Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

Etude de marché Imprimerie en ligne 2020 - Market study web-to-print 2020

6,148 views

Published on

[FR] Analyse du chiffre d'affaires de l'imprimerie en ligne en Europe en 2020, avec une vue détaillée par pays.
[EN] Analysis of the revenue of online printing in Europe in 2020 with detailed analysis per country

Published in: Internet
  • Be the first to comment

Etude de marché Imprimerie en ligne 2020 - Market study web-to-print 2020

  1. 1. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 1 JAN. 2020 LUDOVIC MARTIN Tous droits réservés • All rights reserved Image by freepik ludovic-martin.com linkedin.com/in/ludovicmartin/ ÉTAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE COMMERCIALE EN EUROPE EN 2020 STATE OF COMMERCIAL ONLINE PRINTING INDUSTRY IN EUROPE IN 2020
  2. 2. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 2 INTRODUCTION Une vision (très) personnelle – et imparfaite –du marché de l’imprimerie en ligne J’ai commencé à pratiquer le web-to-print en 2000, sur un système associant l’interface PrintCafé à une presse Indigo, qui n’appartenait pas encore à HP. Cette initiation m’a donné le sentiment que, pour la première fois dans ma carrière, deux de mes passions, le web et le print, convergeaient enfin… alors que tout les opposait jusque-là. De 2007 à 2009, j’ai dirigé des projets de plateformes de publication en ligne sous Quark Xpress Server pour de grandes sociétés, ce qui m’a permis de toucher du doigt le potentiel de l’édition en ligne de supports marketing destinés à l’impression. En 2010, j’ai piloté la conception « from scratch » d’une plateforme d’imprimerie en ligne, Wedia Expresso, pour le compte d’Orange : j’ai pu appréhender le fabuleux potentiel du web-to-print, sentiment qui s’est renforcé en rejoignant Exaprint en 2012 : j’ai alors eu le sentiment de prendre la tête d’une écurie de Formule 1, tant la croissance était forte et le bouillonnement créatif étourdissant. Depuis 10 ans, au travers de mon blog, j’ai eu la chance de développer un formidable réseau de relations, toutes aussi passionnées que je le suis par ce formidable terrain de jeu que représente l’imprimerie en ligne. Mais j’ai toujours eu une déception : celle de ne pas trouver de chiffres concrets sur notre secteur d’activité à l’échelle européenne. Certes il existe des études de marché sur la partie logicielle, sur les albums photo en ligne, ou sur l’imprimerie en général, mais aucune étude ne dresse d’état des lieux précis sur la vente d’imprimés commerciaux par Internet. J’ai donc décidé de réaliser ma propre étude, avec mes moyens et en utilisant les outils disponibles sur le web. Cette étude, je vous la partage: elle est forcément incomplète et approximative, mais je pense qu’elle aidera certain.e.s d.entre vous dans leur réflexion stratégique, et, surtout, qu’elle suscitera des réactions enrichissantes. Je vous souhaite une bonne lecture. Ludovic Martin Pour toute réaction, écrivez-moi sur ludovic@ludovic-martin.com INTRODUCTION A (very) personal – and unperfect – vision of the online printing market I started working with web-to-print systems in 2000, using a platform that combined Printcafé software and Indigo printing machine, not yet under HP brand. This first experience gave me the feeling that, for the first time in my career, two worlds that were totally opposed (print and web) were converging in a new dimension. From 2007 to 2009, while I was driving projects of publishing systems under Quark Xpress Server for major companies, I understood the potential of online editing of printed marketing supports. In 2010, I’ve led the development of an online printing platform for French ISP Orange. This gave me a first overview of the tremendous potential of online printing industry. When I joined Exaprint in 2012, I had the feeling of managing a Formula 1 team : there were such energy and such growth, with so much market demand… For now 10 years, through my blog, I had the chance to develop a large network of people who are, like me, passionated by web-to-print. But I’ve always been disappointed by the lack of market study on online printing industry. Some market insights talk about software or commercial printing in general, but none is specifically dedicated to our market segment. That’s the reason why I’ve decided to build up my own market study, using data and tools available on the Internet. I’m happy to share this study with you : it’s for sure uncomplete and by some aspects, approximative. But I think it will help some of you decide how to position themselves on the market, and I hope it will generate interesting debate. I wish you a nice reading. Ludovic Martin Feel free to write me your feedback on ludovic@ludovic-martin.com
  3. 3. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 3 AVERTISSEMENT Cette étude de marché a été réalisée selon une projection des données publiques d’origine des audiences de sites web par zone géographique sur les chiffres d’affaires communiqués par les sociétés, ou disponibles auprès de sources publiques. Cette étude ne repose donc pas sur une analyse précise de chaque société, ni sur des interviews des dirigeants. En conséquence, je préviens les lecteurs que certaines estimations seront probablement fausses, et je les invite à me contacter s’ils ont des éléments de précision à apporter. DISCLAIMER This market study is based on the projection of the geographical breakdown of the audience of online printing websites to the annual revenue as it is available on the internet. This study was not realized using traditional means as interviews or financial analysis of every company. As a consequence, many of my estimations are probably wrong, and I invite my readers to take contact with me if they have more precise information to give me.
  4. 4. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 4 MÉTHODOLOGIE Pour réaliser cette étude, j’ai compilé toutes les informations disponibles librement sur le web pour les sociétés spécialisées dans la vente d’imprimés par Internet, à l’exception des spécialistes des produits photo. J’ai exploité, lorsqu’ils existent les résultats financiers publiés par chaque société ainsi que communiqués et articles de presse ou, pour les sociétés cotées en bourse, les rapports annuels destinés aux investisseurs. Pour les sociétés présentes sur plusieurs pays ou gérant plusieurs marques, je me suis appuyé sur la répartition de l’audience par pays pour réaliser une ventilation de leur chiffre d’affaires, en utilisant pour cela des outils d’analyse du trafic internet tels que SimilarWeb, Semrush, the Internet Wayback Machine ou Alexa Ranking et les données publiquement accessibles sur des sites tels que societe.com Lorsque certaines données étaient manquantes, j’ai réalisé des projections basées sur des valeurs moyennes d’indicateurs-clés issues de statistiques globales. Parallèlement, j’ai analysé les technologies utilisées par les opérateurs d’imprimerie en ligne grâce à la solution BuiltWith. Enfin, j’ai rapproché les résultats obtenus d’études de marchés et de publications réalisées par la presse professionnelle pour consolider ou ajuster ces résultats. Au final, si au niveau « micro » certains résultats sont forcément erronés, je pense que les tendances globales qui s’en dégagent sont assez justes pour refléter les dynamiques du marché de l’imprimerie en ligne. METHODOLOGY In order to realize this market study, I’ve made a compilation of all available sources from the Internet for companies selling printed material over the Internet, except for specialists of photo products. When they’re published, I’ve used financial results of companies, as well as press articles and press releases, and, for companies listed on Stock Markets, annual reports for investors. When companies are operating on multiple countries or through various brands, I’ve used the breakdown of their audience to split their annual revenue. For this, tools like SimilarWeb, Semrush, the Internet Wayback Machine or Alexa ranking helped me a lot, as well as financial information websites such as societe.com When datas were missing, I calculated projections using average KPIs based on market standards or from my own experience. In parallel, I analyzed which technologies are used by every online printing operator thanks to the BuiltWith online tool. I’ve compiled all these results and compared them with available literature about online printing. As a conclusion, I would like to say that on micro-scale, many results should be wrong. But on a larger scale, I’m sure that this market study reflects the trends of online printing industry.
