Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Bac01 20122013 04

2,505 views

Published on

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Bac01 20122013 04

  1. 1. Le montage :Found footage filmsBAC1 – Cinéma19.12.2012arba-cinema.blogspot.com
  2. 2. Film de montage : film obtenu par assemblage déléments préexistants(documents darchives, fragments de films antérieurs, etc.).Found footage : (lit. « métrage trouvé ») pratique qui consiste à larécupération / réutilisation d’images cinématographiques existantes afinde créer une nouvelle œuvre.Films réalisés donc « sans caméra » !!!!
  3. 3. -Stratégies : collage, assemblage, montage, démontage, accumulation,appropriation, transformation,récupération, compilation, juxtaposition,détournement, recyclage, subversion, etc…-Différence avec la simple citation ou l’utilisation d’images d’archive(ex. Forrest Gump, The Good German)-Différence aussi entre « found footage films » et films avec du « foundfootage »-Pratique qui s’est aujourd’hui énormément répandue sur Internet.Culture du “re-mix”, du “mashup” (notamment en musique)Exemple :Robert Ryang, Shining (2005)Lenka Clayon, Qaeda Quality Question Quickly Quickly (extrait)
  4. 4. À la base :-théories du montage (école soviétique)-traditions art contemporain (collage, ready made,…)Montage et collage soulignent tous les deux le processus deconstruction - l’acte de “mettre des pièces ensemble”Pour Adorno, le collage articule la discontinuité. Il s’agit de choquer pouramener les gens à réaliser à quel point toute unité est “louche”.
  5. 5. Tradition du collageJoseph CornellA Parrot for Juan Gris1953-54
  6. 6. Rose Hobart (Joseph Cornell, 1936)
  7. 7. Found footage - collageA movie (Bruce Conner) 1958Very Nice Very Nice (Arthur Lipsett) - 1961
  8. 8. Tradition dureadymade(ou de l’objettrouvé)Marcel DuchampFontaine (1917)
  9. 9. L’idée du “film parfait” : Perfect Film (Ken Jacobs, 1985)
  10. 10. 5 principaux usages du found footage (selon Nicole Brenez)1) Usage dit élégiaque : fragmenter le film d’origine pour n’en conserver que certains passages et les fétichiser par le remontage2) Usage dit critique (détournement, anamnèse, ready-made, variation, épuisement…)3) Usage structurel : le but ici est d’élaborer un film à partir d’une proposition (ou protocole) qui concerne le cinéma lui-même et non pas à partir d’une image ou d’un motif4) Usage matériologique (explorer les propriétés spécifiques de la pellicule comme matière) : travail sur l’émulsion, refilmage…5) Usage analytique
  11. 11. Démontage (usage critique ou analytique): Mathias Müller, HomeStories (1990)
  12. 12. Martin Arnold, Alone. Life wastes Andy Hardy (1998)
  13. 13. « Le cinéma d’Hollywood est un cinéma d’exclusion, de raccourci et derejet, un cinéma de refoulement. Il y a toujours autre chose derrière cequi est représenté. Et c’est précisément cela qui es le plus intéressant àprendre en compte ».(Martin Arnold)
  14. 14. Différents niveaux d’intervention :- aucune (Perfect Film)- au niveau du montage (altérations dans l’ordre, coupures, manipulationstemporelles, dans le rapport image/son…) : Rose Hobart, Home Stories,Alone. Life Wastes Andy Hardy…- intervention au niveau matériologique (de la matière) – Removed (NaomiUman), Berlin Horse (Malcolm Le Grice), Oona’s veil (Brian Frye)…
  15. 15. Réferences bibliographiques :Muriel Andrin, « Trouvé, retrouvé, révélé - pratiques filmiques et modes de citation dufound footage », dans L’art même, no 42, 1er trimestre 2009, Bruxelles.yann beauvais et Jean-Michel Bouhour (eds), Monter/Sampler. L’échantillonnagegénéralisé, Coéd. Editions du Centre Pompidou/Scratch, Paris, 2000.Eugeni Bonet, DESMONTAJE : FILM, VIDEO/APROPIACION, RECICLAJE, GeneralitatValenciana, Valencia, 1993. (en espagnol et anglais)Nicole Brenez, Cartographie du found footage :http://archives.arte.tv/cinema/court_metrage/court-circuit/lemagfilms/010901_film3bis.htmGeorge Clark, « Found film footage », dans www.apengine.org (2009)Akira Lippit, "Cinemnesis, Martin Arnolds Memory Machine”, Afterimage, Mai-Juin 1997(révisé en 1999 et disponsible sur le dvd publié par Index et la vhs de Re:voir)William C. Wees, Recycled Images: The Art and Politics of Found Footage Films,Anthology Film Archives, New York,1993.www.brdf.net/interviews/interview_peter_tscherkassky.htm

×