Présentation phèdre de sénèque

9,187 views

Published on

1 Comment
0 Likes
Statistics
Notes
  • super présentation de Phèdre de Sénèque, rare sur le web
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
9,187
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
93
Actions
Shares
0
Downloads
29
Comments
1
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation phèdre de sénèque

  1. 1. Phèdre Tragédie de Sénèque Composée entre 49 et 62 après J.C. Musique du diaporama : Jean-Philippe Rameau, Hippolyte et Aricie (1733), ouverture (interprétation : Youth orchestra of the Sigismund Toduta Music Highschool).
  2. 2. Les personnages
  3. 3. Les personnages Jupiter Europe Minos Le Soleil Perséis Pasiphaé
  4. 4. Les personnages Jupiter Europe Minos Le Soleil Perséis Pasiphaé Un taureau
  5. 5. Les personnages Jupiter Europe Minos Le Soleil Perséis Pasiphaé Un taureau Le Minotaure
  6. 6. Les personnages Jupiter Europe Le Soleil Minos Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  7. 7. Les personnages Jupiter Europe Le Soleil Minos PHÈDRE Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  8. 8. Les personnages Jupiter Égée Aethra Europe Le Soleil Minos PHÈDRE Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  9. 9. Les personnages Jupiter Égée Aethra THÉSÉ E Europe Le Soleil Minos PHÈDRE Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  10. 10. Les personnages Jupiter Égée Antiope Aethra THÉSÉ E Europe Le Soleil Minos PHÈDRE Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  11. 11. Les personnages Jupiter Égée Antiope Aethra THÉSÉ E HIPPOLYTE Europe Le Soleil Minos PHÈDRE Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  12. 12. Les personnages Jupiter Égée Antiope Aethra THÉSÉ E HIPPOLYTE Europe Minos PHÈDRE Acamas Le Soleil Perséis Pasiphaé Ariane Un taureau Le Minotaure
  13. 13. Phèdre
  14. 14. Phèdre Petite-fille du Soleil (par sa mère Pasiphaé) et la fille de Minos, le roi de Crète.
  15. 15. Phèdre Petite-fille du Soleil (par sa mère Pasiphaé) et la fille de Minos, le roi de Crète. Descendante d’une race maudite : depuis que le Soleil a révélé les amours illégitimes de Mars et de Vénus en les éclairant de ses rayons, la déesse poursuit d’une haine implacable la lignée du Soleil.
  16. 16. Phèdre Petite-fille du Soleil (par sa mère Pasiphaé) et la fille de Minos, le roi de Crète. Descendante d’une race maudite : depuis que le Soleil a révélé les amours illégitimes de Mars et de Vénus en les éclairant de ses rayons, la déesse poursuit d’une haine implacable la lignée du Soleil. → Vénus a rendu Pasiphaé amoureuse d’un taureau, avec qui elle a eu le Minotaure.
  17. 17. Phèdre Petite-fille du Soleil (par sa mère Pasiphaé) et la fille de Minos, le roi de Crète. Descendante d’une race maudite : depuis que le Soleil a révélé les amours illégitimes de Mars et de Vénus en les éclairant de ses rayons, la déesse poursuit d’une haine implacable la lignée du Soleil. → Vénus a rendu Pasiphaé amoureuse d’un taureau, avec qui elle a eu le Minotaure. → Vénus allume dans le cœur de Phèdre une passion fatale pour son beau-fils, Hippolyte.
  18. 18. Thésée
  19. 19. Thésée Il tue le Minotaure et réussit à sortir du labyrinthe grâce à Ariane (la sœur de Phèdre) qui lui confie une pelote de fil.
  20. 20. Thésée Il tue le Minotaure et réussit à sortir du labyrinthe grâce à Ariane (la sœur de Phèdre) qui lui confie une pelote de fil. Après une brève passion, il abandonne Ariane sur l’île de Naxos.
  21. 21. Thésée Il tue le Minotaure et réussit à sortir du labyrinthe grâce à Ariane (la sœur de Phèdre) qui lui confie une pelote de fil. Après une brève passion, il abandonne Ariane sur l’île de Naxos. Devenu roi d’Athènes à la mort de son père, il épouse Antiope (la reine des Amazones) dont il a un fils : Hippolyte.