  5. 5. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 5 CHIFFRES-CLÉS DU MARCHÉ EUROPÉEN KEY FIGURES OF THE EUROPEAN MARKET
  6. 6. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 6 CHIFFRE D’AFFAIRES Une croissance continue depuis 10 ans, portée par les majors… jusqu’à présent. Sans surprise, la dynamique qui anime l’imprimerie en ligne est l’inverse des tendances globales observées dans l’imprimerie « tradi ». Alors que le chiffre d’affaires de l’imprimerie commerciale et les tonnages imprimés baissent de façon constante depuis 10 ans, cette étude montre au contraire que le revenu généré par l’imprimerie en ligne et surtout, sa part de marché, augmentent. En d’autres termes, le web-to-print capte une part croissante des commandes d’imprimés, suivant ainsi les tendances observées dans d’autres secteurs d’activité. Chiffre d’affaires global de l’imprimerie en ligne : 2,5 milliards € en Europe Poids dans l’imprimerie commerciale européenne : 10% 25,5 milliards d’euros estimés en 2019 (d’après source Smithers Pira) soit environ 10% de l’impression commerciale. En 2012, la part de marché estimée n’était que de 5% dans un marché de l’imprimerie commerciale estimé à 32 milliards d’€ [source]. Evolution depuis 2012 : +59% Le revenu de l’imprimerie en ligne était estimé à 1,6 milliards d’euros en 2012. Cela signifie que ce secteur a augmenté son activité de près de 59% en 7 ans, avec une croissance annuelle moyenne (CAGR) de 7%, alors que le marché global diminuait de 20% sur la même période. Nombre de commandes estimées : 24 millions par an Panier moyen : 104 € Par rapport au panier moyen du eCommerce (61 €), le panier moyen de l’imprimerie en ligne est largement supérieur. Taux de conversion moyen : 4% Comme pour le panier moyen, le taux de conversion de l’imprimerie en ligne est dans les tranches supérieures des moyennes observées dans le eCommerce, probablement porté par la part importante du B2B/B2B2C du web-to-print. Majors vs. PME : la règle des 20/80 >>> 20% des imprimeries représentent 82% des ventes En nombre d’établissements, les imprimeries en ligne appartenant aux « majors », ces 6 groupes leaders de ce secteur (Cewe, Online Printers, Cimpress, Grafenia, United Print, FlyerAlarm), représentent 20% de l’ensemble. En part de marché, ces mêmes entreprises captent près de 84% des ventes d’imprimés en ligne en 2019. Mais cette prédominance semble s’atténuer : depuis une vingtaine de mois, la croissance des majors ralentit de façon importante en Europe [source] et leur part de marché dans l’imprimerie en ligne a diminué, passant de 90% en 2012 à 84% en 2019 d’après mes estimations. A l’inverse, la part de revenu des PME indépendantes a quasiment triplé sur cette période : elles semblent donc être les grandes gagnantes de ce marché.
  7. 7. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 7 REVENUES Constant growth for 10 years, driven by major companies… until now. Without any surprise, the trend of online printing is at the opposite of what happens in traditional printing. While global printing revenues and weights of printed material has been decreasing for 10 years, this study shows that revenue generated by online printing as well as its market share is increasing. In other words, eCommerce is taking shares over offline printing, following what’s happening in other markets with eBusiness. Revenue of online printing in Europe : 2.5 billion €in 2019 Market share of online printing over global commercial printing in Europe : 10%. Following a Smithers Pira study, global commercial printing market is estimated at 25.5 billion euros in 2019. In 2012, this market share was around 5%, in an overall market revenue of 32 billion euros [source] Growth of market since 2012 : +59%. In 2012, revenue of online printing was estimated by to around 1.6 billion euros. CAGR is estimated to 7% since 2012, while global printing market decreased by 20% on the same period. Number of orders : 24 million estimated Average basket : 104 €. In comparison with the AOV in eCommerce (estimated around 61€), average basket in Online printing is higher. Average Conversion rate : 4%. As for the AOV, conversion rate is higher in online printing than other market segments in eCommerce. This fact is probably the consequence of the presence of many operators acting in B2B / B2B2C segment. Major companies vs. Small companies : 80/20. Online printing operators that are business units of big international groups I call the “majors” (like Cewe, OnlinePrinters, Cimpress, Grafenia, United Print and FlyerAlarm) represent 20% of the number of companies, and generate 82% of the total segment revenue. But this domination seems to decrease a little bit, as constant currency growth of some of these players has been slowing down for a couple of months in Europe [source]. As a confirmation of this trend, the market share of major companies over the total revenue of web-to-print decreased from 90% in 2012 to 82% in 2019, according to my own estimations.
