Journal_Au_Coeur_des_Saveurs

385 views

Published on

Le Journal Au Cœur des Saveurs relaie les actualités du Marché de Gros et est distribué auprès de nos clients et partenaires. Au sommaire de ce numéro, vous pourrez retrouver, entre autres, un focus sur la tomate et un article sur l’AOP Abricot.

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
385
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
50
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Journal_Au_Coeur_des_Saveurs

  1. 1. au cOeurdes saveursNuméro12-Juin2013EditoPlaisir ! Oh plaisir…Pas un jour sans que ne soit mises en avant les notions de plaisir :le plaisir de cuisiner, le plaisir du bon, le plaisir du beau, le plaisir deconsommer. Cependant ceux grâce à qui ces plaisirs sont alimentéssont trop souvent occultés :- Les détaillants qui prennent du plaisir à faire de beaux étalages,de belles présentations en jouant avec les couleurs, les formes etqui débordent de convivialité.- Les grossistes qui prennent du plaisir à dénicher les plus beauxet les meilleurs des produits afin d’avoir une offre importante pourrépondre aux besoins de leurs clients.- Les conditionneurs qui prennent plaisir à mettre en valeur lesproduits et à travailler le packaging.- Les producteurs et leur plaisir sans cesse renouvelé à produire desfruits et légumes de qualité.Dans cette société à grande vitesse ou l’obsolescence est de plusen plus rapide ne serait-il pas sage de se caler un peu plus sur lerythme de la nature et de prendre : - Plus de P L A I S I R à travailler bien, - Plus de P L A I S I R à consommer bon, - Plus de P L A I S I R à partager.« L’homme s’ennuie du plaisir reçu et préfère de bien loin le plaisirconquis » , Emile-Auguste CHARTIER.Et si le plaisir menait au bonheur ?Christian BERTHEPrésident du Marché de Gros Lyon-CorbasLe Carreau des ProducteursLe Marché en actionsEn direct du MarchéZoom sur un professionnel Les brèves et l’AgendaLa filièreLe Carreau des Producteurs« On ne peut pas aller contre la nature » s’exclameChristelle Vermorel, maraîchère aux portes duBeaujolais. Si les variétés plantées pour le printempssont normalement plus résistantes, le manque dechaleur de ce début d’année n’a épargné personne etla production rhônalpine accuse un retard d’environ unmois et un manque de volume évident.Raison supplémentaire pour profiterdes salades, des radis, des épinardset de l’oignon blanc qui viennentd’arriver sur le Carreau desProducteurs. Les fraises sontégalement bien présentesmais il faudra encore patienterjusqu’à fin juin pour trouver descarottes.P. 1P. 2P. 3P. 3P. 4P. 4
  2. 2. Entourédesesexcellentsbrasdroits,unebrigadedechoc,lechefasublimélesproduitsrencontrés sur les carreaux. Au menu se sont succédées des bouchées coloréesexquises :- Salade d’artichauts poivrade et févette au parfum de coriandre- Crème de cosses de petits pois et magrets fumés- Sauté d’asperge minute et morilles au jus de viande- Fricassée de légumes printaniersEt un défilé de douceurs fruitées.Le Marché en actionsPhilippe Girardon du Domaine de Clairefontaine est venu cuisiner, en direct sur leCarreau des Producteurs, des produits sélectionnés par ses soins sur le Marché deGros Lyon-Corbas. Retour sur cette visite hors norme, gourmande et inattendue, àl’image de ce chef.Meilleur Ouvrier de France 1997, Philippe GIRARDON, est un passionné de cuisine depuisl’enfance. Gourmand, il sait éveiller les papilles et mettre en valeur les produits du terroiravec créativité et délicatesse. Désireux de transmettre son savoir-faire, il propose régulièrementdes démonstrations culinaires au sein du Domaine