  22. 22. Thésée Il tue le Minotaure et réussit à sortir du labyrinthe grâce à Ariane (la sœur de Phèdre) qui lui confie une pelote de fil. Après une brève passion, il abandonne Ariane sur l’île de Naxos. Devenu roi d’Athènes à la mort de son père, il épouse Antiope (la reine des Amazones) dont il a un fils : Hippolyte. Après la mort d’Antiope, il épouse Phèdre.
  23. 23. Hippolyte
  24. 24. Hippolyte Il est né de Thésée et d’une mère amazone, Antiope.
  25. 25. Hippolyte Il est né de Thésée et d’une mère amazone, Antiope. C’est le beau-fils de Phèdre.
  26. 26. Hippolyte Il est né de Thésée et d’une mère amazone, Antiope. C’est le beau-fils de Phèdre. Il aime passionnément la chasse et voue un culte à Diane, déesse vierge de la Chasse.
  27. 27. La tragédie de Sénèque
  28. 28. La tragédie de Sénèque
  29. 29. La tragédie de Sénèque Représentation au Théâtre des quartiers d’Ivry Antoine Vitez, du 04 novembre au 1er décembre 2013 Traduction Florence Dupont, mise en scène Elisabeth Chailloux, avec Jean Boissery (Thésée), MarieSohna Condé (la nourrice), Thomas Durand (Hippolyte), Sara Llorca (le Chœur), Adrien Michaux (le
  30. 30. Acte I
  31. 31. Acte I Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802), détail.
  32. 32. Quand la pièce commence, Thésée s’est enfui aux Enfers avec son ami Pirithoos : ils veulent ramener Perséphone, la reine des lieux.
  33. 33. Quand la pièce commence, Thésée s’est enfui aux Enfers avec son ami Pirithoos : ils veulent ramener Perséphone, la reine des lieux. Phèdre souffre de l’abandon de son époux et de ses infidélités jusqu’à ne plus dormir. Elle rêve d’Hippolyte, le fils de Thésée pour qui elle brûle d’amour. Elle est possédée par un désir de transgression, de fuite vers la forêt où vit le le jeune homme sauvage.
  34. 34. Quand la pièce commence, Thésée s’est enfui aux Enfers avec son ami Pirithoos : ils veulent ramener Perséphone, la reine des lieux. Léon Bazile Perrault (1832-1908), Les flèches de Cupidon. Phèdre souffre de l’abandon de son époux et de ses infidélités jusqu’à ne plus dormir. Elle rêve d’Hippolyte, le fils de Thésée pour qui elle brûle d’amour. Elle est possédée par un désir de transgression, de fuite vers la forêt où vit le le jeune homme sauvage.
  35. 35. Quand la pièce commence, Thésée s’est enfui aux Enfers avec son ami Pirithoos : ils veulent ramener Perséphone, la reine des lieux. Léon Bazile Perrault (1832-1908), Les flèches de Cupidon. Phèdre souffre de l’abandon de son époux et de ses infidélités jusqu’à ne plus dormir. Elle rêve d’Hippolyte, le fils de Thésée pour qui elle brûle d’amour. Elle est possédée par un désir de transgression, de fuite vers la forêt où vit le le jeune homme Impotens sauvage.flammis simul et sagittis (v. 276)
  36. 36. Phèdre avoue sa passion pour Hippolyte à sa nourrice :
  37. 37. Phèdre avoue sa passion pour Hippolyte à sa nourrice : Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802), détail.
  38. 38. Phèdre avoue sa passion pour Hippolyte à sa nourrice : Nutrix : Compesce amoris impii flammas (v. 165) Phaedra : Vicit ac regnat furor (v. 184) Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802), détail.
  39. 39. Phèdre avoue sa passion pour Hippolyte à sa nourrice : Nutrix : Compesce amoris impii flammas (v. 165) Phaedra : Vicit ac regnat furor (v. 184) Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802), détail. Après avoir essayé en vain de raisonner sa maîtresse, la nourrice va servir cet amour, malgré elle : elle n’a pas eu le choix, Phèdre voulait se donner la mort.
  40. 40. Acte II
  41. 41. Acte II Alexandre Cabanel, Phèdre (1880).
  42. 42. Alors que la nourrice, très inquiète, décrit au chœur les effets de la passion amoureuse sur sa maîtresse, Phèdre apparaît soudain, sur un lit, habillée comme une amazone et prête à chasser et parcourir les forêts pour plaire à Hippolyte.
