La perte de poids revue et corrigée à l'ancienne

1,443 views

Published on

Tout le monde a son idée sur comment perdre du poids. Certains affirmeront que les diètes
sont la solution alors que d'autres rétorqueront que l'entraînement est la seule porte de
salut.
Qu’en est-il réellement? Quels sont les principes fondamentaux de la perte de poids et
surtout, comment les appliquer au quotidien ? À travers cette conférence, vous serez
appelés à remettre en question vos conceptions de la perte de poids et à tenter de
comprendre ce qui contrôle votre poids.

Published in: Health & Medicine
1 Comment
1 Like
Statistics
Notes
  • Dur dur à comprendre cet exposé !!!! Enfin, j'ai perdu ????? kcal???
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
1,443
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
95
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
1
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La perte de poids revue et corrigée à l'ancienne

  1. 1. La perte de poids revue et corrigée à l’ancienne Par Maxime St-Onge Phd
  2. 2. Nous… en bref! Dépense Apports Énergétique Énergétiques Composition Nous sommes le corporelle résultats de la relation entre nos apports énergétiques et notre dépense énergétique.
  3. 3. Répartition de la dépense 26% 10% 64% Métabolisme de repos Thermogenèse alimentaire Activité physique
  4. 4. Composantes de la dépenseénergétiqueOù dépensons-nous notre énergie?• En bougeant – Activité physique• Lorsque nous digérons – Thermogenèse alimentaire• À simplement vivre – Métabolisme de repos
  5. 5. Métabolisme de reposQu’est-ce ?• Quantité d’énergie requise pour alimenter les processus cellulaires essentiels à la vie• Représente approximativement 65-75% de la dépense journalìere
  6. 6. RépartitionHommes Femmes 16% 22% 19% 16% 4% 8% 6% 21% 8% 9% 21% 8% 20% 21% Muscles Foie Tissus adipeux Cœur Reins Divers (os, peau, glandes)
  7. 7. DéterminantsPrimaires Secondaires• Âge • Activité physique• Composition corporelle • Climat• Croissance • État nutritionnel• État de santé • Réponse hormonale• Origine ethnique • Tabagisme• Sexe
  8. 8. Stratégies pour influencer lemétabolisme de reposEntraînement en musculation• Effet aiguë – 5-9% d’augmentation – 12-36h• Effet chronique – Associé aux changements de composition corporelle
  9. 9. Stratégies pour influencer lemétabolisme de reposEntraînement aérobie• Effet aiguë – 1.5%-10% – 2 à 24h• Effet chronique – Peu ou pas d’effet chronique
  10. 10. Stratégies pour influencer lemétabolisme de reposAugmentation de la masse musculaire• Permet une légère augmentation chronique du métabolisme de repos• Environ 13 kcal par kg par jour
  11. 11. BilanLe métabolisme de reposest un élémentrelativement constantSon inflluence se faitsentir sur le long termeIl est difficile d’avoir unimpact majeur sur lemétabolisme de repos
  12. 12. Thermogenèse alimentaireQu’est-ce?• Représente approximativement 10-12% de la dépense journalière• Est caractérisée par le coût énergétique propre à l’ingestion, digestion, transport et assimilation des aliments
  13. 13. RépartitionObligatoire Facultative• Coût directement associé • Réponse du système aux demandes: nerveux à l’ingestion – Digestion spécifique de – Absorption macronutriments – Transport – Assimilation des nutriments
  14. 14. DéterminantsPrimaires Secondaires• Macronutriments • Activité physique – Glucides (~5.3%) • Âge – Lipides (~3%) • Climat – Protéines (~20-30%) • Fréquence des repas• Alcool (6%) • Taille des repas
  15. 15. MacronutrimentsFacteurs d’AtwaterThis text can be replaced with your own text. Glucides Lipides Protéines
  16. 16. Stratégies pour influencer lathermogenèse alimentairePlusieurs repas par jour• À plus de 2 repas par jour, peu d’impact sur la satiété et aucun impact sur la thermogenèse alimentaire• L’important est la teneur en énergie et macronutriments
  17. 17. Stratégies pour influencer lathermogenèse alimentaireDiète protéinées• Les apports en protéines influencent la thermogenèse• Cependant, effet négligeable sur la dépense énergétique totale (réduction activité physique)