  8. 8. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 8 PROJECTION À 5 ANS La croissance ralentit à un niveau inférieur à celui du eCommerce global, mais les perspectives restent alléchantes, surtout pour les imprimeurs en ligne indépendants Selon une étude Report Linker [source], le marché de l’impression commerciale en ligne va augmenter de 5% en moyenne au cours d’ici 2023 dans l’Union Européenne. Le premier point intéressant à noter, c’est que cette prévision de croissance est inférieure aux perspectives d’augmentation annuelle du chiffre d’affaires global dans le eCommerce en Europe [CAGR estimé à 7,7% en Espagne, France, Allemagne et Royaume-Uni selon source Statista]. C’est sûrement le signe que l’imprimerie en ligne atteint une limite dans la conversion « offline vers online »… Si l’on fait une projection d’ici à 2025 de cette croissance de l’imprimerie en ligne en tenant compte 1) d’un contexte de récession globale de l’imprimerie commerciale, 2) de l’évolution au sein du marché de l’imprimerie en ligne des majors et des indépendants, on arrive à : • un revenu annuel estimé de 3,4 milliard d’eurosen 2025 pour l’imprimerie en ligne • une part de marché de près de 24% pour l’imprimerie en ligne en 2025 au sein de l’imprimerie commerciale globale • 872 millions d’euros de chiffre d’affaires potentiel pour les imprimeurs en ligne indépendants
  9. 9. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 9 5 YEARS FORECASTS Growth is slowing down, at a lower rhythm than global eCommerce. But perspectives remain interesting, especially for independent printers. According to a Report Linker market study [source], “commercial online printing market in the European Union is expected to record a CAGR of almost 5% during 2019-2023” period. What’s first interesting to notice, is this forecast is lower than global eCommerce growth estimated CAGR for the same period (around 7,7% for Spain, France, Germany and the UK according Statista website). It’s probably an indicator that online printing reaches a limit in offline to online conversion. If we project past years trends 1) growth of online printing 2) decrease trend of global commercial printing revenue 3) increase of independent online printers share) to 2025, we can notice that : • Annual revenue of online printing would reach 3.4 billion eurosin 2025 • Market share of online printing would reach 24% in the global commercial printing market • Independent online printer would reach 872 million euros revenue
  10. 10. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 10 RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE De fortes disparités entre les marchés et les balances commerciales en Europe Le Top 3 des marchés de l’imprimerie en ligne est, sans surprise, constitué de l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni. Suivent l’Italie, la Suisse-Autriche et le Benelux. Parmi les zones émergentes, on note l’Espagne et les pays de l’Est. Mais derrière ce classement se cachent des situations différentes, avec des pays qui exportent massivement au détriment d’autres qui, comme la France, subissent des importations conséquentes. D’après mes estimations, les Pays-Bas et l’Allemagne exportent une grande part de leur production vers les autres pays européens. L’Italie est légèrement déficitaire, tandis que le le Royaume-Uni, la France et surtout l’Espagne subissent de fortes importations d’imprimés produits à l’étranger. 0 € 100 000 000 € 200 000 000 € 300 000 000 € 400 000 000 € 500 000 000 € 600 000 000 € 700 000 000 € 800 000 000 € 900 000 000 € Allemagne France Royaume-Uni Italie Suisse + Autriche Benelux Espagne Reste de l’Europe
  11. 11. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 11 GEOGRAPHICAL BREAKDOWN Strong differences between market values and commercial balance sheets in Europe Top 3 of online printing markets in Europe are without surprise, Deutschland, France and the UK. Italy, Switzerland-Austria and Benelux are following these 3 countries. Emerging countries are Spain and Eastern Europe. But these figures are hiding extremely different situations, with countries able to export large part of their productions and others, like France, where the market is flooded by products manufactured abroad. I estimate that Deutschland and the Netherlands are currently able to export a large part of goods the print to other markets in Europe and elsewhere. Balance between sales and production revenue of online operators is quite flat in Italy. At the opposite,the UK, France and Spain are victims of large imports of printed goods coming from other countries. 0 € 100 000 000 € 200 000 000 € 300 000 000 € 400 000 000 € 500 000 000 € 600 000 000 € 700 000 000 € 800 000 000 € 900 000 000 € Deutschland France United-Kingdom Italy Sw tizerland-Austria Benelux Spain RestofEurope
  12. 12. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 12 419 452 045 € 186 567 235 € 190 714 790 €
  13. 13. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 13 47% -74% -38% -4% -67% 206% -85% -82% -100% -50% 0% 50% 100% 150% 200% 250% Deutschland France United-Kingdom Italy Swtizerland-Austria Benelux Spain Rest of Europe Commercial balance
  14. 14. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 14 ANCIENNETÉ & EFFECTIFS L’âge moyen des imprimeurs en ligne est de 11 ans. 54 ont plus de 11 ans. 48 ont moins de 11 ans. A noter que 10 ont moins de 3 ans L’imprimerie en ligne compte 10 145 employés en Europe en 2019,sur un total de 600 000 employés de l’imprimerie commerciale [projection d’après étude Smithers Pira Eurostat]. En 2019, l’imprimerie en ligne représente donc 10% du chiffre d’affaires et moins de 2% de l’effectif de l’imprimerie commerciale européenne. AGE & EMPLOYEES Average age of online printers is 11 years old. 54 companies are older than 11 years old. 48 are younger. Important : 10 of them are less than 3 years old. Online printing companies are employing 10’145 persons in Europe,over a total of 600’000 employees in the commercial printing industry [estimated value from Smithers Pira Eurostat study]. In 2019, Online Printing industry represent 10% of the revenue and less than 2% of number of employees of the European commercial printing industry.
