Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.
SERVICE PSYCHO-SOCIAL Partners In Health-Rwanda Alice NYIRIMANA Conference: PATA,  November  2007 NOTRE SERVICE
 
HOPITAL RWINKWAVU
NOTRE SERVICE   <ul><li>Notre service psycho-social prend en charge actuellement un effectif de x enfants vivants avec le ...
I.PROGRAMME DE PMTCT ET LAIT ARTIFICIEL <ul><li>En tant que conseiller, la tache primordial est de fournir un soutien tant...
 
<ul><li>L’objectif des visites domiciliaires: </li></ul><ul><li>Comprendre la situation socio-économiques et l’impact de l...
VISITE  A  DOMICILE
III.PROGRAMME DE COUNSELLING <ul><li>  </li></ul><ul><li>les counselling des groupes des enfants se fait  une fois par moi...
 
<ul><li>Grâce aux  thèmes auxquels nous conversons avec les enfants, nous parvenons d’acquérir des informations concernant...
<ul><li>-Leurs parents adoptifs les exposent au travaux qui ne sont pas à leur hauteur et ils n’osent  pas réclamer. </li>...
<ul><li>- Timidité   </li></ul><ul><li>Il ya des enfants qui ne sont pas actifs ,qui ont peur d’approcher leurs camarades ...
Cas d’un enfant VIH+: E.N <ul><li>Un garcon age de 16 ans, orphelin de p é re et mere. </li></ul><ul><li>Admis en Avril 20...
Reussite <ul><li>Nous lui avons pris en charge et trouve la famille d’accueil,  </li></ul><ul><li>Nous lui avons temoigner...
Les conséquences sur la vie privée du conseiller  . <ul><li>  </li></ul><ul><li>Etre touché par des cas particuliers des e...
Conclusion  <ul><li>-Malgré les efforts fournis par les conseiller ,il est difficile de dissocier la vie professionnelle d...
Recommandation : <ul><li>Développer le domaine de la prise en charge psychologique des enfants :formation des conseillers ...
 
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Alice Presentation For P A T A Conference November 2007

972 views

Published on

Published in: Travel, Business
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

