Proverbes Alsaciens
<ul><li>Aller anfàng esch schwär.  ( Tout début est difficile .) Alti geisse schlècke auj noch gern sàlz.  ( Même les viei...
<ul><li>D’r lordbeerkranz esch güet se binde, de kopf dezü esch schwärer ze finde. ( La couronne de laurier est facile à f...
<ul><li>Dùrisch schàde wurd m’r schlöij  ( Les erreurs rendent sage .) E blendi huehn fendt als auj e kern  ( Une poule av...
<ul><li>Er kommt wie n’e soij en e jùdde hüss.  ( Il arrive comme un cochon dans une maison juive .) Erscht wenn d’r baum ...
<ul><li>Kàlti hànd, wàrmi lieb.  ( Main froide, chaudes amours. ) Langsam kummt au wit.  ( Lentement va aussi loin .) Lehr...
<ul><li>Màch dins, gott mçcht sins. ( Fait ton devoir, dieu fait le sien. ) Mer müess mache ass d’kerisch mittess im dorf ...
<ul><li>Uewùng màcht de meischter.  ( L’expérience fait le maître. ) Uff e grower klotz kehrt e grower keil. ( À grosse bû...
<ul><li>Wenn d’maidler pfiffe un d’hähner kräje, soll m’r ne de hàlz rùmdräje.  ( Quand les filles sifflent et les poules ...
Bonne journée à toutes et à tous !
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Proverbes alsaciens

9,556 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
9,556
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
33
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Proverbes alsaciens