  15. 15. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 15 SERVICES PROPOSÉS Une offre standardisée, avec peu de différenciateurs Globalement, l’architecture de l’offre des imprimeurs en ligne est toujours la même : elle s’organise autour d’un site web de vente en ligne, dans lequel on trouve éventuellement une section dédiée à un marché spécifique (par exemple les revendeurs) ou à des modèles de documents personnalisables en ligne, pour le B2C. Dans le meilleur des cas, le site eCommerce est optimisé pour un usage mobile (smartphone), mais compte-rendu des contraintes propres à l’imprimerie et à l’envoi de fichiers, cela reste encore assez rare. Très peu d’acteurs ont développé des services spécifiques pour un segment de marché, comme une application mobile ou des API (micro-services web) permettant de faciliter l’interconnexion de leurs catalogues et de leur flux de prise de commande avec les systèmes informatiques de leurs clients. A l’échelle européenne, on constate ainsi que : • 39% des imprimeurs en ligne offrent un programme revendeurs avec à minima, des remises spécifiques • 10% des imprimeurs en ligne proposent une API • 2% des imprimeurs en ligne ont développé une application mobile 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% API Reseller program (revendeurs) Mobile application SERVICES PROVIDED BY EUROPEAN ONLINE PRINTERS
  16. 16. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 16 PROVIDED SERVICES Standardized product range, with only a few differentiators When you compare the pool of services provided by online printers in Europe, you notice that a unique model still dominates the market : one web storefront where you can find micro-sites or landing pages dedicated to specific segments like resellers or end-customers through customizable templates. In best of cases, the storefront design is optimized for mobile devices, but in regard to specific file upload constraints related to online printing, it doesn’t still concern the majority of websites. Only a few players have developed specific services dedicated to market segments, like native mobile applications, or API (micro-services) easing interconnection between their catalog and order flows with IT systems of their customers. In Europe, only : • 39% of online printers provide a specific resellers program, often limited to rebates on public pricing • 10% of online printers offer API • 2% of online printers have developed a native mobile application, for iOS or Android devices. 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% API Reseller program (revendeurs) Mobile application SERVICES PROVIDED BY EUROPEAN ONLINE PRINTERS
  17. 17. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 17 TECHNOLOGIES PHP et Magento en tête En matière de conception de site de vente d’imprimés en ligne, une grande majorité des opérateurs ont choisi de développer eux-mêmes leur plateforme eCommerce, très souvent en PHP, ASP.NET ou J2EE. Ceux qui utilisent une solution “clés en main” de commerce électronique, pour l’adapter à leurs besoins, ont fait le choix en majorité de Magento (16%), Prestashop (5%), WooCommerce (5%) et Contentful (3%). Le reste des imprimeurs utilise le panel des plateformes plus ou moins exotiques qui existent sur le marché, dont Shopify et Big Commerce. A noter que, d’après mon analyse, peu d’imprimeurs en ligne du Top 100 utilisent des solutions dédiées au web-to-print. Il semble que ces technologies soient plutôt réservées à de petits opérateurs en phase de démarrage, ou à des briques spécifiques telles que l’édition en ligne de modèles. ASP.NET 11% Big Commerce 1% Contentful 3% Drupal 1% EPages 1% J2EE 4% Laravel 3% Magento 16% PHP 41% Prestashop 5% Shopify 1% SPIP 1% Sylius 1% W3P 1% Websale 1% WooCommerce 5% XT Commerce 1% Storefront technologies used by Online Printers in Europe (2019)
  18. 18. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 18 TECHNOLOGIES PHP and Magento on top of list When it’s time to develop their eCommerce storefront, most of online printers in Europe choose to create their solution from scratch, often using PHP; ASP.NET or J2EE frameworks. Some of them are making a different choice, using « ready to use » eCommerce platform : in that case, Magento is the most chosen system (16%), followed by Prestashop (5%), WooCommerce (5%) and Contentful (3%). Remaining players are using other technologies available on the market. It’s interesting to see that no online printers from the Europe Top 100 is using dedicated web-to-print storefronts technologies. It seems that these technologies are more relevant for newbies, or specific uses like online editing of customizable templates. ASP.NET 11% Big Commerce 1% Contentful 3% Drupal 1% EPages 1% J2EE 4% Laravel 3% Magento 16% PHP 41% Prestashop 5% Shopify 1% SPIP 1% Sylius 1% W3P 1% Websale 1% WooCommerce 5% XT Commerce 1% Storefront technologies used by Online Printers in Europe (2019)
  19. 19. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 19 ANALYSE DÉTAILLÉE PAR PAYS DETAILED OVERVIEW PER COUNTRY
  20. 20. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 20 DES SITUATIONS CONTRASTÉES SELON LES PAYS Des exportateurs, des océans rouges et des régions émergentes Il ne faut pas confondre la situation globale de l’imprimerie en ligne en Europe avec les dynamiques propres à chaque pays. Les contrastes sont extrêmement importants, et les niveaux d’intensité concurrentielle très variés… Cette étude m’a permis de distinguer trois catégories de pays dans l’Union Européenne et la Suisse, selon les balances commerciales entre production et volumes vendus, l’intensité concurrentielle et le niveau de protectionnisme du pays. Ces trois catégories sont les suivantes : • les leaders exportateurs : pays où de gros opérateurs d’imprimerie en ligne disposent de leurs bases industrielles, à partir desquelles ils exportent leurs productions vers le reste de l’Europe. Ces pays leaders (Allemagne et Pays-Bas/Belgique) bénéficient d’une forme de barrière à l’entrée, en fonction soit de particularités propres à leurs marchés, soit de règlementations spécifiques, soit de barrière de langue • les Océans Rouges : pays qui 1) subissent une forte concurrence, entre opérateurs nationaux et opérateurs étrangers, 2) où le marché est à maturité d’achat 3) où la règlementation et les langues facilitent l’introduction de nouveaux opérateurs. La France et le Royaume-Uni sont deux exemples de cette typologie de marchés. Et l’Italie tend à le devenir, même si elle est encore une zone « en devenir » compte-rendu d’une moindre maturité des consommateurs. • Les zones émergentes : pays dans lesquels le marché de l’imprimerie en ligne est en plein essor, mais où la maturité des consommateurs n’est pas encore à son paroxysme, et où l’intensité concurrentielle reste encore raisonnable. Typiquement, Espagne, Portugal ou pays de l’Est entrent dans cette catégorie de pays dans lesquels il est encore possible de prendre des parts de marché. HUGE CONTRAST BETWEEN COUNTRIES Some are able to exports, while others are in red ocean configuration The global situation of online printing in Europe isn’t the exact mirror of what is happening locally in every country. Contrasts between them are important, with competition levels extremely different. This market study enabled me to make distinction between 3 categories of countries, depending on sales balance sheet, competition pressure and protective barriers : • Kings of export : countries where big online printing platforms locate their factories, from where they export printed commodities across Europe. In these leading countries (Deutschland and Benelux), foreign competitors encounter difficulties to enter the market because of specific consumer rules or difficult languages ; • Red Oceans : countries where 1) competition is extremely high between local platforms and foreign operators 2) market maturity is at its highest level 3) consumer rules and languages ease introduction of new foreign competitors. The UK and France are typical examples of these « red ocean » countries. Italy is becoming one of them, even if market maturity is not yet at its highest level • Emerging zones : countries where online printing market is growing, but still lacking consumer maturity. In other words, countries where the transition between offline printing to online is at its beginning. Spain, Portugal and Eastern countries are good examples.