pour petits et grands ! C’est dans ce cadre enthousiaste et convivial quePhilippe GIRARDON s’est associé au Marché de Gros Lyon-Corbas, dont il est un fidèle client depuis le début de sa carrière, pourfaire découvrir son quotidien aux « Gastronomes de Lyon ». Une trentaine de curieux et curieuses ont eu la chance de suivre unPhilippe GIRARDON, volubile et généreux, dans ses achats sur les carreaux. Cette visite exceptionnelle, ponctuée de souvenirsliés à son concours MOF, d’éclairages sur les fruits et légumes ou de conseils culinaires, s’est terminé au Carreau des producteursoù le chef avait dressé sa cuisine.Show CookingiJournées du PatrimoinePour les plus audacieux d’entrevous, retrouvez quelques-unesde ces recettes sur notrecompte Facebook.Cette édition 2013 s’annonce riche en animations.Mercredi 19 juin, direction Place de la République, Lyon 2ème, où vous aurez le plaisir deretrouver une fidèle équipe de partenaires. Au côté des ateliers culinaires animés parla cuisine de Fred et Cuisine Sens, la MJC Perrache organisera un atelier pour fabriquerdes Bombes à Graines. La Confrérie des Pommes du Pilat sera également présente ainsique de nombreux ateliers destinés aux enfants (maquillage fruité, reconnaissance visuelle,reconnaissance gustative, concours de dessins, etc).Grâce à l’implication de nos partenaires producteurs, le Marché de Gros Lyon-Corbas mettra en avant les fruits de la région. Anos côtés, des détaillants des marchés lyonnais viendront parler de leur métier. Ce sont sur ces quelques marchés lyonnais quela Fraîch’Attitude viendra s’implanter le samedi (Monplaisir, Lyon 8ème) et le dimanche (Croix-Rousse, Lyon 4ème) où des ateliersdégustations et pédagogiques viendront rythmer les achats du week-end.Fraîch’Attitude 2013En 2013, c’est sous le Haut Patronagedu Ministère de l’agriculture que leCTIFL mettra en place trois concoursd’étalage. A Lyon, ce concours sedéroulera du 11 au 21 Juin. NathalieCharbonel,DirectriceduMarché,setrouveêtre la Présidente du comité d’organisation duconcours sur Lyon.Les facteurs clés d’une bonne dynamisation d’un rayonfruits et légumes seront notés : présentation et qualité,assortiment et mise en avant des produits de saison,information consommateur, utilisation de supportsd’animation, etc. La participation à un tel concours permettrès souvent de dynamiser les ventes de fruits et légumesmais également de renforcer les efforts d’informations vis-à-vis des consommateurs.Bonne chance à tous les inscrits.Concours d’étalageDevantl’engouementdel’année2012,leMarchédeGrosLyon-Corbas réitère son implication lors des Journéesdu Patrimoine 2013. A cette occasion, le Marché de Grosa mis en place des visites exceptionnelles et gratuitespendant toute une semaine du 16 au 20 septembre. Si vousvoulez découvrir les rouages de la filière fruits et légumes,comprendre le métier de ces passionnés et appréhender untant soit peu leur expertise, branchez votre réveil…ou pas !!En effet, deux horaires ont été mis en place. Vous pouvez vousinscrire à la visite de 6h30 ou celle de 8h30.Les plus gourmands auront la possibilité de terminer lavisite par un mâchon, petit-déjeuner typique composé delyonnaiseries,de fromage blanc ou sec et d’une boisson.La réservation est obligatoire.Contactez-nous directement au 04.37.25.30.95 ou par mail(communication@marchedegros-lyoncorbas.com)