  18. 18. Diètes protéinées
  19. 19. Diètes protéinées
  20. 20. Diètes protéinées:Composition corporelle 65 60 Poids (kg) 55 Masse grasse (kg) 50 Masse musculaire (kg) 45 40 35 30 58.3 57.1 25 20 15 8.4 27.5 7.8 26.8 10 5 Pré Post
  21. 21. Diètes protéinées:Activité physique 1400 Activité physique (min/d) Activité physique (kcal/d) 1200 1000 800 600 1307 1064 400 200 335 281 0 Pré Post
  22. 22. Activité physiqueQu’est-ce ?• Toute contraction musculaire permettant de générer un mouvement qui se solde par une dépense énergétique• Représente entre 15 et 50% de la dépense journalière
  23. 23. Activité physique obligatoireDéfinition Déterminants• Activités reliées à la • Environnement survie • Démographie• Activité reliées à la • Sociaux reproduction • Économique • Urbanisation • Mécanisation
  24. 24. Activité physique volontaireDéfinition Déterminants• Toute activité pratiquée • Sociaux- dans le but d’améliorer sa comportementaux santé/condition physique – Motivation – Support social • Antécédents en matière d’activité physique • Environnement • Forme physique
  25. 25. Activité physique spontanéeDéfinition Déterminants• Activités non associées à • Âge la survie immédiate et à • Balance énergétique et la reproduction composition corporelle• Activités non associées • Entraînement aux activités physiques • Facteurs hormonaux volontaires • Facteur égocentriques • Facteurs géocentriques
  26. 26. Évolution et dépense énergétiqueMétabolisme de repos plus élevéMoins d’activité physique obligatoireMoins d’activité physique spontanéePlus d’activité physique volontaireSelon les estimés, possiblement entre300 et 800 kcal de moins par jour sontdépensées dans les pays industrialisés
  27. 27. Dépense énegétique relative et évolution 120 110 Poids(kg): 58.4 ± 5 Dépense énergétique (kcal/d): 2507 ± 206 100 Activité physique (kcal/d): 922 ± 156 90 A. Afarensis H. Habilis A. Robustus H. Sapiens 80 A. Africanus H. Erectus 70 60 Poids (kg): 85.8 ± 31 Dépense énergétique (kcal/d): 2580 ± 632 50 Activité physique (kcal/d):-3500000 -3000000 -2500000 -2000000 555 ± 225 -1000000 -1500000 -500000 0 500000Comparative primate energetics and hominid evolution, Leonard, R L & Robertson, M L, 1997
  28. 28. Stratégies pour influencerl’activité physiqueModifier les interactions Modifier les capacités• Changer les relations • Améliorer la capacité avec les différents aérobie environnements • Améliorer l’endurance – Social aérobie – Travail • Améliorer la force – Loisir musculaire – Autre
  29. 29. Facteurs géocentriquesFacteur(s) Modification(s)• Déplacements pour le • Augmenter de 15 min le travail temps de déplacement (locomotion)• Temps sédentaire • Diminuer de 30 min le temps allongé et non attribué au sommeil• Horaire et habitudes de travail • Diminuer la rentabilité énergétique du travail au quotidien
  30. 30. Impact des modifications Impact(s)Modification(s) (pour une personne de 70kg)• Augmenter de 15 min le temps • ~55 kcal de plus par jour de déplacement (locomotion)• Diminuer de 30 min le temps allongé et non attribué au • + 50% de la dépense sommeil énergétique (debout) et + de 200% en mode locomotion• Diminuer la rentabilité énergétique du travail au • Augmentation possible quotidien observable  ~100kcal/d
  31. 31. Récupération et activité physiqueEffets positifs Effets négatifs• Permet d’améliorer les • Endommage les structures du corps structures du corps humain humain• Augmente le potentiel • Peut causer un d’activité physique épuisement
  32. 32. Le cycle stimulation-récupération Cycle normal État de forme final État de forme initial Récupération Stimulation
  33. 33. Le cycle stimulation-récupération Cycle anormal État de forme initial Récupération Stimulation État de forme final
  34. 34. En somme:Nous et la perte de poids… Perte de poids Individu La relation entre les capacités physiques, les capacités Capacités Capacités organisationnelles et organisationnelles physiques leur utilisation est un déterminant majeur du succès d’un processus de perte de poids

×