  21. 21. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 21 ALLEMAGNE DEUTSCHLAND Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 846 millions d’Euros 846 million Euros Chiffre d’affaires production web-to-print Web-to-print annual revenue (manufactured) 1,2 milliards d’Euros soit 38% de l’imprimerie commerciale globale 1.2 billion euros, approx. 38% of global commercial printing in Deutschland CA imprimerie commerciale globale (offline + online) Annual revenue of commercial printing (offline + online) 3,1 milliards d’Euros 3.1 billion euros Balance commerciale W2P W2P Commercial balance sheet +47% Nombre d’établissements Number of online printers 26 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 36% en nombre d’établissements number of companies 8,8% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers NATIONAUX • NATIONAL PRINTERS • Druckmaus • Druckportal • Easy print (United Print) • FlyerAlarm • Get print (United Print) • Labelprint • Laser line (Cewe) • Online druck • OnlinePrinters (Die Druckerei) • Overnight Prints • Print24 (United Print) • Printcarrier • Saxoprint (Cewe) • UnitedPrint • ViaPrinto (Cewe) • Wirmachen Druck (Cimpress) • Yesprint ÉTRANGERS • FOREIGN PRINTERS • Druck.at (Cimpress) • Druckwerkdeal (Cimpress) • Helloprint Druckzo • Moo • Pixartprinting (Cimpress) • Print express • Printed.com • Probo • Vistaprint (Cimpress) MON POINT DE VUE L’Allemagne reste un poids lourd de l’imprimerie en ligne en Europe. Elle abrite plusieurs acteurs de premier plan, qui exportent à tour de bras leurs imprimés dans toute l’UE : Online Printers, Cewe / Saxoprint, PrintCarrier, FlyerAlarm… Le marché intérieur est bien servi par des opérateurs nationaux, et relativement protégé d’opérateurs étrangers par des barrières liées au droit de la consommation allemand, et aux habitudes d’achat (patriotisme économique fort). Toutefois, le marché allemand n’est pas exempt de guerre des prix alimentée par des opérateurs étrangers, comme en témoignent les difficultés de croissance de Laserline par exemple, malgré son rachat par Cewe en 2018. MY POINT OF VIEW Deutschland is the leading country in the European online printing landscape. Many major companies located in Germany are exporting every their orders to the rest of Europe, like Online Printers, Cewe / Saxoprint, Printcarrier, FlyerAlarm… Internal market is quite well operated by national printers, and pretty well protected from foreign competition, thanks to consumer protection rules and customers’ habits that prevent other European countries to enter the market. However, german market is under price pressure from some foreign operators, leading to growth problems like Laserline – purchased by Cewe in 2018 – is facing currently. © HERE, MSFT Avec Bing 846 000 000 € PHP 40% ASP.NET 6%Websale 7% Custom 33% J2EE 7% XT commerce 7% WEB TECHNOLOGIES
  22. 22. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 22 FRANCE FRANCE Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 425 millions d’Euros soit 30% du CA imprimerie commerciale 425 million Euros approx 30% of commercial printing Chiffre d’affaires production web-to-print Web-to-print annual revenue (manufactured) 110 millions d’Euros soit 8% du CA imprimerie commerciale 110 million euros, approx. 8% of commercial printing CA imprimerie commerciale globale (offline + online) Annual revenue of commercial printing (offline + online) 1,4 milliards d’Euros 1.4 billion euros Balance commerciale W2P W2P Commercial balance sheet -74% Nombre d’établissements Number of online printers 44 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 41% en nombre d’établissements number of companies 62% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers NATIONAUX • NATIONAL PRINTERS • 123 Imprim • Adesa Smartlabel • Comoprint • Easyflyer (Cimpress) • Etac • Etapes Print • Exaprint (Cimpress) • Imprimeo • Imprimerie Européenne • Imprimup • Le bon print • Le magasin du Print • Les Grandes Imprimeries • Obiprint • Ooprint • Opera Print • Papeo • Print Bas Prix • Print O’Clock • Print Pas Cher • Printime • Printshot • Rapid Flyer • Realisaprint.com • Spind • Veoprint ÉTRANGERS • FOREIGN PRINTERS • 360 Online Print (Bizay) • Click Printing • FlyerAlarm • FlyerZone (Grafenia) • HelloPrint • LabelPrint • Moo • Online Printers (Die Druckerei) • Overnight Prints • Pixartprinting (Cimpress) • Print24 (UnitedPrint) • PrintCarrier • Printing.com (Grafenia) • Printing now • Printdeal (Cimpress) • Saxoprint (Cewe) • UnitedPrint • Vistaprint (Cimpress) MON POINT DE VUE Deuxième marché européen, la France est de loin celui sur lequel la concurrence est la plus intense. Les opérateurs nationaux s’y développent avec plus ou moins de succès depuis plus de 20 ans, et motivent de jeunes pousses à se lancer également dans la bataille. Mais la position centrale de la France attire aussi les opérateurs d’Europe du Nord comme ceux d’Europe du Sud, qui y voit un débouché intéressant. La conséquence de tout cela – outre une balance commerciale déficitaire – c’est une concurrence accrue qui agit sur les prix de vente (à la baisse), et sur les coûts marketing (à la hausse), avec des effets directs sur les marges. Après une phase de consolidation, le marché français voit apparaître de nouveaux acteurs, avec d’un côté des places de marché, et de l’autre de « petits » imprimeurs en ligne très agiles. MY POINT OF VIEW France is the 2nd market in Europe in revenue, but without any doubt the most competitive in the UE. National online printers have been growing up for 20 years, with more or less success, and they’ve inspired startups that entered the battlefield recently. The central position of the country in Europe also attract competitors from northern and southern Europe, contributing to very hight competitive pressure. As a consequence, prices are decreasing, while marketing costs are exploding. After a couple of years of consolidation, new operators like marketplaces or small online printers are growing with very agile models. © Wikipedia Avec Bing 425 000 000 € WEB TECHNOLOGIES Contentful 4% Drupal 4% Sylius 4% ASP.NET 9% PHP 25%Magento 29% Prestashop 13% Laravel 4% SPIP 4% WooCommerce 4%