  3. 3. Plus petite que la tomate cerise,cette variété définie par un diamètred’environ 1,8 cm pousse en grappesde 10 à 25 fruits. Croquantes, sucréeset très parfumées, ces tomates sontidéales à confire ou pour les apéritifs.Elles se déclinent en rouge, jaune etmême blanche où la peau translucidelaissera apparaître le veinage du fruit.Tomate groseilleMarmandeSuite à une épidémie de phylloxéra surles vignes fin 19èmesiècle, les producteursde la région de Marmande en Aquitainese sont reconvertis en producteur detomates. Caractérisée par sa formecôtelée, sa taille moyenne et sa chairferme, la tenue de cette variété la rendparfaite pour les longues cuissons et pourla farcir.En direct du MarchéOriginaire d’Amérique Centrale où elle poussait alors à l’état sauvage, la tomate arrive dans nosjardins au 16èmesiècle comme plante d’ornement. En effet, suspectée d’être toxique, la tomate futtout d’abord consommée avec précaution…Aujourd’hui, la tomate est l’un des produits les plusappréciés de l’Hexagone et le plus consommé.Très belle tomate sicilienne côteléequi se laisse découvrir encore marbréede vert, cette variété croquante etferme se déguste le plus simplementpossible avec un filet d’huile d’olive etde la fleur de sel. Cette sobriété saurarévéler la saveur exceptionnelle de ceproduit. Son prix élevé s’explique par larareté et la qualité de ce produit.MerindaLes tomatesSurnommée pomme d’or par les Italiens, la tomate se décline sous demultiples variétés (12 074 lors du dernier recensement mondial). Sion connaît la tomate sous sa forme ronde et rouge, elle existesous de nombreuses autres apparences : allongée, ovoïde,en grappe, de la taille d’une olive, jaune, orange, rose, noire,verte et même blanche et tout autant de saveurs variées etinattendues.La Chine est de loin le premier producteur mondial avec unpeu plus du quart de la production mondiale. Considéréeglobalement, l’Union européenne se placerait au deuxièmerang avec 12,5 % de la production mondiale dont l’Italie assureprès de 40 %.Répartie sur 3 régions, la production française assure environ350 000 tonnes de tomates par an.Afin de mieux connaître ce produit, direction le Château de la Bourdaisière, en Indre-et-Loire, vers Tours où est organisé,chaque année, le Festival de la Tomate au mois de septembre. L’édition 2013 se déroulera les 7 et 8 Septembre.Issu d’un milieu agricole, Patrick Lardellier est à son compte depuis 1986.Ses études de maraîchage lui apportent une expertise des produits etun professionnalisme …reconnus ce printemps puisqu’il a remporté leLaurier du plus bel étalage des Marchés dans le cadre de la Semaine ducommerce organisée par la CCI de Lyon.Résidant sur Quincieux, Patrick Lardellier s’est équipé en chambresfroides lui permettant ainsi de délivrer une fraîcheur et une qualitégustative sur les différents marchés où il déballe. Rigoureux, dynamique,il exerce son activité sur cinq marchés de la région lyonnaise (Villardles Dombes, St Etienne des Oullières, Fleurieu-sur-Saône, Neuville-sur-Saône et Caluire) du lundi au samedi. Passionné, il s’approvisionne deuxfois par semaine sur le Marché de gros Lyon-Corbas.Son étal qui se déploie sur 16 mètres compte plus de 80 référencesdifférentes et nécessite une équipe de 4 personnes à la vente. C’est ainsique Patrick Lardellier, grâce à ses conseils, son respect des produits etson exigence esthétique vend environ 2 tonnes de marchandises parmarché.Zoom sur un professionnelPatrick Lardellier : un professionnel reconnu Si Patrick Lardellier confesse volontiers une retombéeéconomique suite à son Laurier, il a surtout pu constaterunefiertédesesclientsàs’approvisionnerchezunexpertrécompensé. Aujourd’hui, la pression liée au Laurier lui adonné envie « de se booster encore plus » et l’a confortédans sa légitimité de s’inscrire au Concours du Plus BelEtalage organisé par le CTIFL.