  43. 43. Alors que la nourrice, très inquiète, décrit au chœur les effets de la passion amoureuse sur sa maîtresse, Phèdre apparaît soudain, sur un lit, habillée comme une amazone et prête à chasser et parcourir les forêts pour plaire à Hippolyte. Etienne-Barthélémy Garnier (1759-1849), Hippolyte, après l’aveu de Phèdre sa bellemère, détail.
  44. 44. Alors que la nourrice, très inquiète, décrit au chœur les effets de la passion amoureuse sur sa maîtresse, Phèdre apparaît soudain, sur un lit, habillée comme une amazone et prête à chasser et parcourir les forêts pour plaire à Hippolyte. Detestor omnis, horreo, fugio, execror (v. 566) Etienne-Barthélémy Garnier (1759-1849), Hippolyte, après l’aveu de Phèdre sa bellemère, détail.
  45. 45. Alors que la nourrice, très inquiète, décrit au chœur les effets de la passion amoureuse sur sa maîtresse, Phèdre apparaît soudain, sur un lit, habillée comme une amazone et prête à chasser et parcourir les forêts pour plaire à Hippolyte. Hippolyte, de son côté, ne veut pas changer de vie : malgré les habiles tentatives de la nourrice, il refuse toujours les délices de l’amour et les douceurs de la vie Detestor omnis, horreo, fugio, civile. execror (v. 566) Etienne-Barthélémy Garnier (1759-1849), Hippolyte, après l’aveu de Phèdre sa bellemère, détail.
  46. 46. Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802).
  47. 47. Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802). Hippolyte, sic est (v. 646)
  48. 48. Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802). Hippolyte, sic est (v. Miserere amantis (v. 646) 671)
  49. 49. Phèdre avoue son amour à Hippolyte qui, saisi d’horreur, appelle la colère de Jupiter sur la Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802). coupable. Hippolyte, sic est (v. Miserere amantis (v. 646) 671)
  50. 50. La scène de l’aveu chez Sénèque
  51. 51. La scène de l’aveu chez Sénèque PHAEDRA : Hippolyte, sic est : Thesei vultus amo illos priores, quos tulit quondam puer, in ore Graio Scythicus apparet rigor. cum prima puras barba signaret genas Si cum parente Creticum intrasses monstrique caecam Gnosii vidit domum fretum, tibi fila potius nostra nevisset soror. et longa curva fila collegit via. Quis tu mille fulsit ! Presserant vittae comam Te te, soror, quacumque siderei poli et ora flavus tenera tinguebat pudor. in parte fulges, invoco ad causam parem : Inerant lacertis mollibus fortes tori, domus sorores una corripuit duas, tuaeque Phoebes vultus aut Phoebi mei, te genitor, at me gnatus… En supplex jacet tuusve potius - talis, en talis fuit adlapsa genibus regiae proles domus ! cum placuit hosti, sic tulit celsum caput. […] In te magis refulget incomptus decor : Miserere amantis. est genitor in te totus, et torvae tamen pars aliqua matris miscet ex aequo Sénèque, Phèdre, v. 646671.
  52. 52. La scène de l’aveu chez Racine
  53. 53. La scène de l’aveu chez Racine PHÈDRE : bords ? Oui, Prince, je languis, je brûle pour Thésée. Je l’aime, non point tel que l’ont vu les enfers, Par vous aurait péri le monstre de la Crète, Volage adorateur de mille objets divers, Malgré tous les détours de sa vaste retraite. Qui va du Dieu des morts déshonorer la couche ; Pour en développer l'embarras incertain, Mais fidèle, mais fier, et même un peu farouche, Charmant, jeune, traînant tous les cœurs après soi, Tel qu’on dépeint nos Dieux, ou tel que je vous voi. Il avait votre port, vos yeux, votre langage, Cette noble pudeur colorait son visage, Lorsque de notre Crète il traversa les flots, Digne sujet des vœux des filles de Minos. Que faisiez-vous alors ? Pourquoi sans Hippolyte Ma sœur du fil fatal eût armé votre main. Mais non, dans ce dessein je l'aurais devancée : L'amour m'en eût d'abord inspiré la pensée. C'est moi, Prince, c'est moi dont l'utile secours Vous eût du Labyrinthe enseigné les détours. Que de soins m'eût coûté cette tête charmante ! Un fil n'eût point assez rassuré votre amante. Compagne du péril qu'il vous fallait chercher, Moi-même devant vous j'aurais voulu marcher ;
  54. 54. Suite à cet aveu, Hippolyte maudit Phèdre, tire son épée pour la tuer puis se ravise et s’enfuit en laissant tomber son épée.