  23. 23. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 23 ROYAUME-UNI UNITED KINGDOM Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 419 millions d’Euros 419 million Euros Chiffre d’affaires production web-to-print Web-to-print annual revenue (manufactured) 259 millions d’Euros soit 16% de l’imprimerie commerciale globale 259 million euros, approx. 16% of global commercial printing in the UK CA imprimerie commerciale globale (offline + online) Annual revenue of commercial printing (offline + online) 1,65 milliards d’Euros 1.65 billion euros Balance commerciale W2P W2P Commercial balance sheet -38% Nombre d’établissements Number of online printers 40 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 41% en nombre d’établissements number of companies 53% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers MON POINT DE VUE Troisième marché d’Europe, le Royaume-Uni est – comme la France – un océan rouge sur lequel convergent beaucoup d’acteurs. Qu’ils soient nationaux, d’Europe du Nord ou d’Europe du Sud, tous voient le marché britannique comme un eldorado. Mais la concurrence est rude, les coûts marketing sont élevés, et la maturité des acheteurs très avancée. A côté des majors habituels, on trouve donc plusieurs opérateurs britanniques importants, puis une myriade de petits opérateurs plus ou moins spécialisés. La Brexit va rebattre les cartes : les consommateurs britanniques renforcent leur patriotisme économique en faveur des imprimeurs nationaux, alors que les imprimeurs en ligne étrangers s’inquiètent des difficultés à venir au niveau des exportations. Les imprimeurs anglais envisagent pour certains de développer l’export (comme Printed.com en Europe), mais les récentes représailles commerciales de l’administration Trump freinent le développement vers l’Amérique du Nord. MY POINT OF VIEW Third market in Europe, the UK is – like France – a red ocean where many operators are fighting against each others for what they consider being an Eldorado. But the high maturity of customers, high competitive pressure on prices and almost highest marketing costs in Europe are complexifying the market. The perspective of the Brexit is going to transform the market landscape : customers are shifting to national operators, thanks to a renewed patriotism. Foreign printers fear logistics complexity, while some English printers like Printed.com are thinking about increasing their exports. But recent tax restrictions from the USA are changing the game. © Wikipedia Avec Bing 419 452 045 € NATIONAUX LOCAL PRINTERS • 3 print prices • Better Printing • Cards made easy • Cheapest Print Online • DigitalPrinting • Easier Print Trade • Fast Print • FlyerZone (Grafenia) • Instant Print / Route1 • Kallkwik • Leaflet frog • Mixam • Moo.com • Printed.com • PrintedEasy • Printexpress • Printing.com (Grafenia) • Printing Now • Riverside printers • Solopress (Die Druckerei) • Tradeprint (Cimpress) • UK Print Price • YouLovePrint • Where the trades buy ÉTRANGERS FOREIGN PRINTERS • 360 Online Print (Bizay) • Easyprint (UnitedPrint) • Flyer.be • Get Print (UnitedPrint) • Helloprint • Online Printers (Die Druckerei) • Optimal print (Gelato) • Overnight prints • Pixart Printing (Cimpress) • PrintCarrier • Probo • Saxoprint (Cewe) • Print24 (UnitedPrint) • United Print (UnitedPrint) • Vistaprint (Cimpress) • Vispronet W3P 2% ASP.NET 11% Websale 3% PHP 25% Inconnu 28% Magento 11% Contentful 3% WooCommer ce 5% J2EE 3% Shopify 3% Big Commerce 3% Laravel 3% WEB TECHNOLOGIES
  24. 24. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 24 ITALIE ITALY Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 193 millions d’Euros 193 million Euros Chiffre d’affaires production web-to-print Web-to-print annual revenue (manufactured) 185 millions d’Euros soit 11% de l’imprimerie commerciale globale 185 million euros, approx. 11% of global commercial printing in Deutschland CA imprimerie commerciale globale (offline + online) Annual revenue of commercial printing (offline + online) 1,71 milliards d’Euros 1.71 billion euros Balance commerciale W2P W2P Commercial balance sheet -4% Nombre d’établissements Number of online printers 17 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 76% en nombre d’établissements number of companies 51% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers NATIONAUX LOCAL PRINTERS • Pixart Printing (Cimpress) • Pressup • Stampaprint • Wowlab4U ÉTRANGERS FOREIGN PRINTERS • Easy Print (United Print) • Digital Printing • HelloPrint • Druck.at (Cimpress) • FlyerAlarm • Label Print • Saxoprint (Cewe) • Solopress (Die Druckerei) • Sprint 24 • Online Printers (Die Druckerei) • Print 24 (United Print) • Print Express • Vistaprint (Cimpress) MON POINT DE VUE En matière de commerce électronique, l’Italie accuse un certain retard de maturité chez les consommateurs par rapport aux pays du Nord de l’Europe, ou la France. Mais le rattrapage se fait à grande vitesse, porté par le mobile. Dans l’imprimerie en ligne, la maturité est moindre également ; le revenu généré comme le nombre d’opérateurs en témoignent. A la différence des autres marchés, l’Italie bénéficie un acteur de poids avec Pixart Printing, qui opére énormément à l’export. Mais ce major masque le fait que relativement peu de « petits » imprimeurs soient présents en ligne, contrairement au Royaume-Uni ou la France. MY POINT OF VIEW Italy is less mature than northern European countries or France in eCommerce habits of customers. But they’re changing rapidly, driven by m-commerce. This situation is the same for online printing, where there’s less revenue generated and less operators than in others more mature markets. However, the presence of the European leader Pixartprinting in Italy drives the market. But this major company is hiding the fact that SMEs of print are not launching their own websites as similar companies do in France or in the UK. © HERE Avec Bing 193 291 548 € ASP.NET 19% PHP 44% Websale 6% Inconnu 19% Contentful 6% Prestashop 6% WEB TECHNOLOGIES
  25. 25. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 25 BENELUX BELGIUM • NETHERLANDS • LUXEMBOURG Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 190 millions d’Euros 190 million Euros Chiffre d’affaires production web-to-print Web-to-print annual revenue (manufactured) 583 millions d’Euros 583 million euros Balance commerciale W2P W2P Commercial balance sheet +206% Nombre d’établissements Number of online printers 20 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 50% en nombre d’établissements number of companies 16% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers NATIONAUX LOCAL PRINTERS • 24 Drukwerk • Drukland • Drukwerkdeal (Cimpress) • Flyer.be • Helloprint • Impression flyers • Peter print • Print.com • Probo • Vistaprint (Cimpress) ÉTRANGERS FOREIGN PRINTERS • Easyflyer (Cimpress) • Exaprint (Cimpress) • FlyerAlarm • Online Printers (Die Druckerei) • Pixartprinting (Cimpress) • Print Pas Cher • Printcarrier • Rapid Flyer • Realisaprint.com • Saxoprint (Cewe) • Wirmachen Druck (Cimpress) MON POINT DE VUE Le Benelux a été un marché pionnier dans l’imprimerie en ligne, avec plusieurs belles pépites comme Flyer.be, Probo ou Drukwerdeal/Printdeal qui ont su se développer au fil des années. Le marché compte plusieurs grosses unités de production qui exportent des imprimés dans toute l’Europe, alors qu’à l’inverse, la