Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

07112013 atelier 5 fondaterra_mg_mery

214 views

Published on

A l'occasion du colloque éco-campus 2, tenu à Nantes le 7/11/2013, Fondaterra intervenait sur l'atelier "les choix énergétiques : enjeux et orientations" afin d'apporter son expertise sur la situation dans le domaine ESR et de présenter les résultats de son étude sur les réseaux de chaleur dans l'enseignement supérieur et de recherche

  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

07112013 atelier 5 fondaterra_mg_mery

  1. 1. Colloque Eco-campus 2 Vers des campus durables Atelier 5 Les choix énergétiques: enjeux et orientations Jeudi 7 Novembre 2013 à Nantes
  2. 2. 2 Le climat: des enjeux globaux…  Hausse de la température  Fonte des glaces  Augmentation du niveau des mers  Renforcement des inégalités de précipitation  Impact sur la biodiversité  …
  3. 3. 3 Exemple d’impact du changement climatique sur l’évolution des climats et de la flore en France … Et bien sûr locaux
  4. 4. Répartition des consommations énergétiques en France 06/11/20134  Nos objectifs:  3*20 dont 23% des consommations d’énergie d’origine renouvelable  -38% de consommation dans le parc ancien  Etat exemplaire
  5. 5. Cartographie Energie CO2 du patrimoine ESR en 2009 5  300 kWhEP/m2.an  31kg CO2/m2.an  Potentiel: -39% EE pour 2450 M€ Avec le soutien de la Caisse des Dépôts
  6. 6. Les énergies utilisées dans l’enseignement supérieur 18% 25% 38% 19% Couverture des besoins de chauffage (en nombre d’établissements) Réseau urbain Réseau dédié Les deux Aucun  D’après échantillon de l’étude sur les réseaux de chaleur  Gaz, fioul, électricité pour l’essentiel  D’après l’étude « carto énergie CO2 »
  7. 7. Les réseaux de chaleur dédiés dans l’ESR 06/11/20137  Au moins 46 réseaux dédiés  ≈ 31 000 équivalents –logements  8% des réseaux utilisent au moins une source EnR&R  4,4 % de la puissance installée utilise une énergie d’origine renouvelable  Un surdimensionnement moyen supérieur à 50% Pour rappel, en France, les chiffres clés sont les suivants: 458 réseaux et 2 153 374 équivalents-logements livrés 44% des réseaux utilisent au moins une source d’EnR&R 31% de la chaleur livrée est d’origine EnR&R (8% EnR ss) Prix moyen global du MWh: 60.2 € HT Avec le soutien de la Caisse des Dépôts
  8. 8. Passage à l’action …
  9. 9. Comparaison des budgets maintenance et énergie dans l’ESR 0 2 4 6 8 10 12 Maintenance Energie 9 €/m2 Temps  En moyenne, aujourd’hui:  5€/m2 pour le budget maintenance  10€/m2 pour le budget énergie
  10. 10. La règle d’or • Améliorer l’efficacité énergétique de son patrimoine, c’est agir sur chacun des maillons de la chaîne énergétique, à savoir :  L’approvisionnement : source énergétique, production et/ou fourniture,  La distribution : les installations (réseau et terminaux) et l’exploitation,  La consommation : la gestion, la performance des bâtiments et de leurs installations et équipements, la responsabilisation des utilisateurs finaux, une réflexion sur les usages
  11. 11. En quoi consiste une réflexion sur les choix énergétiques? • Etudier les possibilités non exploitées en matière de ressources énergétiques : réseau de chaleur à proximité, géothermie, biomasse, solaire, … • Rappel:  Obligation de mener une étude des potentiels EnR en cas de construction, extension rénovation d’un bâtiment de plus de 1000m2 (Arrêté du 18 décembre 2007)  Mise à disposition de la chaleur produite par un réseau doté d’une installation d’une puissance > 3 500 kW à des usagers extérieurs (Article L.711-1 du Code de l’énergie) • Analyser les contrats de fourniture et d’exploitation des installations thermiques
  12. 12. Un préalable essentiel • Savoir de quoi on parle (…)  Connaître le patrimoine, les caractéristiques énergétiques de mon patrimoine, le territoire sur lequel il est implanté  Revisiter les abonnements et contrats d’achat d’énergie  Vérifier qu’on est en règle avec la règlementation et le code de l’énergie • Se projeter dans le temps et anticiper l’évolution des activités et usages de l’énergie (intégrer et/ou réaliser un SDIA ou un SDR) • Réfléchir à l’échelle territoriale avec les acteurs locaux
  13. 13. Illustration avec le cas des réseaux de chaleur dédiés • Le territoire apparaît comme la bonne échelle et les scénarios d’évolution possibles sont les suivants:  Raccordement à un réseau à proximité  Mutualisation avec création d’une structure de gestion dédiée  Extension avec vente de chaleur  Extension avec vente de chaleur avec obligation de raccordement • Et ainsi:  Optimiser la performance technico-économique du réseau et du parc immobilier  Profiter d’économies d’échelle et d’opportunités de mix énergétique  Permettre une transition écologique concertée et partagée du campus et de son territoire
  14. 14. Ainsi, • Un choix énergétique s’impose aux établissements dès lors qu’un établissement planifie son plan GER, envisage un projet de rénovation et ou d’aménagement de son campus. • Il implique un travail de diagnostic important, des réflexions à différentes échelles spatio-temporelles et des discussions avec les acteurs du territoire. • Autonomie, indépendance énergétique et arbitrage sur le bouquet et la ventilation des énergies sources, périmètre d’action et responsabilités, nouveaux usages, compétences et ressources nécessaires, rôle des différents acteurs et partenaires sont autant de questions qui se posent alors…
  15. 15. MERCI DE VOTRE ATTENTION Marie-Gabrielle Méry 06 24 87 99 27 marie-gabrielle.mery@fondaterra.com

×