Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

La technique de suspension dans le traitement des séquelles des paralysies faciales revisitée

61 views

Published on

Présentation par le docteur Madjoudj Ahcène lors du congrès D'oran 2019

Published in: Health & Medicine
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

La technique de suspension dans le traitement des séquelles des paralysies faciales revisitée

  1. 1. La technique de suspension dans le traitement des séquelles des paralysies faciales revisitée Dr Madjoudj Ahcène
  2. 2. •Chirurgien Plasticien . •J’exerce dans le secteur libéral à Alger (Algérie). •Dans le secteur public , je collabore avec les services de chirurgie plastique et de neuro-chirurgie. •Je suis membre de la société canadienne de chirurgie plastique esthétique(csaps) et de l’American Society of Plastic Surgeons (ASPS) Docteur Ahcene Madjoudj
  3. 3. Pourquoi cette technique revisitée? Cette technique, bien que délaissée au profit des techniques modernes, a retenu notre attention car: •Les résultats esthétiques et fonctionnels sont immediats et relativement stables à long terme. •La réinsertion socio-professionnelle est rapide •Elle pallie aux problémes de rééducation. •Cette technique nous a donné des resultats probants
  4. 4. Principales séquelles et objectifs de la chirurgie Séquelles esthétiques •asymétrie de la bouche ,lagophtalmie Séquelles fonctionnelles: •Incontinence labiale ,trouble de l’élocution, obstruction nasale par chute de la narine. •Hypertonie musculaire du cote sain Sequelles psychologiques: •Dégradation de l’image de soi Objectifs de la chirurgie •Au tiers inferieur et moyen: Symétriser la bouche pour améliorer la mimique Au niveau fronto-orbitaire: Protection oculaire en agissant sur les paupières •Au niveau frontal : symétriser les sourcils •Au niveau de face controlatérale : affaiblir l’hypertonie des muscles qui donne l’aspect grimaçant
  5. 5. Les limites de la chirurgie des pf Aucune technique chirurgicale ne restitue pleinement les fonctions altérées. Au delà de 3 ans une fibrose neurale, une altération des plaques motrices et une disparition des muscles peauciers rendent les résultats des anastomoses nerveuses aléatoires. Place de la rééducation La rééducation doit être envisagée dès installation de la pf. Apres intervention, elle est un complément indispensable dans la majorité des interventions. Très contraignante pour le patient. Place de la toxine botulique La toxine botulique est devenue un élément clé de l’arsenal thérapeutique. Elle est indiquée pour atténuer l’hypertonie des muscles du coté sain .Onéreuse, sa durée d’action est de 4 à 5 mois, la répétition des injections augmente son temps d’action
  6. 6. Principales techniques chirurgicales dans les P.F définitives • anastomoses nerveuses : essentiellement l’anastomose hypoglosso- faciale • Anastomose VII-VII en transfaciale. • Les lambeaux micro-chirugicaux • Les myoplasties :en particulier la myoplastie d’allongement du tendon temporal de Labbé qui donne des résultats intéressants au prix d’une longue rééducation car il faut facialiser un muscle masticateur. • Les suspensions Principes de la technique de Labbé
  7. 7. La technique des suspensions • Technique décrite par Stein en 1913 et diffusée par Blair en 1926. • Le principe: Corriger la ptose cutanéo-musculaire à l’aide d’un matériel inerte ou autogéne qui attaché à un support fixe suspend les éléments principaux de l’architecture du visage, surtout l’hémi-lèvre paralysée et la commissure labiale.
  8. 8. Description de la technique opératoire Afin de diminuer le temps opératoire, Il est souhaitable de réaliser cette chirurgie avec deux équipes l’une prélevant le fascia-lata, la deuxième préparant la face
  9. 9. Voie d’abord du fascia lata et mode d’intubation
  10. 10. Différentes voies pour le prélèvement du fascia lata