partie flamande du Benelux reste relativement préservée de la concurrence d’importateurs, en raison de la barrière linguistique et d’un fort sentiment patriotique. Hyper-dynamique, et très en avance en eCommerce, ce marché abrite plusieurs belles startups sur lesquelles il faudra compter dans les années à venir, comme Print.com ou Helloprint. MY POINT OF VIEW Benelux was a pioneering market in online printing, in the end of the nineties. Many startups became leaders in Europe, like Flyer.be, Probo or Drukwerdeal / Printdeal. This markets owns various large plants from where millions of printed goods are exported to the U.E. In the meanwhile, the Flemish part of Benelux is quite protected from the external players, thanks to the language barrer and patriotism. Very dynamic, with customers highly mature in terms of eCommerce, Benelux hosts many beautiful startups that will become leaders in the coming years, like Print.com or Helloprint. © HERE, MSFT, Microsoft, Wikipedia Avec Bing 190 714 790 € ASP.NET 15% Magento 15% Prestashop 5%PHP 40% Websale 5% Contentful 5% Inconnu 15% WEB TECHNOLOGIES
  26. 26. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 26 SUISSE • AUTRICHE SWITZERLAND & AUSTRIA Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 186millions d’Euros 186 million Euros Chiffre d’affaires production Annual revenue (manufactured) 61 millions d’Euros 61 million euros, Balance commerciale Commercial balance sheet -67% Nombre d’établissements Number of online printers 17 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 88% en nombre d’établissements number of companies 72% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers NATIONAUX LOCAL PRINTERS • Druck.at (Cimpress) • Flyerline.ch ÉTRANGERS FOREIGN PRINTERS • Comoprint • Flyer.be • Flyer Alarm • Get Print (United Print) • Label Print • Online Printers (Die Druckerei) • Overnight Prints • Pixart Printing (Cimpress) • Print 24 (United Print) • Realisaprint • Saxoprint (Cewe) • United Print (United Print) • Vispronet • Vistaprint (Cimpress) • Wirmachen Druck (Cimpress) MON POINT DE VUE La Suisse et l’Autriche constituent un marché dynamique, assez « méconnu » en Europe du fait d’une part des barrières douanières propres à la Suisse, et d’autre part, au niveau d’exigence très élevé du marché autrichien. Les opérateurs nationaux sont relativement rares dans chacun des pays, même si Flyerline ou Druck.at affichent une belle réussite à leur niveau ; sans surprise, ces deux marchés attirent une grande part d’opérateurs germanique du fait de la langue commune aux marchés suisse, autrichien et allemand. MY POINT OF VIEW Switzerland and Austria are very dynamic markets that many online printers are continuing to ignore, because of customs restrictions on one hand for Switzerland, and high expectations markets on the other hand for Austria. National operator only are a few, even if Flyerline or Druck.at get very nice results on their markets. Without surprise, german online printers dominate this market than to the language Switzerland, Austria and Deutschland all have in common. © HERE, MSFT, Microsoft Avec Bing 186 567 235 € ASP.NET 13% Magento 13% PHP 47% Websale 7% Inconnu 20% WEB TECHNOLOGIES
  27. 27. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 27 ESPAGNE SPAIN Chiffre d’affaires global ventes Annual revenue (sales) 147 millions d’Euros 147 million Euros Chiffre d’affaires production Annual revenue (manufactured) 22 millions d’Euros 22 million euros, Balance commerciale Commercial balance sheet -85% Nombre d’établissements Number of online printers 17 % d’opérateurs étrangers % of foreign online printers 52% en nombre d’établissements number of companies 84% en Chiffre d’affaires revenue OPÉRATEURS WEB-TO-PRINT Online printers NATIONAUX LOCAL PRINTERS • Click Printing • Exaprint (Cimpress) • Imprenta online • Instaprint • La Gran Imprenta • Marcaprint • Printum • Reprotel • Soloimprenta ÉTRANGERS FOREIGN PRINTERS • 360 Online Print (Bizay) • First Print (United Print) • Flyer Alarm • Helloprint • Online Printers (Die Druckerei) • Pixartprinting (Cimpress) • Print 24 (United Print) • Printcarrier • Saxoprint (Cewe) • Vistaprint (Cimpress) MON POINT DE VUE Alors qu’au cours des dernières années, l’Espagne a été plutôt un pays exportateur dans l’imprimerie traditionnelle – en particulier vers la France – il semble qu’en matière d’imprimerie en ligne, des opérateurs nationaux d’ampleur tardent à apparaître. Les acteurs de l’imprimerie en ligne en Espagne restent, jusqu’à présent, des majors étrangers, pour la plupart allemands ou italiens. Le marché global reste mesuré par rapport à d’autres pays européens, en raison notamment d’un retard de maturité e-Commerce que les espagnols rattrapent à grande vitesse grâce à au eCommerce. MY POINT OF VIEW Spain is a paradox : in traditional offline printing, the country exports many printed goods to other countries, especially France. But for online printing, there’re only a few spanish players, the online market being trusted by german or Italian major printers. Spain is suffering a lack of maturity in eCommerce but this is changing at very high speed thanks to m-Commerce. © HERE, MSFT, Microsoft Avec Bing 147 974 529 € Contentful 11% ASP.NET 11% PHP 33% Websale 5% Inconnu 17% Prestashop 5% Magento 6% ePages 6% WooCommerce 6% WEB TECHNOLOGIES
  28. 28. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 28 PERSPECTIVES PERSPECTIVES
  29. 29. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 1 L’imprimerie en ligne, un marché dynamique en mutation constante 2019 restera comme une année de transition pour l’imprimerie en ligne : les modèles traditionnels des majors tels que Cewe ou Cimpress donnent des signes d’essoufflement, les marges s’érodant à force de guerre des prix et d’enchères de webmarketing ; les places de marchés dotées de comparateurs de prix automatiques se développent, en B2B comme en B2C, avec une croissance de l’activité d’impression personnalisée sur Amazon ; une nouvelle génération de startupers, souvent issue des majors, imagine de nouveaux modèles et lève des millions d’euros auprès de fonds d’investissements… Et puis, des solutions de cloudprinting en API se développent, en mode silencieux, comme CloudPrinter, Printful ou Printify… Bref ce qui était vrai en 2015 ne l’est plus aujourd’hui… et si à l’époque, il paraissait risqué pour un petit imprimeur de se lancer sur le eCommerce, aujourd’hui les opportunités restent nombreuses et le potentiel bien réel. En effet, les clients ont appris à décoder les promesses des majors, ils ont compris que souvent, tout n’était pas imprimé en interne, et au final, ils recherchent aujourd’hui l’expérience et les prix du eCommerce, mais avec un service et une authenticité de proximité. La désintermédiation est en marche, et pour les imprimeurs-producteurs, il y a une chance à saisir. Ils peuvent jouer un véritable rôle de producteur en circuit court, capable d’offrir le meilleur de l’expérience digitale et du service de proximité, avec à la clé, un modèle hybride qui apporte une vraie réponse aux problématiques de réduction de l’impact environnemental de l’achat d’imprimés. D’ici 4 à 5 ans, j’ai la conviction qu’il y aura moins de majors, mais qu’ils seront plus gros – avec probablement Amazon au milieu – et qu’une nuée d’imprimeurs hybrides spécialisés se sera développée, offrant des services digitaux et des magasins de proximité… Ludovic GloCal Marketplaces Eco- responsabilité Circuits courts API & Cloud Printing