  1. 1. Proverbes Alsaciens
  2. 2. <ul><li>Aller anfàng esch schwär. ( Tout début est difficile .) Alti geisse schlècke auj noch gern sàlz. ( Même les vieilles chèvres aiment encore lécher le sel .) Alti Lieb roscht nitt. ( Les vieilles amours ne rouillent pas. ) Bràwehre geht ewer stüdehre. ( L’essai veut mieux que l’étude. ) D’brave litt sin net numme en de kerich, awer auj em feld. ( Les braves gens ne sont pas qu’à l’église, mais aussi aux champs. ) D’kràppe stesche anander d’awe net üss. ( Les corbeaux ne se crèvent pas les yeux entre eux .) D’mùke un d’friend komme im summer. ( Les mouches et les amis arrivent en été. ) D’r àlt bock well e jungi geiss. ( Le vieux bouc veut une jeune chèvre .) </li></ul>
  3. 3. <ul><li>D’r lordbeerkranz esch güet se binde, de kopf dezü esch schwärer ze finde. ( La couronne de laurier est facile à faire, la tête à couronner plus dure à trouver. ) D’stille wàsser fresse auj d’stàde. ( Les eaux tranquilles rongent aussi les berges .) De baum muess m’r beije so lang ass er jung esch. ( Il faut ployer l’arbre tant qu’il est jeune .) De Bàbscht un de Bür sen g’scheider ass de Bàbscht allein. ( Le pape et le paysan sont plus intelligents que le pape seul. ) De hunger macht üss brot lebkuesche. ( La faim donne au pain le goût du pain d’épices. ) Denne vun Milhüse esch’s égàl wenn d’Strosburier in de rhin brùnze. ( Les gens de Mulhouse se moquent bien que les Strasbourgeois pissent dans le Rhin .) Die hund wo bälle bisse nèt. ( Chien qui aboie ne mord pas .) Dorne un dischel stäche sehr, falschi zùnge noch viel meh. ( Épines et chardons piquent fort, mais mauvaises langues bien plus encore. ) </li></ul>
  4. 4. <ul><li>Dùrisch schàde wurd m’r schlöij ( Les erreurs rendent sage .) E blendi huehn fendt als auj e kern ( Une poule aveugle trouve aussi son grain. ) E bür kann e hérr wäre, àwer e hérr kehn bür. ( Un paysan peut devenir noble, mais un noble ne peut devenir paysan .) E dooder hund bisst nemmi. ( Un chien mort ne mord plus .) E guets gewisse esch e sanftes kopfekesse. ( Bonne conscience est un doux oreiller .) Ein mésser schlift s’àndere. ( Un couteau en aiguise un autre. ) Em e gschènckte gau, lojt m’r net in’s mühl. ( On ne regarde pas dans la bouche d’un cheval gratuit. ) En jedem vöjel esch sin néscht lieb. ( Chaque oiseau aime son nid. ) </li></ul>
  5. 5. <ul><li>Er kommt wie n’e soij en e jùdde hüss. ( Il arrive comme un cochon dans une maison juive .) Erscht wenn d’r baum keijt esch, sigt m’r wie gross er esch. ( Ce n’est que l’arbre tombé qu’on voit sa taille. ) Esch e hüss so gross wie de rhin, es passt doch numme eini frau nin. ( Même grande comme le Rhin, une maison ne peut accueillir qu’une seule femme. ) Esch e mueder noch so arm, gebt se de kinder warm. ( Si pauvre soit-elle, une mère donne de la chaleur à ses enfants .) Gleck un glass, wie bald brischt déss. ( Bonheur et verre se brisent facilement. ) Hunger esch de bescht koch. ( La faim est le meilleur cuisinier .) Je alter de ochs, je härter s’horn. ( Plus vieux le bœuf, plus dure la corne .) Juckt’s dich, so kràtz dich. ( Si ça te démange, gratte-toi. ) Kannsch lùang em e ochs en’s horn pfètze. ( Tu peux pincer longtemps la corne du bœuf .) </li></ul>
  6. 6. <ul><li>Kàlti hànd, wàrmi lieb. ( Main froide, chaudes amours. ) Langsam kummt au wit. ( Lentement va aussi loin .) Lehr ebs, no kansch ebs. ( Apprends et tu sauras .) Liewer met de gläser ahnstosse àls met de käpf. ( Mieux vaut choquer les verres que les têtes .) M’r gibt allewill denne wo schùn hàn. ( On donne toujours à ceux qui ont déjà .) M’r kann net nùmme vun d’r luft lâwe. ( On ne peut pas vivre que de l’air .) M’r soll de deifel nitt àn, d’wànd mohle. ( Il ne faut pas peindre le diable au mur. ) M’r soll nit geje de strohm schwemme. ( Il ne faut pas nager à contre-courant .) </li></ul>
  7. 7. <ul><li>Màch dins, gott mçcht sins. ( Fait ton devoir, dieu fait le sien. ) Mer müess mache ass d’kerisch mittess im dorf bliebt. (Il faut faire en sorte que l’église reste au milieu du village .) Nùmme d’tote fisch schwimme met’m strom. ( Seuls les poissons morts nagent avec le courant. ) S’geld regiert d’welt. ( L’argent régit le monde .) S’het àles a anfàng. ( Tout à un commencement. ) S’schaffe het betteri wurzle, awer suessi frucht. ( Le travail a des racines amères, mais des fruits sucrés .) S’wàsser lauft nett de berri nuff. ( L’eau ne coule pas vers le sommet. ) S’wetter kànn m’r net kaufe. ( On ne peut pas acheter le temps. ) So wie m’r in de wald brielt, so kummt’s zerùck. ( Tel cri, tel écho .) </li></ul>
  8. 8. <ul><li>Uewùng màcht de meischter. ( L’expérience fait le maître. ) Uff e grower klotz kehrt e grower keil. ( À grosse bûche, gros coin .) Uss’m salwe blüescht mach d’imm hùnig, un de weschpel gifft. ( De la même fleur l’abeille extrait du miel et la guêpe du poison. ) Verboteni frùcht schmeckt àm beschde. ( Les fruits défendus sont les meilleurs. ) Vum e bierebaum keijt keh àpfel runter. ( D’un poirier il ne tombe pas de pomme .) Waje’m e baum haut m’r de walt net üss. ( À cause d’un seul arbre, on ne déboise pas une forêt .) Was nix koscht esch au nix wärt. ( Ce qui ne coûte rien ne vaut rien .) Wem nit se rote esch, esch au nitt ze hélfe. ( Qui ne se laisse conseiller, ne peut être aidé. ) </li></ul>
  9. 9. <ul><li>Wenn d’maidler pfiffe un d’hähner kräje, soll m’r ne de hàlz rùmdräje. ( Quand les filles sifflent et les poules chantent, il faut leur tordre le coup .) Wenn m’r de wolf nennt, ze kommt er gerennt. ( Quand on parle du loup, il vient en courant. ) Wenn m’r erne well, muess m’r auj saije. ( Si l’on veut récolter, il faut aussi semer .) Wer A saat, müess auj B saawe. ( Quiconque dit A doit aussi dire B. ) Wer gern tuet fiire, muesch sich an de rauch gewehne. ( Qui aime faire du feu doit s’habituer à la fumée .) Wie de fater, so d’büewe. ( Tel père, tel fils. ) </li></ul>
  10. 10. Bonne journée à toutes et à tous !

×