  4. 4. Cejournalestimprimésurunpapierécologique,issudeforêtsgéréesdurablement.Retrouvez toute l’actualité et les infos pratiques du Marché de Gros deLyon-Corbas sur : www.marchedegros-lyoncorbas.comASL Marché de Gros Lyon-Corbas69, rue Marcel Mérieux69961 CORBAS cedexTel : +33 (0)4 72 50 69 53lyoncorbas@orange.frwww.marchedegros-lyoncorbas.comLe journal est disponible en versionnumérique sur Facebook et Slide & Share.Les brèvesFormation Corbeille de fruitsDeux journées de formation Corbeille de fruits sont prévuessur le Marché de Gros Lyon-Corbas les mardi 10 et mercredi 11septembre. Dispensées par une MOF Primeur, Clotilde Jacoulot,ces journées peuvent être prises en charge par votre organismede formation. Les inscriptions étant limitées à 10 personnes,inscrivez-vous au plus vite auprès de l’accueil du Marché.La filièreFête de la GastronomieC’est avec grand plaisir que le Marché deGros Lyon-Corbas renouvelle son partenariatauprès de l’ADPM lors de la fête de lagastronomie du 16 au 22 septembre pourl’opération « un chef, une recette, un marché ».Aux côtés des Toques Blanches, ce sont également30 marchés de la région lyonnaise qui participeront à cedélicieux évènement.Dîner des opérateurs du MarchéC’est au Domaine de Clairefontaine à Chonas-l’Amballan, qu’une soixantaine d’opérateurs etpartenaires ont eu le plaisir de se retrouver pourpartager ensemble un moment fort sympathiqueet très savoureux. La soirée a commencé sur desairs de jazz et s’est terminée par une belle ondée.Agenda14 au 23 juin : Semaine de la Fraîch’Attitude- Mercredi 19 Juin : Place de la République, Lyon 2ème- Samedi 22 Juin : Marché de Monplaisir, Lyon 8ème- Dimanche 23 Juin : Marché de la Croix-Rousse, Lyon 4ème4 au 6 Septembre : Asia Fruit Logistica, Hong-Kong, ChineL’abricot français :des terroirs, des couleurs et des goûtsLa production d’abricots occupe en France une place originale.Implantés dans les régions méridionales françaises, les vergers sonttrès liés aux terroirs : Roussillon, Costière, Crau, Baronnies, Ventoux,Vallée du Rhône… Ils permettent à chaque variété l’expression decaractéristiques spécifiques.Après avoir vécu des années difficiles,l’abricot connaît depuis quelquesannées un succès grandissant, liéà l’amélioration permanente de laqualité, au côté « tendance » d’unfruit plaisir, facile à déguster.Quatre ans après la création de l’Association nationale AOP«AbricotsdeFrance»,laSIPMMAbricot(SectionInterprofessionnellede 1èremise en marché), hébergée par INTERFEL, permet auxfamilles de la production et de l’expédition d’échanger et construireprogressivement une politique de filière cohérente et ambitieusepour faire valoir la richesse et les qualités de l’abricot. La cotisationcollectée auprès d’une grande majorité de professionnels permetde donner à l’action collective des moyens supplémentaires.La politique de filière concerne les questions liées à l’innovation,particulièrement dynamique au niveau de la création variétale, etde nombreuses actions promotionnelles en 2013 : une campagneradio nationale, la mise à jour d’un guide variétal qui s’adresse àtous les acteurs aval de la filière et une PLV spécifique pour lesgrossistes et les détaillants, comme celle distribuée le jeudi 30mai au matin sur le marché de gros de Lyon-Corbas.Autre nouveauté, pour toucher le plus grand nombre deconsommateurs, à l’occasion du passage du Tour de France aucœur du verger d’abricotiers de la Vallée du Rhône, en pleinepériode de récolte, des actions de promotion vers la presse et lesconsommateurs sont en projet les 14 et 16 juillet, en particulier surGivors et Vaison-la-Romaine.Quant au professionnalisme des producteurs et des metteurs enmarché, il s’exprime à travers plusieurs démarches qualitatives tellesque les Vergers Eco responsables, FeL Partenariat, ou Fruidissi.L’offre globale abricot 2013 devrait être un peu moins abondanteque l’an passé, certaines variétés précoces du mois de juin ayantsouffert des conditions climatiques défavorables de ce printemps.En contrepartie, les producteurs attendent de bons calibres.Nous vous souhaitons une bonne saison avec l’Abricot de nosRégions, deuxième fruit de l’été le plus consommé, en constanteprogression !Sabine Alary et Vincent Faugier, Co-Présidents de la SIPMM AbricotDes Meilleurs Ouvriers de Francesur le MarchéJeudi 23 Mai le Marché de Gros Lyon-Corbas a eule plaisir d’accueillir une dizaine de MOF, toutescatégories confondues, mais à la perfectionconfirmée. Nos visiteurs ont été enchantés de voirla qualité des produits vendus sur le Marché etl’expertise de nos vendeurs.Cette découverte de la filière s’est terminée autour d’un buffetd’excellence : poêlée de mousserons, brouillade d’œufs à latruffe, St Marcellin de la Mère Richard avec truffe marinéedans de l’Armagnac, gariguettes parfumées et framboisessavoureuses.Lu dans le Livre d’Or : ”Quand il y a passion, il y a bonheur etles yeux brillent. Belle visite, bel accueil. Un grand Merci.”N. SALAGNAC - MOF 2000 - Graveur, Médailleur

×