  30. 30. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 2 Online printing : a dynamic market with constant changes 2019 will be reminded as a transition year for online printing : traditional web-to-print models of major companies like Cewe or Cimpress are suffering a slow down as their margins are decreasing due to price war and increasing marketing costs ; marketplaces are entering our market, thanks to new AI-powered comparison technologies, in B2B as well as B2C, with Amazon ; a new generation of startupers, coming from spin-off companies of the majors, is rising… and raising millions of euros across Europe ; and API-based cloud printing solutions are silently emerging on the market. What was true in 2015 is not valable any more today. 5 years ago, with mergers and acquisitions everywhere, it looked difficult for a small independent printer to go online. Today, it’s different : eBusiness is an opportunity, as customers changed. They’ve understood that many online printers are “fabless”. So, they’re looking today for a digital user experience with local service, close to them. Short circuit online printing is a new hybrid model SMEs of print should embrace, in order to provide their customers with best of worlds : user experience of best eCommerce websites, and the service, expertise, proximity and sustainability of local printers. Because sustainability is not only a question of recycled papers… it’s also about the distance between your office and the printing production facility. In 4 or 5 years, I believe the landscape in online printing would have changed : major companies will be bigger, but not as many as today, because Amazon have entered the game. And I also believe that hundreds of small hybrid printers will have raised… providing a new shopping experience. Ludovic GloCal Marketplaces Sustainability Short distribution circuits API & Cloud Printing
  31. 31. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 1 LISTE DES COMPAGNIES ÉTUDIÉES Sous-titre Texte LIST OF ANALYZED COMPANIES Subtitle Texte ANNEXE
  32. 32. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 1 REMERCIEMENTS Je tiens à remercier en premier lieu la personne qui m’a donné envie de réaliser cette étude : Joanny Rigollot, de Saxoprint. Après une discussion sur Linked In sur l’estimation du marché français, au cours de laquelle il émettait des doutes sur mes calculs, une petite lumière s’est allumée dans ma tête… et j’ai eu envie de calculer précisément le revenu de l’imprimerie en ligne à partir des données disponibles publiquement sur le web. Merci donc à cet initiateur, c’est grâce à des critiques constructives de ce type que l’on avance. Merci également à mes équipes chez Adesa-Smartlabel pour la pratique quotidienne du web-to-print, à mes anciennes équipes chez Exaprint pour les formidables 5 années passées ensemble, côte-à-côte… Merci à Guillaume Prudent de Caractère, à Cécile Jarry de 656 Editions, à Yves d’Aviau de Ternay pour toutes ses contributions. Merci à toute la communauté des imprimeurs en ligne, de toutes tailles, de tous profils, de toutes nationalités… ceux qui font, défont et refont cette nouvelle page de l’imprimerie. Et enfin, merci à mon épouse Sabine, et mes deux enfants, pour supporter les heures passées sur ce projet. SPECIAL THANKS First of all, I’ld like to thank the person that gave me the idea of this market study : Joanny Rigollot, from Saxoprint. We started a conversation a few months ago about my evaluation of the French online printing market, and his opinion was that I went wrong. This message gave me the idea to study in depth our market, to calculate as precisely as possible the generated revenue from information available on the internet. I’ld like to thank also my teams from Adesa-Smartlabel for what we do every day in web-to-print, my former colleagues from Exaprint, for the 5 years I spent with them. Thanks to Guillaume Prudent from the Caractère magazine, Cécile Jarry from 656 Editions, and Yves d’Aviau de Ternay for all his contributions. Thanks to the online printer community, you’re writing this new page of the history of print. And thanks to my wife Sabine, and my two kids, for their patience…
  33. 33. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 1 Liste des compagnies analysées List of analyzed companies 1, 2, 3… 123Imprim 24 Drukwerk 360onlineprint 3printprices B Better Printing C Cards Made Easy Cheapest Print Online Click Printing Comoprint CopyTop D DDK Print Big DigitalPrinting.co.uk Druck.at Druck24 Druckmaus Druckportal Druckwerkdeal-Printdeal Drukland Drukomat E Easier Print Trade Easyflyer Easyprint Etac Etapes Print Exaprint F FastPrint Firstprint Flyer.be FlyerAlarm Flyerline FlyerZone G Getprint H Helloprint - Drukzo I Imprenta Online Impression Flyers Imprimeo Imprimerie Européenne Imprimup Infowerk InstantPrint / Route1 Instaprint J-K KallKwik L La Gran Imprenta Labcreation LabelPrint Le Bon Print Le magasin du print Leaflet Frog Les grandes imprimeries - L’imprimerie générale
  34. 34. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 2 M Marcaprint Mixam Moo O Obiprint Online Druck OnlinePrinters Ooprint OpenPrint Opera Print OptimalPrint Overnight Prints P Papeo Peterprint Pixartprinting Poster digital Pressup Print bas Prix Print Express Print O'clock Print pas cher Print.com Print24 Printcarrier Printed.com Printedeasy Printime Printing.com PrintingNow Printshot Printum Printwhat Probo Q-R Rapid flyer Realisaprint Reprotel River Side Printers S Saxoprint + Laserline + viaPrinto Soloimprenta SoloPress Spind Sprint24 Stampaprint Sydra T Tradeprint U UK Printprice UnitedPrint Unitedprint Shop Services V Veoprint Vispronet Vistaprint W Where the trades buys Wirmachen Druck WowLab4u Y YesPrint YouLovePrint
  35. 35. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 3
  36. 36. ETAT DE L’IMPRIMERIE EN LIGNE EN EUROPE EN 2020 STATE OF EUROPEAN ONLINE PRINTING INDUSTRY IN 2020 Ludovic Martin – édition 2020 ludovic-martin.com 4 ludovic-martin.com linkedin.com/in/ludovicmartin/

×