Successfully reported this slideshow.
We use your LinkedIn profile and activity data to personalize ads and to show you more relevant ads. You can change your ad preferences anytime.

L'empreinte écologique dans une agence de communication

69 views

Published on

Comment réduire notre empreinte écologique dans le cadre de nos activités professionnelles (et personnelles)

Published in: Education
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

L'empreinte écologique dans une agence de communication

  1. 1. Comment réduire notre empreinte énergétique dans l’exercice de nos métiers ?
  2. 2. Qu’est-ce que l’empreinte carbone ? L'empreinte carbone est la quantité de carbone (généralement en tonnes) émise par la consommation d'énergie et de matières premières d'une activité, d'une personne, d'un groupe ou d'une organisation. Le calcul de l'empreinte carbone aide à définir les stratégies et les solutions les mieux adaptées à chaque secteur d’activité et de participer ainsi plus efficacement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Il permet aussi de compenser ses émissions de CO2. Plus largement nous allons parler de notre empreinte énergétique ou écologique pour inclure l’eau, les métaux précieux….
  3. 3. Quizz ● Les émissions de CO2 liées à l’utilisation de l’informatique sont supérieures à celles de l’aviation Vrai Faux ● Envoyer un mail de 1 Mo (donc avec une pièce jointe) équivaut à combien de temps d’utilisation d’une ampoule de 25W ? 1mn 1heure 1 journée
  4. 4. ● En moyenne, une donnée numérique parcourt : 15 000km 150 000km ● Pour économiser l’énergie, il est préférable de faire ses recherches internet sur : Un ordinateur fixe Un ordinateur portable Une tablette Un smartphone
  5. 5. ● En moyenne, une donnée numérique parcourt : 15 000km 150 000km ● Pour économiser l’énergie, il est préférable de faire ses recherches internet sur : Un ordinateur fixe = 100 watts pour 1mn de recherche Un ordinateur portable = 20 watts Une tablette = quelques watts Un smartphone = encore moins
  6. 6. ● Les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique sont surtout liées : Aux infrastructures réseau Aux data centers Aux équipements des consommateurs
  7. 7. ● Les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique sont surtout liées : Aux infrastructures réseau = 28 % Aux data centers = 25 % Aux équipements des consommateurs = 47 %
  8. 8. Le matériel informatique ● Le principal impact écologique du numérique reste la fabrication des machines. Pour fabriquer un ordinateur, il faut : - 240 kg de combustibles fossiles - 22 kg de produits chimiques - 1,5 t d’eau => Évitez de remplacer votre matériel sur un coup de tête ou juste parce que vous en avez trouvé en promo : passer de 2 à 4 ans d’usage pour une tablette ou un ordinateur améliore de 50% son bilan environnemental.
  9. 9. => Entretenez vos équipements informatiques et installez des protections contre les virus et les malwares : vous éviterez des pannes et ferez des économies. => Privilégiez la réparation en cas de panne. => Pensez au don, au troc ou à la vente d'occasion: le réemploi prolonge la durée de vie des équipements. => Ne conservez pas chez vous vos anciens ordinateurs et téléphones : ils représentent un précieux gisement de matériaux recyclables.
  10. 10. Les logos environnementaux L’Ange Bleu est attribué aux ordinateurs, écrans, claviers, imprimantes, copieurs et téléphones portables économes en énergie à l’usage, ne contenant pas certaines substances dangereuses, mais aussi recyclables et réparables. Energy Star est un logo environnemental dédié aux équipements informatiques économes en énergie à l'usage. EPEAT (ordinateurs et écrans) etTCO (ordinateurs, écrans, tablettes et téléphones portables) indiquent de plus des produits largement recyclables, réutilisables ou réparables. 80 PLUS certifie que le rendement de l'ordinateur est optimisé (au moins 80 % de l'énergie reçue en entrée est effectivement transmise à l'ordinateur)
  11. 11. Réduire sa conso électrique ● 2037 : A cette échéance, si rien ne change, les ordinateurs consommeront plus d’électricité que le monde n’en produira. Pourtant, le quart des consommations électriques des équipements informatiques pourrait être évité.
  12. 12. => Ne laissez pas les appareils ou les veilles allumés en permanence. Branchez vos équipements (ordinateur, imprimante...) sur une multiprise à interrupteur et éteignez-la. Sinon, même éteints, vos équipements continuent à consommer. => Privilégier l’achat de matériel léger quand c’est possible et choisir le matériel en fonction de ses besoins réels.
  13. 13. => Désactivez les fonctions GPS,Wifi, Bluetooth. => Privilégiez les connexions filaires auWIFI. => Réglez votre ordinateur, et quand c’est possible votre smartphone en mode « économies d’énergie» : diminution de la luminosité de l’écran, mise en veille automatique après 10 mn d’inactivité, écran de veille noir.Attention aux économiseurs d’écran 3D qui consomment beaucoup d’énergie. => Limitez le nombre de programmes ou d'onglets ouverts. => Éteignez votre box internet durant la nuit ou les vacances.
