ’évidence Les risques néonatals potentiels (décès et infirmité motrice cérébrale ) dépassent les bénéfices cliniques attendus en termes de réduction de la morbidité infectieuse maternelle. 8. l’antibiothérapie est recommandée chez la femme en cas de rupture prématurée des membranes avant terme. Forte recommandation Qualité modérée de l ’évidence Les antibiotiques ne devraient être prescrits qu’en cas de diagnostic définitif de rupture prématurée des membranes (RPM) avant terme. Prévention des infections maternelles du péripartum
  11. 11. 1111 Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 9. L’administration systématique d’antibiotiques n’est pas recommandée chez les femmes avec une ruprutre prématurée des membranes proche du terme ou à terme. Forte recommandation Très faible qualité de l ’évidence L’administration « systématique » implique l’administration d’antibiotiques en l’absence de signes cliniques d’infection ou de tout facteur de risque infectieux supplémentaire. On situe la grossesse « près du terme » à la 36ème semaine d’âge gestationnel ou plus. 10. l’administration systématique d’antibiotiques n’est pas recommandée chez la femme en cas de liquide amniotique méconial. Recommandation conditionnelle Très faible qualité de l ’évidence Données sont insuffisantes ATB seulement si caractéristiques du liquide suggèrent une infection. Présence de personnel expérimenté en réanimation néonatale à l’accouchement en cas de méconium épais en raison du risque accru de syndrome d’inhalation méconiale . Prévention des infections maternelles du péripartum
  12. 12. 1212 Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 11. l’antibioprophylaxie systématique est recommandée chez la femme en cas d’extraction manuelle du placenta. Forte recommandation Très faible qualité de l ’évidence Promouvoir aussi une bonne hygiène et le respect des conditions d’asepsie 12. l’antibioprophylaxie systématique n’est pas recommandée chez la femme en cas d’accouchement assisté par voie basse (forceps, ventouse) Recommandation conditionnelle Très faible qualité de l ’évidence Les données suggèrent que l’antibioprophylaxie ne réduit pas le risque d’infections maternelles après un accouchement assisté par voie basse. Prévention des infections maternelles du péripartum
  13. 13. 1313 Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 13. l’antibioprophylaxie systématique est recommandée chez la femme en cas de déchirure périnéale du troisième ou du quatrième degré. Recommandation forte Très faible qualité de l ’évidence Données disponibles insuffisantes mais données indirectes qui mettent en évidence un bénéfice de l’antibioprophylaxie en cas de plaies potentiellement contaminées (considérant la flore bactérienne présente dans le rectum) dans la pratique clinique. 14. l’antibioprophylaxie systématique n’est pas recommandée chez la femme en cas d’épisiotomie. Recommandation forte basée sur un consensus. Données actuelles insuffisantes. Pratiquées soigneusement, les épisiotomies sont généralement associées à un faible taux d’infection dans les milieux où les mesures de lutte contre les infections sont bien observées. Prévention des infections maternelles du péripartum
  14. 14. 1414 Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 15. l’antibioprophylaxie systématique n’est pas recommandée chez la femme en cas d’accouchement par voie basse non compliqué. Recommandation forte Très faible qualité de l ’évidence Un « accouchement vaginal non compliqué » : un accouchement vaginal ne comportant aucun facteur de risque spécifique ni aucun signe clinique d’infection maternelle du péripartum 16. la toilette vaginale par povidone iodée est recommandée immédiatement avant la césarienne. Recommandation conditionnelle Qualité modérée de l ’évidence La préparation vaginale avec une solution de povidone iodée immédiatement avant la césarienne pourrait réduire le risque d’endométrite postopératoire, en particulier en cas de rupture des membranes ou lorsque le travail a déjà commencé. Prévention des infections maternelles du péripartum
  15. 15. 1515 Filename Recommandations Niveau de qualité des évidences Justification et mise en oeuvre 17. le choix de l’agent antiseptique et de sa méthode d’application pour la préparation de la peau avant une césarienne doit reposer principalement sur l’expérience du clinicien avec cet agent antiseptique en particulier et ladite méthode d’application, sur son coût et sur sa disponibilité au niveau local. Recommandation conditionnelle Faible qualité de l ’évidence Préparation de la peau : omposante vitale de l’ensemble des soins devant être prodigués aux femmes ayant une intervention chirurgicale . Mais les données ne permettent pas de recommander l’utilisation d’un agent antiseptique spécifique plutôt qu’un autre. Etapes principales : exclure toute allergie maternelle à l’agent de préparation de la peau et adopter une technique standard de préparation préopératoire de la peau Prévention des infections maternelles du péripartum
  16. 16. 1616 Filename Recommandations Justification et mise en oeuvre 18.0 l’antibioprophylaxie systématique est recommandée chez la femme ayant une césarienne programmée ou d’urgence. Recommandation forte Qualité modérée de l ’évidence Données de qualité sur les bénéfices cliniques de l’administration prophylactique d’antibiotiques avant ou pendant la césarienne, les bénéfices étant supérieurs lorsqu’ils sont administrés avant l’incision. 18.1. en cas de césarienne, les antibiotiques prophylactiques devraient être administrés avant l’incision cutanée, plutôt que pendant l’intervention après le clampage du cordon ombilical. Recommandation forte Qualité modérée de l ’évidence Bénéfice maximal si antibioprophylaxie administrée 30 à 60 minutes avant l’incision cutanée. Toutefois , bénéfice même en dehors de la fourchette de temps suggéré. A donner même si temps limité pour administrer un antibiotique prophylactique (ex: urgence). 18.2. pour Recommandation Pénicilline et céphalosporines de Prévention des infections maternelles du péripartum
  17. 17. 1717 Traitement des infections maternelles du péripartum Recommandations Niveau de qualité des évidences 19. un schéma posologique simple tel que l’administration d’ampicilline et de gentamicine une fois par jour est recommandé comme antibiothérapie de première intention dans le traitement de la chorioamnionite. Recommandation conditionnelle Qualité très faible de l ’évidence 20. l’association de clindamycine et de gentamicine est recommandée comme antibiothérapie de première intention en cas d’endométrite du post-partum. Recommandation conditionnelle Qualité très faible de l ’évidence Filename
  18. 18. 1818 Filename
  19. 19. 1919 Disponible sur le site de l’OMS http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/18617 1/1/9789241549363_eng.pdf Résumé des recommandations disponible en anglais, français et espagnol Diffusion des directives
  20. 20. 2020 Diffusion des directives
  21. 21. 2121 Merci Pour plus d’informations, Contact: reproductivehealth@who.int Website: who.int/reproductivehealth

×