  55. 55. Suite à cet aveu, Hippolyte maudit Phèdre, tire son épée pour la tuer puis se ravise et s’enfuit en laissant tomber son épée. Anne-Louis GIRODET (1767-1824), gravure.
  56. 56. Suite à cet aveu, Hippolyte maudit Phèdre, tire son épée pour la tuer puis se ravise et s’enfuit en laissant tomber son épée. Anne-Louis GIRODET (1767-1824), gravure. Scelere velandum est scelus (v. 721)
  57. 57. Suite à cet aveu, Hippolyte maudit Phèdre, tire son épée pour la tuer puis se ravise et s’enfuit en laissant tomber son épée. La nourrice Anne-Louis GIRODET (1767-1824), gravure. Scelere velandum est scelus (v. 721) décide de récupérer l’épée comme preuve et d’accuser Hippolyte luimême d’amour incestueux et de tentative de viol.
  58. 58. Acte III
  59. 59. Acte III Etienne-Barthélémy Garnier (1759-1849), Hippolyte, après l’aveu de Phèdre sa belle-mère.
  60. 60. Hospitia digna prosus inferno hospite (v. 853)
  61. 61. Anne-Louis GIRODET (1767-1824), gravure. Hospitia digna prosus inferno hospite (v. 853)
  62. 62. De retour des Enfers, Thésée trouve sa demeure en deuil : Anne-Louis GIRODET (1767-1824), gravure. Hospitia digna prosus inferno hospite (v. 853)
  63. 63. La nourrice explique à Thésée que Phèdre a décidé de mourir
  64. 64. La nourrice explique à Thésée que Phèdre a décidé de mourir Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802), détail.
  65. 65. La nourrice explique à Thésée que Phèdre a décidé de mourir Thésée reconnaît l’épée royale de son fils : il se laisse emporter par la colère et demande à Poséidon (qui lui devait trois vœux) de tuer son fils. Pierre-Narcisse Guérin, Phèdre et Hippolyte (1802), détail.
  66. 66. Acte IV
  67. 67. Acte IV Pierre-Paul Rubens, La Mort d’Hippolyte (1611-1613).
  68. 68. Un messager vient raconter à Thésée la mort d’Hippolyte :
  69. 69. Un messager vient raconter à Thésée la mort d’Hippolyte : Hippolytus, heu me, flebili leto occubat (v. 997)
  70. 70. Un messager vient raconter à Thésée la mort d’Hippolyte : Hippolytus, heu me, flebili leto occubat (v. 997) Joseph-Désiré Court, La Mort d’Hippolyte (1825).
  71. 71. Un messager vient raconter à Thésée la mort d’Hippolyte : Hippolytus, heu me, flebili leto occubat (v. 997) Joseph-Désiré Court, La Mort d’Hippolyte (1825). Les chevaux d’Hippolyte, effrayés par un monstre envoyé par Poséidon, l’ont fait tomber du char, puis ont traîné son corps et l’ont mis en pièces.
  72. 72. Acte V
  73. 73. Acte V Anne-Louis GIRODET (1767-1824), gravure.
  74. 74. Phèdre avoue à Thésée son crime et l’innocence d’Hippolyte puis se donne la mort.
  75. 75. Phèdre avoue à Thésée son crime et l’innocence d’Hippolyte puis se donne la mort. […] Falsa memoravi et nefas, quod ipsa demens pectore insano hauseram, mentita finxi. (v. 1192-1194)
  76. 76. Phèdre avoue à Thésée son crime et l’innocence d’Hippolyte puis se donne la mort. […] Falsa memoravi et nefas, quod ipsa demens pectore insano hauseram, mentita finxi. (v. 1192-1194) Jacobus Harrewyn, La Mort de Phèdre, gravure (1713)
  77. 77. Phèdre avoue à Thésée son crime et l’innocence d’Hippolyte puis se donne la mort. […] Falsa memoravi et nefas, quod ipsa demens pectore insano hauseram, mentita finxi. (v. 1192-1194) Jacobus Harrewyn, La Mort de Phèdre, gravure (1713) Thésée regrette la mort de son fils : il lui fait donner les honneurs de la sépulture tandis qu’il les refuse à Phèdre.
  78. 78. Diaporama réalisé par Mme Thoulouse

×