  14. 14. Optimiser ses impressions ● 26 : c’est le nombre moyen de pages imprimées par un salarié par jour en France (chiffres 2012) ! => Imprimez seulement ce qui est utile et quand c’est nécessaire. => Paramétrez l’imprimante : noir et blanc,brouillon, recto-verso, 2 pages par feuille… => Utilisez comme brouillon le papier imprimé sur une seule face. => Si vous imprimez peu, préférez une imprimante jet d'encre à une imprimante laser.
  15. 15. Bien concevoir ses documents => Rendez-le facile et agréable à lire à l’écran : votre correspondant aura moins envie de l’imprimer. => Évitez les aplats de couleur, très gourmands en encre. => Minimisez le nombre de pages. => Si possible, utilisez la police EcoFont.
  16. 16. Bien choisir ses consommables =>Veillez à utiliser du papier porteur de l'Écolabel Européen, l'Écolabel Nordique ou l'Ange Bleu. => Pour les cartouches d'encre, privilégiez l'Écolabel Nordique et l'Ange Bleu. =>Vous pouvez aussi vous tourner vers des marques qui reconditionnent les cartouches (ex : Selecteo, entreprise française basée en Loire-Atlantique) => Si possible, imprimez sur du papier recyclé.
  17. 17. Du bon usage duWEB ● 8 à 10 milliards de mails échangés (hors spam) par heure dans le monde. => L’impact de l’envoi d’un mail dépend du poids des pièces jointes, du temps de stockage sur un serveur mais aussi du nombre de destinataires. Réduisez le nombre de destinataires et envoyez des messages légers.
  18. 18. => Allégez vos mails en enlevant votre signature, ou au moins en n’y mettant pas d’image. => Évitez d’envoyer ou de transférer des PJ inutiles. => Préférez les solutions typeWetransfer pour le partage de dossiers volumineux. Ils effacent les données au bout d’un temps relativement court. => Supprimez les mails que vous n’avez pas besoin de conserver, et videz votre corbeille mails régulièrement.
  19. 19. ● 15 zettabits = C’est le volume de données stockées dans le monde en 2017. Soit 480 terabits traités chaque seconde de l’année. => Désinscrivez-vous des newsletters qui ne vous intéressent pas. => Attaquez-vous aux spams : des utilitaires existent pour faire le tri (VadeSecure). => Au besoin, créez des adresses “poubelles”, qui ont une durée de vie limitée, comme sur le site jetable.org. Ensuite cette adresse ne sera plus accessible, donc elle ne pourra pas être utilisée pour de la pub ou des spams.
  20. 20. ● 180 millions de recherches Google par heure => L’impact d’une requête web dépend du temps de recherche et du nombre de pages consultées. => Évitez de passer systématiquement par un moteur de recherche. => Utilisez des favoris et votre historique de navigation. => Précisez vos recherches et si possible, utilisez des opérateurs booléens (AND, NOT, OR), et les guillemets, qui permettent de chercher une expression exacte : “informatique durable”.
  21. 21. => Privilégiez les moteurs de recherche écoresponsables qui compensent le CO2 dépensé par les recherches, comme Ecosia, Ecogine ou Lilo. => Choisissez un moteur de recherche moins gourmand : préférez par exemple Internet Explorer ou Firefox à Chrome. => Limitez le fonctionnement des animations flash sur les pages consultées. Privilégiez le html 5 plutôt que le flash dans la conception des sites web. => Videz régulièrement le cache de votre navigateur.
  22. 22. ● 90 milliards kWh : c’est la consommation énergétique  annuelle des data centers américains. Cela  correspond à 34 centrales électriques géantes.  => Préférez le stockage local au Cloud : à chaque stockage en externe, à  chaque consultation des données, qui y sont stockées, on impose des allers- retours entre utilisateurs et serveurs. => Triez ce que vous stockez en ligne.   => Faites régulièrement le ménage sur votre blog ou votre réseau social  préféré pour éliminer les photos et les vidéos datées...
  23. 23. ● 82 % du trafic internet est généré par les vidéos en ligne. => Choisissez le téléchargement plutôt que le streaming, surtout si vous  souhaitez regarder ce contenu plusieurs fois.  ●  100 milliards : c’est le chiffre d’affaires que devrait  atteindre le e-commerce en France en 2019. => Quand c’est possible, choisissez de retirer vos achats dans un point relais qui concentre les livraisons.
  24. 24. En tournage ● Lumières :  =>Privilégiez l’utilisation de LEDs,ou d’autres lampes peu énergivores  (Kinoflow, tubes fluos) dans la mesure des possibilités. => Faites recycler vos ampoules usagées dans les points de collecte. ● Batteries :  => Choisissez des batteries et piles rechargeables ou, à défaut,  recyclez les piles à usage unique. ●  Consommables : => Limitez le gaspillage et la surconsommation des matériels  consommables (gaffers, grips, sangles, cordes...) et favorisez leur  réemploi et leur recyclage.
  25. 25. Des outils Les fiches pratiques EcoProd
  26. 26. Le guide de l’ADEME  « La face cachée du  numérique »

×