Alice Presentation For P A T A Conference November 2007

  1. 1. SERVICE PSYCHO-SOCIAL Partners In Health-Rwanda Alice NYIRIMANA Conference: PATA, November 2007 NOTRE SERVICE
  2. 3. HOPITAL RWINKWAVU
  3. 4. NOTRE SERVICE <ul><li>Notre service psycho-social prend en charge actuellement un effectif de x enfants vivants avec le VIH/SIDA dans les sites ART opérationnels de PIH, </li></ul><ul><li>Notre réussite dépend de différents programmes, tels que : </li></ul><ul><li>Le programme de PMTCT </li></ul><ul><li>Le programme d’allaitement artificiel </li></ul><ul><li>Le programme de counselling </li></ul><ul><li>Et programme de visite à domicile </li></ul>
  4. 5. I.PROGRAMME DE PMTCT ET LAIT ARTIFICIEL <ul><li>En tant que conseiller, la tache primordial est de fournir un soutien tant psychologique que moral a une mère séropositive de s’integrer dans la société malgré son état de sante .Ceci devient problématique du point de vue sociale et culturelle selon les conceptions traditionnelles. </li></ul><ul><li>Dans la plus part des cas, il est mal vu dans la societe de pratiquer exclusivement l’allaitement artificiel, d’ou la stigmatisation. </li></ul><ul><li>Notre support ne se limite qu’au soutien psychologique et moral , mais aussi financiere etant donne que la quasi-totalite de population ciblee vit en misere due a l’extreme pauvraute. </li></ul>
  5. 7. <ul><li>L’objectif des visites domiciliaires: </li></ul><ul><li>Comprendre la situation socio-économiques et l’impact de l’entourage de ces enfants en question. </li></ul><ul><li>Aider ces derniers a s’intégrer dans la société, qui souvent les menacent (Voir cas Emmy Nsab) </li></ul><ul><li>S’assurer de leur adhérence aux médicaments, facteur le plus important de l’ évolution clinique </li></ul><ul><li>Nous procurer des experiences de venir a bout aux difficultes rencontres lors de ces visites car les causes majeures sont plus socio-economiques que cliniques </li></ul><ul><li>(Ex: manque d’abri, malnutrition, l’habit, frais scolaires, </li></ul>II.PROGRAMME DE VISITE A DOMICILE
  6. 8. VISITE A DOMICILE
  7. 9. III.PROGRAMME DE COUNSELLING <ul><li>  </li></ul><ul><li>les counselling des groupes des enfants se fait une fois par mois pour chaque groupe respectivement. </li></ul><ul><li>Qu’est ce qu’on fait lors du counselling des groupes ? </li></ul><ul><li>Nous jouons . </li></ul><ul><li>Nous chantons . </li></ul><ul><li>Nous dessinons . </li></ul><ul><li>Nous fixons des sujets de conversation thèmes . </li></ul><ul><li>Exemple de thèmes de conversation : </li></ul><ul><li>Pourquoi prendre des médicaments ? </li></ul><ul><li>Comment supportez-vous la stigmatisation ? </li></ul><ul><li>Il y’en ont-t-ils qui en subissent ? etc ……… </li></ul>
  8. 11. <ul><li>Grâce aux thèmes auxquels nous conversons avec les enfants, nous parvenons d’acquérir des informations concernant leur vie quotidienne, comme par exemple : </li></ul><ul><li>Du fait qu’ils sont orphelins (encore vivants avec le VIH /SIDA), ont le problèmes d’être adoptés par d’ autres familles . </li></ul><ul><li>Difficulté d’accepter leur état sérologique. </li></ul><ul><li>Le fait d’être orphelins fait que leurs membres de famille s’approprient de leurs biens. </li></ul>III.PROGRAMME DE COUNSELLING(suite)
  9. 12. <ul><li>-Leurs parents adoptifs les exposent au travaux qui ne sont pas à leur hauteur et ils n’osent pas réclamer. </li></ul><ul><li>-Du fait qu’ils sont pauvres, il est impossible de résoudre ou de satisfaire à leurs besoins </li></ul><ul><li>-Stigmatisation à l’école ou à la maison. </li></ul><ul><li>-A partir des jeux, la musique, la danse nous permettent d’ observer quelques cas particuliers : </li></ul><ul><li>-l’ isolement/solitude </li></ul><ul><li>Il y a des enfants qui se mettent à l’ écart qui ne jouent pas . </li></ul><ul><li>-L’ agressivité </li></ul><ul><li>Il y a des enfants agressifs envers leur camarades </li></ul>III.PROGRAMME DE COUNSELLING(suite)
  10. 13. <ul><li>- Timidité </li></ul><ul><li>Il ya des enfants qui ne sont pas actifs ,qui ont peur d’approcher leurs camarades . </li></ul><ul><li>A tous les problèmes ,un conseiller trouve remède :au counselling individuel ,approche l’enfant et lui témoigner l’affection ,les visites à domicile pour conseiller de parents ou des tuteurs de l’enfants .à la façon dont les enfants doivent être considérés dans la famille . </li></ul><ul><li>Il y a des problèmes qui sont résolus mais d’autres deviennent compliqués ce qui provoque chez le conseiller : - Un mal à l’aise . </li></ul><ul><li>- Se sentir triste parcequ’ on est touché par le cas raconté par des enfants . </li></ul><ul><li>Se sentir incapable parcequ’ on est devant un problème qui nous dépasse . </li></ul>III.PROGRAMME DE COUNSELLING(suite)
  11. 14. Cas d’un enfant VIH+: E.N <ul><li>Un garcon age de 16 ans, orphelin de p é re et mere. </li></ul><ul><li>Admis en Avril 2006 et mis sous regime ART depuis le 16 Mai 2006. </li></ul><ul><li>Etat lors de la premiere session du counseilling de groupe: aggressif, anxieux, engoisse, avait atteintes corporelles dues aux infections opportunistes, ce qui faisait qu’il se sente gene et discrimine par les autres en bonne sante . </li></ul><ul><li>Avait conflits avec membres de sa famille car gaspillaient son heritage. </li></ul><ul><li>Manque de famille d’accueil apres avoir quitte sa famille hote (paternelle). I perda l’interet et abandonna l’ecole. </li></ul>
  12. 15. Reussite <ul><li>Nous lui avons pris en charge et trouve la famille d’accueil, </li></ul><ul><li>Nous lui avons temoigner l’affection de tel sorte qu’il eut envie de reprendre ses etudes. </li></ul><ul><li>Il a rompu toutes les relations avec les membres de sa famille, les accusants d’avoir detrournes les biens apres la mort de ses parents. </li></ul><ul><li>Il s’inquitte et ne cesse pas de penser aux biens materiels que ses parents dont il s’en servirait pour son avenir </li></ul><ul><li>Question: Comment lui reconcilier et retablir les relations rompues afin de garder espoir envers l’avenir et membres de sa famille? </li></ul>Problematique
  13. 16. Les conséquences sur la vie privée du conseiller . <ul><li>  </li></ul><ul><li>Etre touché par des cas particuliers des enfants maltraites par leurs familles d’acceuil, sans toute fois en trouver des solutions adéquates </li></ul><ul><li>Face à ces problèmes professionnels, le conseiller se voit obligé de vivre ces tristes expériences des enfants même dans sa propre famille . </li></ul><ul><li>Continuer à penser à ces problèmes pendants la nuits en essayant de chercher la solution . </li></ul><ul><li>Insomnie . </li></ul><ul><li>Fatigue . </li></ul>
  14. 17. Conclusion  <ul><li>-Malgré les efforts fournis par les conseiller ,il est difficile de dissocier la vie professionnelle de la vie privé </li></ul><ul><li>Pas de séances suffisantes de BURN OUT pour permettre aux conseillers de se décharger .. </li></ul><ul><li>les enfants vivent dans l’extrème pauvreté . il est impossible de satisfaire tous leur besoins ce qui continue à longer le conseiller même en déhors du milieu professionnel ). </li></ul><ul><li>Actuellement, un petit nombre d’organisations interviennent dans l’appui socio-économique des enfants vivant avec le VIH. </li></ul>
  15. 18. Recommandation : <ul><li>Développer le domaine de la prise en charge psychologique des enfants :formation des conseillers régulières </li></ul><ul><li>Il faut organiser les séances de burn out afin de permettre aux conseillers de se décharger ( Chez nous, en abscence de burn out, on se met ensemble epuis partage et echange des idees </li></ul><ul><li>D’autres organisations devraient intervenir dans l’appui socio-économique afin d’alléger la pauvreté qui accentue les problèmes psychologiques chez les enfants vivant avec le VIH </li></ul>

×