  11. 11. Temps facial
  12. 12. Suture des bandelettes à la boucle orbiculaire traction et fixation du fascia lata
  13. 13. Vis-à-vis de la paupière: mise en place d’une conque pour alourdir la paupiére supérieur chez le sujet jeune nous privilégierons la canthopexie externe .
  14. 14. Coté controlatéral • Jusqu’a maintenant nous n’avons pas eu à pratiquer des résections de bandelettes musculaires des peauciers hypertoniques. • Notre choix va aux injections de toxine botulique pour diminuer la tonicité des muscles.
  15. 15. Suites opératoires Immédiates: Il faut surveiller de prés les collections au niveau de la face opérée qui doivent être évacuer faute de quoi elles évoluent vers une abcédation qui compromet les résultats. A long terme: on n’a pas observé des détériorations notables des résultats.
  16. 16. Avantages de la technique de suspension • Simple, à condition d’observer certaines régles. • Ne détériore aucun muscle, ni aucun nerf • Résultats immédiats: symétrisation de la bouche,pas de troubles alimentaires, retour de l’élocution… • Pas de syncinésies • Il n’y a pas de séances de rééducation. • Elle ne coupe pas les ponts pour les autres techniques. • Une reprise de la suspension peut se refaire. Inconvenients de cette technique • Elle donne des résultats surtout statiques
  17. 17. Cas cliniques
  18. 18. Jeune dame enseignante désirant réintégrer son emploi P.F. remontant à 6 ans. Résultat à 6 mois
  19. 19. Jeune ingénieur des Pétroles voulant reprendre son travail rapidement au Sahara . Résultats à 2 ans
  20. 20. P.F. A frigori Résultats après 5 ans
  21. 21. Séquelle de P.F à frigori . Résultats après 6 ans et à 15 ans
  22. 22. P.F de la naissance d’origine probablement traumatique lors du passage de la filiére génitale Résultats à 4ans aprés technique de suspension et rhinoplastie
  23. 23. syndrome de Möbius :opérée pour une neurofibromatose de l’accoustique: suspension bilatérale avec une anse de F.L traversant la lèvre inférieure et amarrée aux commissures orbiculaires
  24. 24. Après chirurgie tumorale cérébrale .6 mois après l’intervention
  25. 25. P.F. évolution des lésions en 3 ans
  26. 26. Discrète paralysie de la bouche. Utilisation du smas isolé
  27. 27. P.F. après parotidectomie totale pour cancer. Technique de suspension et conque sur la paupière supérieure
  28. 28. Signe du depressor anguli ori • Se voit après récupération de la paralysie faciale quand y a une co-contraction(syncinésie) entre le muscle dépresseur de la lévre et les muscles zygomatiques qui va entraver le sourire. • Traitement : injection de botox • Chirurgical: resection de 7mm du muscle par voie endobuccale.
  29. 29. conclusion Comme on vient de le voir, vue les problèmes de prise en charge précoce de ces patients ,de rééducation et l’environnement socio- professionnel nous pensons que la technique de suspension garde et gardera encore ses indications dans notre pays. Dans cette présentation nous n’avons pas de conflit d’intérêt en relation avec cette article. Je vous remercie
  30. 30. La transformation immédiate
  31. 31. bibliographie • Labbé D, Bardot J, Krastinova D chirurgie de la paralysie faciale périphérique et de ses séquelles. EMC Chirurgie Plastique Reconstructive et Esthetique. • Depressor angulioris sign in facial paresis How to search it and release the smile. D.Labbé L.bénichou,A.Lodice,J.P.Goit • Annales de chirurgie plastique esthetique 2012(elviser) • Autogelous fascia lata graft clinical application in reanimation of a totally or partially paralysed face: Elliot H.RoseM.D. New York Plastic and Reconstructive Surgery March 2004 • Dupuis A.,Deschamps v.,Hainsdorf F.,Lartigaud G.,Thomas H. Les paralysies faciales ,leur traitement • EMC Stomatologie 4 1985 • Université d’Angers. Thése de Clémence Jeufroy. Myolastie d ’allongement du temporal: résultats esthétiques et fonctionnels soutenue le 1janvier 2011

×